La langue française

Homérique

Sommaire

  • Définitions du mot homérique
  • Étymologie de « homérique »
  • Phonétique de « homérique »
  • Citations contenant le mot « homérique »
  • Traductions du mot « homérique »
  • Synonymes de « homérique »

Définitions du mot « homérique »

Trésor de la Langue Française informatisé

HOMÉRIQUE, adj.

A. − Propre à Homère, à son œuvre; relatif à son époque. Épopée homérique; époque homérique; langue homérique. Des idées et des sentiments étrangers au génie homérique, empruntés aux poëtes postérieurs, à Euripide surtout, (...) ont été insérés dans une traduction dialoguée du dénouement de l'Odyssée (Leconte de Lisle, Poèmes ant.,1852, p. xvii).Ils [les Spartiates] subjuguèrent les Messéniens qui combattaient avec le désordre et l'impétuosité des temps homériques (Taine, Philos. art, t. 2, 1865, p. 189) :
1. Les divinités de l'Olympe datent des poèmes homériques, qui ne les ont peut-être pas créées, mais qui leur ont donné la forme et les attributions que nous leur connaissons, qui les ont coordonnées entre elles et groupées autour de Zeus... Bergson, Deux sources,1932, p. 199.
B. − P. ext.
1. Qui rappelle l'œuvre, l'art d'Homère. Écrivain, style, épithète homérique. Chateaubriand est un homme bien supérieur à Chénier. Celui-là a vu et bien vu. C'est une des plus belles imaginations modernes, une imagination vraiment homérique (Chênedollé, Journal,1833, p. 175).Le troisième chant s'ouvre par une description à la fois biblique, homérique et virgilienne d'une assemblée de matrones arlésiennes dans une magnanerie (Lamart., Cours litt.,1859, p. 273).
2. Qui présente le caractère extraordinaire, fabuleux, démesuré, de scènes décrites par Homère. Beuveries, combats homériques. De huit à onze heures du matin, on devait (...) servir un déjeuner homérique, puis partir de là pour aller en masse au scrutin (Reybaud, J. Paturot,1842, p. 330).On se bat sur l'esthétique, on trouve du génie aux rhéteurs, il y a des luttes homériques sur la valeur des mots et la musique des phrases (Goncourt, Journal,1863, p. 1368).
En partic. Rire homérique. [P. allus. au rire qu'Homère prête aux dieux, dans le 1erchant de l'Iliade, à la vue de la démarche claudicante d'Héphaïstos] Rire bruyant et prolongé. À peine Brulart avait-il terminé ces mots, (...) qu'un rire tout homérique, ou plutôt tout méphistophélétique, ou mieux encore, un vrai rire de hyène, souleva sa large poitrine (Sue, Atar-Gull,1831, p. 10).Cette plaisanterie acheva le pauvre géographe. Un rire universel, homérique, gagna tout l'équipage du yacht (Verne, Enf. cap. Grant, t. 3, 1868, p. 196) :
2. Un rire énorme nous apprit que le père Trubel laissait glisser son masque sur le parquet de sa chambre. Un rire homérique qui devait déboutonner tous les petits boutons de sa soutane et faire sauter les griffes de lion de sa breloque. H. Bazin, Vipère,1948, p. 74.
Prononc. et Orth. : [ɔmeʀik]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1548 « qui appartient à Homère » (Sebillet, Art poet., I, 1 ds Hug. : L'Homerique eloquence); 2. 1825 spéc. rire homérique « rire énorme » (Brillat-Sav., Physiol. goût, p. 331 : l'explosion générale d'un rire véritablement homérique). Empr. au lat.homericus « id. », dér. de Homerus « Homère ». Fréq. abs. littér. : 160.
DÉR.
Homériquement, adv.À la manière d'Homère ou des héros de son œuvre. Nous vidions les flacons, nous réparions homériquement nos forces épuisées (Dusaulx, Voy. Barège, t. 1, 1796, p. 256).Une de ces chansons innombrables, sorte de chansons de geste, écloses spontanément, homériquement, du cerveau populaire, sans qu'on puisse en dire l'auteur (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 366).[ɔmeʀikmɑ ̃]. 1reattest. 1796 (Dusaulx, loc. cit.); de homérique, suff. -ment2*.

Wiktionnaire

Adjectif

homérique \ɔ.me.ʁik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui appartient à Homère.
    • D’ailleurs... ce serait sensationnel si je mourais quand même à Pendragon. La prophétie s’accomplirait. J’entrerais dans la légende comme mes ancêtres qui ont vécu au bon vieux temps. Je serais comme un héros homérique dont la mort est toujours annoncées trois chant à l’avance. Sensationnel. — (Antal Szerb, La légende de Pendragon, 1934, page 101, ALINEA, traduction par Charles Zaremba et Natalia Zaremba-Huszvai)
    1. (En particulier) Qualifie les hymnes attribués à Homère.
    2. (En particulier) Qualifie un style littéraire qui rappelle celui d’Homère.
  2. (Par extension) Qualifie une situation digne des épisodes décrits par Homère.
    • Il les récitait volontiers au milieu de joyeux groupes, […] pendant ces interminables « laaous, » festins homériques par lesquels se terminaient toutes les upa-upa ;[…]. — (Henry de Coux, Sept ans en Océanie, dans la Revue contemporaine, 5e année, T. 25, 1856, p.492)
    • J’offris le bras à la maîtresse de la maison, et l’on passa dans la salle à manger, où sur une table immense était servi un repas homérique dont le fumet appétissant me rappela que depuis près de douze heures j’étais à jeun. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • […]; les utopies sociales furent faites en vue de maintenir un noyau de guerriers homériques dans les cités, etc. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.V, La grève générale politique, 1908, p.233)
    • Mais ce village, en temps de “guerre contre l’ennemi invisible” me rappelle plutôt le film La Grande Vadrouille, dont plusieurs scènes ont été tournées sur place – Tintin, le fossoyeur du village aujourd’hui décédé, racontait merveilleusement ce tournage homérique. — (Michel Eltchaninoff, « Carnet de la drôle de guerre », dans la newsletter du 21/03/220 de Philosophie Magazine.)
  3. (En particulier) Qualifie un rire bruyant et de bon cœur, ainsi appelé à cause d’une scène du premier livre de l’Iliade, où les dieux éclatent de rire en voyant la démarche boiteuse d’Héphaïstos.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HOMÉRIQUE. adj. des deux genres
. Qui appartient à Homère. Hymnes homériques, Hymnes attribués à Homère. Style homérique, Style qui rappelle celui d'Homère. Par extension, Un rire homérique, Un rire bruyant et de bon cœur, ainsi appelé à cause d'une scène du premier livre de l'Iliade, où les dieux éclatent de rire en voyant la démarche boiteuse de Vulcain.

Littré (1872-1877)

HOMÉRIQUE (o-mé-ri-k') adj.
  • 1Qui a rapport à Homère. L'Angleterre jalouse et la Grèce homérique, Toute l'Europe admire [les Journées de Juillet], Hugo, Crép. I. Montés au même char, comme un couple homérique, Nous tiendrons pour lutter dans l'arène lyrique, Toi la lance, moi les coursiers, Hugo, à Lamartine.

    Hymnes homériques, se dit des hymnes à Vénus, à Apollon, etc. que l'on place ordinairement à la suite des poëmes d'Homère.

    Sorts homériques, divination qui se pratiquait en ouvrant un poëme d'Homère au hasard, et en prenant le premier vers comme un oracle.

    Rire homérique, rire très bruyant et de bon cœur, ainsi dit à cause du rire qu'excita parmi les dieux Vulcain le boiteux servant d'échanson (voy. le 1er chant de l'Iliade). À cette pompeuse déclaration, un rire homérique s'empara de tous les assistants, Ch. de Bernard, la Chasse aux amants, § III.

  • 2Qui est partisan d'Homère. Perrault l'antipindarique Et Despréaux l'homérique Consentent à s'embrasser, Boileau, Épigr. XXIX. M. de Bitaubé l'homérique est venu à Ferney comme Ulysse alla voir les ombres dans l'Odyssée ; je n'ai jamais été si ombre qu'à présent, Voltaire, Lett. d'Alembert, 102, 27 oct. 1777.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « homérique »

Ὁμηριϰὸς, de Ὅμηρος, Homère.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin Homericus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « homérique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
homérique ɔmerik

Citations contenant le mot « homérique »

  • Tu sais l'épithète homérique pour désigner la beauté surhumaine ? "Horrible". De Jean-Louis Curtis / L'horizon dérobé
  • Il aurait dû être en train de fouler le gazon londonien qu'il avait quitté sur une finale 2019 homérique perdue 13-12 au cinquième set face à Novak Djokovic. Mais comme tous les joueurs, Roger Federer prend son mal en patience en raison de la pandémie de Covid-19 qui a mis le tennis à l'arrêt.  Francetvsport, "Bien sûr que Wimbledon me manque", reconnaît Roger Federer
  • En plein effort, Mark Wahlberg ne peut s’empêcher de chuchoter une blague salace à l’oreille de son partenaire, qui part dans un fou rire homérique. Derrière le moniteur, Baltasar Kormákur, le réalisateur islandais, hurle : « Coupez ! ». Il témoigne : "Ce sont de vrais gosses. Depuis le début du tournage, ils ne cessent de blaguer, c’est plus fort qu’eux. Entre Mark et Denzel, il y a une véritable émulation comique." En fait, cette complicité un peu potache, entre taquineries et improvisations loufoques, ravit le metteur en scène. Lui qui redoutait une guerre des ego entre les deux poids lourds d’Hollywood, le voilà amplement rassuré. "J’ai adoré cette baston, c’était comme un retour en enfance", lance, hilare, Denzel Washington. Très éprouvé par Flight, son précédent film où, sous la direction du très exigeant Robert Zemeckis, il incarnait un pilote d’avion alcoolique, l’acteur avait besoin de vivre ce thriller comme une récréation. Dès sa première scène, celle du hold-up de la banque, le comédien avait même confié : " Je sors d’un rôle très lourd : j’ai besoin de respirer, d’avoir de la légèreté. Et, avec Mark, je suis servi !" Wahlberg confirme : "On se renvoie la balle en permanence, comme dans un jeu." Télé 7 Jours, 2 Guns (TF1) "Entre Mark Walberg et Denzel Washington, il y a une véritable émulation comique"
  • "Nous marcherions tous deux, rappelant notre ardeur guerrière, même contre un daimôn" écrit Homère. Mais que veut dire le poète ? s’interroge l’historienne Vinciane Pirenne-Delforge. Le 'daimôn' est il une divinité mineure ou inférieure dans l’épopée homérique ? France Culture, Daimôn dans l'épopée homérique : de l'action divine - Ép. 4/11 - "Dieux, Daimones, Héros"
  • Comment ça, «tout Homère» ? Il était déjà possible de lire tout ce qu’Homère est censé avoir écrit. Certes. Mais si le volume publié sous la direction d’Hélène Monsacré est un événement, éditorial et culturel, c’est qu’il propose pour la première fois l’intégralité des textes homériques : les 16 000 vers de l’Iliade, dans une traduction toute nouvelle de Pierre Judet de la Combe, l’Odyssée, dans la traduction classique de Victor Bérard (1924), plus un lexique des principaux personnages, ainsi que, souvent inédits, des textes attribués au poète, dont la Bratachomyomachie ou la Guerre des grenouilles contre les rats, la Bataille de la belette et des souris ou ce qui reste du Margitès, poème comico-érotique, les Hymnes homériques (dus à des aèdes «se réclamant de la figure tutélaire d’Homère»), des scolies (courtes notes anonymes écrites en marge ou entre les lignes des manuscrits), des commentaires (notes philologiques proposant une interprétation du texte homérique), les fragments, les témoignages légendaires et les «morceaux préservés du vaste ensemble du Cycle troyen», une série de Vies d’Homère, etc. Un volume de près de 1 300 pages, qui impressionne et, curieusement, émeut, parce qu’on imagine le soin et la passion avec lesquels ont été recueillis (1) comme des pépites d’or toutes les bribes, les bouts de manuscrits, les restes d’inscriptions, les annotations déchiffrées sur un parchemin, telle glose découverte par hasard, telle information arrachée à un papyrus endommagé… Libération.fr, Homère, tout un poème - Culture / Next

Traductions du mot « homérique »

Langue Traduction
Anglais homeric
Espagnol homérico
Italien omerico
Allemand homerisch
Chinois 荷马
Arabe هوميروس
Portugais homérico
Russe гомерический
Japonais ホメリック
Basque homeric
Corse omerica
Source : Google Translate API

Synonymes de « homérique »

Source : synonymes de homérique sur lebonsynonyme.fr
Partager