Étrenner : définition de étrenner


Étrenner : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTRENNER, verbe trans.

A.− Étrenner qqn (ou qqc.)
1. Étrenner qqn
a) Être le premier client d'un marchand, le premier à faire l'aumône à un pauvre. Le marchand. Les yeux noirs de mon Andalouse?... Deux sous, s'il vous plaît. Merci bien. Dieu bénisse la main qui m'étrenne (Courteline, Boubouroche,Ferme ta malle, 1894, p. 266).Allons, jetez pas votre venin! Je vous étrennerai de ce sou que vous pleuriez tant (Pourrat, Gaspard,1925, p. 227).
b) Emploi abs.
Vieilli [En parlant d'un commerçant] Effectuer sa première vente de la journée, de la semaine :
1. Les uns sont des marchands qui, sachant la langue du pays, vendent et s'approvisionnent tout de suite; tandis que les autres (...) souvent (...) dédaignent d'apprendre cette langue, et alors ils s'en retournent sans étrenner. Chamfort, Max. et pens.,1794, p. 20.
Fam. Subir quelque chose de fâcheux (en premier lieu). Une femme vient d'avoir le pied emporté dans la maison voisine qui a déjà étrenné avant-hier (Goncourt, Journal,1871, p. 720):
2. − Si je recevais une blessure trop cruelle, promettez-moi de m'achever? − Oui, à condition que vous me rendrez le même service si c'est moi qui étrenne? Vallès, J. Vingtras,Insurgé, 1885, p. 325.
Recevoir des coups, des réprimandes (cf. Delvau 1866, p. 141).
Contracter une maladie vénérienne. Ce butor de cocher qui les prend toutes, a étrenné également, au point qu'il en tire encore la jambe (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 264).
2. Usuel. Étrenner qqc.
a) Être le premier à l'utiliser. Rongeurs ou carnassiers qui étrenneraient les nouveaux pièges seraient bien reçus à Granite-House (Verne, Île myst.,1874, p. 197):
3. ... je reçus une invitation d'un paysan poète, qui me mandait qu'il venait de construire une petite isba pour y écrire, et qu'il ne voulait pas commencer d'y travailler lui-même avant que je ne l'eusse étrennée en y habitant. Du Bos, Journal,1925, p. 285.
b) En faire usage pour la première fois. C'est en t'écrivant que j'étrenne ce fauteuil sur lequel je suis destiné, si je vis, à passer de longues années (Flaub., Corresp.,1846, p. 344).Rudi étrennait un costume de ski, avec veste croisée d'un ton crème, qu'il comptait faire admirer à son amie (Peyré, Matterhorn,1939, p. 237):
4. Un étranger ou un parvenu veut-il étrenner ses salons et avoir le monde, du vrai monde parisien? Il s'adresse à quatre ou cinq femmes connues, à qui il fait un cadeau − pour le monde de première qualité − ou à qui il envoie mille francs − pour le monde de seconde qualité. Cette dame fournit toute la société... Goncourt, Journal,1860, p. 709.
B.− Vieilli. Étrenner qqn (de qqc.).Donner à quelqu'un quelque chose pour étrennes. Il l'a étrenné d'une montre, d'un tableau (Ac.1835-78).
Prononc. et Orth. : [etʀ εne] ou [etʀene], (j')étrenne [etʀ εn]. Ds Ac. 1694 et 1718, s.v. estrener. Ds Ac. 1740-1932 sous la forme mod. (cf. étrenne). Étymol. et Hist. 1. Ca 1175 estrener « faire un cadeau » (Benoit de Ste-Maure, Chronique des Ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 12934); 2. ca 1680 étrenner « faire usage de quelque chose pour la première fois » (Rich.); 3. 1691 intrans. « souffrir de quelque chose de fâcheux » (Monchesnay, Phenix, I, 1 ds DG). Déverbal de étrenne*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 53. Bbg. Chautard (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 478.

Étrenner : définition du Wiktionnaire

Verbe

étrenner \e.tʁe.ne\ ou \e.tʁɛ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Gratifier d’une étrenne, le premier jour de l’année.
  2. (Transitif) Plus ordinairement, favoriser un marchand en étant le premier de la journée à lui faire un achat ou un pauvre en étant le premier à lui faire l’aumône.
    • C’est moi qui vous ai étrenné.
    • Étrennez-moi, je vous ferai une diminution.
    • Bénie soit la main qui m’étrenne.
  3. Faire usage d’une chose pour la première fois.
    • Les gamins, vêtus pareillement à leurs papas, semblaient incommodés par leurs habits neufs (beaucoup même étrennèrent ce jour-là la première paire de bottes de leur existence), […]. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary : Mœurs de province, collection des Œuvres complètes de Gustave Flaubert, Paris : chez Louis Conard, 1910, p. 35)
    • En récompense, son père, au comble de la joie, lui offre le dernier cri de chez Peugeot : une bicyclette à rétropédalage, qu'il étrenne sur les routes de Franche-Comté et de Suisse romande en compagnie de son épouse, […]. — (André Grappe, Testament du dernier poilu d'Alsace, propos recueillis par Jean-Noël Grandhomme, Presses universitaires de Strasbourg, 1999, page 212)
  4. (Intransitif) ou (Transitif) Recevoir, pour un marchand, le premier argent, de la journée ou de la semaine, de la vente de ses marchandises.
    • Prenez, prenez ! Donnez vingt kopecks !… Vrai, uniquement pour que vous m’étrenniez, parce que vous êtes mon premier acheteur, uniquement pour cela. — (Nicolas Gogol, Le Portrait, 1835 ; traduit du russe par Boris de Schlœzer, 1968 ; page 39)
    • Je n’ai rien vendu aujourd’hui, je n’ai pas étrenné.
  5. (Figuré) Être le premier à supporter quelque chose de fâcheux.
    • On a tiré au sort pour cette nouvelle corvée, c’est moi qui ai étrenné.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étrenner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉTRENNER. v. tr.
Gratifier d'une étrenne, le premier jour de l'année. Il a vieilli dans cette acception. Il signifie plus ordinairement Favoriser un marchand en étant le premier de la journée à lui faire un achat ou un pauvre en étant le premier à lui faire l'aumône. C'est moi qui vous ai étrenné. Étrennez-moi, je vous ferai une diminution. Bénie soit la main qui m'étrenne. Il signifie encore Faire usage d'une chose pour la première fois. Je ne me suis pas encore servi de cette voiture, vous l'étrennerez. Étrenner une robe, un chapeau. Il est quelquefois intransitif et se dit en parlant du Premier argent qu'un marchand reçoit de sa marchandise dans la journée, dans la semaine. Je n'ai rien vendu aujourd'hui, je n'ai pas étrenné. Figurément, dans cette acception, il signifie Être le premier à supporter quelque chose de fâcheux. On a tiré au sort pour cette nouvelle corvée, c'est moi qui ai étrenné.

Étrenner : définition du Littré (1872-1877)

ÉTRENNER (é-trè-né) v. a.
  • 1Donner des étrennes à quelqu'un. Il a étrenné d'une poupée cette petite fille.

    Fig. Autrefois l'amour vainqueur Dans mon cœur Aujourd'hui t'eût étrennée, Mais il est mort l'autre année De douleur, Chaulieu, à Mme D. Étrennes. La nature en vous faisant naître Vous étrenna de ses plus doux attraits, Voltaire, Ép. I.

  • 2 Par extension, faire usage d'une chose pour la première fois. Étrenner une robe. Cela n'a pas encore servi, vous l'étrennerez. Enguerrand de Marigny, qui les fit bâtir [les fourches patibulaires], les étrenna, Saint-Foix, Ess. Paris, Œuvres, t. IV, p. 61, dans POUGENS.
  • 3Être le premier qui achète à un marchand. Étrennez-moi, je n'ai encore rien vendu aujourd'hui. Bénie soit la main qui m'étrenne, formule dont beaucoup de marchands ambulants se servent au premier argent qu'ils reçoivent dans la journée.
  • 4 V. n. Faire une première vente, en parlant des marchands. Je n'ai pas encore étrenné d'aujourd'hui. Apollon avec sa lyre S'en alla sans étrenner pas, Boursault, Ésope à la cour, I, 5.

    Fig. Ne craignez rien, cette canaille ne fera pas fortune ; le dogme qu'ils prêchent et la morale qu'ils enseignent sont trop absurdes pour étrenner, D'Alembert, Lett. à Voltaire, 2 mars 1764.

HISTORIQUE

XIIe s. Bapteiez fu li vasletons [l'enfant] ; Aveirs trop beaus e riches dons Li a sis parreins presentez ; De lui fu primes estrenez, Benoit de Sainte-Maure, II, 10769.

XIIIe s. L'aloete cante d'amor, Si estrine l'aube del jor, Partonopeus, v. 21. Et maintenant ce chapelet, S'il vous plest, [à] Bel acueil portés, Et de par li le confortés, Et l'estrenés d'ung biau salu, la Rose, 12647.

XVe s. Elle luy pria qu'il l'estrenast le jour des estraines, Arresta amorum, p. 204, dans LACURNE.

XVIe s. Mais de communiquer son honneur, et d'estrener aultruy de sa gloire, il ne se veoid gueres, Montaigne, I, 321. À vous qui avez tout, je ne sçaurois donner Présent, tant soit-il grand, qui vous puisse estrener, Ronsard, 668.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « étrenner »

Étymologie de étrenner - Littré

Étrenne ; wallon, strimé ; provenç. et espagn. estrenar ; portug. estrear.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de étrenner - Wiktionnaire

(1160) Dérivé de étrenne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « étrenner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
étrenner etrɑ̃ne play_arrow

Conjugaison du verbe « étrenner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe étrenner

Évolution historique de l’usage du mot « étrenner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « étrenner »

  • Sur le sable doré de cette petite ville catalane, à moins de 30 km de la frontière avec la France, c'est le moment de prendre ses aises pour étrenner l'été: la plage est tellement longue qu'aucun contrôle d'affluence ne sera mis en place, des dizaines de mètres séparant chaque serviette... L'Obs, A Roses en Espagne, les étrangers goûtent la "nouvelle normalité" touristique
  • Chargée d'étrenner la griffe Peugeot Sport Engineered, la version sportive de la 508 est une des nombreuses victimes collatérales du coronavirus. Alors que sa présentation était initialement prévue cet automne, lors d'un Mondial de Paris qui est passé depuis lors à la trappe, elle n'aura finalement lieu que début 2021. Mais cette familiale hybride rechargeable poursuit son développement, en parvenant jusqu'ici très bien à échapper aux paparazzis. C'est finalement un rédacteur du Blog Automobile qui a réussi à immortaliser un prototype dépourvu du moindre camouflage, non loin de l'usine PSA de Poissy. De quoi confirmer que cette 508 Peugeot Sport Engineered s'annonce assez proche du concept homonyme. L'Automobile Magazine, La Peugeot 508 Peugeot Sport photographiée sans camouflage - L'Automobile Magazine
  • Un peu plus d'un an après leur dernier duel, David Ferrer et Alexander Zverev vont se retrouver. Alors que l'Allemand a mis un terme à la carrière de l'Espagnol le 8 mai 2019 lors du Masters 1000 de Madrid, ce dernier ne semble pas lui en tenir rigueur. En effet, selon une information dévoilée par le quotidien espagnol Marca, David Ferrer va très prochainement étrenner pour la première fois son costume d'entraîneur aux côtés de l'actuel numéro 7 au classement ATP. Une collaboration qui va d'abord durer deux semaines afin d'évaluer s'il y a entente entre le joueur et son nouvel entraîneur. Une décision qui vient mettre un terme à plusieurs mois d'incertitude avec le père d'Alexander Zverev qui a pris le relais à la suite du départ d'Ivan Lendl durant l'été 2019. Orange Sports, ATP : A.Zverev va collaborer avec Ferrer
  • Éric Jannequin, nouveau président du club de football, est revenu sur sa première année de présidence et les perspectives à venir, alors que le club va étrenner le nouveau complexe sportif. "L’arrêt brutal des activités sportives, ajouté au confinement, nous a profondément perturbés. Le lien social a été rompu, et il n’a pas été simple de le recréer. En respectant les mesures sanitaires imposées, nous avons fait quelques animations qui nous ont permis de se retrouver enfants, parents, dirigeants." midilibre.fr, Le bilan pour le club de foot - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « étrenner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « étrenner »

Langue Traduction
Corse amparà
Basque ikasteko
Japonais 学ぶために
Russe учиться
Portugais aprender
Arabe ليتعلم
Chinois 学习
Allemand lernen
Italien imparare
Espagnol aprender
Anglais to learn
Source : Google Translate API

Synonymes de « étrenner »

Source : synonymes de étrenner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « étrenner »


Mots similaires