La langue française

Introuvable

Sommaire

  • Définitions du mot introuvable
  • Étymologie de « introuvable »
  • Phonétique de « introuvable »
  • Citations contenant le mot « introuvable »
  • Traductions du mot « introuvable »
  • Synonymes de « introuvable »
  • Antonymes de « introuvable »

Définitions du mot introuvable

Trésor de la Langue Française informatisé

INTROUVABLE, adj.

A. −
1. Qui ne peut pas être trouvé ou retrouvé.
a) [En parlant de pers.] Puis Copeau et moi nous partons à la recherche d'Arthur Fontaine, introuvable avenue de Saxe, introuvable au Ministère du travail, introuvable rue de Varenne. (Gide, Journal,1914, p. 454).
Emploi subst. Voilà l'homme qu'il nous présente et qu'il [Faulkner] veut nous faire adopter : c'est un Introuvable; on ne peut le saisir ni par ses gestes (...), ni par ses histoires (Sartre, Sit. I,1947, p. 11).
b) [En parlant de choses] Pencroff, les yeux fixés à terre, cherchait toujours son introuvable boîte (Verne, Île myst.,1874, p. 38):
1. Mais, ce problème-là, personne ne le résoudra jamais, et c'est folie que de s'obstiner à en chercher l'introuvable solution. Je saurai cela là-haut, sans doute, et si Dieu permet que je sois du bon côté, il me fera aimer à l'infini, et sans trouble. Bernanos, Lettres inéd.,1906, p. 1735.
Emploi subst. masc.
sing. à valeur de neutre. Poursuivre le réel, c'est chercher l'introuvable (Hugo, Légendes, t. 5, 1877, p. 1211).
Arg. ,,Urinoir`` (L. Rigaud, Dict. arg. mod., 1881, p. 215).
2. P. exagér. Très difficile à trouver, rare. Beauté, bonheur, brochure, édition, livre, livret, trésor introuvable. C'est un introuvable phénix (Maurras, Kiel et Tanger,1914, p. cxiv).Judith rapportait du savon, des étoffes, du café, des choses introuvables au village (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 121):
2. L'enthousiasme des amateurs anglais et américains ne se limite pas à Shakespeare, mais s'étend à tous les auteurs anglais un peu marquants, depuis Chaucer jusqu'à Kipling (...); on trouve acheteur à 1 000 livres et plus pour certaines plaquettes introuvables de Shelley ou pour un exemplaire parfait de Pickwick... Civilis. écr., 1939, p. 14-8.
B. − HIST. Chambre introuvable :
3. L'assemblée qui fut élue après celle des Cent Jours était ardemment royaliste, si royaliste que Louis XVIII lui-même ne croyait pas qu'on pût en trouver une pareille (d'où lui resta le nom de Chambre introuvable)... Bainville, Hist. Fr., t. 2, 1924, p. 151.
[P. réf. plaisante] Quelques députés du genre introuvable y faisaient leur whist (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 738).
REM.
Introuvé, -ée, adj.Qui n'a pas (encore) été trouvé. Est-il le symbole toujours cherché et toujours introuvé de l'inconnu qui nous sollicite et nous attend? (Du Camp, Nil,1854, p. 64).
Prononc. et Orth. : [ε ̃tʀuvabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1639 « qu'on ne peut trouver » (G. Balzac, Lettre à Monsieur de Bourzeys, 25 juin ds Lettres choisies, éd. A. Courbe, 1647, p. 525); 2. 1693 « qui est très rare, difficile à trouver » (Bayle, Lett. à Minutoli, 21 sept. ds Littré). Dér. de trouvable*; préf. in-1*. Fréq. abs. littér. : 194. Bbg. Dub. Pol. 1962, p. 326. - Gohin 1903, p. 285 (s.v. introuvé).

Wiktionnaire

Adjectif

introuvable \ɛ̃.tʁu.vabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qu’on ne peut pas trouver.
    • Son plan était fait ; il le mûrissait chaque jour. Mais les premiers milliers de francs restaient introuvables. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • Une longue fréquentation des ouvrages ésotériques m’a souvent fait croiser des ouvrages bourrés d’affirmations non vérifiées et […] garnis de citations introuvables, car les sources n’étaient pas fournies […]. — (Les grands esprits manipulés par les astrologues, dans Le Québec sceptique, n°56, p.29, printemps 2005)
    • L'étymologie du mot Gerson est introuvable, parce qu'il est un nom antéromain, antérieur à la conquête des Gaules, d'après un renseignement de M. Longnon. — (Henri Jadart, Recherches sur le village natal et la famille du Chancelier Gerson, dans les Travaux de l'Académie nationale de Reims, Reims : P. Giret, 1879, vol.68, n°3, page 65)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTROUVABLE. adj. des deux genres
. Qu'on ne peut trouver. Cet objet est introuvable. Par extension, Le second volume de cet ouvrage est introuvable. Vous êtes un homme introuvable.

Littré (1872-1877)

INTROUVABLE (in-trou-va-bl') adj.
  • Qu'on ne peut trouver. Un Gascon dirait que vous êtes introuvable ; pour moi qui ne suis pas si hardi, je me contente de dire que vous êtes impossible à trouver, Guez de Balzac, lett. 25, liv. XVI. Le plaisir que la réimpression des pièces introuvables a de coutume de donner, Bayle, Lett. à Minutoli, 21 sept. 1693. Bonjour, maman trop adorable, On a beau vous chercher, vous êtes introuvable, Destouches, Irrésolu, III, 4. Ce rare mortel est-il introuvable ? je l'ignore, Rousseau, Ém. I.

    Chambre introuvable, nom donné à la chambre des députés de 1815, qui se signala par son exagération royaliste. Certes, quatre mois auparavant, on n'aurait pas cru que les colléges électoraux de l'Empire pussent produire une telle chambre, et Louis XVIII, qui devait la dissoudre dix mois plus tard, avait raison, dans la première effusion de sa joie, de la qualifier : chambre introuvable, Duvergier de Hauranne, Histoire du gouvernement parlementaire en France, t. III, p. 257.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « introuvable »

Composé de trouvable avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

In… 1, et trouver.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « introuvable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
introuvable ɛ̃truvabl

Citations contenant le mot « introuvable »

  • Sans l'espérance, on ne trouvera pas l'inespéré, qui est introuvable et inaccessible. De Héraclite d'Ephèse
  • A force de s'épandre sur les détails et de chercher l'introuvable, on finit par rater l'essentiel. De Jean Dion / Le Devoir - 27 Juillet 2002
  • Il est beaucoup plus difficile de ne pas croire que de croire en Dieu, les vrais athées sont presque introuvables. De Jules Renard / Mots d’écrits
  • Depuis cinq jours, le suspect était introuvable. Dimanche 12 juillet, la police, alertée par des appels, avait tenté d’interpeller un homme marchant en ville avec une arbalète. L’homme, identifié depuis comme Yves R., 31 ans, s’était enfui dans les bois. En fin de journée, une patrouille l’avait retrouvé à proximité d’une hutte où il vivait après avoir été expulsé de son précédent appartement ; le suspect avait dégainé un pistolet et était parvenu à désarmer les quatre policiers, avant de prendre la fuite dans la forêt. Le Monde.fr, Le « Rambo de la Forêt-Noire » arrêté après cinq jours de cavale
  • Depuis, il est introuvable. De nombreux moyens ont été mis en place pour tenter de le retrouver. Lyon Capitale, Près de Lyon : il saute dans le Rhône, un jeune homme de 16 ans introuvable

Traductions du mot « introuvable »

Langue Traduction
Anglais not found
Espagnol extraviado
Italien non trovato
Allemand nicht gefunden
Chinois 未找到
Arabe لا يوجد لا تجد
Portugais não encontrado
Russe не найден
Japonais 見つかりません
Basque ez da aurkitu
Corse micca trovu
Source : Google Translate API

Synonymes de « introuvable »

Source : synonymes de introuvable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « introuvable »

Partager