Greffer : définition de greffer


Greffer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

GREFFER, verbe trans.

A. − Pratiquer une greffe.
1. HORTICULTURE
a) [Le compl. d'obj. dir. désigne le greffon] . Insérer (un greffon) par l'opération de la greffe :
1. ... si je greffe sur une branche de prunier un bourgeon de cerisier, et sur une autre branche du même arbre un bourgeon d'abricotier, ces trois espèces vivront ensemble et participeront à une vie commune, sans cesser d'être distinctes. Lamarck, Philos. zool., t. 1, 1809, p. 397.
Emploi pronom. passif. Les prunes sauvages se greffaient sur les pommiers et les amandiers (Gdes heures cuis. fr., Éluard-Valette, 1964, p. 248).
b) [Le compl. d'obj. dir. désigne le porte-greffe] Soumettre (une plante) à l'opération de la greffe. Greffer un lierre, un rosier, un poirier. J'assurai le traitement des arbres et leur entretien. Je greffai les pommiers pour obtenir plusieurs variétés de pommes à couteau (Debatisse, Révol. silenc.,1963, p. 129).
Emploi abs. De toutes parts, par la parole et la brochure, on préconisait le cep américain greffé. On greffa sur table, on greffa sur pied. On replanta (Pesquidoux, Livre raison,1925, p. 95).
2. CHIR. Greffer un lambeau de peau. Chez les poissons, les batraciens, on peut greffer, d'un animal à l'autre, des fragments de peau, les yeux, le cœur, les glandes sexuelles (J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 74).
B. − Au fig. [Avec ou sans compl. second.] Greffer qqc. sur qqc.Ajouter, introduire, insérer un élément nouveau ou complémentaire. Comme rien n'est si difficile que de créer, il faut le plus souvent greffer une institution sur une autre (Staël, Consid. Révol. fr., t. 1, 1817, p. 288) :
2. Pour faire concurrence aux sentiments maladifs que Swann avait pour Odette, MmeCottard, meilleur thérapeute que n'eût été son mari, avait greffé à côté d'eux d'autres sentiments, normaux ceux-là, de gratitude, d'amitié... Proust, Swann,1913, p. 377.
Emploi pronom. [Avec ou sans obj. second] . Se greffer sur.C'est sur une révolution bourgeoise victorieuse que se greffera la révolution prolétarienne (Jaurès, Ét. soc.,1901, p. xviii).Le sentiment fondamental est l'insécurité. La culpabilité se greffe ultérieurement comme une explication causale plus ou moins fausse (Choisy, Psychanal.,1950, p. 126) :
3. Coué écrit très modérément : « Toute maladie est double, sur toute maladie physique vient se greffer une maladie morale dont le cœfficient est souvent beaucoup plus élevé que celui de la maladie physique... ». Mounier, Traité caract.,1946, p. 224.
REM. 1.
Greffé, -ée, part. passé adj.Qui a reçu ou qui a fait l'objet d'une greffe. (Voir Pesquidoux, supra). Un rein greffé recommence tout de suite à sécréter (Carrel, L'Homme,1935, p. 115).
2.
Greffable, adj.Qui peut être greffé. Quantité de recherches ont précisé que le cancer n'était greffable que dans des conditions très précises : celle-ci, en particulier que l'animal fût rigoureusement de la même espèce que le porteur de la tumeur première (Ce que la Fr. a apporté à la méd.,1946, p. 151).
Prononc. et Orth. : [gʀ εfe], [gʀe-], (il) greffe [gʀ εf]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Trans. 1496 « insérer une greffe » graffer (Jean Molinet, L'Alliance Matrimoniale, V, 23 ds Les Faictz et Dictz, éd. N. Dupire, I, p. 336); 2. a) 1538 « soumettre à l'opération de la greffe » (2 janv., Chirogr., A. Tournai ds Gdf. Compl.); b) pronom. 1757 (Encyclop. t. 7, p. 622). Dér. de greffe2*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 278 Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 267, b) 316; xxes. : a) 388, b) 547.
DÉR. 1.
Greffage, subst. masc.Action de greffer. Par le greffage du plant de semis sur une variété adulte : on n'observe aucun résultat positif. Par contre, le greffage d'un rameau adulte sur le plant de semis peut hâter la floraison de ce dernier (Boulay, Arboric. et prod. fruit.,1961, p. 54).On se rendit rapidement compte que l'adoption du greffage des vignes françaises sur des porte-greffes américains était la seule solution pratique et durable (Levadoux, Vigne,1961, p. 61).[gʀ εfa:ʒ]. 1reattest. 1872 (Lar. 19e); de greffer, suff. -age*.
2.
Greffeur, -euse, subst.Personne qui greffe, qui sait pratiquer les greffes. Les conditions de réussite du greffage sont soumises à certaines influences telles que l'affinité entre les espèces (...) l'état de sève (...) que connaissent bien les greffeurs (Brunet, Matér. vitic.,1909, p. 47).[gʀ εfœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1835-1932. 1reattest. début xvies. (Chant Royal, Richel. 1537, fo91 rods Gdf.); de greffer, suff. -eur*.
3.
Greffoir, subst. masc.Petit couteau dont l'extrémité de la lame est un peu arrondie du côté tranchant et dont le manche renferme une spatule, et qui sert à greffer. On soulève (...) avec la spatule du greffoir, l'écorce de chaque côté de la fente longitudinale, et l'on y insère l'écusson fraîchement détaché de l'espèce à multiplier (Carrière, Pépinières,1878, p. 86).[gʀ εfwa:ʀ]. Ds Ac. 1762-1932. 1reattest. 1700 (Ligier, Nouvelle Maison Rustique ds Delb. Rec. d'apr. DG); de greffer, suff. -oir*.
BBG. Arickx (I.) Les Orthoépistes sur la sellette. Trav. Ling. Gand. 1972, no3, p. 132. - Hehn (V.). Kulturpflanzen und Haustiere... Berlin, 1902, p. 434. - Schmidt (H.). Fr. vivant... Praxis. 1970, t. 17, no2, p. 188 (s.v. greffé).

Greffer : définition du Wiktionnaire

Verbe

greffer \ɡʁe.fe\ ou \ɡʁɛ.fe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Horticulture) Faire une greffe.
    • Il en fut de lui comme d’un arbre, sur lequel on grefferait successivement diverses espèces de fruits. — (Jean-Jacques Ampère, La Chine et les travaux d’Abel Rémusat, Revue des deux Mondes, 1832, tome 8)
    • Greffer sur franc, sur sauvageon, sur paradis.
  2. (Médecine) Faire une greffe, introduire dans le corps un nouvel organe en remplacement de celui qui manquait ou était défaillant.
  3. (Figuré) Insérer ; ajouter.
    • […] sur ces sentiments de basse vanité, se greffait encore l’orgueil d’une vertu qu’il n’avait même pas conquise au prix d’efforts. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Et, comme cela n'était pas suffisant, Vallese a augmenté la dose du Twin Cam en y greffant des pistons Wiseco portant la cylindrée à 1 550 cc (au lieu de 1 450 cc) et en retravaillant l’embiellage, les arbres à cames, la cartographie d'injection ou l'embrayage (via un kit Barnett). — (Claude de La Chapelle, Passion Harley, Tana Éditions, 2014, p. 140)
    • Dans Malhação par exemple, comme d'ailleurs dans toute télénovela, il y a une famille centrale autour de laquelle se greffent des intrigues amoureuses, mêlant tour à tour les thèmes de la santé, la jeunesse, la joie et la sexualité, et surtout l’adultère. — (Stéphane Malysse, « Ce que la beauté fait faire : Sociétés et corps en transformations. Études brésiliennes », chap. 11 de Quête de beauté, pratiques culturelles et risques, dirigé par Bernard Cadet & Gérard Chasseigne, Éditions Publibook Université, 2012, p. 205)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Greffer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GREFFER. v. tr.
T. d'Horticulture. Faire une greffe, enter. Greffer un rosier. L'abricotier, le pêcher se greffent sur l'amandier, sur le prunier; les arbres à noyau sur des arbres à noyau. On dit aussi Greffer sur franc, sur sauvageon, sur paradis.

Greffer : définition du Littré (1872-1877)

GREFFER (grè-fé) v. a.
  • 1Faire une greffe. Si l'on greffe l'amandier sur le prunier, la greffe ne subsistera que peu d'années, Bonnet, Consid. corps org. Œuv. t. V, p. 433, dans POUGENS.

    Absolument. Il y a plusieurs manières de greffer.

    Fig. La législation anglaise est comme un arbre antique sur lequel les légistes ont greffé sans cesse les rejetons les plus étrangers, Tocqueville, dans le Dict. de POITEVIN.

  • 2Se greffer, v. réfl. Être greffé. Le pêcher se greffe sur l'amandier. Les folioles des feuilles composées se greffent assez souvent les unes aux autres, en sorte que deux ou trois folioles n'en composent plus qu'une seule, sur un pédicule commun, Bonnet, Us. feuilles d. plant. 5e mém.

    Fig. C'est là que l'homme se greffe sur l'homme, les nations sur les nations…, Rivarol, dans le Dict. de BESCHERELLE.

HISTORIQUE

XVIe s. Maintenant convient greffer les arbres, c'est à dire y loger les entes… les outils pour enter, sont…, De Serres, 661.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Greffer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

GREFFER, voyez Greffe.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « greffer »

Étymologie de greffer - Littré

Greffe 2 ; picard, graver ; wallon, grèfi.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de greffer - Wiktionnaire

(1538) Dénominal de greffe issu du latin graphium, graphiolum (ce dernier pour le sens botanique). Faisait graffer en moyen français.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « greffer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
greffer grɛfe play_arrow

Conjugaison du verbe « greffer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe greffer

Citations contenant le mot « greffer »

  • En effet, le site web a répété des certifications pour trois nouvelles batteries Apple qui pourraient venir se greffer dans les nouveaux smartphones de la Pomme.  Les batteries sont identifiées par les numéros de modèle A2471, A2431 et A2466 : iPhoneSoft.fr, iPhone 12 : une batterie inférieure à celle de l'iPhone 11 ? - iPhone Soft
  • Après six premières saisons « made in France » de l’émission rendue célèbre de l’autre côté de la Manche par son duo initial (Clarkson, Hammond et May), la production a jugé le temps nécessaire à du changement. Sans toutefois remetrre en cause la participation des trois animateurs en place. Luc Alphand viendra se greffer à eux, avec « une grande liberté », tel qu’il le confie au quotidien francilien. Sportune, Top Gear recrute Luc Alphand pour la saison 7
  • D’autres animations pourront se greffer à celles déjà en place. ladepeche.fr, Valence. Reprise des marchés de l’été - ladepeche.fr
  • Pour les prélèvements d’organes sur donneurs décédés, le dépistage du Covid-19 est indispensable, pour ne pas risquer de greffer un organe contaminé. Or, aux Etats-Unis, les tests ont cruellement défaut dans les premières semaines. «Nous avions des donneurs potentiels, mais les kits de dépistage n’étaient simplement pas disponibles», explique Jim Kim. «Et quand ils l’étaient, il fallait attendre quatre jours pour avoir le résultat» – un délai intenable pour les prélèvements d’organes, qui doivent être réalisés dans les vingt-quatre heures. «C’était extrêmement frustrant», dit-il. Le Temps, Les transplantations victimes du Covid-19 - Le Temps
  • Un homme de 34 ans s'est vu greffer son pénis près de 24 heures après son amputation complète à la suite d'une tentative de suicide. Une performance accomplie par une équipe de chirurgiens britanniques qui ont réussi à rétablir toutes les fonctions de l'organe érectile. Futura, Patient bizarre : son pénis est rattaché 24 heures après son amputation
  • Les poètes tentent de greffer aux hommes d'autres yeux et de transformer ainsi le réel. Aussi sont-ils des éléments dangereux pour l’Etat, puisqu'ils veulent transformer. Or l'Etat et ses dévoués serviteurs n'aspirent, eux, qu'à durer. De Franz Kafka

Images d'illustration du mot « greffer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « greffer »

Langue Traduction
Corse greft
Basque injerto
Japonais 接ぎ木
Russe трансплантат
Portugais enxerto
Arabe الكسب غير المشروع
Chinois 接枝
Allemand transplantat
Italien corruzione
Espagnol injerto
Anglais graft
Source : Google Translate API

Synonymes de « greffer »

Source : synonymes de greffer sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires