La langue française

Mithridatiser

Sommaire

  • Définitions du mot mithridatiser
  • Étymologie de « mithridatiser »
  • Phonétique de « mithridatiser »
  • Citations contenant le mot « mithridatiser »
  • Traductions du mot « mithridatiser »
  • Synonymes de « mithridatiser »

Définitions du mot mithridatiser

Trésor de la Langue Française informatisé

MITHRIDATISER, verbe trans.

A. − Immuniser contre un poison, un produit toxique par accoutumance et augmentation de la tolérance à l'ingestion progressive de ce produit. Entraînée par une absorption massive de cette drogue, Folcoche était littéralement mithridatisée. Cet excès de belladone lui flanqua seulement une mémorable colique (H.Bazin,Vipère,1948, p.187):
−. On pourra arriver à mithridatiser l'organisme contre certaines actions toxiques ou nuisibles en modifiant le sang; exemple: les gens ivres; l'alcool, l'ivresse empêchent l'action de certains poisons... Cl. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p.158.
Emploi pronom. réfl. Je crois qu'on ne se mithridatiserait pas pour tout, pas pour la strychnine par exemple (Cl. Bernard, Princ. méd. exp.,1878p.234).
B. − Au fig., littér. Rendre insensible, indifférent à quelque chose. D'une sensibilité hypertrophiée à l'égard de tout ce qui lui venait du taureau, il était comme mithridatisé contre tout ce qui lui venait du public (Montherl.,Bestiaires,1926, p.543).Il était déjà si bien mithridatisé par l'habitude que, lorsqu'elle se promenait à demi nue par l'appartement, il ne levait même plus les yeux pour la regarder, elle si jolie (Montherl.,Démon bien,1937, p.1359).
REM.
Mithridater, verbe trans.,var. Il était bien rare que cela l'amenât à l'ivresse. Il était mithridaté. N'est pas alcoolique qui veut! (Barrès,Cahiers,t.1, 1896, p.58).Part. passé en emploi subst. Les expériences de Bier montrent qu'on l'habitue au venin. Les mithridatés sont dans ce cas; ce sont des idiosyncrasies naturelles ou acquises (Cl. Bernard, Princ. méd. exp.,1878p.157).Au fig., littér. Briand couché sur son pupitre, excédé, pincé, grisâtre, débile mais mithridaté semble-t-il contre les pestilences des grandes réunions laisse couler l'eau (Barrès,Cahiers,t.5, 1907, p.113).C'est que les défauts d'une simple connaissance, et même d'un ami, sont pour nous de vrais poisons, contre lesquels nous sommes heureusement «mithridatés» (Proust,Sodome,1922, p.660).
Prononc. et Orth.: [mitʀidatize]. Ac. 1935: (se) mithridatiser. Étymol. et Hist. 1878 verbe trans. et verbe pronom. (Cl. Bernard, loc. cit.). Dér. sav. du nom propre Mithridate (mithridate*); suff. -iser*. Cf. la var. mithridater (Cl. Bernard, op. cit., p.157) et l'angl. to mithridatize (1866 ds NED).
DÉR.
Mithridatisation, subst. fém.a) Immunisation lente vis-à-vis d'un produit toxique par ingestion répétée de doses croissantes de ce produit. (Dict. xxes., Lar. Méd. t.3 1972, Villemin 1975, Pt Lar. Méd. 1976). b) Au fig., littér. Insensibilisation à quelque chose par la force de l'habitude. Un vieux marin est vacciné contre les microbes de la navigation et ses fatigues; il y a endurcissement, mithridatisation (La Varende,Tourville,1943, p.137). [mitʀidatizasjɔ ̃]. 1reattest. 1906 (Pt Lar.); de mithridatiser, suff. -(a)tion*.

Wiktionnaire

Verbe

mithridatiser \mi.tʁi.da.ti.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se mithridatiser)

  1. Immuniser contre l’empoisonnement ou au figuré, rendre insensible.
    • – Après, nous n’y avons pas songé.
      – Eh bien ! moi, je le sais. Vous songerez à m’empoisonnner. Mais je vous avertis en bonne chrétienne, je suis mithridatisée.
      — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 403)
    • Ces derniers auraient engendré des rats mithridatisés, pathologiquement agressifs, dotés d’une formidable force de mâchoire. — (Bernard Lenteric, L'empereur des rats, 1997, Plon, page 235.)
  2. (Figuré) (Par analogie) Habituer à quelque chose de mauvais.
    • Comme si rien n’avait changé. Ou plutôt parce que tout ce qui a changé et qui fait que le déconfinement n’est plus la fête qu’on se promettait a été assimilé, digéré, intégré, comme un poison auquel on s’est habitué à petites doses. Le confinement nous a mithridatisés. Nous sommes confinés en nous-mêmes pour un bon moment. — (Le Monde, « Il faut maintenant que les gens retrouvent l’envie de sortir de chez eux » : retour sur un jour de déconfinement prudent en France, Le Monde. Mis en ligne le 13 mai 2020)
    • Il a tellement subi de critiques qu’il est mithridatisé !
  3. (Pronominal) S’immuniser, devenir insensible par accoutumance.
    • Beaucoup d’apiculteurs se mithridatisent plus ou moins contre le venin des abeilles.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MITHRIDATISER (SE). v. pr.
S'immuniser contre l'empoisonnement en absorbant des doses progressives de poison, comme le fit, dit-on, Mithridate.

Étymologie de « mithridatiser »

Du nom de Mithridate VI, roi du Pont, qui, craignant d’être empoisonné, s’était, selon la légende, accoutumé à absorber des doses croissantes de poison. Battu par Pompée, et ne pouvant se donner la mort par ce moyen, il se fit tuer par un mercenaire. On trouve plus rarement mithridater. Référence nécessaire
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mithridatiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mithridatiser mitridatize

Citations contenant le mot « mithridatiser »

  • Puisque ses effets étaient semblables à ceux de l’arsenic, céphalées, goût d’encre sous la langue et décès par torsion du plexus, les causes devaient être voisines ; il fallait donc mithridatiser les populations en leur administrant des doses équilibrées d’arsenic, et Bovary s’y exerçait déjà avec ses patients. Il prescrivait la poudre en disant que c’était de la bourrache, pour dormir bien en ces temps d’angoisse. L'Obs, « Le professeur Raoult, qui était sanguin… » : le confinement raconté par Flaubert
  • Du verbe mithridatiser, verbe du premier groupe donc mais on s’en fout car on ne va pas s’amuser à le conjuguer vu comment c’est déjà difficile à prononcer  à l’infinitif. Culture générale, Le mot du mercredi : Mithridatisation - Culture générale
  • Aujourd’hui Trump  profite du virus pour demander au Congrès étasuniens 1000 milliards de dollars à injecter dans l’économie privée  Ce deuxième acte est une autre preuve que l’argent de leurs Etats n’est  disponible que pour les riches. Cette vérité était visible depuis des lustres seulement les intellectuels du pouvoir, les doctrinaires et autres philosophes ont été capables non seulement de cacher une telle évidence en manipulant jusqu’aux sciences  pour mieux mithridatiser l’opinion des citoyens et entretenir la confusion entre démocratie populaire et démocratie bourgeoise. Leur système fait croire à l’égalité des chances pour culpabiliser la victime, c'est-à-dire les plus pauvres et innocenter les coupables, les exploitants.  Ce mensonge entretenu pendant des siècles a comme conséquence que les plus riches deviennent de moins en moins nombreux  et de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus nombreux et de plus en plus pauvres. La société des riches devient comme un club qui se suffit à lui-même en plaçant sa fortune à la  Bourse tout en s’éloignant de l’investissement. Pour préserver les Bourses le club déclare les guerres, entretient les divisions entre les peuples, diffuse le mensonge, falsifie les sciences. Son monde ne sort d’une crise que  pour entamer une autre en chopant un autre virus, ou carrément une autre guerre contre les peuples. Club de Mediapart, La vengeance de la nature | Le Club de Mediapart
  • N’y a-t-il pas danger, même sourd, qu’en faisant ces arrangements, le québécois reste à l’avenir verrouillé dans sa plénitude aux Français ? « Le danger serait que de pareils textes restent verrouillés, répond Benoît Virot. C’est en faisant ce travail, en faisant pénétrer davantage de textes québécois, en mêlant toujours plus de français et de québécois sur nos tables, et en revendiquant cette québécité, qu’on habituera peu à peu l’oreille à ces déploiements. La question me suggère que nous allons mithridatiser la France, en lui injectant à chaque nouveau Querelle une dose infinitésimale supplémentaire de québécois… jusqu’à ce qu’elle parle québécois sans le savoir ! » Le Devoir, Littérature: querelle de Paris | Le Devoir
  • C’était un peu de Disraeli pour mithridatiser les élans wagnériens et les crispations chauvines. La Règle du Jeu, Bernard-Henri Lévy, Brexit : l’Europe a perdu une bataille, pas la guerre - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts

Traductions du mot « mithridatiser »

Langue Traduction
Anglais mithridatize
Espagnol mitridatizar
Italien mithridatize
Allemand mithridatisieren
Chinois 秘化
Arabe mithridatize
Portugais mitridatizar
Russe mithridatize
Japonais ミトリダタイズ
Basque mithridatize
Corse mithridatize
Source : Google Translate API

Synonymes de « mithridatiser »

Source : synonymes de mithridatiser sur lebonsynonyme.fr
Partager