La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « immuniser »

Immuniser

Définitions de « immuniser »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMMUNISER, verbe trans.

[Correspond à immunité II]
A. − MÉD. Immuniser qqn (contre qqc.). Conférer une immunité (à un organisme vivant) de façon naturelle ou artificielle. Synon. littér. mithridatiser.
1. [Le suj. désigne une pers.] Immuniser par le vaccin, par une injection de sérum. Immuniser les gens contre les poisons en les empoisonnant un peu tous les jours (Guéhenno, Journal homme 40 ans,1934, p. 83).Lumsden a réussi à immuniser des rats avec des sarcomes de souris (J. Verne, Vie cellul.,1937, p. 175).
2. [Le suj. désigne une maladie infectieuse, un agent pathogène] Ces états pathologiques singuliers et permanents qui semblent immuniser ceux qui en sont atteints contre les autres maladies (Proust, Sodome,1922, p. 924).Aucune expérience ne démontre que l'infection gonococcique arrive à un moment quelconque de son évolution à immuniser le malade (Hudelo dsNouv. Traité Méd., fasc. 1, 1926, p. 492).V. anticorps ex. 1.
B. − Au fig. Préserver quelqu'un (d'un mal moral, d'une souffrance). Synon. insensibiliser.Je devrais être immunisé, soupira-t-il (...). Les insultes devraient glisser sur ma peau comme sur une cuirasse. Mais non, je suis toujours vulnérable (Duhamel, Cécile,1938, p. 86).L'accoutumance au danger semble généralement immuniser l'homme contre la peur (J. Vuillemin, Essai signif. mort,1949, p. 107).
REM. 1.
Immunisant, -ante, adj.Qui a la propriété d'immuniser (supra A). Remède, sérum immunisant. La toxine s'est changée en un vaccin puissamment immunisant et d'une parfaite innocuité (Ce que la Fr. a apporté à la méd.,1946, p. 41).L'immunité observée après maladie infectieuse immunisante, injection sérique ou injection vaccinale (Quillet Méd.1965, p. 194).
2.
Immunisine, subst. fém.,biol. Anticorps supposé capable de déclencher l'immunité contre un agent pathogène. Ces régions sécrètent alors des anticorps, des immunisines, capables de venir en aide aux parties déjà atteintes (J. Carles, Précis de thérapeutique appliquée,1933, p. 133 ds Quem. DDL t. 8).
Prononc. et Orth. : [im(m)ynize], (il) immunise [im(m)yni:z]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1894 (Dr A. Calmette ds Annales de l'Institut Pasteur, t. 8, p. 280 : [...] j'ai montré qu'un animal immunisé contre l'un des venins que j'ai expérimentés, celui de cobra, par exemple, l'est aussi contre celui de vipère ou d'hoplocephalus, et réciproquement). Dér. sav. du lat. immunis « exempt », v. immun; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 28. Bbg. Quem. DDL t. 8 (s.v. immunisant); 10; 14 (s.v. immunisine).

Wiktionnaire

Verbe - français

immuniser \i.my.ni.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Médecine) Conférer l’immunité pathologique.
    • On parvient, dit-on, à immuniser les gens contre les poisons en les empoisonnant un peu tous les jours. Nous avons sans doute, en 1914, profité d’une immunité de cette sorte. — (Jean Guéhenno, Journal d’un homme de 40 ans, Grasset, 1934, réédition Le Livre de Poche, page 77)
    • Nausées, vertiges, frissons… Je ne rigole plus quand me prennent sueur et tremblements. “On vous surveille comme le lait sur le feu”, me dit la médecin, soit pour me rassurer, soit pour m’avertir, alors que je me sens bouillir. “Dites-vous que si vous vous en sortez, vous serez immunisée”, ajoute-t-elle pour m’encourager. — (Anne-Sophie Moreau, « Carnet de la drôle de guerre », dans la newsletter du 27/03/2020 de Philosophie Magazine)
  2. (Figuré) Préserver d’un mal.
    • En dépit des efforts significatifs en faveur d’une bonne gouvernance entrepris par les organisations sportives et notamment le mouvement olympique, le mouvement sportif n’est pas immunisé contre des pratiques de corruption. — (Conseil de l'Europe, Convention du Conseil de l’Europe sur la manipulation de compétitions sportives - Série des Traités du Conseil de l’Europe n° 215 et rapport explicatif, Éditions du Conseil de l’Europe, 2014, page 32)
  3. Désensibiliser.
    • [Dean Singleton] — Pendant trop longtemps, poursuit-il, l’industrie des journaux a été immunisée contre les risques mortels. Elle a perdu l’habitude de se battre pour survivre dans une compétition sauvage. — (Bernard Poulet, La fin des journaux et l’avenir de l’information, Gallimard, 2009, page 169)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMMUNISER. v. tr.
T. de Médecine. Conférer l'immunité pathologique.

Étymologie de « immuniser »

(Siècle à préciser) Dérivé de immun, avec le suffixe -iser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « immuniser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
immuniser imynize

Citations contenant le mot « immuniser »

  • Une «très grande majorité» des patients atteints d'une forme mineure de la Covid-19 développe des anticorps qui pourraient ensuite les immuniser «pendant plusieurs semaines» contre la maladie, selon une étude de l'Institut Pasteur et du CHU de Strasbourg. , Coronavirus: des malades faiblement atteints pourraient être immunisés - Le Matin
  • Huit semaines après la sortie de l’hôpital des malades qui ont pris part à l'étude, les chercheurs ont constaté une baisse de la quantité d’anticorps censés immuniser contre le virus de 81,1% chez les 37 patients asymptomatiques, contre 62,2% chez les autres participants. www.pourquoidocteur.fr, Covid-19 : les patients asymptomatiques pourraient être moins bien immunisés

Traductions du mot « immuniser »

Langue Traduction
Anglais immunize
Espagnol inmunizar
Italien immunizzare
Allemand immunisieren
Chinois 免疫
Arabe تحصين
Portugais imunizar
Russe привить
Japonais 免疫する
Basque immunize
Corse immunizà
Source : Google Translate API

Synonymes de « immuniser »

Source : synonymes de immuniser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « immuniser »

Immuniser

Retour au sommaire ➦

Partager