Instiller : définition de instiller


Instiller : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INSTILLER, verbe trans.

Faire couler goutte à goutte généralement à l'aide d'un instrument (un liquide, un produit, une substance dans une cavité, dans un organe d'un être vivant). Huit grains de calomel, délayés dans un peu d'eau, sont instillés dans la trachée, à l'aide de la canule (Bretonneau, Inflamm. tissu muqueux,1826, p. 315).On peut aussi instiller dans les narines des petits animaux de l'huile goménolée (Garcin, Guide vétér.,1944, p. 89).
Au part. passé. Le liquide instillé se mêle avec le mucus de la trachée (Bretonneau, Inflamm. tissu muqueux,1826p. 317).
Rare. Incorporer petit à petit une quantité d'une substance dans une autre substance. Selon M. Brandenbourg, le précipité blanc qui se forme lorsqu'on instille dans une solution de phosphate de soude un peu d'une solution de muriate de baryte, doit se dissoudre complètement dans l'acide nitrique pur (Kapeler, Caventou, Manuel pharm. et drog., t. 2, 1821, p. 543).
Instiller qqc. à qqn.Introduire une substance dans le corps d'une pers. Synon. administrer.Or, le Dr Brown-Séquard, après des expériences réitérées, n'a-t-il pas récemment démontré les vertus de cette matière [la semence de l'homme] enlevée à un homme et instillée à un autre? (Huysmans, Là-bas, t. 2, 1891, p. 77).
P. métaph. ou au fig. Faire pénétrer progressivement (une idée, un sentiment) dans l'esprit d'une personne. Synon. insinuer :
C'est que chez moi la réflexion consciente n'a d'autre résultat que de mettre en mouvement tous les insolubles et de ma vie et de ma nature, de tout mon être enfin, puis de s'étendre aux insolubles de la vie en général et finalement de m'instiller une tristesse à tel point étale que j'en suis tout imbibé. Du Bos, Journal,1925, p. 397.
REM.
Instillateur, subst. masc.,méd. Sonde creuse et rigide permettant d'instiller une substance. Instillateur intra-veineux du Dr Lehman, permettant l'instillation intra-veineuse d'un sérum anti-toxique à une cadence lente et régulièrement dosée (Catal. instrum. chir. [Collin], 1935, p. 22).
Prononc. et Orth. : [ε ̃stile]. [-ll-] ds DG. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1370 « faire pénétrer goutte à goutte » (Grande Chirurgie de Guy de Chauliac ds Sigurs, p. 64); 2. ca 1501 fig. (Jardin de Plaisance, fo228 ro). Empr. au lat.instillare « verser goutte à goutte; au fig. : introduire dans, insinuer, inculquer ».

Instiller : définition du Wiktionnaire

Verbe

instiller \ɛ̃s.ti.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire couler, verser goutte à goutte.
    • Instiller quelques gouttes d’alcool dans une plaie.
  2. (Par extension) Administrer une solution médicamenteuse à quelqu’un.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Figuré) Faire pénétrer progressivement (une idée, un sentiment) dans l'esprit d'une personne. Note : Parfois faussement perçu comme un calque de l’anglais to instill in the minds of.
    • « Instiller le doute dans l’esprit de quelqu’un. » — (Larousse)
    • Perdre la foi n’est pas seulement une catastrophe spirituelle, mais un crime social, une perverse rébellion contre les traditions instillées dès le berceau. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 185)
    • D’une première visite à Acoz, je n’ai que ces souvenirs instillés en nous après coup par les adultes, et qui brouillent toutes les traces quand nous nous efforçons ensuite de revenir à notre véritable mémoire enfantine. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 210)
    • Rien, ici, pour m’instiller ne serait-ce que l’ombre du commencement d’une idée… — (Régine Deforges, Rencontres ferroviaires, nouvelle, 1999, page 10.)
  4. (pronominal) Pénétrer progressivement dans l'esprit d'une personne.
    • Langdon resta silencieux, laissant ce message d’un autre temps s’instiller en lui. — (Dan Brown, Da Vinci Code, traduction Daniel Roche, 2004)

Nom commun

instiller

  1. Instillateur
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Instiller : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INSTILLER. v. tr.
Faire couler, verser goutte à goutte. Instiller quelques gouttes d'alcool dans une plaie.

Instiller : définition du Littré (1872-1877)

INSTILLER (in-sti-lé) v. a.
  • Faire couler, verser goutte à goutte.

    S'instiller, v. réfl. Être instillé. Le collyre s'instille dans l'œil.

HISTORIQUE

XVIe s. Prenez laict de figuier et instillez en la playe, Paré, XXIII, 13.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « instiller »

Étymologie de instiller - Littré

Lat. instillare, de in, en, et stilla, goutte (voy. STILLATION).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de instiller - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin instillare → voir distiller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « instiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
instiller ɛ̃stile play_arrow

Conjugaison du verbe « instiller »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe instiller

Citations contenant le mot « instiller »

  • Un scénario paraît particulièrement alléchant pour les amateurs de grand spectacle: si City ne cède pas de terrain sur Liverpool au cours de la journée à venir, la décision serait repoussée à la 32e journée et à un Manchester City-Liverpool qui pourrait être un passage de témoin d'un champion à l'autre... ou instiller le doute chez les Reds. L'Obs, Angleterre: Liverpool espère que cette fois, c'est la bonne
  • Biden a présenté sa candidature à la présidence comme un combat pour «l’âme de la nation», une invocation subtile des croyances catholiques qui ont guidé sa vie. Sa campagne a publié trois publicités numériques axées sur la foi, dont une attribuant à ses pratiques religieuses le fait d’instiller un «sentiment de consolation». News 24, La candidature de Biden vante la foi, les tribunaux et même les conservateurs religieux - News 24
  • L'observation lointaine de la situation en Chine a laissé la place à une pandémie à l'échelle planétaire, venue s'instiller dans chaque geste qui jusque-là paraissait anodin, et avec des réflexes parfois inattendus dans les supermarchés, qui ont généré des inquiétudes inédites sur les chaînes d'approvisionnement. euronews, Covid-19, la nouvelle donne | Euronews
  • « Diaku Rasoulzadeh et Saber Sheikh Abdollah sont les dernières victimes du système judiciaire iranien profondément déficient, qui se fonde systématiquement sur des preuves forgées de toutes pièces, notamment sur des aveux extorqués sous la torture et les mauvais traitements afin de prononcer des condamnations pénales. Se servir des exécutions pour instiller la peur et contrôler la société d’une main de fer témoigne d’une profonde cruauté, a déclaré Diana Eltahawy, directrice adjointe pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord à Amnesty International. , Iran. Deux Kurdes exécutés alors que la peine de mort est de plus en plus utilisée comme instrument de répression | Amnesty International

Traductions du mot « instiller »

Langue Traduction
Corse inculcà
Basque irakatsi
Japonais 植え付ける
Russe привить
Portugais instilar
Arabe غرس
Chinois 灌输
Allemand einflößen
Italien infondere
Espagnol instilar
Anglais instill
Source : Google Translate API

Synonymes de « instiller »

Source : synonymes de instiller sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires