Illustrer : définition de illustrer


Illustrer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ILLUSTRER, verbe trans.

A. − Faire devenir illustre, contribuer à rendre illustre quelqu'un ou quelque chose. Les victoires ont illustré ce règne; cet auteur a illustré son pays par ses ouvrages (Ac.). Ce prince laissait une liberté illimitée aux écrivains qui ont illustré son règne (Delécluze, Journal,1828, p. 496).Les bourgeois me regarderont comme un homme fort et destiné à illustrer le barreau de Rouen (Flaub., Corresp.,1842, p. 92).L'Académie Française qu'illustrèrent à l'époque Loti et France plus que l'ensemble de leurs collègues (Fargue, Piéton Paris,1939, p. 88).
Emploi pronom réfl. Se rendre illustre. Il s'est illustré par de grandes actions (Ac. 1835-1935). Aussitôt à son arrivée au trône, il [Frédéric] fut pris d'un ardent désir de s'illustrer aux yeux de l'Europe par quelque fait mémorable et utile à son pays (Sainte-Beuve, Caus. lundi, t. 7, 1851-62, p. 469).Après de chaleureux compliments au sujet des troupes françaises qui s'illustraient à Bir-Hakeim, le premier ministre aborda la question de Madagascar (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 208) :
1. ... les autres (...) se mettaient avec les Grecs, le roi d'Arménie ou les seigneurs chrétiens de l'Archipel, pour s'illustrer par de beaux faits d'armes contre les Sarrasins. Barante, Hist. ducs Bourg., t. 2, 1821-24, p. 43.
[Avec un compl. indiquant le moyen] Et Picquart? Va-t-on permettre que le coup de Jarnac où s'illustra Zurlinden réussisse? (Clemenceau, Vers réparation,1899, p. 240).
B. −
1. Mettre en relation quelque chose (un thème, une opinion, un fait) avec quelque chose qu'on présente à la fois comme de nature différente et liée de manière pertinente mais non causale à ce thème, cette opinion, ce fait. Illustrer son propos d'un exemple. Dans l'attente qu'il se soit vivifié, puis-je illustrer ce thème par une seconde histoire? (Montherl., Olymp.,1924, p. 250).Le savant ne gagne rien, au contraire, à illustrer une formule par un modèle mécanique (Ruyer, Esq. philos. struct.,1930, p. 239) :
2. Barbey d'Aurevilly disait à Hérédia : (...) « Connaissez-vous La femme abandonnée, une nouvelle de quinze pages : tout Bourget sort de là. » Bourget dans ses romans a illustré des principes philosophiques. Barrès, Cahiers, t. 1, 1897, p. 157.
Emploi pronom. passif. Toutes les pensées révoltées, nous l'avons vu, s'illustrent dans une rhétorique ou un univers clos (Camus, Homme rév.,1951, p. 316).
2. Mettre en relation quelque chose avec quelque chose d'ordre sensitif qui en est présenté comme une réalisation (sous une autre forme). Les femmes ne purent s'empêcher de rire des minauderies par lesquelles Émile illustrait ses railleries (Balzac, Autre ét. femme,1842, p. 392).Même les épithètes chatoyantes, même les métaphores visionnaires servent à illustrer et à rendre palpable quelque vaste loi de l'esprit ou quelque vérité de l'histoire (Bourget, Essais psychol.,1883, p. 157).
3. En partic., usuel. Adjoindre une représentation graphique à quelque chose, représenter quelque chose sous forme d'une illustration (cf. ce mot C 2b). Illustrer de gravures un catalogue, de croquis un livre. Horace Vernet (...), Raffet (...) ont trouvé juste d'illustrer, en même temps que les chefs populaires, ce grand homme collectif qui est le régiment (Ch. Blanc, Gramm. arts dessin,1876, p. 609).Le travail des cheminées à fumées blanches et des cheminées à fumées noires, illustrait l'espace de dessins imprévus (Hamp, Marée,1908, p. 29) :
3. Il y avait un petit Jones (...) auquel il racontait pendant les récréations des histoires de brigands, de cavernes, en les illustrant en même temps de rapides croquis au crayon. Maurois, Disraëli,1927, p. 18.
C. −
1. Être en relation avec quelque chose (thème, opinion, fait) qu'on présente à la fois de nature autre et lié de manière pertinente mais non causale à ce thème, cette opinion, ce fait. La défaite d'Annibal illustre la faute commise après Cannes (Ac.1935).Par exemple, telle de ces photographies « magnifiques » illustrera une loi de la perspective (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 838).MmeLovélan était en train d'expliquer que la conduite d'Epictète illustrait d'une manière vraiment sensible la morale stoïcienne (Aymé, Mais. basse,1934, p. 184).Ce drame français de l'inadaptation, l'impasse de la guerre d'Algérie l'illustre tragiquement (Mauriac, Nouv. Bloc-notes,1961, p. 365).
2. Se présenter comme une réalisation d'ordre sensitif de quelque chose. Sur ses lèvres un sourire sans malice illustrait le seul bonheur qu'un amour encore vif lui faisait éprouver (L. de Vilmorin, Julietta,1951, p. 9).
3. En partic., usuel. Être l'illustration de quelque chose, servir d'illustration à quelque chose. Peinture illustrant un plafond. Il (...) dessina des planches si parfaites qu'elles servent encore aujourd'hui à illustrer plus d'un traité d'apiculture (Maeterl., Vie abeilles,1901, p. 6).Des aquarelles de Paul-A. Robert, illustrent le recueil (Bachelard, Poét. espace,1957, p. 106).
Prononc. et Orth. : [il(l)ystʀe]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. Av. 1475 illustrant « brillant, éclatant; illustre » (G. Chastellain, éd. Kervyn de Lettenhove, t. 8, p. 307); 2. 1508 « rendre illustre » (Maximien, Arrest du roy des Romains, Poés. fr. des xve-xvies., VI, 131 ds Gdf. Compl.). B. 1486 « éclairer », spéc. en parlant de Dieu, de la grâce, de la foi « éclairer de la lumière divine, donner une intelligence chrétienne des choses, inspirer » (La tres ample...Expos. de la reigle M. S. Ben., fol. 13a ds Gdf.), 1580 (Montaigne, Essais, éd. A. Thibaudet, II, XII, p. 427 : c'[nos imaginations et discours] est une masse informe... si la foy et la grace de Dieu n'y sont joinctes. La foy venant à teindre et illustrer les argumens de Sebon, elle les rend fermes et solides). C. 1509, « éclairer par des explications, expliquer » (Lemaire de Belges, Illustrations de Gaule, éd. J. Stecher, I, 2, p. 16 : La figure devant mise au Prologue [La ligne − généalogie − des roys de Tuscie], bien entendue, sert de beaucoup a... illustrer Gaule cf. Prologue : J. Le Maire... ha cy devant mis aucunes figures bien necessaires à son propos). D. 1825 iconogr. (Pichot, Voyage hist. en Angleterre et en Ecosse, I, p. 173 ds Mack. t. 1, p. 207), cf. 1835 (La Mode, t. II, p. 132, ibid. : Si nos anglomanes se bornaient à dire... illustré de gravures au lieu de orné de gravures comme on disait jadis...). A, B, C empr. au lat. illustrare « éclairer, illuminer; mettre en lumière, rendre patent; donner de l'éclat, du lustre » à l'époque class.; « éclairer, inspirer », intrans. « briller » (domaine spirituel), passif « être revêtu d'une dignité ». D empr. à l'angl. to illustrate « expliquer par des illustrations, des dessins, des figures » d'où « orner un livre par des illustrations explicatives » (dep. 1638 ds NED). Fréq. abs. littér. : 422. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 617, b) 373; xxes. : a) 536, b) 744. Bbg. Quem. DDL t. 15.

Illustrer : définition du Wiktionnaire

Verbe

illustrer \i.lys.tʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Rendre illustre.
    • En effet, en dehors des tossafistes, qui illustrèrent le rabbinat français au XIIe et XIIIe siècle, la famille de Raschi a fourni au judaïsme maintes célébrités. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • La conquête facile de la Mandchourie et de la Corée constituait le point de départ de la grande aventure qui devait s'illustrer par l'effondrement des États-Unis d'Amérique. — (Albert Gervais, Æsculape dans la Chine en révolte, Gallimard, 1953, p.13)
  2. Orner de gravures et de dessins un livre, un journal.
    • On préfère construire un roman, qu'on déroule à sa guise, au rythme que l'on choisit, on l’illustre d'images d'Épinal aux coloriages grossiers, aux violentes couleurs. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  3. Rendre une idée saisissante par un exemple.
    • La défaite d’Annibal illustre la faute commise après Cannes.
    • Les citations illustrent le propos.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Illustrer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ILLUSTRER. v. tr.
Rendre illustre. Les victoires qui ont illustré ce règne. Cet auteur a illustré son pays par ses ouvrages. Illustrer son nom. De grandes charges avaient illustré cette famille. Il s'est illustré par de grandes actions. Une ville illustrée par la naissance de plusieurs grands hommes.

ILLUSTRER signifie encore Orner de gravures et de dessins un livre, un journal. Livre, journal illustré. Édition illustrée. Un La Fontaine illustré. Il signifie encore Rendre une idée saisissante par un exemple. La défaite d'Annibal illustre la faute commise après Cannes.

Illustrer : définition du Littré (1872-1877)

ILLUSTRER (il-lu-stré) v. a.
  • 1Rendre illustre. Les jeunes seigneurs le vont entendre [un professeur du Collége de France], et quantité d'autres honnêtes gens qui illustrent fort son auditoire, Patin, Lett. t. II, p. 83. Rocroi… c'en serait assez pour illustrer une autre vie que celle du prince de Condé ; mais, pour lui, c'est le premier pas de sa course, Bossuet, Louis de Bourbon. C'est par là que Molière illustrant ses écrits…, Boileau, Art p. III. Les démarches les plus légères de piété sont illustrées aux yeux du Seigneur par l'éclat qui vous environne, Massillon, Myst. Misér. Ils perfectionnèrent, ils illustrèrent la marine anglaise, Raynal, Hist. phil. XIX, 5. Un noir cachot peut illustrer mes vers, Béranger, Ad. à la campagne. Croyez-vous que le roi, distinguant votre audace, Daigne illustrer un sang qu'il accepte par grâce ? Delavigne, Vêp. sic. I, 2.
  • 2Rendre plus clair par des notes, par des commentaires. Il est vrai que M. von der Hardt donne ces pièces sur les meilleurs manuscrits, et les illustre de notes, Bayle, Lett. à M***, 2 mai 1697.
  • 3Illustrer un livre, orner de gravures un livre imprimé.

    Terme de paléographie. Orner un manuscrit de peintures, d'enluminures.

  • 4S'illustrer, v. réfl. Se rendre illustre. Il n'était guère possible de s'illustrer et de vivre tranquille chez un peuple inconstant, Diderot, Opin. des anc. phil. (péripatéticiens). Ils n'avaient pas cette fierté, cette vaine gloire des Portugais, qui avaient fait plus de guerres peut-être pour s'illustrer que pour s'agrandir, Raynal, Hist. phil. II, 5.

    En librairie, être illustré. C'est un texte qui s'illustrera difficilement.

HISTORIQUE

XVIe s. La foy venant à teindre et illustrer les arguments de Sebond, elle les rend fermes et solides, Montaigne, II, 149. Ce sont ces escrits qui furent remis au jour et illustrés d'explications, alors que le roi Louis XII entra en differend avec le pape Jules II, Du Perron, dans le Dict. de DOCHEZ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « illustrer »

Étymologie de illustrer - Littré

Lat. illustrare, de illustris (voy. ILLUSTRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de illustrer - Wiktionnaire

(XVe siècle) Du latin illustrare (« éclairer, illuminer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « illustrer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
illustrer ilystre play_arrow

Conjugaison du verbe « illustrer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe illustrer

Citations contenant le mot « illustrer »

  • Rabat – C’est dans la joie et l’allégresse que les Marocains célèbrent jeudi 30 juillet le 21è anniversaire de l’accession de SM le Roi Mohammed VI au Trône de Ses Glorieux ancêtres, un moment qui vient illustrer une nouvelle fois la symbiose parfaite entre le Souverain et Son peuple. MAP Express, La fête du trône, illustration de la fidélité indéfectible entre le Trône et le peuple sur la voie du progrès | MAP Express MAP Express
  • Les deux arrêts commentés permettent d’illustrer les délais procéduraux qui s’imposent à la chambre de l’instruction (CHINS) lorsqu’elle statue en matière de détention provisoire. , Détention provisoire : délai imparti à la CHINS pour statuer - Demande de mise en liberté | Dalloz Actualité
  • L'art ne doit jamais d'illustrer une vérité connue à l'avance, mais doit mettre au monde des interrogations qui ne se connaissent pas encore. De Alain Robbe-Grillet / Nouveau Roman, 1963

Traductions du mot « illustrer »

Langue Traduction
Corse illustrate
Basque ilustratzen
Japonais 説明する
Russe иллюстрировать
Portugais ilustrar
Arabe توضيح
Chinois 说明
Allemand veranschaulichen
Italien illustrare
Espagnol ilustrar
Anglais illustrate
Source : Google Translate API

Synonymes de « illustrer »

Source : synonymes de illustrer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « illustrer »


Mots similaires