La langue française

Intenable

Sommaire

  • Définitions du mot intenable
  • Étymologie de « intenable »
  • Phonétique de « intenable »
  • Citations contenant le mot « intenable »
  • Traductions du mot « intenable »
  • Synonymes de « intenable »
  • Antonymes de « intenable »

Définitions du mot intenable

Trésor de la Langue Française informatisé

INTENABLE, adj.

A. − Lang. milit. [Appliqué à un poste, une place, un fort, un camp] Où l'on ne peut se maintenir, dont on ne peut assurer la défense. Cette seconde position (...) était devenue aussi intenable que la première. Les projectiles pleuvaient avec la même précision (Zola, Débâcle,1892, p. 313).La position est intenable, vous devez l'abandonner (Malraux, Espoir,1937, p. 715).
P. anal., lang. cour. ou techn., MATH., PHILOS., POL. [Appliqué à une méthode, une doctrine, un raisonnement] Que l'on ne peut soutenir ou accepter davantage, qui est indéfendable. Comme il jugeait cette positon philosophiquement intenable, il l'a purement et simplement rejetée (Gilson, Espr. philos. médiév.,1932, p. 34).Les postulats de la cybernétique mécaniste étaient intenables à la fois logiquement et expérimentalement (Ruyer, Cybern.,1954, p. 235).
B. − Au fig.
1. [Appliqué à une situation, une ambiance, un mode de vie] Que l'on ne peut supporter plus longtemps, où il est impossible de vivre ou de demeurer. En plus du chameau, la maison va devenir intenable : vivement l'hiver et Paris! (Bernanos, Joie,1929, p. 541).Nous étions donc à terre, mais la vie y était tout aussi intenable qu'à bord (Cendrars, Dan Yack, Confess. Dan Yack, 1929, p. 299).
En partic. Synon. insoutenable, insupportable, intolérable.Il fallait brasser à la main, à l'aide de longs crochets et par une chaleur intenable, une masse aveuglante de métal pâteux (P. Rousseau, Hist. techn. et invent.,1967, p. 292):
Dès son arrivée, le chercheur méthodique allait se pencher rituellement pendant quelques minutes au-dessus des tripes bilieuses et corrompues du lapin de l'autre semaine, celui qu'on exposait classiquement à demeure, dans un coin de la pièce, bénitier d'immondice. Lorsque l'odeur en devenait véritablement intenable, on en sacrifiait un autre de lapin... Céline, Voyage,1932, p. 347.
2. Mod. et fam. [Appliqué à une pers. et plus partic. à un enfant] Qui ne tient pas en place, que l'on ne peut maîtriser. Synon. indomptable, insupportable.Gamin mal élevé, intenable (Rob.).
Prononc. et Orth. : [ε ̃t(ə)nabl̥]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1627 milit. « qui ne peut être défendu » (Rohan, Mém., éd. 1661, p. 286 ds DG); 2. 1804, p. ext. « que l'on ne peut tenir, où l'on ne peut se maintenir » (Constant, Journaux, p. 114); 3. 1929 « insupportable » (Morand, Paris-Tombouctou, p. 172 : la chaleur est intenable); 4. 1959 « mal élevé, turbulent (d'un enfant) » (Rob.). Dér. de tenable*; préf. in-1*. Fréq. abs. littér. : 85.

Wiktionnaire

Adjectif

intenable \ɛ̃.tə.nabl\ masculin et féminin identiques

  1. Que l’on ne peut tenir.
    • Promesse intenable.
    • [Stephen Hawking] Il se pourrait que les attentes classiques du physicien d’une théorie unifiée de la nature soient intenables, et qu’il n’existe aucune explication unique. — (Gary Dagorn, Ce que les travaux de Stephen Hawking ont apporté à la physique, Le Monde. Mis en ligne le 14 mars 2018)
  2. Où l’on ne peut se maintenir.
    • J'auscultais le réservoir et le petit placard. […]. Les tuyaux d'évacuation refoulaient du goulot. C'était intenable. — (Patricia Rappeneau, Coups de Lune: Une enquête de Nathan Malocène, Éditions Ex Aequo, 2017, chap. 29)
    • Dans les églises, dans les rues, sur les places publiques, évêques, prêtres et moines, nestoriens et cyrilliens se prennent à partie et s'invectivent en termes crus. La situation devient intenable. — (Frédéric Lenoir, Comment Jésus est devenu Dieu, Éditions Fayard, 2010, chap. 6)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTENABLE. adj. des deux genres
. Où l'on ne peut se maintenir. Position intenable.

Littré (1872-1877)

INTENABLE (in-te-na-bl') adj.
  • Qui n'est point tenable ; qui ne peut être gardé ou défendu. Poste intenable.

HISTORIQUE

XVIe s. Place intenable, Rohan, Mém. t. I, p. 272, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « intenable »

In… 1, et tenable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Dérivé de tenable avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « intenable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
intenable ɛ̃tœnabl

Citations contenant le mot « intenable »

  • Une enquête pour incendie volontaire est ouverte, le gouvernement ne manquera pas non plus de soutenir la restauration de l’édifice et puis… il ne faudra pas éluder une question majeure : la préservation du patrimoine bâti religieux, propriété des communes. Si la France est championne de la construction et de la reconstruction, elle pèche dans son entretien et sa surveillance. L’église au milieu du village n’est plus qu’une image d’Épinal. Les fidèles la désertent et elle n’ouvre plus que pour les mariages et les enterrements. Les communes imaginent désormais tous les scénarios : de la rare restauration à la fermeture, jusqu’à la destruction. Car avec des budgets communaux anémiques, une péréquation des dotations qui les met au régime sec, entretenir et surveiller ces édifices est intenable. Pour les élus, il sera enfin toujours plus valorisant d’annoncer, face caméra, que l’on restaure plutôt que l’on entretient. En cela, le feu n’est pas éteint. , Culture - Loisirs | Le feu n’est pas éteint

Traductions du mot « intenable »

Langue Traduction
Anglais untenable
Espagnol insostenible
Italien insostenibile
Allemand unhaltbar
Chinois 站不住脚的
Arabe لا يطاق
Portugais insustentável
Russe несостоятельный
Japonais 耐えられない
Basque untenable
Corse insostenibile
Source : Google Translate API

Synonymes de « intenable »

Source : synonymes de intenable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « intenable »

Partager