La langue française

Induration

Définitions du mot « induration »

Trésor de la Langue Française informatisé

INDURATION, subst. fém.

A. − PATHOL. Durcissement et épaississement anormal d'un tissu organique, sans altération visible de sa texture. Synon. vx et rare endurcissement.Le malade sera conduit fatalement jusqu'à l'induration du foie, il s'y forme peut-être en ce moment des calculs, et il faudra recourir pour les extraire à une opération qu'il ne supportera pas... (Balzac, Cous. Pons,1847, p. 214).V. cicatrice ex. 2 :
Les ganglions (...) montrent des foyers purulents disséminés et, après la cicatrisation, des noyaux d'induration. Lors de lymphangite diffuse, la peau et le tissu sous-cutané sont transformés en un tissu épais... Nocard, Leclainche, Mal. microb. animaux,1896, p. 634.
P. méton. Partie indurée. Il suffit de prendre entre le pouce et l'index et de pincer verticalement le méat pour sentir une induration circulaire (Hudelods Nouv. Traité Méd., fasc. 1, 1926, p. 499).Elle [l'acné] est faite de poussées successives, d'éléments cutanés divers : des points noirs (...) de petites indurations plus ou moins nodulaires (QuilletMéd.1965, p. 302).
B. − Littér., au fig. Synon. de durcissement, endurcissement.Me parlant de l'espèce d'induration amenée dans les sens par la vieillesse, il me dit : « Moi qui étais si sensible à l'odeur des fleurs des champs, maintenant, il faut que je la cherche... Elle ne vient pas jusqu'à moi toute seule! » (Goncourt, Journal,1884, p. 302).Les romantiques, héritiers de la Révolution prononcèrent eux-mêmes que le mot « bourgeois » s'appliquait non seulement aux indurations de la sensibilité et de l'entendement, mais aussi bien à la bassesse du cœur (Aymé, Confort,1949, p. 46).
REM.
Indurescence, subst. fém.,hapax, synon. (supra A). L'indurescence que la durée de la vie produit dans les organes (Lamarck, Philos. zool., t. 2, 1809, p. 54).
Prononc. et Orth. : [ε ̃dyʀasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. Ca 1300 fig. « endurcissement » (G. de Digulleville, Pélerinage vie hum., éd. J. J. Stürzinger, 2109); ca 1370 méd. (Guy de Chauliac, Chirurgie ds Sigurs, p. 63) − xvies. (Paré ds Littré); de nouv. 1748 (Morand, Mém. Ac. Sc., p. 116, ds Brunot t. 6, p. 568). Empr. au lat. chrét.induratio, -onis « endurcissement du cœur », formé sur le supin induratum de indurare, v. endurer.

Wiktionnaire

Nom commun

induration \ɛ̃.dy.ʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. (Médecine) Durcissement d’un tissu, sans altération visible dans sa texture.
    • S'il n'y a aucun signe plessimétrique ou stéthoscopique indiquant une lésion superficielle du poumon, et si la respiration est simplement affaiblie, on ne peut guère hésiter qu'entre l'existence d’indurations centrales ou disséminées et un état emphysémateux du poumon. — (Commentaire sur De l'auscultation plessimétrique, du docteur Noël Gueneau de Mussy (article paru dans L'Union médicale, 1976, n° 83, 85 & 87), publié dans Archives médicales belges, 1876, vol. 10, p. 198)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INDURATION. n. f.
T. de Médecine. Durcissement d'un tissu, sans altération visible dans sa texture.

Littré (1872-1877)

INDURATION (in-du-ra-sion) s. f.
  • Terme de médecine. Action de devenir dur. Induration du tissu cellulaire.

    Partie indurée. Il y a des indurations dans le ventre.

HISTORIQUE

XIVe s. Note que coagulacion de lait en la mammelle ne se fait pas proprement par froidure ; car ce seroit plus induracion que coagulacion, Bernard de Gordon, Trad. franç. IV, 14.

XVIe s. Les autres tumeurs passent en disposition dure et scirrheuse, dit vulgairement induration, Paré, V, 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INDURATION, s. f. terme de Chirurgie, c’est une des cinq terminaisons des tumeurs humorales. Voyez Apostème. Quand les parties les plus subtiles de l’humeur qui forme une apostème se dissipent, les parties les plus grossieres se durcissent, & l’apostème se termine par induration ou endurcissement.

Cette terminaison n’est pas toûjours desavantageuse ; car lorsqu’on n’a pû obtenir la résolution d’une inflammation intérieure, il est plus favorable qu’elle se termine par induration que de suppurer.

La cause prochaine de l’induration est l’indolence de la partie & la disposition que les humeurs ont à s’endurcir ; les apostèmes situés dans les corps glanduleux & dans le voisinage des articulations s’endurcissent aisément, parce qu’ils sont formés ordinairement par la partie blanche du sang qui est fort susceptible d’induration.

Les causes éloignées de l’induration sont l’application indue des remedes répercussifs & résolutifs. Voyez Phlegmes.

Lorsqu’on s’apperçoit, à la dureté de la tumeur & à la diminution de la chaleur & de la douleur, que la tumeur se termine par induration, il faut avoir recours aux émolliens. Voyez Skirrhe. (Y)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « induration »

Du latin chrétien induratio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Indurer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « induration »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
induration ɛ̃dyrasjɔ̃

Citations contenant le mot « induration »

  • À l’examen, ce patient se révèle plutôt virilisé avec des testicules de taille normale. Sa prostate est légèrement augmentée de volume mais au toucher rectal, aucun nodule ni induration n’est palpé. Medscape, Cas clinique : difficultés érectiles chez un homme de 58 ans
  • L’allergologue dépose une goutte de chaque allergène sur la peau, puis pique légèrement celle-ci au travers de chaque goutte de façon à introduire la substance au niveau de l’épiderme. Face à chaque goutte d’allergène, un produit témoin qui permettra de comparer les résultats. Le résultat est obtenu rapidement : en cas d’allergie, une induration, une rougeur et/ou un gonflement accompagné de démangeaisons apparaissent au point d’injection. Mais il faut attendre 15 minutes pour procéder à la lecture du test et déterminer précisément les allergènes auxquels la personne est sensible.  Doctissimo, Allergies : comment pose-t-on le diagnostic ? - Doctissimo
  • Ce que (presque) personne ne sait, y compris au sein de sa propre équipe, c'est que Laurent Fignon souffre depuis la veille d'une induration à l'entrejambes. "Il avait mal aux couilles, quoi", résume Barteau. Le simple fait de s'asseoir provoque une vive douleur. Alors, pédaler..."Le soir de la dernière étape en ligne (le samedi, NDLR), j'avais tellement mal que je ne pouvais pas aller uriner au contrôle antidopage", dira le maillot jaune. Il sera finalement effectué... dans le train. Eurosport, Les Grands Récits - Fignon - LeMond : Huit secondes - Les Grands Récits 2020-2021 - Cyclisme - Eurosport
  • La tolérance du traitement est bonne, mais une induration n’est notée que chez les personnes ayant un implant avec le produit, pas avec les implants placébo. vih.org, Prep : Premiers résultats encourageants pour un implant annuel | vih.org
  • Réponse du Docteur Dinh-Qui Nguyen, Chirurgien ORL : "Bien sûr que non, la présence d’une leucoplasie ne traduit pas nécessairement un cancer de la bouche. Il est essentiel de rassurer le plus possible le patient sur ce point. En effet, le risque de cancer buccal dépend d’un ensemble de facteurs et notamment de la forme, de la taille ainsi que du degré de dysplasie retrouvé lors d’une biopsie (de l'apparence des cellules anormales éventuellement retrouvées). Toutefois, les leucoplasies buccales sont considérées comme étant des états précancéreux et, dans les 10 ans, environ entre 3 à 6% d’entre elles évolueront vers un carcinome épidermoïde. C’est en cas d’induration de cette plaque blanche qu’il faut commencer à s’inquiéter. En cas d’aggravation de la leucoplasie, on peut observer une ulcération ou un bourgeonnement (gonflement) doublé d’un saignement au contact et de difficultés à bouger la langue de façon normale". Medisite, Leucoplasie buccale : la reconnaître pour la traiter
  • Les lipodystrophies sont l’une des complications les plus courantes liées aux injections sous-cutanées d’insuline et se manifestent la plupart du temps sous forme de lipohypertrophies (LH). Une LH se présente sous la forme d’un gonflement et/ou d’une induration du tissu adipeux fréquemment observable en position debout au niveau des sites d’injection ou d’infusion. Un examen par palpation est généralement nécessaire pour affirmer le diagnostic. Sur le plan histologique, une LH se caractérise par une augmentation de la taille des adipocytes et d’autres modifications morphologiques, par une accélération de l’activité métabolique locale du tissu adipeux sous-cutané, voire même par une invasion du derme par les adipocytes1. Infirmiers.com, Lipohypertrophies chez patient diabétique, source de variabilité glycémique

Traductions du mot « induration »

Langue Traduction
Anglais induration
Espagnol endurecimiento
Italien indurimento
Allemand verhärtung
Chinois 硬结
Arabe تصلب
Portugais endurecimento
Russe затвердение
Japonais 硬結
Basque induration
Corse induzione
Source : Google Translate API

Synonymes de « induration »

Source : synonymes de induration sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « induration »

Induration

Retour au sommaire ➦

Partager