Inoculer : définition de inoculer


Inoculer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INOCULER, verbe trans.

A. − [Le compl. désigne une maladie, son principe] Communiquer volontairement dans un but préventif une maladie contagieuse, un virus, par introduction du germe, du virus dans l'organisme. J'avais donc inoculé à Joseph Meister le virus rabique le plus virulent (Pasteur, Travaux,1885, p. 399).Il ne faut hésiter à inoculer, au risque d'une réaction violente, un virus amoindri, affaibli, avant que le vrai microbe ne s'installe dans l'organisme et le tue (Vialar, Bien-aller,1952, p. 135):
Je vivrais deux cents ans, que je l'entendrais toujours nous parler de la nouvelle découverte, le cow-pox, venue d'Angleterre, contre la petite vérole, et nous expliquer que c'était une sorte d'humeur du pis des vaches; que cette humeur, étant inoculée aux enfants par une simple piqûre, les préservait de la maladie... Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 479.
Emploi pronom. Chez l'homme, on distingue une forme cutanée ou pustule maligne, observée chez les bouchers ou chez les équarrisseurs qui s'inoculent le charbon à la suite d'une petite plaie ou d'une érosion cutanée (Garcin, Guide vétér.,1944, p. 214).
B. − Vieilli. [Le compl. désigne une pers., un animal] Communiquer la variole à quelqu'un par inoculation; transmettre à quelqu'un, à un animal, une maladie par introduction volontaire du germe, du virus. J'inocule mon fils demain (Staël, Lettres L. de Narbonne,1793, p. 178).Deux ou trois fois Chauvel m'avait prévenu de faire inoculer la petite Annette, mais je n'avais pas voulu, ni Marguerite non plus (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 478).
Au passif. Il y a une maison particulière où les enfants de la colonie sont inoculés tous les ans, dans le printemps et l'automne (Le Moniteur,t. 2, 1789, p. 301).
Emploi abs. Inoculer la petite vérole. Il y a plusieurs manières d'inoculer (Ac.1798-1878).
C. − P. métaph. Plus tard nous inoculons nos goûts, nos vices peut-être à la femme qui nous aime; tandis qu'au début de la vie, celle que nous aimons nous impose ses vertus, ses délicatesses (Balzac, Lys,1836, p. 278).Ils ont trouvé moyen d'inoculer au dreyfusisme les vices de la raison d'État (Péguy, Argent,1913, p. 1257).
Prononc. et Orth. : [inɔkyle], (il) inocule [inɔkyl]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. [1722 Bl.-W.3-5] 1723 (Lettre sur l'inoculation de la petite vérole... par M. De La Coste, D.M. − Paris, C. Labottière, p. 22 : inoculer leurs enfans); 1771 p. métaph. (Helvétius, De l'Homme, t. 2, p. 415 : d'inoculer, si je l'ose dire, le bon sens au reste des citoyens). Empr. à l'angl.to inoculate attesté dep. 1722 au sens de « transmettre artificiellement la variole à un sujet sain dans le but de le rendre résistant à cette maladie », ce verbe étant attesté dep. le xves., au sens « greffer en écusson (par insertion d'un bourgeon ou œil), greffer » du lat. inoculare (de oculus « œil » d'où bouton, bourgeon ») auquel il est empr. (NED). Fréq. abs. littér. : 95.

Inoculer : définition du Wiktionnaire

Verbe

inoculer \i.nɔ.ky.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Introduire dans l’organisme une substance contenant les germes vivants d’une maladie, en vue d’immuniser le sujet ou de le guérir.
    • (Absolument)M. le Duc de Normandie ayant été inoculé le jeudi 15 de ce mois, la petite vérole locale s'est développée trois jours après aux endroits des piqûres. Du 7 au 8 de la maladie, s'est manifesté la fièvre d'invasion, qui annonce le passage de la matière variolique dans le sang. — (Journal politique de Bruxelles, mai 1788, page 28)
    • Inoculer la fièvre typhoïde, le tétanos.
    • (Par extension)Inoculer quelqu’un. — On l’a inoculé avant son entrée au régiment.,
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Inoculer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INOCULER. v. tr.
Introduire dans l'organisme une substance contenant les germes vivants d'une maladie, en vue d'immuniser le sujet ou de le guérir. Inoculer la fièvre typhoïde, le tétanos. Par extension, Inoculer quelqu'un. On l'a innoculé avant son entrée au régiment. Absolument, Se faire inoculer.

Inoculer : définition du Littré (1872-1877)

INOCULER (i-no-ku-lé) v. a.
  • 1Transmettre par inoculation un virus ou principe matériel de maladie. Inoculer le virus vaccin, le virus variolique.

    S'inoculer, inoculer à soi-même. S'inoculer le virus variolique.

    Absolument. Inoculer la petite vérole. L'histoire n'omettra point que le roi, son petit-fils [de Louis XV], le comte de Provence et le comte d'Artois, frères de Louis XVI, tous trois dans une grande jeunesse, apprirent aux Français, en se faisant inoculer, à braver le danger pour éviter la mort, Voltaire, Louis XV, 41. La petite vérole vous a chassés ; voilà ce que c'est de ne pas faire inoculer tous les petits garçons et toutes les petites filles d'un pays, à l'âge de sept ans, Voltaire, Lett. d'Argental, 29 août 1762. Le premier usage que Lieutaud fit de sa place [de premier médecin] fut de donner au roi [Louis XVI] le conseil de se faire inoculer, Condorcet, Lieutaud. Tôt ou tard un poison [le virus de la petite vérole] dans les veines circule, Qui défigure ou tue. - Oui, mais on inocule, Collin D'Harleville, l'Optimiste, III, 9.

    Fig. Les mauvais livres inoculent les mauvaises doctrines.

  • 2Communiquer à quelqu'un par inoculation un principe matériel de maladie. Inoculer un enfant. Je crois que Mme la comtesse d'Egmont a eu la petite vérole ; c'est bien dommage ; sans cela, nous l'inoculerions, et nous lui donnerions des fêtes, Voltaire, Lett. Richelieu, 22 juin 1763.
  • 3S'inoculer, v. réfl. Être inoculé, transmis par inoculation. Le vaccin s'inocule de bras à bras.

    Se faire à soi-même l'opération de l'inoculation. Il prit du virus, et s'inocula lui-même.

    Par extension, contracter volontairement la petite vérole. En me rappelant la manière dont il baisait sa main [de Julie, malade de la petite vérole], je ne puis douter qu'il ne se soit inoculé volontairement, Rousseau, Hél. III, 14.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inoculer »

Étymologie de inoculer - Littré

Lat. inoculare, greffer en écusson, de in, en, et oculus, œil, bourgeon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de inoculer - Wiktionnaire

Du latin inoculare (« greffer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « inoculer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inoculer inɔkyle play_arrow

Conjugaison du verbe « inoculer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe inoculer

Citations contenant le mot « inoculer »

  • C'est dans ce contexte qu'émerge une question éthique majeure, encore rarement évoquée dans l'espace public francophone: celle dite du «challenge infectieux». On désigne ainsi le fait d'inoculer délibérément le virus infectieux aux personnes qui participent à un essai clinique, afin de vérifier au plus vite et au mieux ce qu'il en est de l'efficacité du vaccin expérimenté. Cette pratique n'est pas sans faire songer, toutes proportions gardées, à l'utilisation, à des fins de progrès scientifiques et médicaux, de prisonnièr·es ou de condamné·es à mort. Elle fut mise en œuvre durant des décennies, jusque dans les années 1970, avant que l'on ne se pose de nouvelles questions éthiques et qu'on l'abandonne –du moins officiellement. Slate.fr, Covid-19: va-t-on injecter le virus aux volontaires qui testent les vaccins? | Slate.fr
  • Les militants avertissent que sans tentatives plus fortes de tenir les dirigeants politiques, pharmaceutiques et de santé responsables, les vaccins seront amassés par les pays riches dans une course inconvenante pour inoculer leurs populations en premier. Après le récent tumulte sur l’achat aux États-Unis d’une grande quantité d’un nouveau médicament COVID-19, certains prédisent un scénario encore plus inquiétant si un vaccin efficace est développé. News 24, Le plan mondial de vaccination pourrait permettre aux pays riches d'acheter plus - News 24
  • Un vaccin classique consiste à inoculer à l’homme une partie du virus affaibli ou mort afin de stimuler les défenses immunitaires de l’organisme. Les globules blancs fabriquent alors des anticorps qui permettront de lutter contre ce virus lorsque le corps y sera confronté. Le vaccin ARN messager consiste en revanche à inoculer une part du code génétique du virus et non le virus lui-même. Si cela fonctionne, le corps va commencer à produire de manière temporaire une protéine du virus, la protéine S dans le cas du Covid-19. « Cela va provoquer une réaction immunitaire de l’hôte (vacciné) qui va fabriquer des anticorps contre cette protéine, et donc contre le virus », souligne le professeur Daniel Floret, président du comité technique des vaccinations à la Haute Autorité de santé. , Coronavirus : Qu’est ce que Moderna, ce vaccin développé par des Américains porteur d’espoir contre le virus ?

Traductions du mot « inoculer »

Langue Traduction
Corse inoculà
Basque inoculate
Japonais 接種する
Russe посевной
Portugais inocular
Arabe تلقيح
Chinois 接种
Allemand inokulieren
Italien inoculare
Espagnol inocular
Anglais inoculate
Source : Google Translate API

Synonymes de « inoculer »

Source : synonymes de inoculer sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires