Implorer : définition de implorer


Implorer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

IMPLORER, verbe trans.

A. − [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers., une de ses dispositions intérieures, un être divin, parfois une collectivité, une chose personnifiée]
1. Supplier d'une manière pressante. Implorer qqn du regard; aller implorer qqn; implorer la clémence, la pitié de qqn; une voix implore qqn. Je pleure, je te supplie, je t'implore comme on implore Dieu, et tu ne m'entends pas (Karr, Sous tilleuls,1832, p. 137).C'était en vain que j'implorais le donjon de Roussainville, que je lui demandais de faire venir auprès de moi quelque enfant de son village (Proust, Swann,1913, p. 158) :
1. Puisque c'est toi qui veux nouer encore Notre lien, Puisque c'est toi dont le regret m'implore, Écoute bien... Desb.-Valm., Élégies,1859, p. 54.
Implorer qqn de + inf.J'implorais Goncourt de soutenir ma propagande (Blanche, Modèles,1928, p. 12).
Implorer qqn pour
pour qqn ou qqc.J'ai passé ma vie à implorer le ciel pour les hommes (Chateaubr., Martyrs, t. 3, 1810, p. 156).Un certain nombre de scheiks bédouins (...) ne cessaient de m'implorer pour la réduction du tribut (Lamart., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 41).
pour que.Elle l'a imploré, supplié pour qu'il la laisse dans la cuisine (Céline, Mort à crédit,1936, p. 650).
2. Emploi pronom. réfl. L'homme moderne a l'habitude dans ses nécessités de s'implorer, d'abord, lui-même (Michelet, Journal,1850, p. 122).
3. HIST. DU DR. Implorer le bras séculier. Recourir à la justice séculière pour faire exécuter les sentences de la justice ecclésiastique. (Dict. xixes., Lar. 19e-Lar. Lang. fr., Quillet 1965).
B. − [Le compl. d'obj. dir. désigne un obj. de désir (chose et parfois pers.)]
1. Demander d'une manière pressante. Implorer la grâce, le pardon de qqn ou de qqc.; venir implorer qqc. Miette, confuse, le regardait comme pour implorer aide et secours (Zola, Fortune Rougon,1871, p. 33).Élections (...). On a l'air d'implorer un bulletin de vote. Chaque sourire semble une prière (Renard, Journal,1904, p. 892) :
2. ... les jeunes filles passaient, habillées de lin pâle et avec leurs mains jointes, avec leurs lèvres réunies offraient des couples de colombes, imploraient des amants nombreux et des maisons prospères. Maurras, Chemins Paradis,1894, p. 39.
SYNT. Implorer l'appui, la protection de qqn; implorer une faveur, un miracle; implorer qqc. à genoux; le regard de qqn implore qqc.
Par personnification. Ces roches (...) imploraient par leurs mille gerçures la goutte d'eau qui ne tombe jamais (Gautier, Rom. momie,1858, p. 159).
2. Implorer de qqn (pers., disposition intérieure, être divin) qqc.Implorer de votre compassion des consolations passagères (Nodier, Fée Miettes,1831, p. 91).Implorer de l'Archange ou de la Mère de Dieu la guérison et l'oubli de son mal (Lorrain, Âmes automne,1898, p. 129).
3. Implorer que :
3. Enfant ignorant du malheur, Pleure avec moi pourtant et, sans parole, implore Que l'on laisse vivre ta sœur. Moréas, Iphigénie,1900, p. 134.
C. − Emploi abs. [Le compl. d'obj. dir. sous-entendu peut être une pers. ou une chose] La fierté qui n'implore pas et ne veut aucune faveur (Amiel, Journal,1866, p. 224) :
4. − Mon Dieu, dit Valentine en levant ses deux mains au ciel avec une expression sublime, vous le voyez, j'ai fait tout ce que j'ai pu pour rester fille soumise; j'ai prié, supplié, imploré; il n'a écouté ni mes prières, ni mes supplications, ni mes pleurs. Dumas père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 182.
En incise. − Écoutez!... implora Boris dont la voix se mouillait de larmes (G. Leroux, Roul. tsar,1912, p. 124).
Prononc. et Orth. : [ε ̃plɔ ʀe], (il) implore [ε ̃plɔ:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1280 (Clef d'Amour, 1088 ds T.-L. : Pour sa grace implorer). Empr. au lat.implorare « demander avec des larmes; invoquer, implorer ». Fréq. abs. littér. : 991. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 042, b) 1 198; xxes. : a) 1 610, b) 859.
DÉR.
Implorateur, -trice, adj. et subst.,rare. a) (Celui, celle) qui implore. À un des amis implorateurs dont il vient d'être parlé (Bloy, Journal,1902, p. 84).[Par personnification] Implorateur de. Nos créanciers, gueules toujours béantes imploratrices d'excréments (Bloy, Journal,1898, p. 272).b) [En parlant d'une attitude, d'une disposition intérieure] Elle (...) me dit d'un air implorateur (Goncourt, Journal,1874, p. 1004).Avec toute cette patience imploratrice (Claudel, Poète regarde Croix,1938, p. 287).[ε ̃plɔ ʀatœ:ʀ], fém. [-tʀis]. 1reattest. 1530 ([J. Bouchet], Les Triumphes de la noble et amoureuse dame, Poitiers, folxi ro); de implorer, suff. -(at)eur2*.

Implorer : définition du Wiktionnaire

Verbe

implorer \ɛ̃.plɔ.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Demander humblement et avec instance, secours, faveur, ou grâce.
    • On poursuivait un homme, on allait le tuer ; il vint tomber à genoux contre la porte de l’hôtel, comme s’il eût imploré ma protection. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • J’implorai avec ferveur la belle image de la Vierge coloriée à laquelle, tous les soirs, avant de me coucher, j’adressais ma prière. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : Mon oncle)
    • […] je dois murmurer à voix très basse :
      — Esprit-Saint, aidez-moi !
      L’idéal serait de faire en même temps le signe de croix. À l’église, pas de problème. En classe, dans la rue, impossible d’implorer le secours de l’Esprit-Saint : les communistes se moqueraient de moi.
      — (Yanny Hureaux, Bille de chêne : Une enfance forestière, Jean-Claude Lattès, 1996)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Implorer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPLORER. v. tr.
Demander humblement et avec instance quelque secours, quelque faveur, quelque grâce. Implorer l'assistance de Dieu. Implorer le secours du ciel. Implorer la grâce du Saint-Esprit. Implorer la clémence du vainqueur. Implorer Dieu dans son affliction. Il l'implorait à genoux. J'implore de vous cette grâce.

Implorer : définition du Littré (1872-1877)

IMPLORER (in-plo-ré) v. a.
  • 1Supplier avec instance et pour ainsi dire avec pleurs. Ce dieu tutélaire Ne sera pas en vain imploré par mon père, Racine, Phèdre, II, 5. Moi jalouse ! et Thésée est celui que j'implore, Racine, ib. IV, 6. J'ose vous implorer et pour ma propre vie, Et pour les tristes jours d'un peuple infortuné…, Racine, Esth. III, 4. L'on n'implore plus Que le nom de Sénèque et l'appui de Burrhus, Racine, Brit. I, 1. Dans un cachot affreux abandonné vingt ans, Mes larmes t'imploraient [ô Dieu], pour mes tristes enfants, Voltaire, Zaïre, II, 3.
  • 2Demander instamment et comme avec pleurs. Ce catéchisme [du concile de Trente] nous fait bien entendre l'extrême différence qu'il y a entre la manière dont on implore le secours de Dieu et celle dont on implore le secours des saints, Bossuet, Expos. de la doctr. cath. 4. Seigneur, je viens pour elle implorer votre appui, Racine, Iphig. III, 5. Je n'ai point imploré ta puissance immortelle, Racine, Phèdre, IV, 2. Et je me flatte encore De mériter de vous ce secret que j'implore, Lamotte, dans DESFONTAINES. Un esclave, seigneur, D'un entretien secret implore la faveur, Voltaire, Brutus, IV, 8.

    Implorer le bras séculier, se dit de la justice ecclésiastique qui demande aux juges séculiers de faire mettre à exécution ses arrêts.

HISTORIQUE

XVIe s. Sa justice [de Dieu] et sa puissance sont inseparables ; pour neant implorons nous sa force en une mauvaise cause, Montaigne, I, 395. Et que les cieux peut-estre, en mes vœux implorez, Ordonnoient cet exil…, Desportes, Élégies, II, 5.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Implorer : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

IMPLORER, verbe actif, (Gramm.) c’est demander avec toutes les marques de l’instance. On implore du secours ; on implore la justice ; on implore le bras séculier. Si les Ecclésiastiques implorent le bras séculier contre ceux qui refusent de les écouter avec docilité, ils oublient que leur conduite est proscrite dans l’Evangile, qui leur ordonne d’enseigner, & non de persécuter ; de sauver, & non de perdre ; de s’éloigner, & non de frapper ; d’être des hommes de paix, & non des hommes de sang.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « implorer »

Étymologie de implorer - Littré

Lat. implorare, de in, en, dans, et plorare, pleurer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de implorer - Wiktionnaire

(Vers 1280) Du latin implorare (« pleurer dans, implorer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « implorer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
implorer ɛ̃plɔre play_arrow

Conjugaison du verbe « implorer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe implorer

Citations contenant le mot « implorer »

  • Le président a été réduit à implorer les partisans de la ligne dure pour montrer la «fraternité», mais la mauvaise gestion de la crise des coronavirus par son administration a alimenté leurs plaintes vociférantes. Trop lent pour imposer un verrouillage complet, Rouhani a été trop rapide pour supprimer les restrictions. En conséquence, le virus réapparaît. News 24, Les durs à cuire de l'Iran donnent du fil à retordre au président Rouhani - News 24
  • « De nombreux membres de la communauté des droits civiques sont découragés, frustrés et en colère après des années à implorer l’entreprise de faire davantage pour faire progresser l’égalité et lutter contre la discrimination, tout en préservant la liberté d’expression », ajoute le rapport. , Facebook, « caisse de résonance » de l’extrémisme, selon un audit cinglant
  • Derrière les paysages bucoliques et un village à l’architecture pittoresque se cachent des êtres taciturnes, antipathiques, englués dans la monotonie, y trouvant même un certain réconfort. Heureusement pour eux, et pour nous, un élément perturbateur va traverser ces contrées, mais ne croyait pas s’y attarder aussi longtemps. Car Juliette (énergique Maud Wyler), prenant une pause au bord de la route, voit une nudiste lui voler sa voiture, et se précipite à la gendarmerie pour implorer les forces de l’ordre de la retrouver. Le Devoir, «Perdrix»: le gendarme contre les nudistes | Le Devoir
  • Mais tout n’est peut-être pas perdu. D’une nouvelle à une autre, le ciel est omniprésent. Cette voûte céleste réunissant tous les hommes qui, le temps d’un regard, semblent l’implorer pour se rassurer. Pourtant aucun ciel n’est pareil à un autre : « d’un bleu délavé, légèrement ombré »; « noir, encombré de nuages qui roulaient à toute allure »; « bleu, et jaune là-bas, presque orange et blanc aux confins, strié de filaments roses »; autant de nuances de la mélancolie que la présence du ciel incarne dans son éternelle tension entre lumière et obscurité. Atlantico.fr, "Je me retournerai souvent" de Michel Lambert : le peintre des replis de l’âme à l'écriture cristalline | Atlantico.fr
  • Les enregistrements des agents, Thomas Lane et J Kueng, de la police de Minneapolis, ont montré Floyd leur dire: « Je ne suis pas un méchant », alors qu’ils essaient de le faire monter dans une voiture de patrouille. «Je ne suis pas ce genre de gars», dit Floyd, qui se débat avec les officiers. « Je viens d’avoir COVID, mec, je ne veux pas revenir à ça. » Selon Sky News, un spectateur peut être entendu implorer Floyd d’arrêter de lutter, en disant: « Vous ne pouvez pas gagner », et Floyd répond: « Je ne veux pas gagner. » BENIN WEB TV, Etats-Unis : « Je ne suis pas méchant », une nouvelle vidéo de George Floyd apparait
  • Alexandre de Juniac, ancien patron d’Air France-KLM, a donc tout simplement dû se résoudre à implorer la clémence des passagers. Sur BFMBusiness, le 15 juillet 2020, il a déclaré « Nous demandons l'aide des passagers (...), c'est vrai, et nous la demandons à genoux ». , Le secteur aérien implore les passagers de ne pas demander de remboursement
  • Et la coupe retournée qu’on appelle le ciel Sous laquelle nous rampons, vivons et mourrons enfermés Ne lève pas les mains vers elle pour implorer une aide Car elle partage ton impuissance et la mienne. De Omar Khayyâm

Traductions du mot « implorer »

Langue Traduction
Corse implora
Basque erregutzen
Japonais 請う
Russe умолять
Portugais implorar
Arabe يتوسل
Chinois 恳求
Allemand flehen
Italien implorare
Espagnol implorar
Anglais implore
Source : Google Translate API

Synonymes de « implorer »

Source : synonymes de implorer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « implorer »


Mots similaires