Vacciner : définition de vacciner


Vacciner : définition du Wiktionnaire

Verbe

vacciner \vak.si.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Immuniser à l’aide de toute sorte de vaccin pour préparer ou provoquer une réponse immunitaire.
    • Vacciner contre la fièvre typhoïde, contre la grippe.
    • Elle vient de faire vacciner son enfant.
  2. (Historiquement) Inoculer la vaccine. → voir la section étymologique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Vacciner : définition du Littré (1872-1877)

VACCINER (va-ksi-né) v. a.
  • Inoculer le vaccin.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Vacciner : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « vacciner » les plus populaires.

✍️
  • Le nom de vacciner

Voir toutes les définitions de vacciner sur Dicopedia >

Étymologie de « vacciner »

Étymologie de vacciner - Wiktionnaire

Dénominal de vaccine, du latin médiéval variola vaccina (« variole de la vache »), de vacca (« vache »). La vaccination a été élaborée suite à la constatation que les personnes en contact avec les vaches n’étaient jamais infectées de la variole humaine, suite à une immunisation par la variole de la vache.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vacciner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vacciner vaksine play_arrow

Conjugaison du verbe « vacciner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe vacciner

Citations contenant le mot « vacciner »

  • Pourtant, un Français sur trois (32%) envisagerait de ne pas se faire vacciner si un vaccin contre le Covid était disponible, d’après un sondage YouGov, réalisé pour le Huffington Post. 57% des personnes interrogées se disent au contraire prêtes à se faire vaccinerSudOuest.fr, Coronavirus : 1 Français sur 3 refuserait de se faire vacciner, selon un sondage
  • C’est là qu’intervient l’initiative Covax lancée par l’Organisation mondiale de la santé, Gavi (Alliance du vaccin) et la CEPI (Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies). L’idée est simple: convaincre les Etats riches qu’il vaut mieux mutualiser les risques. Si leur tentative individuelle échoue, ils bénéficieront d’une réussite ailleurs, tout en garantissant aux Etats pauvres un accès équitable. Plus de 70 nations ont exprimé leur intérêt pour cette initiative dont la Suisse peut, à juste titre, s’enorgueillir d’assurer la coprésidence. Et face à des capacités de production insuffisantes pour vacciner d’un coup toute l’humanité, les promoteurs de Covax osent, là encore, une approche froide et rationnelle: cibler successivement le personnel soignant, les groupes à risques, les populations des zones où la pandémie est la plus active et, enfin, le reste d’entre nous. La course au vaccin n’est pas encore gagnée, mais elle nous enseigne déjà que notre instinct de survie n’est pas toujours le meilleur conseiller. Le Temps, Vaccin versus instinct - Le Temps
  • L’une des grandes inconnues pour le moment est l’effet du vaccin sur les personnes âgées, selon M. Ors. « C’est la population normalement la plus difficile à vacciner de manière efficace, et la plus touchée par la COVID-19. S’il y a des différences d’efficacité des vaccins, c’est chez les personnes âgées qu’elles se verront le plus. Moderna est censée avoir des données pour les personnes âgées, mais ne les a pas encore publiées. La seule à l’avoir fait est CanSino, mais leur efficacité est moins bonne. » IMV utilise une technologie permettant d’inoculer le vaccin dans un endroit du corps humain où la réponse immunitaire est plus facile à susciter et a eu des résultats spectaculaires en laboratoire avec un autre virus respiratoire, chez les 50 à 65 ans. La Presse, COVID-19: six vaccins mènent la course
  • Mais même certains pays riches, comme le Canada, n'ont pas pu être parmi les premiers acheteurs s'ils ne disposaient pas de leurs propres installations de fabrication. C'est ce qui est arrivé en 1976, lors de l'épidémie de grippe porcine, quand les États-Unis ont décidé de vacciner toute leur population avant d'autoriser les producteurs de vaccins à exporter leurs produits au Canada. Radio-Canada.ca, L'accès à un vaccin contre la COVID-19 pourrait être plus rapide pour certains pays | Coronavirus | Radio-Canada.ca
  • Est-ce qu'un tiers des français sera contre se faire vacciner ? (les complotistes qui passent trop de temps sur Facebook). ladepeche.fr, Un vaccin français contre la maladie de Lyme espéré d'ici 2025 - ladepeche.fr

Traductions du mot « vacciner »

Langue Traduction
Corse vaccinà
Basque txertoa
Japonais ワクチン接種する
Russe прививать
Portugais vacinar
Arabe لقح
Chinois 接种疫苗
Allemand impfen
Italien vaccinare
Espagnol vacunar
Anglais vaccinate
Source : Google Translate API

Synonymes de « vacciner »

Source : synonymes de vacciner sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires