La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « irrévocable »

Irrévocable

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin irrévocable irrévocables

Définitions de « irrévocable »

Trésor de la Langue Française informatisé

IRRÉVOCABLE, adj.

Qui n'est pas révocable.
A. − [En parlant d'une pers.] Rare. Que l'on ne peut relever de ses fonctions, que l'on ne peut priver de ses prérogatives. Juge, témoin irrévocable. Faute par le vendeur d'avoir exercé son action de réméré dans le terme prescrit, l'acquéreur demeure propriétaire irrévocable (Code civil,1804, art. 1662, p. 305).
B. − [En parlant d'une chose accomplie ou subie] Que l'on ne peut annuler, effacer; sur quoi l'on ne peut revenir, qui est sans appel, définitif. Réfléchissez avant de prendre un parti dont les suites seront irrévocables. Par honneur, par pitié du moins, réfléchissez (Staël, Lettres L. de Narbonne,1793, p. 168).Mon frère, mon frère, la malédiction de nos enfants est épouvantable; ils peuvent appeler de la nôtre, mais la leur est irrévocable (Balzac, E. Grandet,1834, p. 64).Nous guettions ses premiers propos sur lesquels notre jugement collectif allait s'asseoir, ce jugement si implacable, si irrévocable, que sont disposés à porter ceux qui ne connaissent rien de la vie (Gide, Si le grain,1924, p. 451).V. abjuration ex. 5 et commencer II B 2 rem. 2, ex. de Proust :
1. À 18 heures, je lus au micro le texte que l'on connaît. À mesure que s'envolaient les mots irrévocables, je sentais en moi-même se terminer une vie, celle que j'avais menée dans le cadre d'une France solide et d'une indivisible armée. À quarante-neuf ans, j'entrais dans l'aventure, comme un homme que le destin jetait hors de toutes les séries. De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 71.
SYNT. Arrêt, condamnation, décret, édit, loi, sentence, verdict irrévocable; affirmation, décision, engagement, ordre, pacte, parole, promesse, refus, réponse, ton, serment irrévocable; action, choix, mission irrévocable; conviction, déception, détermination, parti pris, résolution, sentiment irrévocable; abandon, adieu, chute, décadence, déclin, mal, maladie, oubli, perte, rupture, séparation irrévocable; destin, destinée, échéance, événement, fatalité, sort irrévocable; irrévocable avènement de qqc.
[P. méton.], littér. Que ne suis-je égorgée, ô dieux, et déjà morte! L'irrévocable Hadès m'appelle par mon nom (Leconte de Lisle, Poèmes trag.,1886, p. 188).Qu'est-ce que la beauté d'Hélène pour qui les jeunes guerriers offrent leurs jours joyeusement au ciseau de l'irrévocable Parque (Thibaudet, Réflex. litt.,1936, p. 225).
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Accomplir l'irrévocable; la menace, le sentiment de l'irrévocable, d'irrévocable. Tout ce qui s'en va, tout ce que l'on quitte a le caractère de l'irrévocable et on sent la mort marcher sur vous (Flaub., Corresp.,1875, p. 275):
2. ... qui dit : « jamais plus » dit aussi : « pour toujours ». Ce que je ne peux plus changer est à la fois aboli et consacré : ce qui a été fait ne peut plus être refait, ni défait. La vie à la fois efface et recueille. Ainsi l'irrévocable naît des choses et de nous-mêmes. Ricœur, Philos. volonté,1949, p. 425.
Avec déterm. Caractère irrévocable de quelque chose. L'irrévocable d'une décision. Tout ce lieu [Gethsémani], ce matin, sous son tapis éphémère d'herbes et de fleurs, manifeste lugubrement l'irrévocable de la mort et le triomphe de la poussière (Loti, Jérusalem,1895, p. 82).
C. − [En parlant du temps] Qui ne peut revenir en arrière. Passé, temps irrévocable. Ces années-là sont irrévocables; mais aujourd'hui demeure libre, aujourd'hui est encore à moi (Senancour, Obermann, t. 2, 1840, p. 229).La marche irrévocable du temps (Alain, Beaux-arts,1920, p. 143):
3. ... la conception de l'irrévocable écoulement de toutes choses roule dans ses replis d'étranges germes de tristesse − une tristesse épouvantée devant la fuite inutile de ce monde illusoire. Bourget, Nouv. Essais psychol.,1885, p. 120.
REM.
Irrévoqué, -ée, adj.,littér. Qui n'est pas annulé, qui n'est pas effacé. Il faut qu'un pauvre hère Reste secret. Maître d'une souffrance Irrévoquée (Péguy, Quatrains,1914, p. 505).
Prononc. et Orth. : [iʀ(ʀ)evɔkabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1357, 16 avr. don inrevocable (AN S 13, pièce 4 ds Gdf. Compl.). Empr. au lat.irrevocabilis (fréq. inrevocabilis) « qu'on ne peut modifier, irréparable, irrévocable ». Fréq. abs. littér. : 300. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 588, b) 349; xxes. : a) 431, b) 327.

Wiktionnaire

Adjectif - français

irrévocable \i.ʁe.vɔ.kabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne peut être révoqué.
    • Au petit matin, juste à l’instant précis où il trempa délicatement son muffin tartiné de beurre de Nailsea dans son Earl Grey préféré, il prit la décision irrévocable de traverser l’Atlantique pour rejoindre le Pacifique. — (Frédéric Bessat, L’incroyable destinée du vieil Oldstone, 2014)
    • Beaux serments, jeunes résolutions irrévocables, et que le temps efface et anéantit bien vite, comme tout le reste !... — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IRRÉVOCABLE. adj. des deux genres
. Qui ne peut être révoqué. Serment irrévocable. Loi irrévocable. Donation irrévocable. Arrêt irrévocable. Les décrets de Dieu sont irrévocables.

Littré (1872-1877)

IRRÉVOCABLE (i-rré-vo-ka-bl') adj.
  • 1Qui ne peut être rappelé. Un moment qui s'enfuit d'une course précipitée et irrévocable, Bossuet, Yol. de Monterby.
  • 2Qui ne peut être révoqué. Je ne t'en ai point fait un don irrévocable, Corneille, Pulch. IV, 2. Dès le commencement de son ministère, cette irrévocable sentence sortit de sa bouche, que le crime de le tromper serait le moins pardonnable, Bossuet, le Tellier. Vous seule avez sur nous d'irrévocables droits, Voltaire, Mérope, I, 1. Sur un autel de fer un livre inexplicable Contient de l'avenir l'histoire irrévocable, Voltaire, Henr. VII. Telle est ma volonté, constante, irrévocable, Voltaire, Sémiram. II, 7. Vous avez prononcé d'irrévocables vœux, Voltaire, Olymp. II, 2. Le dessein était déjà pris d'abattre tous les temples, et de révoquer le fameux édit de Nantes, déclaré irrévocable dans tous les tribunaux du royaume, Voltaire, Mél. litt. Observ. sur les mém. de Noailles.

    En termes de droit, donation irrévocable.

HISTORIQUE

XVe s. Nous le tendrons [tiendrons] ferme et estable Et par edit irrevocable, Myst. du siége d'Orléans, p. 725.

XVIe s. Et, pour n'y manquer nullement [à un vœu], Chacun jura maint grand serment Qu'il le tiendroit irrevocable, Desportes, Diane, II, 62, Chanson.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « irrévocable »

 Dérivé de révocable, avec le préfixe ir-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. irrevocabilis, de ir…, et revocare, rappeler, révoquer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « irrévocable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
irrévocable irevɔkabl

Fréquence d'apparition du mot « irrévocable » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « irrévocable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « irrévocable »

  • Le silence est nécessaire lorsque la décision est sans appel. Le silence est le seul signe d'une décision irrévocable.
    Suzanne Jacob — L'obéissance
  • Ce n'est que la maturité qui vous apprend à composer avec ceux que l'on méprise et à se méfier des verdicts irrévocables.
    Geneviève de La Tour Fondue — Monsieur Bigras
  • Si la mort physique est le prix à payer pour libérer mes frères blancs d’une mort spirituelle irrévocable, rien ne peut être alors plus rédempteur.
    Martin Luther King — Why we can’t wait
  • C'est la nature d'une pensée d'être irrévocable.
    Edgar Allan Poe — Histoires Extraordinaires
  • Si votre revenu brut est supérieur à 15 000 €, le régime réel s’applique alors. Vous pouvez cependant décider d’opter pour ce régime, même si vous relevez normalement du micro-foncier, lorsque vos charges déductibles représentent plus de 30% de vos revenus fonciers. Munissez-vous du formulaire No 2044. Votre décision sera alors irrévocable pendant trois ans.
    Figaro Immo — Investissement locatif : quelle imposition ?
  • - le dessaisissement irrévocable du donateur au profit du donataire était caractérisé car, en dépit du caractère irrévocable du trust, sa nature n'excluait pas la possibilité pour le constituant de transmettre une partie du capital à un bénéficiaire ;
    Les Echos — Un trust peut réaliser une donation indirecte | Les Echos
  • La liberté aussi peut corrompre, et la liberté absolue peut corrompre irrévocablement.
    Getrude Himmelfarb
  • Pourtant, il y a quelques semaines, Isabelle Labonne et le conseil municipal de cette petite commune ont décidé de fermer le lac et le camping pour cette saison 2020. Une croix posée sur cette période en raison de la propagation de la covid-19. Des contraintes trop importantes pour ce lac pourtant labellisé depuis l’an dernier "Pavillon Bleu". Une décision irrévocable surtout et pas de marche arrière de l’équipe municipale.
    ladepeche.fr — À Lougratte, le lac restera fermé tout l’été… - ladepeche.fr
  • Le ministère public près le tribunal de première instance de Tunis a décidé de ne pas faire appel du non-lieu prononcé le 6 juin dernier en faveur de l’homme d’affaires Slim Chiboub dans le cadre de la présumée affaire de harcèlement sexuel. Ainsi, le jugement est devenu irrévocable.
    Réalités Online — Affaire Slim Chiboub: le non-lieu est devenu irrévocable | Réalités Online
  • C’est sur ce point que se concentre le pourvoi en cassation formé par la salariée. L’instance ayant été introduite en 2015, avant l’entrée en vigueur du décret de 2016, la règle de l’unicité de l’instance devait, selon le moyen, s’appliquer jusqu’à ce qu’une décision irrévocable soit rendue sur le fond, y compris devant la cour d’appel saisie après le 1er août 2016.
    Contentieux du travail : effets dans le temps de l’abrogation de l’unicité de l’instance - Contrôle et contentieux | Dalloz Actualité
Voir toutes les citations du mot « irrévocable » →

Traductions du mot « irrévocable »

Langue Traduction
Anglais irrevocable
Espagnol irrevocable
Italien irrevocabile
Allemand unwiderruflich
Chinois 不可撤销
Arabe غير قابل للإلغاء
Portugais irrevogável
Russe безотзывный
Japonais 取り返しのつかない
Basque ezeztaezina
Corse irrevocabile
Source : Google Translate API

Antonymes de « irrévocable »

Combien de points fait le mot irrévocable au Scrabble ?

Nombre de points du mot irrévocable au scrabble : 17 points

Irrévocable

Retour au sommaire ➦