La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « induction »

Induction

Variantes Singulier Pluriel
Féminin induction inductions

Définitions de « induction »

Trésor de la Langue Française informatisé

INDUCTION, subst. fém.

A. − [Correspond à induire B]
1. Domaines spéc.
a) LOG. Type de raisonnement consistant à remonter, par une suite d'opérations cognitives, de données particulières (faits, expériences, énoncés) à des propositions plus générales, de cas particuliers à la loi qui les régit, des effets à la cause, des conséquences au principe, de l'expérience à la théorie. Anton. déduction.Procéder, raisonner par (voie d') induction; raisonnement par induction; lois établies par induction; induction et déduction, analogie et induction, déterminisme et induction, observation et induction, syllogisme et induction. L'induction n'est possible, en physique, que parce que le savant ne retient que le schéma général du phénomène, qui, étant simple, peut se reproduire indéfiniment (Ruyer, Esq. philos. struct.,1930, p. 327).L'induction des lois à partir de l'expérience ne nous conduit pas à des conclusions absolument nécessaires (Gilson, Espr. philos. médiév.,1932, p. 36).V. analogie ex. 18 et déductif ex. :
1. ... l'induction proprement dite (...) est une opération intellectuelle. Celle-ci repose sur la croyance qu'il y a des causes et des effets, et que les mêmes effets suivent les mêmes causes (...). Elle implique d'abord que la réalité est décomposable en groupes, qu'on peut pratiquement tenir pour isolés et indépendants. Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 215.
Induction amplifiante, baconienne, ordinaire. Synon. extrapolation.Cf. amplifiant B.
Induction aristotélicienne, complète, formelle, totalisante. V. énumération ex. 2.
P. méton. Conclusion, conséquence tirée par ce raisonnement. Inductions de la logique, du raisonnement; inductions cliniques, féminines, scientifiques; induction certaine, erronée; chaîne des inductions; série, suite d'inductions; faire part de ses inductions. Appuyé sur les mille inductions que l'étude universelle des choses fait jaillir de toutes parts, et qui convergent si puissamment au point de vue rationaliste (Renan, Avenir sc.,1890, p. 298).Le syllogisme qui mène Socrate à la mort plus sûrement que la ciguë, l'induction qui en forme la majeure, la déduction qui le conclut (Valéry, Variété II,1929, p. 92):
2. ... Madame Vauquer (...) disait, avec la logique sévère que l'habitude de tout supposer donne aux vieilles femmes occupées à bavarder pendant leurs soirées : « Si le père Goriot avait des filles aussi riches que paraissaient l'être toutes les dames qui sont venues le voir, il ne serait pas dans ma maison, au troisième, à quarante-cinq francs par mois, et n'irait pas vêtu comme un pauvre. » Rien ne pouvait démentir ces inductions. Balzac, Goriot,1835, p. 39.
b) MATH. Induction mathématique. ,,Opération consistant, une fois établi qu'il est légitime d'étendre une relation d'un terme au terme suivant de la même série, à généraliser en l'étendant de proche en proche à tous les termes de la série`` (Foulq.-St-Jean 1962). Synon. raisonnement par récurrence (dans le cas où les termes de la démonstration dépendent l'un de l'autre).Gentzen (...) parvint à démontrer la non-contradiction de l'arithmétique formalisée, en utilisant « intuitivement » l'induction transfinie jusqu'à l'ordinal dénombrable Ε ̈ (Bourbaki, Hist. math.,1960, p. 63).Le nombre cardinal, qui a son origine dans le dénombrement des ensembles finis, a été étendu aux ensembles infinis et a conduit à la numération transfinie et à l'induction transfinie (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 16):
3. ... si, dans une série qui peut comprendre un nombre infini de termes, un ou plusieurs termes consécutifs sont soumis à une certaine loi, le terme suivant y sera pareillement soumis, par conséquent le terme qui vient après celui-ci, et ainsi de proche en proche; de sorte qu'il suffit de constater la loi pour un terme ou pour un nombre fini de termes : une induction rigoureuse l'étendant ensuite à toute la série des termes consécutifs, en nombre infini. Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 379.
2. P. ext. Fait de remonter, par le raisonnement ou l'intuition, de certains indices à des faits qu'ils rendent vraisemblables, en une synthèse de pensée reconstructive allant de la cause à la conséquence ou inversement. Synon. analogie, inférence, raisonnement.Procéder, raisonner par (voie d')induction; d'induction en induction. J'étais déjà ici [à Nohant] à cette époque et je n'ai rien vu par moi-même [des journées de juin 1848], je ne puis donc juger que par induction (Sand, Corresp., t. 3, 1848, p. 88):
4. Avec tous les individus que je connais maintenant, ma pensée travaille singulièrement : je peux, à tels enfants, attribuer tels auteurs, par induction, à tels parents, telle existence. Frapié, Maternelle,1904, p. 100.
P. méton. Résultat de ce processus de pensée; conclusion, conséquence ainsi tirée. Synon. conjecture, hypothèse, supposition.Tirer une induction, mille/toutes sortes d'inductions; à force d'inductions; fait, expérience qui confirme une induction; ce n'est qu'une induction; cette induction est fausse; juger sur de simples inductions; induction erronée, fâcheuse, frivole, hasardée, hasardeuse, fondée. Elle semblait riche : sa peine devait donc être toute morale. Arrivé à ce point de ses inductions, l'étranger se demanda si sa compagne était une jeune femme ou une jeune fille (Lemaitre, Contemp.,1885, p. 349).J'admirais une fois de plus la sûreté des inductions d'Ortègue, et son coup d'œil divinatoire. Le projectile était exactement où il avait dit (Bourget, Sens mort,1915, p. 105):
5. Mademoiselle Fouille a un amant et s'est rendue à Nice : Gustave est parti et revenu le même jour qu'elle : cela suffit-il pour affirmer devant Claire, au risque de la tuer, ce que M. Baslèvre croit la vérité, ce qui peut être une erreur? Des inductions habiles, des concordances troublantes, des probabilités même servent à créer une conviction : on n'a pas le droit, il est inique d'en user comme de certitudes. Estaunié, Ascension M. Baslèvre,1919, p. 222.
B. − ÉLECTR., PHYS. Production et transmission à distance d'énergie électrique ou magnétique dans des corps neutres ou dans un circuit, sous l'influence d'un aimant ou d'un courant. Le tesla, unité d'induction; lois, phénomènes de l'induction; effets d'induction; bobine d'induction; fil, flux d'induction; induction électrodynamique, électrostatique. On aura donc à surmonter une force électromotrice d'induction qui tendrait à diminuer l'intensité des courants (H. Poincaré, Théorie Maxwell,1899, p. 11).Les coefficients qui entrent dans l'expression des forces électromotrices d'induction peuvent être déterminés par l'application du principe de la conservation de l'énergie (H. Poincaré, Électr. et opt.,1901, p. 132):
6. Mais que feraient un Descartes, un Newton, ignorants qu'ils seraient de notre électromagnétisme, de l'induction et de tout ce qui fut découvert après eux, si l'on soumettait à leur examen, sans explication, une dynamo, leur disant seulement ses effets? Valéry, Variété V,1944, p. 73.
En partic.
1. Induction + adj.
Induction électrique. Synon. de excitation électrique (Siz. 1968).Induction électromagnétique.
Induction magnétique. ,,Grandeur vectorielle caractérisant la perturbation apportée en un point par le voisinage d'un aimant ou d'un circuit parcouru par un courant`` (Électron. 1959, 1963-64). Synon. champ magnétique.Le gauss, le weber, unités d'induction magnétique. D'après notre hypothèse, l'induction magnétique en ce point se confond avec la force électromagnétique (H. Poincaré, Électr. et opt.,1901, p. 185).Des modes de rotation correspondant, comme les flux d'induction magnétique ou comme la chaleur latente, à des mouvements de conservation (Bremond, Poés. pure,1926, p. 161).
Induction mutuelle. ,,Production d'une force électromotrice induite dans un circuit, provoquée par les variations du courant qui parcourt un autre circuit voisin`` (ibid.). Dans cette image, S représente l'éther qui entoure les deux fils; c'est l'inertie de cet éther qui produit les phénomènes d'induction mutuelle (H. Poincaré, Théorie Maxwell,1899, p. 10).Ces liaisons, engendrées par l'induction mutuelle des charges présentes dans les différentes parties de ces molécules, sont faibles (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 481).
Induction propre. ,,Production d'une force électromotrice dans un circuit, provoquée par les variations du courant qui parcourt ce circuit`` (Siz. 1968). Synon. auto-induction (vieilli), self-induction.Le circuit formé par (...) [les] deux conducteurs [du condensateur] possède un certain coefficient d'induction propre (Turpain, Applic. prat. ondes électr.,1902, p. 6).
2. Subst. + d'induction
Coefficient d'induction. Synon. usuel inductance.Courant d'induction. Courant électrique inverse, temporaire, obtenu en faisant passer le courant électrique. Synon. électricité d'induction.Les courants d'induction prennent naissance dans la bobine par suite de la variation de magnétisme du noyau mobile (A. Leclerc, Télégr. et téléph.,1924, p. 158).
Appareil, moteur à induction, machine d'induction. Générateur de courants électriques produits par induction; moteur à courant alternatif. On vérifie cette loi [de Faraday] en employant (...) une machine d'induction (H. Fontaine, Électrolyse,1885, p. 16).Les appareils de mise de feu [aux coups de mine] peuvent être (...), soit une petite batterie d'accumulateurs, soit un appareil à induction (J. Cahen, Bruet, Carrières,1926, p. 108).
C. − [P. anal. de B] Déclenchement d'un phénomène, d'un processus.
1. BIOL. ,,Déclenchement d'un phénomène sous l'influence d'un autre phénomène ou d'une action extérieure`` (Husson 1970). Synon. détermination (recommandé par l'Académie des Sciences).
En partic., EMBRYOL. ,,Processus de régulation qui commande et contrôle l'orientation des phases successives de la différenciation cytologique et de l'organisation morphologique de l'embryon`` (Thinès-Lemp. 1975). Troubles de l'induction; rôle des organisateurs dans l'induction; induction vitale. Se forment, dans la région dorsale de l'embryon, les centres nerveux, qui, à leur tour, susciteront − par « induction » secondaire − la formation des yeux, des oreilles, etc. (J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 41).V. lyser ex. de P. Morand, Confins vie, 1955, p. 123 :
7. ... la différenciation générale de l'embryon est, dans l'ensemble, le résultat d'une série d'inductions successives coordonnées. Le mécanisme élémentaire de ces inductions différenciatrices se ramène graduellement à (...) l'action de substances agissant comme des catalyseurs, qui (...) commandent (...) l'activité et la différenciation particulière des cellules. Caullery, Embryol.,1942, p. 122.
Rem. ,,L'Académie de Médecine admet le terme dans le sens « phénomène dont la manifestation ne suit la cause qu'avec un certain retard en pouvant persister après la cessation de la cause » et le rejette au sens de « détermination »`` (Méd. Flamm. 1975).
2. CHIR. ,,Premier temps de l'anesthésie générale`` (Garnier-Del. 1958, Monc. 1971). Induction de l'anesthésie. ,,Induction brutale (par inhalation ou injection intra-veineuse), progressive (par voie rectale ou perfusion); produits d'induction`` (Dub.).
3. PSYCHOL. Induction psychomotrice. ,,Processus par lequel une réaction observable (« induite ») est provoquée par une attitude ou un comportement particulier (l'« inducteur ») de telle sorte que l'induit réponde à l'inducteur dans le sens où celui-ci l'orientait involontairement ou volontairement. La suggestion est un cas particulier de l'induction volontaire`` (Mucch. Psychol. 1969). Taine (...) avait expliqué comment devant un paysage on ne peut s'empêcher de « se conformer à la pensée sourde qui semble pénétrer toutes les choses et les unir. » Par analogie avec l'électricité, Féré avait parlé ingénieusement d'induction psycho-motrice (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 432).
REM.
Inductomètre, subst. masc.,phys. Appareil servant à mesurer les courants induits. (Dict. xxes.).
Prononc. et Orth. : [ε ̃dyksjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. 1. 1290 « suggestion » (Drouart La Vache, Livre d'Amours, éd. R. Bossuat, 3126); 2. 1370-72 log. induccion (Oresme, Ethiques, éd. A. D. Menut, livre I, chap. 10, p. 123); 3. 1924 bot. induction (Gatin). II. 1813 induction phys. (H. Davy, Elémens de philosophie chimique, p. 116 ds Mack. t. 1, p. 202). I empr. au lat. inductio, -onis « action d'amener » et terme de log., dér. du supin inductum de inducere, v. induire. II prob. empr. à l'angl. induction de même sens (1812 ds NED), de même orig. que I. Fréq. abs. littér. : 510. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 782, b) 1 635; xxes. : a) 409, b) 378. Bbg. Bertini (M.-T.), Tallineau (Y.). Pt vocab. L'Informat. nouv. 1977, no80, p. 23. - Quem. DDL t. 5.

Wiktionnaire

Nom commun - français

induction \ɛ̃.dyk.sjɔ̃\ féminin

  1. Raisonnement qui consiste à rassembler une série d’observations spécifiques pour arriver à formuler une conclusion générale.
    • — Voilà comme il répond toujours ! dit le curé, qui, au fond, doué d’une extrême bienveillance, et n’étant pas fâché de voir souvent un homme instruit pour lui faire part de ses inductions scientifiques, aimait Léon Marsillat sans l’estimer beaucoup. — (George Sand, Jeanne, 1844)
    • Il [...] recommence vingt fois, trente fois la même expérience, sachant combien est sournoise l’erreur et à quelles captieuses inductions la précipitation nous invite. — (André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 304)
    • Raisonner par induction.
  2. Conséquence que l’on tire par induction.
    • Votre induction est fausse.
    • Cette expérience confirme les inductions que l’on avait tirées de tel phénomène.
  3. (Familier) Conjecture plausible mais incertaine où la sagacité a plus de part que la raison et où l’on a plutôt égard à la vraisemblance qu’aux données certaines de l’expérience.
    • Juger sur de simples inductions.
  4. (Physique) Phénomène électrique correspondant à une force électromotrice générée dans un circuit électrique par une variation de flux magnétique.
    • Courant d’induction, courant électrique inverse, que l’on obtient en faisant passer le courant électrique, développé par une pile voltaïque ou un aimant, à travers un fil conducteur isolé et enroulé autour d’une bobine.
    • Électricité d’induction.
  5. (Génétique) Ensemble des mécanismes cellulaires et moléculaires, conduisant au déclenchement de l’expression d’un gène spécifique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INDUCTION. n. f.
T. de Logique. Manière de raisonner qui consiste à inférer du particulier au général. Raisonner par induction. Il se dit également d'une Conséquence que l'on tire par induction. Tirer une induction d'une proposition. Votre induction est fausse. Cette expérience confirme les inductions que l'on avait tirées de tel phénomène. On ne doit point se hâter de juger sur de simples inductions. Dans le langage courant, il désigne une Conjecture plausible mais incertaine où la sagacité a plus de part que la logique et où l'on a plutôt égard à la vraisemblance qu'aux données certaines de l'expérience. Juger sur de simples inductions. Ce n'est de ma part qu'une induction. En termes de Physique, Courant d'induction, Courant électrique inverse, que l'on obtient en faisant passer le courant électrique, développé par une pile voltaïque ou un aimant, à travers un fil de cuivre recouvert d'un fil de soie et enroulé autour d'une bobine. On dit aussi Électricité d'induction.

Littré (1872-1877)

INDUCTION (in-du-ksion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • 1Action d'induire, de mener vers, suggestion. Il s'est laissé aller à cela par l'induction d'un tel. Par l'induction de son conseil, elle jugea que…, Maucroix, Schisme, liv. IV, p. 445, dans RICHELET.
  • 2Manière de raisonner qui consiste à inférer une chose d'une autre. Il ne peut juger des choses qu'il ne voit pas que par induction sur celles qu'il voit, Rousseau, Hél. VI, 7. Les vérités d'existence appartiennent aux sens, celles d'induction à la raison, Diderot, Opin. des anc. phil. (épicurisme).

    Terme de philosophie. Sorte d'analyse où l'on va des effets à la cause, des conséquences au principe, du particulier au général (voy. ANALYSE), ou, autrement, opération qui découvre et prouve les propositions générales, procédé par lequel nous concluons que ce qui est vrai de certains individus d'une classe est vrai de toute la classe, ou que ce qui est vrai en certain temps sera vrai en tout temps, les circonstances étant pareilles. Une induction est essentiellement la perception qui nous montre qu'un cas particulier appartient à une certaine classe de cas préalablement généralisés.

  • 3Conséquence que l'on tire par induction. Pour confirmer toutes ces inductions, on m'a communiqué deux pièces, Patru, Plaidoyer 3, dans RICHELET. Il lui serait libre de tirer de leurs paroles telle induction qu'il lui plairait, Bossuet, Confér. avec Claude, II. Sans faire ici une longue induction, n'est-ce pas ce que nous avons vu presque de nos jours dans l'hérésie du siècle passé ? Bourdaloue, 3e dim. après la Pentec. Domin. t. II, p. 361. Leur physique [des anciens] est pleine de qualités occultes et d'inductions vagues qu'ils tirent presque toujours des affections de l'âme appliquées à la matière, de sympathies et d'antipathies, Mairan, Éloge de l'abbé de Molières. Ceux qui savent évaluer la force des inductions et apprécier la valeur des analogies, Buffon, Hist. min. Introd. 2e part. Œuv. t. VI, p. 202. Cette induction que nous faisons tous, sans savoir pourquoi, de ce qui se passe en nous à ce qui se passe au dedans des autres, Diderot, Lett. sur les aveugles.

    En plaidoierie et discussion juridique. Argument, qui, d'un fait constaté, en infère, par voie de conséquence, un autre pour lequel on manquait de preuve directe. Tel fait allégué n'est pas établi, ce n'est qu'une induction.

  • 4 Terme de physique. Si l'on fait passer le courant électrique développé par une pile ou par un aimant, à travers un fil de cuivre d'une certaine longueur, isolé par un fil de soie qui le recouvre, et enroulé autour d'une bobine, il y a production, chaque fois qu'on interrompt ou qu'on rétablit le courant, d'un courant électrique inverse dans le fil induit, au moment de l'ouverture du circuit inducteur, et manifestation d'un courant direct au moment de sa fermeture. Courant d'induction.
  • 5L'action d'étendre ou d'appliquer quelque chose sur la surface d'un objet, surtout quelque chose de ductile et de mou.

HISTORIQUE

XIVe s. Et tant fist par ses inductions [suggestions] que le pueple latin avecques les Romains furent d'acort de fere à Rome un temple par commun, Bercheure, f° 22, recto. Induction est quant de pluseurs particuliers l'en conclut universelment, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVIe s. Commander, conduire et guider, non par dures ni violentes contraintes, mais par molles et douces inductions et persuasions, Amyot, De la vertu morale, 5.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

France Terme

Ensemble des mécanismes cellulaires et moléculaires, conduisant au déclenchement de l'expression d'un gène spécifique.

Notes : Cette régulation porte le plus souvent sur la transcription.

FranceTerme, Délégation générale à la langue française et aux langues de France

Étymologie de « induction »

Du latin inductio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. inductio ; espagn. induccion ; ital. induzione ; du lat. inductionem, qui vient de inductum, supin de inducere, induire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « induction »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
induction ɛ̃dyksjɔ̃

Fréquence d'apparition du mot « induction » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « induction »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « induction »

  • Antérieur à l'évolutionnisme biologique, théorie scientifique, l'évolutionnisme social n'est, trop souvent, que le maquillage faussement scientifique d'un vieux problème philosophique dont il n'est nullement certain que l'observation et l'induction puissent un jour fournir la clef.
    Claude Lévi-Strauss — Race et Histoire
  • On tient pour suspectes l'induction et l'intuition ; l'induction, le grand organe de la logique ; l'intuition, le grand organe de la conscience.
    Victor Hugo — Proses philosophiques de 1860-65
  • Mondial Plaque à induction marché 2020: le nouveau rapport de recherche ajoute dans la base de données Rapports de précision. Ce rapport de recherche répartis sur les pages, de résumer les entreprises et les supports Top avec des tables et des chiffres. Rapport final ajoutera lanalyse de limpact des Covid-19 sur cette industrie.
    Plaque à induction Taille du marché et Share 2020 | Principaux pays avancés, les entreprises, la consommation, les conducteurs, les tendances, lanalyse des forces, les recettes, les défis et mondial Prévisions 2023 – Derrière-l'Entente.com
  • Lors du test de la plaque de cuisson induction Whirlpool WLB5860AL, nous avons remarqué qu'elle bénéficiait d'un mode automatique "faire fondre". Zoom sur cette fonction peu répandue.
    Labo – Le mode “faire fondre” de la plaque de cuisson à induction Whirlpool WLB5860AL - Les Numériques
  • Le rapport sur le marché mondial Systeme d’induction et de dispersion de poudre fournit une évaluation globale du marché pour la période de prévision. Le rapport comprend divers segments ainsi qu’une analyse des tendances et des facteurs qui jouent un rôle important sur le marché. Ces facteurs; la dynamique du marché implique les moteurs, les contraintes, les opportunités et les défis à travers lesquels l’impact de ces facteurs sur le marché est décrit. Les moteurs et les contraintes sont des facteurs intrinsèques tandis que les opportunités et les défis sont des facteurs extrinsèques du marché.
    the walkingdeadfrance — Systeme d'induction et de dispersion de poudre Rapport d'etude de marche 2020: paysage concurrentiel et previsions 2029 - the walkingdeadfrance
  • Mondial Moteur à induction marché 2020: le nouveau rapport de recherche ajoute dans la base de données Rapports de précision. Ce rapport de recherche répartis sur les pages, de résumer les entreprises et les supports Top avec des tables et des chiffres. Rapport final ajoutera lanalyse de limpact des Covid-19 sur cette industrie.
    Moteur à induction Tendances du marché 2020: Les fabricants de données, Opportunité, Import Export Scénario, application, type, régions et prévisions jusquà 2023 – JustFamous
  • Le bon plan du jour est du coté de l’enseigne en ligne Amazon : le chargeur rapide à induction Samsung y est affiché à 21,30 euros. Cumulée à une ODR de 20 €, son prix de revient passe ainsi à 1,30 €. Soit un peu plus cher qu’une baguette de pain ! La livraison est à 4,99 € mais devient gratuite à partir de 25 euros d’achat.
    PhonAndroid — Le chargeur rapide à induction Samsung passe à 1,30 € (via ODR)
  • Mondial Systèmes de chauffage par induction marché 2020: le nouveau rapport de recherche ajoute dans la base de données Rapports de précision. Ce rapport de recherche répartis sur les pages, de résumer les entreprises et les supports Top avec des tables et des chiffres. Rapport final ajoutera lanalyse de limpact des Covid-19 sur cette industrie.
    Mondial Systèmes de chauffage par induction ventes sur le marché, du revenu, le prix et la marge brute 2020-2023 – JustFamous

Traductions du mot « induction »

Langue Traduction
Anglais induction
Espagnol inducción
Italien induzione
Allemand induktion
Chinois 感应
Arabe الحث
Portugais indução
Russe индукционный
Japonais 誘導
Basque indukzio
Corse induzione
Source : Google Translate API

Synonymes de « induction »

Source : synonymes de induction sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « induction »

Combien de points fait le mot induction au Scrabble ?

Nombre de points du mot induction au scrabble : 12 points

Induction

Retour au sommaire ➦