Prémunir : définition de prémunir


Prémunir : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PRÉMUNIR, verbe trans.

Mettre en garde, protéger en recommandant certaines précautions. J'étais obligé d'avertir le gouvernement des dangers de l'absolutisme, après l'avoir prémuni contre l'entraînement populaire (Chateaubr., Mém.,t.3, 1848, p.269).Par cette dernière lettre, j'ai voulu t'avertir, en père, en camarade, avant ton retour définitif, pour la dernière fois, afin de te prémunir, pendant qu'il en est temps encore, contre toute amertume inutile, toute surprise, toute rébellion superflue, qu'à l'avenir, tu ne devais plus compter que sur toi-même, Ferdinand! (Céline, Mort à crédit,1936, p.317).Ricarda était un maître exigeant et instable, mais nourrissant; dangereux, certes, mais ma courte expérimentation du surréalisme entre 1930 et 1934, avec Benjamin, m'avait prémuni contre les excès de l'inspiration (Abellio, Pacifiques,1946, p.364).
Empl. pronom. Se garantir en prenant des précautions. La lumière de la grâce s'éteint. C'est pourquoi, le soir, je noterai mes fautes. Le matin encore, je songerai à celles de la veille pour me prémunir ce jour-là (Dupanloup, Journal,1832, p.57).La guerre se prolongerait aussi parce que l'Allemagne ne pouvait demander la paix sans avouer son échec, tandis que les alliés s'étaient prémunis contre leurs propres défaillances (Bainville, Hist. Fr.,t.2, 1924, p.264).Contre les risques d'une intrigue ou d'un coup d'État militaire, longtemps redouté à l'époque où des guerres continuelles l'obligeaient à tenir en campagne des forces importantes, l'aristocratie d'Orsenna n'a pas cru se prémunir assez en imposant la plus étroite sujétion des cadres militaires au pouvoir civil (Gracq, Syrtes,1951, p.9).
REM.
Prémunisant, -ante, part. prés. en empl. adj.,méd. Apte à assurer une immunisation. Vaccination prémunisante. Mais que faut-il penser de la valeur prémunisante du BCG? (Ce que la Fr. a apporté à la méd.,1946, p.51).
Prononc. et Orth.: [pʀemyni:ʀ]. Ac. 1694, 1718: pre-; dep. 1740: pré-. Étymol. et Hist. 1367 «munir par précaution» (A.N. JJ 109, pièce 213 ds Gdf. Compl.); 1671 se prémunir «se garantir par des précautions» (Pomey). Empr. au lat. praemunire «protéger» (munir*). Fréq. abs. littér.: 131.

Prémunir : définition du Wiktionnaire

Verbe

prémunir \pʁe.my.niʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se prémunir)

  1. Munir par précaution ; précautionner ; garantir.
    • Nous lisons , dans les documents, qu'en 1760, on vitriolait la semence avant de la jeter dans les champs. Ce fut M. de Chalvet-Rochemonteix qui apprit aux paysans à se prémunir contre les ravages de la carie dans les grains par le sulfatage de la semence, dont les résultats furent souverains. — (Abbé Henri-Dominique Larrondo, Monographie de la commune de Merville (Haute-Garonne), dans Monographies de communes, concours ouvert en 1897 par la Société des agriculteurs de France, Paris & Lille : J. Lefort - A. Taffin-Lefort, successeur, 1898, page 96)
    • Naïveté de ma mère, elle croyait que le savoir et un bon métier me prémuniraient contre tout, y compris le pouvoir des hommes. — (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 344)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Prémunir : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PRÉMUNIR. v. tr.
Munir par précaution, précautionner, garantir. Il fallait le prémunir contre les faux rapports, contre la séduction. Se prémunir contre les accidents de la fortune. Se prémunir contre les erreurs. Se prémunir contre le froid.

Prémunir : définition du Littré (1872-1877)

PRÉMUNIR (pré-mu-nir) v. a.
  • 1Précautionner contre. Dès qu'il paraît que leur raison [des jeunes filles] a fait quelque progrès, il faut se servir de cette expérience pour les prémunir contre la présomption, Fénelon, Éduc. filles, III. L'effet de la morale du théâtre est moins d'opérer un changement subit dans les cœurs corrompus, que de prémunir contre le vice les âmes faibles par l'exercice des sentiments honnêtes, D'Alembert, Lett. à J. J. Rouss.
  • 2Se prémunir, v. réfl. Se précautionner contre. Prémunissons-nous contre cela même, Bourdaloue, Exhort. sur la prière de J. C. t. I, p. 418.

HISTORIQUE

XVe s. Noë, premuni de Dieu par amonition… acquit le merite de cognoistre la fureur divine ou [au] deluge, Chartier, Œuv. p. 286.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « prémunir »

Étymologie de prémunir - Littré

Lat. praemunire, de prae, auparavant, et munire, munir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de prémunir - Wiktionnaire

Du latin præmunire (« fortifier d’avance, protéger, prémunir »)[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « prémunir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
prémunir premynir play_arrow

Conjugaison du verbe « prémunir »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe prémunir

Citations contenant le mot « prémunir »

  • Cependant pas de panique pour les allergiques, voici quelques conseils pour vous en prémunir. Pour les personnes sensibles, commencez par consulter votre médecin qui pourra délivrer un éventuel traitement préventif. Dans les gestes du quotidien, Météo-France vous conseille d’éviter d'ouvrir les fenêtres au travail ou en voiture. Évitez également de tondre la pelouse surtout en cas d'allergie aux graminées. RTL.fr, Allergies aux pollens : comment s'en prémunir ?
  • Le Royaume-Uni reste préoccupé par une seconde vague de contaminations par le nouveau coronavirus en Europe et prendra toutes les mesures de quarantaine nécessaires pour s'en prémunir, a averti jeudi le ministre de la Santé britannique.   lindependant.fr, Coronavirus : Le Royaume-Uni préoccupé par une seconde vague de contaminations en Europe - lindependant.fr
  • Renouvelée chaque année, l’opération tranquillité vacances est un bon moyen pour se prémunir des cambriolages. Afin que les services de police et de gendarmerie veillent sur votre logement pendant votre absence et vous préviennent en cas d’anomalie, il faut remplir un formulaire disponible en ligne, l’imprimer et le déposer à votre commissariat ou brigade de gendarmerie au moins 2 jours avant votre départ. Il est possible également de prendre rendez-vous en ligne avec la brigade la plus proche de votre domicile. Une fois sur la page de Service-public.fr d’une des brigades de gendarmerie, cliquez sur le bouton « précisez votre situation » situé au bas de la fiche et laissez-vous guider. Le Journal Toulousain, journal de solutions et JAL, L’Opération tranquillité vacances, pour se prémunir des cambriolages
  • Une théorie qui entend prendre pour objet la pratique humaine dans son ensemble doit se prémunir contre toute tentation idéaliste qui la porte à négliger la confrontation avec les faits. De Jürgen Habermas / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • Le cafard est universel. Même les poux doivent le connaître. Aucun moyen de s'en prémunir. De Emil Michel Cioran / Cahiers 1957-1972

Images d'illustration du mot « prémunir »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « prémunir »

Langue Traduction
Corse prutege
Basque babestu
Japonais 守る
Russe защищать
Portugais proteger
Arabe يحمي
Chinois 保护
Allemand schützen
Italien proteggere
Espagnol proteger
Anglais protect
Source : Google Translate API

Synonymes de « prémunir »

Source : synonymes de prémunir sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires