Indication : définition de indication


Indication : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INDICATION, subst. fém.

I. − [Correspond à indiquer I] Action d'indiquer; résultat de cette action.
A. − Action ou fait d'indiquer.
1. [Le compl. déterminatif marque l'agent] L'indication de l'hôtelier; les indications du guide. L'hôtel était des plus modestes, mais propre et de décent aspect. Sur l'indication du portier, il monta trois étages (Gide, Faux-monn.,1925, p. 1033).
2. [Le compl. déterminatif marque l'obj.] L'indication du prix, de la date, de la provenance est obligatoire.
3. [Sans compl. déterminatif] Enfin quatre témoins reconnaissaient sans hésiter et positivement Champmathieu pour être le galérien Jean Valjean; à ces indications, à ces témoignages, l'avocat ne pouvait opposer que la dénégation de son client (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 326).
B. − Ce qui est indiqué, renseignement. Je te laisserai l'indication précise pour que tu puisses y aller (Proust, Sodome,1922, p. 762).Au début de son quart, il avait pour habitude de jeter un regard au compas, à la carte, au journal de bord et à l'ardoise qui donnait l'indication de la route à suivre (Peisson, Parti Liverpool,1932, p. 111).Il y a plusieurs façons de jouer une même œuvre, tout en respectant les indications écrites (Jeux et sports,1967, p. 753):
1. Un excellent aperçu de leur théorie ainsi que de nombreuses indications relatives aux engrenages d'horlogerie (qui ont souvent inspiré les systèmes actuels) se trouvent dans l'ouvrage d'Asmus Laufwerke... Bassermann-Jordan, Montres, horl. et pend.,1964, p. 190.
SYNT. Indications biographiques, bibliographiques, chronologiques, statistiques; indications complémentaires, complètes, détaillées, éparses, grossières, incomplètes, précises, sommaires; indication nécessaire à, relative à, concernant, touchant; indication sur; brèves, vagues, utiles indications; donner, fournir, recevoir, respecter une indication; multiplier les indications; se contenter d'indications; muni de ces indications; sans indication d'auteur, de date, de prix.
Indication que.Faire afficher au-dessous du titre de la pièce, avec l'indication qu'elle est jouée tous les soirs, des affiches couvrant les murs de Paris et ainsi conçues (Goncourt, Journal,1890, p. 1135).Recevoir indication que (rare). Je reçus de lui indication que la seule bonne édition des œuvres de Guez était l'édition in-folio en deux volumes de 1665 (Du Bos, Journal,1925, p. 348).
Indication de + inf.Je vais télégraphier à Obregon de ne pas s'embarquer. − C'est justement, pour Obregon, l'indication de s'embarquer sans perdre une minute (Duhamel, Passion J. Pasquier,1945, p. 152).
À titre d'indication, pour servir d'indication. Synon. à titre indicatif.Quatre petits verres, mademoiselle, commande Lemoine. Quelque chose de doux. − Du marc, par exemple, ajoute Sulphart à titre d'indication (Dorgelès, Croix de bois,1919, p. 109).
DR. Indication de paiement. ,,Mention de payements partiels d'une obligation qui, lorsqu'elle est écrite par le créancier sur le titre resté entre ses mains ou sur le double aux mains du débiteur, ou sur une précédente quittance, et bien que non datée et signée, fait preuve contre lui du payement indiqué`` (Cap. 1936). Un peu plus tard, il avait trouvé chez elle « une indication » du mont-de-piété qui prouvait qu'elle avait engagé deux bracelets (Camus, Étranger,1942, p. 1145).
COMM. Indication de provenance ou indication d'origine. ,,Mention apposée sur un produit pour indiquer son origine française ou étrangère`` (Lemeunier 1969) :
2. ... deux énormes cages à lapins faites avec des débris de caisses où l'on distingue encore imprimées d'anciennes indications de provenance ou des adresses, comme on retrouve une inscription païenne parmi les pierres des cathédrales. Gide, Journal,1910, p. 307.
LITT. Indications scéniques. [Dans une pièce de théâtre] Précisions que fournit l'auteur sur le décor, les jeux de scène :
3. Il suffit de la lire [la pièce le Cid] avec soin pour découvrir de quelle manière ravissante les décors et les heures du jour y sont marqués, et comment cette œuvre sans indications scéniques accorde une importance très grande à tout l'éphémère de la vie. Brasillach, Corneille,1938, p. 141.
C. − Gén. au plur. Instruction(s) sur ce qu'il convient de faire, ce qu'il est indiqué, conseillé de faire. Suivre les indications de qqn; sur les indications, conformément aux indications de qqn. Vous trouverez dans ce paquet la section les Châtiments remaniée et complétée d'après vos indications et vos conseils (Hugo, Corresp.,1871, p. 292).Il donnait des indications au coiffeur pour que sa brosse ne se dérangeât pas en wagon (Proust, Swann,1913, p. 381):
4. Les photos me paraissent pour la plupart excellentes. Je ne comprends pas pourquoi l'on n'a pas suivi mes indications pour l'encartage de celles-ci et la pagination de la table?... Gide, Journal,1929, p. 925.
MÉD. Ce qui est indiqué dans un traitement. Synon. prescription; anton. contre-indication.Il y aura lieu d'être réservé quant aux indications chirurgicales qui pourraient se présenter (Josué, Godlewskids Nouv. Traité Méd., fasc. 8, 1925, p. 347).Pour les autres tumeurs cérébrales, les indications de la radiothérapie sont beaucoup plus difficiles à déterminer (QuilletMéd.1965, p. 345):
5. Il [Dieulafoy] ne fut pas seulement un novateur dans la sémiologie clinique ou dans certaines indications opératoires, il le fut aussi dans le recours aux méthodes de laboratoire pour compléter l'examen du malade et aider au diagnostic. Bariéty, Coury, Hist. méd.,1963, p. 620.
II. − [Correspond à indiquer II] Rare. Ce qui indique, ce qui constitue un indice. Synon. symptôme, signe :
6. ... il est très enthousiasmé de tout ce que j'ai fait pour ce numéro, y compris le Debussy et excepté le Rouault. Il aime beaucoup le Bach. Moi aussi. Je vois dans la fin une indication de ma critique future. Plus simple, plus souple, plus modeste. Rivière, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1910, p. 184.
Indication que.Il y a là une indication évidente que l'état moral du lycée de Clermont n'est pas ce qu'il devrait être (Barrès, Cahiers, t. 7, 1909, p. 207).Ce retard de trois ans de Phèdre, cet espacement, ce premier espacement fut la première indication qu'il y avait quelque chose de changé (Péguy, V.-M., comte Hugo,1910, p. 793).
III. − [Correspond à indiquer III] Souvent au plur.
A. − Dans le domaine des arts.Esquisse, ébauche (d'une œuvre). Cette ébauche (...) avait une violence superbe, une ardente vie de couleurs (...). Là, sur l'herbe (...) une femme nue était couchée (...) − Très belle d'indication, la femme! reprit enfin Sandoz (Zola, Œuvre,1886, p. 32).La brièveté de la vie et son imperfection font que, le plus souvent, l'œuvre en demeure à des ébauches, ou des indications, plus ou moins poussées, dans telle ou telle direction (Rolland, Beethoven, t. 1, 1937, p. 152).
B. − P. ext. On vient chez moi (...) pour voir les beaux yeux de Tibère. Il a une circonstance qu'on regarde comme unique (...) il y a indication de moustaches et de favoris naissants. Avait-il pris cet usage en Grèce, car rien de semblable à Rome (Stendhal, Corresp.,1835, p. 138).Il [Sainte-Beuve] est là, très timide et très jeune, avec une indication de sourire dans une raie au-dessus des yeux et quelque chose de si complexe dans l'intelligence qu'on ne le sent qu'à demi sincère (Barrès, Homme libre,1889, p. 84).
Prononc. et Orth. : [ε ̃dikasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1333 « action d'indiquer, ce qui est indiqué » (Bibliothèque de la Faculté des Lettres de Paris, 7, 169 d'apr. FEW t. 4, p. 643a); 1478 « signe, symptôme » (Le Guidon en francoys, fo2, trad. par N. Panis ds Sigurs, p.565); 1853 « traits, ébauche d'un dessin, d'une peinture » (Delacroix, Journal, p. 24). Empr. au lat.indicatio « indication de prix, taxe ». Fréq. abs. littér. : 1 136. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 717, b) 1 428; xxes. : a) 1 901, b) 2 310.

Indication : définition du Wiktionnaire

Nom commun

indication \ɛ̃.di.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’indiquer ; le renseignement fourni.
    • […]; arrivé devant cette planche où l'on espérait lire une indication de route, on se trouve en face d'une sauvage peinture, barbouillage de flammes rouges et d'ailes volantes ; […]. — (Onésime Reclus, La Terre à vol d'oiseau, Paris : Hachette, 1893, p. 210)
    • Le reste, sauf, si l'on veut, le compas de relèvement, est à l'avenant, ou parfaitement dérisoire, comme le spidomètre (pour mesurer la vitesse), sans aucune précision, donc sans usage de loch, sans raison d'être hors de régate, et l'anémomètre, dont l’indication... dépend de l'endroit où on le place. — (Jean Merrien, La mer aux dames, Paris : Robert Laffont, 1961)
    • Les indications des radiographies du crâne sont limitées aux suspicions d’embarrure et aux plaies profondes. — (Philippe Labrune, Urgences pédiatriques, vol.1, Pathologies : clinique, examens, stratégies, gestes, page 1337, ESTEM/De Boeck, 2004)
    • Il fut arrêté dans la foule, sur l’indication d’un tel.
    • Cela peut fournir d’utiles indications. — Vous m’aviez donné une fausse indication.
  2. Ce qui indique, ce qui donne à connaître quelque chose, et qui en est une espèce de signe.
    • Son embarras est une indication de sa faute, une indication qu’il se sent coupable.

Nom commun

indication

  1. Indication.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Indication : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INDICATION. n. f.
Action d'indiquer. Il fut arrêté dans la foule, sur l'indication d'un tel. Cela peut fournir d'utiles indications. Vous m'aviez donné une fausse indication. La table de ce livre est pleine d'indications fautives. Il signifie encore Ce qui indique, ce qui donne à connaître quelque chose, et qui en est une espèce de signe. Son embarras est une indication de sa faute, une indication qu'il se sent coupable.

Indication : définition du Littré (1872-1877)

INDICATION (in-di-ka-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Action d'indiquer. Il fut arrêté dans la foule sur l'indication d'un tel.
  • 2Renseignement, renvoi. Cela peut fournir d'utiles indications. Avec les indications que vous me donnez je trouverai ce qu'il me faut. La table de ce livre est pleine d'indications fautives.
  • 3Ce qui est un indice, une espèce de signe. Son embarras est une indication de sa faute. C'est une indication qu'il se sent coupable.
  • 4 Terme de médecine. Notion fournie par l'examen d'un malade, et d'où l'on peut déduire quel est le traitement à employer. Dans cette maladie l'indication est de saigner. Les indications sont fort obscures.

    Terme de jurisprudence. Déclaration. L'indication des biens de ce débiteur s'est trouvée fausse.

    Indication de payement, convention par laquelle un débiteur charge une personne avec laquelle il traite, de payer à son acquit son propre créancier.

HISTORIQUE

XVIe s. Si les esprits sont foibles, toute indication curative des maladies cesse, Paré, Intr. 10. Galien definit en general indication, une entrée à agir et operer… Les chirurgiens et medecins usent de ce mot indication qui est propre à eux, et hors de l'usage du vulgaire, Paré, ib. 22.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Indication : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

INDICATION, s. f. (Jurisprud.) est le renseignement des biens d’un débiteur que le détenteur d’un héritage poursuivi hypotécairement fait au créancier, afin que celui-ci discute préalablement les biens indiqués.

C’est à celui qui demande la discussion à indiquer les héritages qu’il prétend y être sujets, & si par son indication il induit le créancier en erreur, il est tenu de l’indemniser des suites de la mauvaise contestation où il l’a engagé. Voyez Discussion. (A)

Indication, Indiquant, Indiqué, (Medec.) indication ne signifie autre chose en Médecine que vûe, dessein, objet à remplir. Indiquant se dit de l’état du malade considéré comme déterminant le medecin à procéder d’une maniere particuliere, comme lui fournissant des indications ; & enfin on appelle indiqué le secours que le medecin emploie d’après l’indication. On distingue par exemple les indications en vitales, curatives, prophylactiques, ou préservatives, palliatives, &c. c’est-à-dire qu’on se propose en traitant un malade de conserver sa vie, de soutenir ses forces, &c. ce qui est l’indication vitale ; de lui administrer les divers remedes qui peuvent opérer sa guérison ; & c’est là l’indication curative ; de le préserver des maladies, ou des accidens dont il est menacé, ce qui constitue l’indication prophylactique ; enfin d’adoucir, de modérer autant qu’il est possible les maux qu’on ne peut guérir radicalement, ce qui fait l’indication palliative.

Un amas de matieres crues, ou la présence d’un poison dans l’estomac, indiquent ou sont indicans d’un vomitif ; l’ouverture d’un artere indique la ligature, la compression, l’application de l’agaric, &c. ce vomitif, cet agaric, sont indiqués par le poison, par l’ouverture de l’artere.

Nous n’entendons faire de ce petit nombre de propositions qu’un article purement grammatical, expliquer le langage de la Médecine en cette partie ; car quant à l’art de lier les indications aux indicans, & de les remplir par les indiqués particuliers les plus convenables, ou comme l’on s’exprime plus communément l’art de saisir & de remplir les indications, il n’est pas moins fondamental, moins universel que l’art même de la Médecine, & il est au moins exactement la même chose que la méthode de guérir proprement dite, ou la partie de la Médecine appellée Thérapeutique. Voyez Thérapeutique. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « indication »

Étymologie de indication - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin indicatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de indication - Littré

Provenç. indicatio ; espagn. indicacion ; ital. indicazione ; du lat. indicationem, de indicare, indiquer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « indication »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
indication ɛ̃dikasjɔ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « indication »

  • Dans de nombreux pays, les médecins traitent leurs patients atteints de la COVID-19 par des médicaments qui n’ont pas été approuvés pour cette maladie. L’utilisation de médicaments homologués pour des indications qui n’ont pas été approuvées par une autorité nationale de réglementation pharmaceutique est considérée comme un usage « hors indication », ou « hors AMM ». Il se peut que la prescription de médicaments pour un usage hors indication par les médecins soit assujettie à des lois et réglementations nationales. Tous les agents de santé devraient connaître et respecter les lois et réglementations régissant leur pratique. De plus, une telle prescription devrait être décidée au cas par cas. Il convient d’éviter le stockage inutile et la création de pénuries de médicaments approuvés qui sont nécessaires pour traiter d’autres maladies.  , Usage hors indication de médicaments pour la COVID‑19
  • Selon CTV, la police canadienne a reçu un avis de suivi pour plus de 21.000 cas dans lesquels les voyageurs arrivant au Canada n'ont pas pu être joints ou ont montré une "indication de non-conformité" aux règles de quarantaine obligatoires de 14 jours. , Au moins 26 vols avec des cas de COVID-19 sont arrivés au Canada depuis le 29 juin_French.news.cn
  • « La SpAax-nr, comme la spondylarthrite ankylosante (SA), a un impact significatif sur la vie quotidienne des patients. Nous sommes par conséquent ravis d’apprendre que Cosentyx® a été autorisé pour le traitement de cette forme de spondyloarthrite axiale car cela va permettre une meilleure prise en charge des patients à un stade plus précoce de la maladie », a déclaré Eric Hughes, Responsable d’Unité de Développement global au sein de la Division Immunologie, Hépatologie & Dermatologie chez Novartis. « Cela illustre fermement notre engagement à réinventer la médecine pour les patients et constitue un pas en avant pour élargir l’utilisation de Cosentyx® dans dix indications au cours des dix prochaines années. » , » Novartis : Cosentyx® obtient une indication dans l’UE pour le traitement de la spondyloarthrite axiale non radiographique MyPharma Editions | L'Info Industrie & Politique de Santé
  • Juteux, sucré, doux... le melon de Cavaillon est la star de l'été. A Piolenc (Vaucluse), la récolte de ce fruit gorgé de soleil bat actuellement son plein. Ce produit doit sa qualité à un terroir exceptionnel avec une terre argilo-calcaire adaptée à sa culture. Seuls 40 producteurs cultivent le melon de Cavaillon dans la région, et 1 800 tonnes sont récoltées chaque année. Une valeur sûre, plébiscitée sur les étals et qui espère obtenir l'indication géographique protégée. LCI, Le melon de Cavaillon obtiendra-t-il l'indication géographique protégée ? | LCI

Images d'illustration du mot « indication »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « indication »

Langue Traduction
Corse indicazione
Basque zantzurik
Japonais 表示
Russe индикация
Portugais indicação
Arabe إشارة
Chinois 指示
Allemand indikation
Italien indicazione
Espagnol indicación
Anglais indication
Source : Google Translate API

Synonymes de « indication »

Source : synonymes de indication sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires