La langue française

Avertissement

Sommaire

  • Définitions du mot avertissement
  • Étymologie de « avertissement »
  • Phonétique de « avertissement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « avertissement »
  • Citations contenant le mot « avertissement »
  • Traductions du mot « avertissement »
  • Synonymes de « avertissement »
  • Antonymes de « avertissement »

Définitions du mot avertissement

Trésor de la Langue Française informatisé

AVERTISSEMENT, subst. masc.

A.− Action d'attirer l'attention de quelqu'un sur quelque chose.
1. Action d'attirer l'attention de quelqu'un sur une action déterminée à accomplir :
1. ... puisqu'il faut à l'infirmité mortelle, pour marcher constamment vers les sentiers sûrs, un signal, un appel, un souvenir, âme chaste et chère, intercédez près du maître pour que vous nous soyez ce souvenir d'au-delà, cette croix apparente aux angles des chemins, pour que vous soyez de préférence l'esprit d'avertissement et l'ange qu'il nous envoie! Sainte-Beuve, Volupté,t. 2, 1834, p. 257.
2. En partic.
a) Appel à l'attention de quelqu'un pour le garder d'une chose fâcheuse, d'un danger; mise en garde (contre qqc.) :
2. Je passe devant, pour que vous ne tombiez pas, dit Bourras dans l'allée humide qui longeait la boutique. Il buta contre une marche, il monta, en multipliant les avertissements. Attention! La rampe était contre la muraille, il y avait un trou au tournant, parfois les locataires laissaient leurs boîtes à ordures. Zola, Au Bonheur des dames,1883, p. 563.
3. ... quelqu'un qui vous aurait donné des conseils, des avertissements, qui vous aurait mis en garde; on ne sait pas; qui vous aurait peut-être trouvé des solutions... Romains, Les Hommes de bonne volonté,le 6 octobre, 1932, p. 228.
b) Appel à l'attention de quelqu'un pour le détourner d'une action, rappel à l'ordre :
4. Maître Grégoire, le tribunal vous somme de vous renfermer dans une plaidoirie plus décente et plus convenable : nous ne sommes pas à la foire, rappelez-vous-le, et songez à prendre modèle sur le discours plein de convenance de votre adversaire. Depuis dix ans l'avocat Grégoire plaidait de la sorte, et il était de bronze contre ces avertissements du tribunal. Champfleury, Les Bourgeois de Molinchat,1855, p. 208.
5. Il est donc clair, nous téléphone notre correspondant de Londres, que les Britanniques, opérant une « retraite élastique » par rapport à leur position antérieure, s'associent aux « avertissements solennels » que Washington entend adresser à Pékin. Le Monde,14 janv. 1952, p. 1, col. 2.
P. ext. Peine infligée à quelqu'un pour réprimer une mauvaise action qu'il a commise et l'en détourner. Synon. punition, sanction.
Rem. À propos de cet emploi, cf. Ac. 1932 : ,,En termes de Discipline administrative et scolaire, il signifie spécialement Réprimande pour faute de gestion ou insubordination adressée à un fonctionnaire ou à un élève``.
HIST. DU JOURN. [Sous le Second Empire] Invitation que l'autorité adressait à un journal de cesser la publication de certains articles, sous peine de suspension ou de suppression :
6. ... Sa Majesté décida, ce jour-là, qu'un avertissement serait envoyé au Siècle. Zola, Son Excellence Rougon,1876, p. 283.
B.− Action d'annoncer un événement, de prévenir (de qqc.) :
7. Le songe nous arrive afin de nous instruire, Et Jupiter l'envoie, en avertissement, Comme un avant-coureur d'un grand événement. Ponsard, Lucrèce,1843, IV, 1, p. 70.
Ce qui annonce :
8. Il y a deux grands glas, deux grands avertissements qui annoncent chez l'homme la mort de la jeunesse. Le premier est quand l'homme prend l'horreur des sauces de restaurant; le second, quand il songe à se retirer à la campagne. E. et J. de Goncourt, Journal,1859, p. 640.
9. Tout est signe, avertissement, lumière pour les poètes. F. Carco, Nostalgie de Paris,1941, p. 210.
Emplois spéciaux
1. ,,Texte préliminaire d'un ouvrage destiné à éclairer le lecteur`` (Rolland-Coul. 1969). Avertissement au lecteur, avertissement de l'éditeur.
2. FIN. ,,Écrit envoyé par un agent fiscal à un contribuable pour lui faire connaître le montant de l'impôt dont il est débiteur`` (Cap. 1936).
P. ext., littér. :
10. M. Galatin a reçu mon avertissement pour les 7.500 francs remboursables au 19ejuillet. Constant, Journaux intimes,1805, p. 234.
3. JUST. ,,Convocation rédigée sur papier timbré et adressée à l'adversaire pour qu'il se présente devant le tribunal d'instance en vue de la formalité de la tentative de conciliation`` (Barr. 1967). Billet d'avertissement.
PRONONC. : [avε ʀtismɑ ̃].
ÉTYMOL. ET HIST. − xives. « petite préface pour attirer l'attention sur qq points partic. d'un ouvrage » (N. Oresme ds Meunier, La vie et les ouvrages de N. Oresme, Paris, 1857, pp. 67-68 : toutefois soit cestui advertissement entendu et pris pour le bon couraige et vouloir que j'ay au bien universel, et ne m'en soit imputée aucune temeraire opprobre par les lisans); xves. en gén. « action d'avertir » (Louis XI, Nouv. LII ds Littré : Le bon fils mercia son pere de son bon avertissement); spéc. 1549 dr. « premières écritures qui servaient à l'instruction d'un procès » (Est.); 1751 fin. (Encyclop.). Dér. du rad. du part. prés. de avertir* étymol. 3; suff. -ment1*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 781. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 717, b) 992; xxes. : a) 1 031, b) 1 557.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Barr. 1967. − Blanche 1857. − Bruant 1901. − Cap. 1936. − Delc. t. 1 1926. − Éd. 1913. − Goug. Mots t. 2 1966, p. 28. − Lacr. 1963. − Lafon 1969. − Lar. comm. 1930. − Le Roux 1752. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Réau-Rond. 1951. − Rolland-Coul. 1969. − St-Edme t. 2 1825. − Spr. 1967.

Wiktionnaire

Nom commun

avertissement \a.vɛʁ.tis.mɑ̃\ masculin

  1. Avis qu’on donne à quelqu’un de quelque chose, afin qu’il y prenne garde.
    • Pourtant je tiens jalousement à l’avertissement lancé par Homère aux Grecs dans L'Iliade et par Tyrtée dans les Élégies: « C'est une faiblesse déraisonnable que de se décharger sur la divinité de la responsabilité d'une morale et d'un ordre public » — Dieu, Allah ou quel qu'il soit. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)
  2. (En particulier) Titre d’une espèce de petite préface mise à la tête d’un livre.
    • Avertissement de l’éditeur.
  3. (Discipline administrative) Réprimande pour faute de gestion ou insubordination adressée à un fonctionnaire ou à un élève.
    • L’avertissement précède le blâme.
  4. Avis que les percepteurs de l’impôt adressent aux contribuables pour que ceux-ci aient à payer le montant de leurs contributions.
  5. (Vieilli) Avis à comparaître devant le juge de paix.
  6. (Sport) Admonestation adressée par un arbitre à un pratiquant enfreignant les règles, qui entraîne une sanction ferme en cas de récidive et peut, selon les disciplines, être assortie d’une sanction légère immédiate.
  7. (Finance) Communication publiée par une société cotée, en l’absence d’évènement marquant, afin d’informer le marché que les perspectives de résultats doivent être modifiées.
  8. (Chemin de fer) (France) Signal commandant au conducteur d’être en mesure de s’arrêter au signal suivant.
    • Lorsque l'avertissement est conjointement présenté avec le rappel de ralentissement à 30 km/h ou avec le rappel de ralentissement à 60 km/h, il est toujours situé dans la partie inférieure de l'écran du panneau. — (Avertissement (signal) sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg)
  9. (Audiovisuel) Avertissement au public.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AVERTISSEMENT. n. m.
Avis qu'on donne à quelqu'un de quelque chose, afin qu'il y prenne garde. Avertissement salutaire. Donner, envoyer, recevoir un avertissement. En termes de Discipline administrative et scolaire, il signifie spécialement Réprimande pour faute de gestion ou insubordination adressée à un fonctionnaire ou à un élève. L'avertissement précède le blâme. Voyez BLÂME. Fig., C'est un avertissement du ciel, se dit d'un Événement qui doit porter à des réflexions sérieuses. Il s'emploie particulièrement comme Titre d'une espèce de petite préface mise à la tête d'un livre. Avertissement de l'éditeur. Fig. et fam., C'est un avertissement au lecteur, se dit d'un Événement ou de toute autre chose qui peut avertir qu'on doit prendre certaines précautions pour sa conduite. On dit plus ordinairement C'est un avis au lecteur. Il se dit aussi de l'Avis que les percepteurs de l'impôt adressent aux contribuables pour que ceux-ci aient à payer le montant de leurs cotes. Il se dit encore d'un Avis à comparaître devant le juge de paix.

Littré (1872-1877)

AVERTISSEMENT (a-vèr-ti-se-man) s. m.
  • 1Appel à l'attention de quelqu'un. Ce songe mystérieux était un avertissement divin, Fénelon, Tél. IV. Je t'ai fait voir tes camarades, Ou morts ou mourants ou malades. Qu'est-ce que tout cela qu'un avertissement ? La Fontaine, Fab. VIII, 1. Cet avertissement marque une défiance, Corneille, Rodog. II, 4. Mais quand la passion est en nous si extrême, Les avertissements n'ont ni force ni lieu, Régnier, Sat. IV.

    C'est un avertissement du ciel, se dit d'un événement de nature à servir d'enseignement.

  • 2Préface mise à la tête d'un livre. Lisez l'avertissement avant de parcourir l'ouvrage.
  • 3Avis d'un percepteur pour le payement de l'impôt. Avertissement sans frais.
  • 4Avis donné à un journaliste qu'un de ses articles a déplu à l'autorité et qu'un autre article qui attirerait un second avertissement pourrait faire supprimer le journal.

HISTORIQUE

XVe s. Le bon fils mercia son pere de son bon avertissement, Louis XI, Nouv. LII.

XVIe s. … Qu'il venoit de la part de ceulx qui, durant la guerre, auparavant luy souloient donner de secrets advertissemens, Amyot, Nicias, 46.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AVERTISSEMENT, s. m. (Litterat.) conseil ou instruction, qu’on donne à une personne qui y est intéressée. Ce mot vient du latin advertere, considérer, faire attention.

Les auteurs, à la tête de leurs ouvrages, mettent quelquefois un avertissement au lecteur, pour le prévenir sur certaines choses relatives aux matieres qu’ils traitent, ou à leur méthode. Quand ces avertissemens sont d’une certaine étendue, on les nomme Préfaces. Voyez Préface.

Avertissement, se dit aussi d’une petite signification en papier timbré, que les receveurs de la capitation envoyent à ceux qui négligent de la payer. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « avertissement »

De avertir, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Avertir ; bourguig. evartisseman ; provenç. avertimen ; espagn. advertimiento ; portug. advertimento ; ital. avvertimento.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « avertissement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
avertissement avɛrtismɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « avertissement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « avertissement »

  • Seule le souffrance peut servir d’avertissement. De Yukio Mishima / Une soif d'amour
  • La maladie est un avertissement qui nous est donné pour nous rappeler à l’essentiel. De Sagesse tibétaine
  • L'ennui est un avertissement, qu'on n'écoute jamais trop. De Claude Roy / Les Rencontres des jours
  • Une épine d'expérience vaut toute une brousse d'avertissements. De James Russell Lowell / Voyages au coin du feu
  • Comment peut-on espérer que des hommes acceptent des avis quand ils n'acceptent même pas des avertissements ? De Jonathan Swift / Instructions aux domestiques
  • Une fâcheuse rencontre a plus d'éloquence que tous les avertissements du monde. De Alexandre Ostrovski / Le Plus Malin s'y laisse prendre
  • Zurich (awp) - Le titre Bobst était sanctionné jeudi matin à la Bourse suisse, après l'avertissement sur les résultats du premier semestre émis la veille par le constructeur vaudois de machines d'emballages. Au vu de la pandémie, les analystes n'ont pas été surpris par cette annonce. , Bobst sanctionné en Bourse après un avertissement sur résultats | Zone bourse
  • Les scènes qui ont été diffusées sur les réseaux sociaux montrent que les supporters ont ignoré les mesures de distanciation sociale alors que les célébrations se sont poursuivies jusqu'à une deuxième nuit malgré les avertissements du conseil municipal et de la police. http://www.lebuteur.com, International : Liverpool : Les supporters reçoivent un avertissement
  • Au-delà de la chasse aux responsables et du profond embarras dont le tennis se serait bien passé, cette affaire a valeur d’avertissement pour le monde du sport en général. Il a subi la crise de plein fouet, il sait qu’il en ressentira les effets plus longtemps que d’autres secteurs, et son économie a besoin d’une relance aussi rapide que possible. Mais il n’a pas d’autre option que de procéder prudemment, par étapes, selon des protocoles stricts que seule la responsabilisation de tous les acteurs permettra d’assouplir. Le Temps, Un avertissement pour le monde du sport - Le Temps
  • Les États-Unis ont émis un nouvel avertissement Huawei au Royaume-Uni après qu’une autorité locale a approuvé l’installation de recherche et de fabrication de puces du géant chinois du milliard de dollars (1,24 milliard de dollars) dans le Cambridgeshire. News 24, Les États-Unis lancent un nouvel avertissement à Huawei après l'approbation par le Royaume-Uni d'un laboratoire de R&D d'un milliard de livres sterling - News 24

Traductions du mot « avertissement »

Langue Traduction
Anglais warning
Espagnol advertencia
Italien avvertimento
Allemand warnung
Chinois 警告
Arabe تحذير
Portugais aviso
Russe предупреждение
Japonais 警告
Basque abisua
Corse attenti
Source : Google Translate API

Synonymes de « avertissement »

Source : synonymes de avertissement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « avertissement »

Partager