Innover : définition de innover


Innover : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INNOVER, verbe

A. − Usuel, emploi intrans.
1. [Le suj. désigne, directement ou p. méton., une pers.] Introduire du neuf dans quelque chose qui a un caractère bien établi.
a) [Avec compl. prép. en, dans, parfois sur] Innover en matière de finances, dans les lois. Il ne serait pas sûr du tout de vouloir innover sur ce point (Maistre, Soirées St-Pétersb., t. 2, 1821, p. 3).En physique, là où il [Pascal] excelle, là où il innove, il trouve moyen de généraliser le moins qu'il peut (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 3, 1848, p. 40):
1. À la différence de ces artistes français qu'il étudiait, ingénieux inventeurs de formes nouvelles, qui s'épuisent à inventer sans cesse et laissent leurs inventions en chemin, il cherchait beaucoup moins à innover dans la langue musicale qu'à la parler avec plus d'énergie; il n'avait point le souci d'être rare, mais celui d'être fort. Rolland, J.-Chr., Foire, 1908, p. 770.
b) [Plus souvent sans compl. prép.] Besoin d'innover, ne pas craindre d'innover. Remplir un mot ancien d'un sens nouveau, dont l'usage ou la vétusté l'avait vidé, pour ainsi dire, ce n'est pas innover, c'est rajeunir (Joubert, Pensées, t. 2, 1824, p. 44).Le pouvoir d'innover, d'échapper à l'imitation de formes passées (Gaultier, Bovarysme,1902, p. 12).Il y a deux sortes de novateurs : ceux qui veulent innover, qui cherchent leurs moyens, qui se construisent une manière : Wagner (Rivière, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1907, p. 96).
♦ Dans le domaine de l'industr. et des affaires.Capacité d'innover et d'investir. L'entrepreneur innove parce qu'il attend de cette initiative une élévation de son profit (Perroux, Écon. xxes., 1964, p. 632).
[Avec méton. du suj.] Quelque radicale qu'ait été la révolution, elle a cependant beaucoup moins innové qu'on ne le suppose généralement (Tocqueville, Anc. Rég. et Révol.,1856, p. 80).Cette propagande n'a en rien innové depuis Cromwell (Morand, Londres,1933, p. 264).
2. Rare [Le suj. désigne une chose] Présenter un caractère de nouveauté, se présenter comme quelque chose de neuf. Mon esprit s'enivre de voir ce qui semble finir se prolonger dans ce qui innove (Barrès, Cahiers, t. 10, 1914, p. 354).
B. − Emploi trans.
1. Ne rien innover
a) Usuel. [Le suj. désigne une pers.] Ne rien introduire de neuf dans quelque chose qui a un caractère bien établi. L'architecte qui l'avait construite [la Chapelle du Saint-Sacrement] n'avait rien innové et rien tenté (Huysmans, En route, t. 1, 1895, p. 181).Il s'est attaché à respecter scrupuleusement les petits, soucieux de rien innover, de ne troubler en rien l'ordonnance, le règlement de ses journées (Bernanos, Imposture,1927, p. 332).
Passif impers. [Avec compl. prép. désignant le domaine de l'innovation] Il n'est rien innové par le présent code aux dispositions des lois maritimes concernant les navires et bâtiments de mer (Code civil1804, art. 2120, p. 383).
b) Rare. [Le suj. désigne une chose]
[Le suj. désigne une chose produite par une pers.] Ne rien apporter de neuf. Cet article [d'un décret] n'avait cependant rien innové quant aux filets traînants (Code pêche fluv.,1875, p. 73).Cette déclaration [royale] a prescrit la refonte de toutes les anciennes espèces d'or sans exception; elle n'a rien innové quant à celle d'argent (Shaw, Hist. monnaie,1896, p. 134).
[Le suj. désigne une chose considérée en soi] Ne pas constituer une nouveauté. Le format [de la Presse] n'innovait rien : le même que les Débats du moment et les autres journaux (Morienval, Créateurs gde presse,1934, p. 58).
2. [Le compl. d'obj. dir. désigne un élément spécifique]
a) Introduire quelque chose de neuf, introduire quelque chose à titre de nouveauté (créée par le sujet).
[Sans compl. prép.] Admirateur des anciens avec une certaine indépendance d'esprit, au lieu de les traduire, il [Ronsard] les imita; toute son originalité, toute son audace, est d'avoir innové cette imitation (Sainte-Beuve, Tabl. poés.,1828, p. 68).Quant au système des cellules remplaçant les dortoirs dont parle la règle, il n'a nullement été innové par Dom Guéranger (Huysmans, Oblat, t. 1, 1903, p. 220).Les meilleurs spécialistes de l'architecture de laboratoires, A et J Guilbert (...) ont innové des bâtiments prévus pour admettre toutes les transformations ultérieures (Arts et litt.,1936, p. 10-06).
[Avec compl. prép.] Ce qu'André Chénier avait rénové et innové dans le vers, notre jeune contemporain [V. Hugo] l'a rénové et innové dans la strophe (Sainte-Beuve, Tabl. poés.,1828p. 287):
2. Enfin, ce sont les patrons qui, manquant de tradition, ont innové dans leurs établissements des boissons modernes, américaines, mélangées, dont la saveur ou les noms ont vivement heurté le traditionnalisme des vieux clients. Fargue, Piéton Paris,1939, p. 45.
b) Rare, littér. [Le suj. ne désigne pas le créateur de la nouveauté] Être le premier à faire, à utiliser quelque chose. La reine venait d'innover ces robes (...) où l'on entrevoyait le sein à travers un lacis de rubans agrémentés de pierreries (Villiers de L'I.-A., Contes cruels,1883, p. 259).Les autres n'ont connu que l'étable et la grange. Vous avez innové la charrue et la houe (Péguy, Ève,1913, p. 783).
Rem. On relève, chez Péguy, un ex. de constr. avec inf. : Les autres n'ont connu que d'être malheureux. Vous avez innové d'entrer dans le malheur (op. cit., p. 782); et un ex. d'emploi abs. : Et moi je vous salue ô première pauvresse. Vous savez ce que c'est que d'avoir innové (ibid.).
Prononc. et Orth. : [in(n)ɔve], (il) innove [in(n)ɔ:v]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1315 trans. « introduire qqc. de nouveau dans une chose établie » cont. jur. (Ordonnances de l'Echiquier de Normandie, éd. F. Soudet, p. 214 : se aucune chose estoit... attemptée ou innovée, qu'elle demeure nulle); 1541 emploi abs. (Calvin, Instit., 969 ds Littré). Empr. au b. lat.innovare « renouveler », de novare « renouveler; inventer, forger; changer, innover ». Fréq. abs. littér. : 115.

Innover : définition du Wiktionnaire

Verbe

innover \i.nɔ.ve\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Intransitif) (Avec comme sujet, une personne ou une organisation) (Sens courant) Apporter un changement dans un système, dans une collectivité, dans une façon de procéder.
    • Innover dans quelque chose ; innover dans une organisation.
    • L’Académie française innove constamment en améliorant son dictionnaire.
    • Quelque chose de plus violent se remuait dans le fond des cœurs : c’était un dégoût secret de tout ce qui a de l'autorité, et une démangeaison d’innover sans fin, après qu’on en a vu le premier exemple. — (Bossuet, Oraisons funèbres, 1656-1687)
    • Quand on veut changer et innover dans une république, c’est moins les choses que le temps que l’on considère. Il y a des conjonctures où l’on sent bien qu’on ne saurait trop attenter contre le peuple ; et il y en a d’autres où il est clair qu’on ne peut trop le ménager. — (La Bruyère, Les Caractères, 1688)
    • Dans un contexte de crise, environ la moitié des sociétés de 10 salariés ou plus ont innové parmi celles relevant du champ de l’enquête Innovation. Lorsqu’une société innove, c’est en premier lieu pour maintenir ou augmenter ses parts de marché, notamment en améliorant ses produits.— (Anthony Bouvier, « Innover pour résister à la crise » , Insee Première N° 1420 - octobre 2012)
    • Organiser consiste, de manière synthétique, à réduire l’incertitude. Innover signifie exactement le contraire : tirer parti des incertitudes pour élaborer des produits, des projets nouveaux qui ne sont pas pensés par l’organisation. — (Norbert Alter, L’Innovation ordinaire, PUF, 2005, p. 368)
  2. (Spécialement) (Industrie, commerce). (Sens courant moderne) Lancer, introduire sur le marché un produit ou un service nouveau.
    • Innover, c’est réussir le pari de lancer de nouveaux produits (l’iPod, la voiture hybride…), de nouveaux services (le Wi-Fi, le paiement par mobile…) ou de nouvelles sources de matière première ou d’énergie (plastiques recyclés, géothermie…). Il peut s’agir aussi de nouveaux modes d’organisation (le flux tendu…), de nouvelles méthodes (la vente en ligne…) et procédés (la cuisson sous vide…). — (L’innovation, qu’est-ce que c’est ? Cité des Sciences et de l’Industrie, 2005)
    • Pour innover, Kerisac lance un cidre glacé. Bientôt 100 ans. Et la cidrerie Kerisac a toujours soif d’innovation. Elle lance officiellement, cet hiver, son cidre de glace. — (Xavier Pennec, Ouest-France-entreprises.fr, 21 octobre 2013)
  3. (Emploi absolu) ou (Emploi transitif)[1] (Vieilli)[5] ou (Littéraire) Être le premier à faire quelque chose, à connaître un sentiment ; à utiliser un objet (d’une certaine façon). Innover (avec) quelque chose
    • Le maniement et emploi des beaux esprits, donne prix à la langue : Non pas l’innovant, tant comme la remplissant de plus vigoureux et divers services, l’étirant et ployant. — (Montaigne, Essais, III, 5 - Sur des vers de Virgile, 1595)
    • innover la langue (Montaigne) introduire des néologismes dans la langue pour l’enrichir.
    • Admirateur des anciens avec une certaine indépendance d’esprit, au lieu de les traduire, il [Ronsard] les imita ; toute son originalité, toute son audace, est d’avoir innové cette imitation […] — (Charles-Augustin Sainte-Beuve, Tableau historique et critique de la poésie française et du théâtre français au XVIe siècle, 1828, p. 68)
    • innover un système, un bâtiment, etc.[1]
    • Et moi je vous salue ô première pauvresse. Vous savez ce que c’est que d’avoir innové. — (Péguy)
    • Les autres n’ont connu que d’être malheureux. Vous avez innové d’entrer dans le malheur.(…) Les autres n’ont connu qu’un périssable sort. Vous avez innové l’autel et l’hécatombe.(…) Les autres n’ont connu que l’étable et la grange. Vous avez innové la charrue et la houe. — (Charles Péguy, « Les tapisseries », Cahiers de la Quinzaine, Série 15, cahiers 4-6, 1914, p. 134)
    • (XXe siècle) C’est pourquoi Claveau a innové des dispositifs spéciaux, grâce auxquels le capot n’est pas plus long que celui de n’importe quelle voiture de même puissance ; peut-être même l’est-il moins. — (Louis Baudry de Saunier, ‎Pol Ravigneaux, ‎Charles Faroux, La Vie automobile, page 416, 1932, Dunod)
    • [Des] patrons qui, manquant de tradition, ont innové dans leurs établissements des boissons modernes, américaines, mélangées (…) — (Léon-Paul Fargue, Le Piéton de Paris, 1939) [1]
  4. (Sans complément exprimé, en parlant de quelque chose) Présenter un caractère de nouveauté.
    • Quelque chose innove.
    • Mon esprit s’enivre de voir ce qui semble finir se prolonger dans ce qui innove. — (Barrès, Cahiers, t. 10, 1914) [1]


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Innover : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INNOVER. v. intr.
Introduire quelque chose de nouveau dans un usage, une coutume, une croyance, un système scientifique ou philosophique, etc. Il ne faut point innover à la légère. Ils veulent innover en tout. Il est dangereux d'innover dans les choses de religion. Il s'emploie aussi transitivement. Il ne faut rien innover. Sans rien innover.

Innover : définition du Littré (1872-1877)

INNOVER (i-nno-vé) v. a.
  • 1Changer par esprit et désir de nouveauté. Je n'entreprends pas de faire un traité entier de l'orthographe et de la prononciation, et me contente d'avoir donné ce mot d'avis touchant ce qui a été innové, Corneille, Préf. de : le Théâtre de P. Corn. édit. de 1682. Laissez votre vocabulaire, Abandonnez votre grammaire, N'innovez ni ne faites rien En la langue, et vous ferez bien, Ménage, Requête des dict. à l'Acad. Par ce moyen, on n'innovait rien à Constantinople, mais on n'avait pas plus innové à Nicée, Bossuet, 1er avert. § 30.

    Absolument. Introduire des nouveautés, des changements. Quelque chose de plus violent se remuait dans le fond des cœurs : c'était un dégoût secret de tout ce qui a de l'autorité, et une démangeaison d'innover sans fin, après qu'on en a vu le premier exemple, Bossuet, Reine d'Anglet.

  • 2Introduire par innovation (sens qui a vieilli). Les riches crièrent hautement, quand T. Gracchus voulut leur faire rendre des terres acquises contre la loi, qu'on innovait un département [partage] d'héritages qui allait mettre la république en combustion, St-Réal, Conjur. des Gracques.

HISTORIQUE

XVIe s. Minerve eut les premiers sentements D'innover [inventer] bastons de guerre, Marot, J. V, 299. Il ne faut pas innover à chacune fois ni à tout propos pour legiere chose, Calvin, Inst. 969. L'appetit et convoitise de tout innover, changer et remuer, Calvin, ib. 1197. Le premier article estoit de faire envers le roy, qu'il promist de ne rien innover en Italie, Du Bellay, M. 182. Le maniement et employte des beaux esprits donne prix à la langue, non pas en l'innovant tant comme la remplissant de plus vigoureux et divers services, l'estirant et ployant, Montaigne, III, 353.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « innover »

Étymologie de innover - Littré

Provenç. et esp. innovar ; ital. innovare ; du lat. innovare, de in… 2, et novare, renouveler, de novus, neuf.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de innover - Wiktionnaire

(1315)[1] Du latin innovare (« renouveler »)[2], de novare (« renouveler » ; « inventer » ; « innover »)[3].
(ca. 1960) Calque de l’anglais américain innovate et innovation (« changer une organisation en profondeur / changement la façon de fonctionner pour une organisation, une entreprise… »)[4].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « innover »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
innover inɔve play_arrow

Conjugaison du verbe « innover »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe innover

Citations contenant le mot « innover »

  • A chaque organisation une façon d’innover qui dépend de sa culture, de son marché, de sa technologie. Volpi souligne la différentiation nécessaire pour éviter d’imposer une unique manière d’innover mais il est partisan d’une innovation institutionnalisée qui est créatrice de valeur (lire à ce titre l’ouvrage d’O’Connor, Corbett et Peters sur la corporate innovation). Carnets de l'innovation, Innovation vs. Optimisation – Carnets de l'innovation
  • • Des ateliers pratiques pour innover après la crise : Lettre du Cadre Territorial, Manager après la crise, l’opportunité d’innover
  • A travers son plan de relance, le gouvernement doit inciter les entreprises à poursuivre les efforts d’investissement dans les programmes de recherche et développement. Cette incitation n’est pas nécessairement corrélée à une augmentation des dispositifs de soutien financier aux entreprises innovantes. Les principales difficultés mises en évidence par les entrepreneurs lors de la mobilisation de ces outils sont la diversité des opérateurs de l’écosystème de l’innovation, la complexité des démarches à effectuer et les lourdeurs administratives induites par les dispositifs. Pendant la crise du COVID-19, les entreprises innovantes ont salué les mesures mises en place par le gouvernement, à savoir l’émergence d’un guichet unique d’information incarné par Bpifrance et la restitution immédiate des créances fiscales telles que le Crédit d’Impôt Recherche et Crédit d’Impôt Innovation. Les enjeux du plan de relance résident dans la clarification et simplification des dispositifs financiers existants ainsi qu’une meilleure visibilité sur le traitement des demandes. De fait, ces derniers incitent l’administration française à se renouveler et donc à innover pour s’assurer du bon usage des deniers publics. Forbes France, Osons Mettre Davantage D’Innovation Au Cœur Du Plan De Relance Français | Forbes France
  • Difficile pour une entreprise d’envisager sereinement l’avenir si elle n’est pas en mesure d’innover. La vague numérique a douché les plus sceptiques et poussé les entreprises à accélérer leur modernisation. La prise de conscience est réelle mais elle se heurte pourtant à la dure réalité du quotidien et à ce que Clayton M.Christensen appelle "le dilemme de l’innovateur". , La dette technique ne doit plus entraver l'innovation
  • Une opération caractéristique du confinement, dans le sens où la marque a dû innover rapidement, en allant sur un terrain qui lui était en grande partie inconnu : "C'était assez nouveau pour nous de travailler sur Twitch, et nous avons été ravis du résultat, avec 60 000 personnes connectées pendant le live, au-delà du taux d'engagement qui oscille entre 15 et 20%. C'était agréable de voir des dizaines et des dizaines de commentaires chaque seconde dans le chat ! Par ailleurs, nous avons réalisé 11,3 millions d'impressions grâce à notre dispositif de relation presse et 1,3 million d'impressions grâce au hashtag #PumaMusicTour sur les réseaux sociaux", détaille Benoît Menard, pas mécontent d'avoir enfin trouvé un moyen de s'inscrire dans la pratique vidéoludique, bien que ce concert soit assez éloigné de l'eSport tel qu'on l'entend. "Cela fait des années que nous sommes approchés par des acteurs de l'eSport pour sponsoriser des tournois ou des équipes, mais je pense que nous avons trouvé une bonne approche via l'événementiel et l'entertainment. Le digital peut apporter beaucoup à l'expérience. On le voit également dans le le "10K Free To Race", notre opération avec la communauté en ligne Running Heroes, et dont le but est de courir un 10km à distance, seul, et de comparer ensuite les temps grâce à l'application pour établir le classement de cette course virtuelle. Fin juin, 5500 coureurs ont participé, permettant de collecter 10 000 euros pour l''nicef. Le digital, ce n'est pas que de la pub ou de l'e-commerce, c'est un formidable outil au service de l'expérience réelle. Je crois que cette crise a accéléré cette prise de conscience. Cela fait dix ans qu'on parle de phygital, on y est enfin." https://www.e-marketing.fr/, Comment Puma mise sur le digital pour innover auprès de sa communauté ?
  • PublicitéInnover pour se développer : c'est une évidence. Et innover suppose d'investir : c'est une autre évidence. De fait, selon une étude Vanson Bourne / Boomi, 59 % des décideurs IT dans le monde reconnaissent que leur succès repose sur leurs investissements technologiques de ces dernières années. Mais, cependant, la moitié des répondants juge que ces investissements restent en deçà de ce qu'il conviendrait de faire. 39 % jugent que leur organisation est régulièrement surpassée par ses concurrents. Plusieurs obstacles se dressent sur le chemin de l'innovation : insuffisance des compétences internes (41 % des réponses) et budget restreint (33 %) sont en tête sauf en France où le manque d'adhésion des salariés est cité par 45% des répondants. Pour faciliter l'innovation, la moitié des entreprises non-équipées pensent adopter une plate-forme low-code rapidement. Les efforts portent en ce moment surtout sur l'amélioration de l'expérience client (54 % des répondants) et de la productivité des employés (50 %). Côté bénéfices constatés, c'est l'amélioration de l'expérience client qui est en tête (49%). Malheureusement, l'innovation est actuellement voulue et orchestrée avec une vision hiérarchique descendante. Aux commandes, on trouve le PDG (65%), devant le DSI (58%) et les responsables de divisions (54%). Si seulement 12 % déclarent que l'innovation est actuellement l'affaire de tous, 56 % jugent que ce sera le cas d'ici trois ans. Et 86 % estiment que l'innovation technologique va profondément transformer l'entreprise d'ici dix ans. , Innover ne s'arrête jamais
  • Nous devons tout mettre en œuvre pour innover dans des techniques plus respectueuses de l'environnement avec des rendements comparables voir améliorés. De Stéphane Le Foll / l'interview du Figaro du 17 février 2015
  • Une personne qui n’a jamais commis d’erreurs n’a jamais tenté d’innover. De Albert Einstein
  • Tout le monde peut innover, si sa vie en dépend. De Akio Morita
  • En politique, innover c'est toujours trahir. De Jean Orieux / Talleyrand
  • Innover n'est pas réformer. Edmund Burke, Letters, to a Noble Lord, 1796

Traductions du mot « innover »

Langue Traduction
Corse innova
Basque innovate
Japonais 革新する
Russe innovate
Portugais inovar
Arabe يبتكر
Chinois 创新
Allemand innovieren
Italien innovare
Espagnol innovar
Anglais innovate
Source : Google Translate API

Synonymes de « innover »

Source : synonymes de innover sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « innover »


Mots similaires