Inexprimable : définition de inexprimable


Inexprimable : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INEXPRIMABLE, adj.

A. − Qu'il est impossible ou très difficile d'exprimer, de traduire par le langage. Synon. indicible, ineffable.Il vit apparaître la duchesse Elisabeth revêtue d'habits royaux et resplendissante d'une lumière inexprimable (Montalembert, Ste Élisabeth,1836, p. 284).J'étais baisé par des crocodiles aux baisers cancéreux; et je gisais, confondu avec une foule de choses inexprimables et visqueuses, parmi les boues et les roseaux du Nil (Baudel., Paradis artif.,1860, p. 431).Et alors, le printemps russe!... Le parfum inexprimable de la neige qui fond (Triolet, Prem. accroc.,1945, p. 280):
1. ... je me représentais cette force multiple, généreuse, qui prodiguait la vie, comme le contraire même de cette fatalité démoniaque, implacable, qui me poussait à la ruine et à la mort. C'était une sensation inexprimable, dont les mots que j'essaie d'écrire ne rendent que bien faiblement la puissance bouleversante. Daniel-Rops, Mort,1934, p. 380.
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. J'écrivais des silences, des nuits, je notais l'inexprimable. Je fixais des vertiges (Rimbaud, Saison enfer,1873, p. 228).C'est ici qu'interviendrait la musique, pour continuer l'expression de l'inexprimable, pour épandre tout mon triomphe intérieur (Rivière, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1906, p. 341):
2. ... mon âme (...) exprimant ou plutôt balbutiant, comme elle pouvait, les tumultueuses sensations dont elle était pleine, à l'aide du langage insuffisant des hommes : ce langage n'a pas été fait pour exprimer l'inexprimable; signes imparfaits, mots vides... Lamart., Raphaël,1849, p. 239.
B. − Irréductible à toute forme d'expression, du fait de son intensité. Synon. incroyable.Je fus sage jusqu'au moment où je rencontrai celui dont l'amour devait me causer des joies inexprimables (France, Contes Tournebroche,1908, p. 168):
3. Deslauriers touchait à son vieux rêve : une rédaction en chef, c'est-à-dire au bonheur inexprimable de diriger les autres, de tailler en plein dans leurs articles, d'en commander, d'en refuser. Flaub., Éduc. sent., t. 1, 1869, p. 227.
SYNT. Inexprimable douceur, douleur, malaise, tristesse; angoisse, anxiété, charme, confusion, dégoût, douceur, émotion, plaisir, tendresse, trouble inexprimable.
Prononc. et Orth. : [inεkspʀimabl̥], [-ne-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1579 « qu'on ne peut exprimer par la parole » (H. Estienne, Précellence du langage françois, éd. E. Huguet, p. 103); 1690 « au-delà de toute expression » joyes ... inexprimables (Fur.). Dér. de exprimable*; préf. in-1*. Fréq. abs. littér. : 829. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 549, b) 1 301; xxes. : a) 1 116, b) 833.
DÉR.
Inexprimablement, adv.D'une manière inexprimable. Quelque chose d'inexprimablement triste, quelque chose d'indiciblement pesant tombait du plafond sur ces deux êtres (Mirbeau, Journal femme ch.,1900, p. 33).[inεkspʀimabləmɑ ̃], [-ne-]. 1reattest. 1821 des vers inexprimablement beaux (J. de Maistre, Soirées St-Pétersb., t. 2, p. 228); de inexprimable, suff. -ment2*.
BBG. Ritter (E.). Les Quatre dict. fr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 443.

Inexprimable : définition du Wiktionnaire

Adjectif

inexprimable \i.nɛk.spʁi.mabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qu’on ne peut exprimer par des paroles.
    • Une rage inexprimable rendit le capitaine plus blanc que ses voiles. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Il reprit vaguement son chemin vers la ville, baissant le front sous une inexprimable honte. — (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
    • Au carré, dans les cabines et les laboratoires, le désordre est inexprimable ; […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Inexprimable : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INEXPRIMABLE. adj. des deux genres
. Qu'on ne peut exprimer par des paroles. Douleur inexprimable. Joie inexprimable. Reconnaissance inexprimable. Sentiments inexprimables. Un charme inexprimable.

Inexprimable : définition du Littré (1872-1877)

INEXPRIMABLE (i-nèk-spri-ma-bl') adj.
  • Qu'on ne peut exprimer. L'inexprimable horreur où toi seul m'as livré, Voltaire, Adél. du Guesclin. III, 3. J'allais, je regardais, mon œil ne voyait pas ; Un charme inexprimable entraînait tous mes pas, Ducis, Abuf. II, 2.

SYNONYME

INEXPRIMABLE, INDICIBLE, INEFFABLE. Inexprimable est ce qui ne peut être exprimé d'une façon quelconque : une satisfaction inexprimable. Indicible est ce qui ne peut être dit ; la différence est la même qu'entre dire et exprimer ; de sorte qu'indicible désigne plus particulièrement ce qui ne peut être dit, c'est-à-dire exprimé par des paroles : un tumulte indicible éclata dans l'assemblée. Inexprimable et indicible sont de tous les styles. Ineffable n'est que du style élevé ; il indique ce qui ne peut être prononcé, à cause de la vénération qu'inspire l'objet : le nom ineffable de Dieu, et, par suite, des joies ineffables.

HISTORIQUE

XVIe s. …Laquelle les receut avec ung aise inexprimable, Carloix, II, 9.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Inexprimable : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

INEXPRIMABLE, adj. (Gram.) qu’on ne peut exprimer. Voyez Exprimer, Expression.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « inexprimable »

Étymologie de inexprimable - Littré

In… 1, et exprimer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de inexprimable - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Dérivé de exprimable avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « inexprimable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inexprimable inɛksprimabl play_arrow

Citations contenant le mot « inexprimable »

  • “Moralement”, la RATP et la SNCF “le doivent aux voyageurs car c’est juste une souffrance inexprimable”, a-t-elle insisté. Le HuffPost, Pécresse demande à la RATP et la SNCF de rembourser intégralement les voyageurs | Le HuffPost
  • Ce n’est donc pas que Macron n’a aucune vision politique, c’est que cette vision est si datée et contradictoire (et impossible à financer durablement) qu’elle en devient ridicule et comme inexprimable. Il lui faut désormais avancer masqué (je veux dire, encore plus que d’habitude), et colorer son « action » des dernières modes, le vert et le néo-souverainisme politiquement correct en ce moment, et tout ce qui passera à hauteur à peu près mainstream d’ici 2022, le tout « en même temps ». Il va suivre le mouvement et feindre de l’organiser, comme les français font semblant de consommer et comme les parlementaires font semblant d’auditionner Buzyn ou Bachelot. Je le vois bien demander une commission d’enquête internationale sur le virus en Chine, et nommer Benjamin Stora ambassadeur du FLN à Paris, si ce n’est pas déjà fait. Puis en 2022 il demandera à être jugé sur ses intentions, pas sur ses réalisations. Et il continuera, au maximum, à faire du bruit en présentant de multiples facettes. C’est le destin de la toupie de continuer tant qu’il lui reste de l’énergie, et même si cela n’a plus aucun sens.  Atlantico.fr, Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré | Atlantico.fr
  • «Cet acte d’une malveillance inexprimable reste encore l’attentat terroriste le plus meurtrier de l’histoire du Canada. Il a provoqué une onde de choc dans notre pays et a ébranlé notre sentiment de sécurité collective. Mais le terrorisme au Canada n’a pas commencé par cet acte odieux et, malheureusement, ne s’est pas non plus arrêté là. , Journée nationale du souvenir des victimes de terrorisme – 45eNord.ca
  • Les commencements ont des charmes inexprimables. De Molière / Dom Juan
  • Quand un sentiment est inexprimable, dupé par le désir que l'on a de l'autre, c'est de l'amour, n'est-ce pas ? De Dominique Blondeau / Les Funambules
  • J'éprouve un charme inexprimable à marcher en aveugle au-devant de ce que je crains. De Benjamin Constant / Lettre
  • L'inexprimable est souvent la meilleure partie de nous-mêmes. De Sylvain Van de Weyer

Traductions du mot « inexprimable »

Langue Traduction
Corse inespressibile
Basque inexpressible
Japonais 表現できない
Russe непередаваемый
Portugais inexprimível
Arabe لا يوصف
Chinois 无法表达
Allemand unaussprechlich
Italien inesprimibile
Espagnol inexpresable
Anglais inexpressible
Source : Google Translate API

Synonymes de « inexprimable »

Source : synonymes de inexprimable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « inexprimable »



mots du mois

Mots similaires