La langue française

Infertile

Définitions du mot « infertile »

Trésor de la Langue Française informatisé

INFERTILE, adj.

Qui n'est pas fertile, qui ne produit rien ou trop peu. Synon. improductif.Champ, sable, sol infertile; contrée, terre infertile. L'aisance habite dans les gorges infertiles du Jura, près de Neufchâtel, parce qu'on y exerce plusieurs arts mécaniques (Say, Écon. pol.,1832, p. 77):
1. Le paysage espagnol n'est pas du tout ce qu'on pense (...). On se figure volontiers un pays infertile, une sorte de désert romantique, galets et rocailles, de grands mouvements de sierras où rien ne vient qu'une brousse épineuse. En réalité il n'est pas de pays plus cultivé ni de paysage plus utilitaire. T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p. 23.
Au fig. Qui ne produit rien, ne donne pas de résultats. Synon. pauvre, stérile.Esprit infertile; imagination infertile. Puis, plongé dans une infertile méditation, fruit défendu aux gens de peine et aux gens de lettres, deux mêmes genres de gens, je vais flairant les parfums indiens (Balzac, Œuvres div., t. 2, 1832, p. 567).[Ils] se consumaient en luttes infertiles à faire de leur plume un pinceau. (...) l'art du poète consistait à mouler une statue et à suivre le burin d'une gravure (Champfl., Avent. MlleMariette,1853, p. 176).
Matière, sujet infertile. Qui fournit peu de choses à dire :
2. ... j'appelle un écrivain de talent un homme assez conscient des ressources de son art, pour faire, à sa volonté, surgir d'un sujet en apparence infertile des motifs d'inspiration inattendus... Montesquiou, Mém., t. 3, 1921, p. 101.
Prononc. et Orth. : [ε ̃fε ʀtil]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1434, 14 mars (Arrentement ds Archives de Bretagne, éd. Société bibliophiles bret., t. 7, p. 79 : heritages... de petite valour et infertiles); 1455, 19 avr. (ds Fagniez, Doc. ... hist. du comm. et de l'ind., t. 2, p. 244 : année infertile); 1594 (Montaigne, Essais, II, XII, éd. A. Thibaudet et M. Rat, p. 559 : esprits infertiles). Empr. au b. lat.infertilis « infertile, stérile ». Fréq. abs. littér. : 20.

Wiktionnaire

Adjectif

infertile \ɛ̃.fɛʁ.til\ masculin et féminin identiques

  1. Qui n’est pas fertile.
    • Si les engrais verts donnent de fort bons résultats dans les sols infertiles et épuisés, à plus forte raison sont-ils avantageux dans les sols fertiles et riches. — (Charles-Victor Garola, Engrais : Le matières fertilisantes, Paris : J.-B. Baillière & fils, 7e éd., 1925, p.184)
    • (Figuré)Un esprit infertile.
  2. (Par extension) Qualifie un sujet, une matière qui fournit peu de choses à dire.

Adjectif

infertile \Prononciation ?\

  1. Infertile, qui n’est pas fertile.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INFERTILE. adj. des deux genres
. Qui n'est pas fertile. Un champ, un sol infertile. Des terres infertiles. Pays infertiles. Fig., Un esprit infertile. Sujet, matière infertile, Sujet, matière qui fournit peu de choses à dire.

Littré (1872-1877)

INFERTILE (in-fèr-ti-l') adj.
  • Qui n'est pas fertile. Contrées infertiles, Vaugelas, Q. C. 431. Si vous êtes sensible à la compassion, ne me refusez pas, dans ces vastes pays, quelque coin de terre infertile, Fénelon, Tél. XX. Sans l'amitié, quel antre ou quel sable infertile N'eût été pour le sage un désirable asile, Quand du Tibre avili le sceptre ensanglanté Armait la main du vice et la férocité ? Chénier, Ép. I.

    Fig. Et comme mes soupirs, ma peine est infertile, Régnier, Élég. I. Il sait que les lauriers sont des plantes infertiles qui ne donnent au plus que de l'ombre et qui ne valent pas les moissons et les fruits dont la paix est couronnée, Voiture, Lett. 74. Sus donc, ne perdons plus en discours infertiles Le temps qu'il faut donner aux effets plus utiles, Mairet, Sophon. V, 5. Les mêmes pensées poussent quelquefois tout autrement dans un autre que dans leur auteur : infertiles dans leur champ naturel, abondantes étant transplantées, Pascal, Espr. géom. II. Mais je ne suis repu que d'espoirs infertiles, le Libraire du pont Neuf, 1644, dans Rev. de l'instr. publ. 22 févr. 1866. Quoi ! dis-je tout chagrin, dans ma verve infertile, Des vertus de mon roi spectateur inutile…, Boileau, Épît. I. Laissant de Galien la science infertile, D'ignorant médecin devint maçon habile, Boileau, Épigr. IX.

    Sujet, matière infertile, sujet, matière qui fournit peu de choses à dire. Les parents de l'athlète étaient gens inconnus, Son père un bon bourgeois, lui sans autre mérite ; Matière infertile et petite, La Fontaine, Fab. I, 14.

HISTORIQUE

XVe s. Considerans icelle nostre dite ville estre assise en mer, en pays infertile, et n'y a aucun entretenement que le fait et entre-cours de la marchandise, Ordonn. oct. 1488.

XVIe s. Tout arbre qui est privé de sa fleur est infertile, Paré, XVIII, 38. Terroir infertile, Desportes, Cléonice, 63. …Disant que les terres grasses et molles font les hommes mols, et les fertiles les esprits infertiles, Montaigne, II, 338.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « infertile »

In… 1, et fertile ; provenç. infertil ; ital. infertile ; du latin infertilis.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin infertilis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « infertile »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
infertile ɛ̃fɛrtil

Citations contenant le mot « infertile »

  • Les terres fertiles font les esprits infertiles. De Michel de Montaigne
  • Dr Camara : Généralement la cause de l’infertilité chez la femme, est due aux multiples infections génitales. C’est à dire les infections sexuellement transmissibles (les pertes couramment appelé chez les médecins logorrhées). Donc ces pertes-là peuvent faire jusqu’à ce qu’une femme arrive à être infertile. Il y a certaines maladies comme les cancers du col de l’utérus, qui peuvent faire aussi d’une femme infertile. Et aussi la prise de certains médicaments qui ne sont pas bons pour le corps peut aussi rendre une femme infertile. kalenews, Santé: Que doit-on savoir sur l’infertilité ? (interview) – kalenews
  • C'est une question qui peut sembler banale et qu'on pose souvent lorsqu'on rencontre quelqu'un, en particulier lors des rencontres sociales comme le party de Noël. Mais poser cette question à une personne infertile, c'est en quelque sorte retourner le fer dans la plaie en lui rappelant qu'elle n'a pas encore d'enfants. Alors Stacy a bien raison, on ne peut jamais savoir si une personne vit de l'infertilité ou non, alors peut-être devrions-nous enlever cette question de notre « small talk » habituel? , Tout ce qu'on ne devrait jamais dire à une personne infertile | TPL Moms
  • Ce parcours lourd et douloureux est celui de très nombreuses femmes infertiles. A un détail près : Cécile est lesbienne. Ces démarches, elle a dû les entreprendre avec sa femme, dans l'ombre, en Belgique. Car la loi française actuelle ne lui permet pas d'être traitée et guidée officiellement. "C'est tellement injuste. Je me dis que si j'avais été en couple avec un homme, j'aurais été aidée sur le champ. Mais je ne l'ai pas été et je devais me piquer entre deux portes pour ne le dire à personne. Certains gynécologues m'ont carrément claqué la porte au nez en me disant : 'Vous n'êtes pas stérile, vous êtes juste lesbienne'." , PMA pour toutes : Cécile, lesbienne infertile, raconte son parcours - Terrafemina
  • J’ai fini par me demander si c’était une coïncidence. Tous ces gens qui n’arrivent pas à avoir d’enfant dans ma génération, autour de moi, est-ce bien normal ? Etait-ce pareil avant ? J’ai formulé d’autres hypothèses ; peut-être que l’infertilité est l’une de ces situations que l’on croit rares à tort, parce que personne n’en parle, un peu comme les fausses couches. Peut-être que c’est lié au milieu dans lequel je vis. Le plus simple, me suis-je dit, c’est de poser une question toute bête : y a-t-il de plus en plus de couples infertiles ? Le Monde.fr, Sommes-nous une « génération infertile » ?
  • Après une courte rémission, Mai a fait une rechute. Sa médecin lui a alors fortement conseillé d’entreprendre des démarches en clinique de fertilité pour faire congeler des embryons si elle et son amoureux, Vlad, souhaitaient un jour avoir un autre enfant. « Elle m’a dit que si je survivais à la greffe et au cancer, c’était clair comme de l’eau de roche que je serais infertile. » La Presse, Beauté inespérée
  • La Cour d'appel considère que l'homme infertile mérite le titre légal de père, même si la mère a continué d'entretenir des liens avec son amant après l'accouchement. Radio-Canada.ca, Un père biologique perd son titre de père au profit d'un homme infertile | Radio-Canada.ca
  • Il y a des idées reçues, comme le fait que le vélo peut abîmer l’utérus ou rendre infertile» Tribune de Genève, Marlen Reusser, reine du chrono – Le succès en un temps record | Tribune de Genève

Traductions du mot « infertile »

Langue Traduction
Anglais infertile
Espagnol estéril
Italien sterile
Allemand unfruchtbar
Chinois 不育
Arabe عقيم
Portugais infértil
Russe бесплодный
Japonais 不妊
Basque antzuak
Corse infertile
Source : Google Translate API

Synonymes de « infertile »

Source : synonymes de infertile sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « infertile »

Infertile

Retour au sommaire ➦

Partager