La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « incarner »

Incarner

Définitions de « incarner »

Trésor de la Langue Française informatisé

INCARNER1, verbe trans.

MYTH. et RELIG.
A. − Revêtir (une divinité, un être spirituel) d'un corps charnel, d'une apparence animale ou humaine. (Dict. xixeet xxes.).
Emploi pronom. réfl. S'incarner dans, en + compl.Prendre l'apparence de. Les dieux de l'Inde se sont incarnés plusieurs fois dans la forme humaine et même dans des formes animales, pour la rédemption du monde (Ménard, Rêv. païen,1876, p. 116).En Grèce, Jupiter s'incarnait en taureau pour séduire Europe (Montherl., Bestiaires,1926, p. 511) :
1. Le Christ, pour lui [St Luc], est donc Dieu, mais il est homme. Il est l'homme s'élevant à Dieu et s'identifiant avec Dieu; ou bien il est Dieu se faisant homme, s'incarnant dans l'homme, mais d'une façon indissoluble. P. Leroux, Humanité, t. 2, 1840, p. 877.
B. − Au fig.
1. Incarner qqc.Représenter (une notion abstraite) sous une forme matérielle et visible. Synon. figurer.C'est en lui que se meuvent les grandes forces obscures qu'il incarne dans les princesses furibondes; forces toujours pareilles d'une tragédie à l'autre (Mauriac, Vie Racine,1928, p. 118).La ligne qui incarne le mieux la vie, nous le savons, est la courbe. Rubens composera donc selon des courbes (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 217) :
2. Le fait d'incarner, pour mes compagnons le destin de notre cause, pour la multitude française le symbole de son espérance, pour les étrangers la figure d'une France indomptable au milieu des épreuves, allait commander mon comportement et imposer à mon personnage une attitude que je ne pourrais plus changer. De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 111.
Emploi pronom. passif. S'incarner dans, en + compl.Se matérialiser sous la forme de. L'homme ne vit pas seulement d'idéal; il faut que cet idéal s'incarne et se résume pour lui dans les institutions sociales (Lamart., Destinées poés.,1834, p. 421).Robert tient solidement à quelques idées et nous étions sûrs avant la guerre qu'elles s'incarneraient un jour dans la réalité (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 49) :
3. Ces hommes en qui l'islamisme s'est incarné jusqu'à faire partie d'eux, jusqu'à modeler leurs instincts, jusqu'à modifier la race entière et à la différencier des autres au moral autant que la couleur de la peau différencie le nègre du blanc, sont menteurs dans les moelles au point que jamais on ne peut se fier à leurs dires. Maupass., Contes et nouv., t. 1, Allouma, 1889, p. 1313.
[Dans le vocab. de la philos. relig. vers les années 1950] « S'incarner », pour les Chrétiens d'Action catholique en 1938, c'était (...) créer des institutions chrétiennes, ou infléchir les institutions existantes dans le sens du christianisme. Et l'on faisait appel au mystère de l'Incarnation dans la mesure où « en assumant une humanité, c'est tout l'ordre de la création qui est mis en contact intime avec la divinité ». « S'incarner » pour les Chrétiens de 1944, c'est désormais « se faire semblable à »; c'est, pour l'apôtre, devenir un homme parmi les hommes auxquels il est envoyé, devenir en particulier un ouvrier parmi les ouvriers (B. Besret, Incarnation ou Eschatologie? Paris, éd. Du Cerf, 1964, p. 65).
2. Incarner qqn (gén. en parlant d'un acteur).Interpréter un personnage au point de s'identifier à lui. Un interprète qui, supprimant tous les gestes inutiles, arrive à incarner son personnage avec le maximum de simplicité est un grand comédien (Arts et litt.,1936, p. 60-7).Quant à Olivier, c'est sans conteste un grand acteur. Qu'il puisse, avec le même succès, incarner tour à tour le fringant jeune officier du Arms and Men de Shaw et le vieux Lear, tient du prodige (Gide, Journal,1946, p. 302).
Prononc. et Orth. : [ε ̃kaʀne], (il) incarne [ε ̃kaʀn̥]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1350 relig., au part. passé (Gilles Li Muisis, II, 105 ds T.-L. : Dieus li fieuls incarnés); 1681 pronom. (Bossuet, Hist., II, 11 ds Littré : Le Verbe s'est incarné); 2. 1580 « représenter quelque chose d'abstrait sous une forme matérielle » (Montaigne, Essais, I, 44, éd. A. Thibaudet, p. 308); 3. 1874 « interpréter un rôle (dans un spectacle) » (Mallarmé, Dern. mode, p. 785). Empr. au lat. eccl.incarnare (formé sur caro, carnis « chair ») « entrer dans un corps » et spéc. en parlant du Christ « revêtir la forme humaine »; cf. en ce sens l'a. fr. soi encharner (1119-xiiies. ds T.-L.; v. aussi Gdf. Compl. et Hug.).

INCARNER2, verbe pronom.

MÉD. [En parlant d'un ongle] S'enfoncer dans la chair. (Dict. xixeet xxes.).
Emploi adj. Ongle incarné. Ongle dont le bord latéral a pénétré dans la chair. Pince coupante de Doyen pour ongle incarné (Catal. instrum. chir. [Collin],1935, p. 379).Les ongles doivent être coupés environ toutes les semaines (...). Au niveau des orteils ils doivent être coupés droits, afin de diminuer le risque d'ongle incarné (Quillet Méd.1965, p. 316).
Prononc. Cf. incarner1. Étymol. et Hist. 1833 ongle incarné (Levrat-Perroton, in Transactions médicales, XI, janv., 41 sqq. ds Quem. DDL t. 8); 1873 s'incarner (Lar. 19e). Dér. sav. du lat. caro, carnis « chair »; préf. in-1*; dés. -er; en a. fr. et jusqu'au xvies. on trouve encharner et incarner employé dans le domaine méd. au sens de « cicatriser; reprendre de nouvelles chairs (d'une plaie); enrober de nouvelles chairs » (v. T.-L., Gdf. et Hug.). Fréq. abs. littér. : 420. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 88, b) 222; xxes. : a) 685, b) 1 177.

Wiktionnaire

Verbe - français

incarner \ɛ̃.kaʁ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’incarner)

  1. Donner une existence concrète à une valeur abstraite.
    • Le nazisme, qui ravagea le monde au milieu du XXe siècle, incarna le mal absolu.
    • La plupart des œuvres incarnent ou reprennent, sous-couvert de la parodie, une doctrine philosophique, par le biais du quotidien, par l’illustration de faits divers. — (Marcel Bourdette-Donon, Queneau : le trouvère polygraphe, Éditions L’Harmattan, 2003)
  2. Représenter un personnage comme s’il était de chair.
    • La belle Laura Proënça incarne Juliette et donne à l’héroïne shakespearienne sa grâce un peu sophistiquée et transparente. — (Revue Synthèses, éditeur Socodei, 1966)
    • L’acteur incarne au mieux ce personnage de légende.
  3. (Pronominal) (Théologie) Prendre un corps de chair, la forme humaine, en parlant de la divinité.
    • C’est la seconde personne de la Trinité qui a voulu s’incarner.
    • (Par analogie) Selon les Indiens, leur dieu Vichnou s’est plusieurs fois incarné.
  4. (Pronominal) Être représenté par une entité physique ou un concept matériel.
    • La morale n’existe que si elle s’incarne dans un individu agissant. — (Jean-Michel Durafour, Hawks, cinéaste du retrait, Presses universitaires du Septentrion, 2007)
    • Cette déontique universelle s’incarne nécessairement dans des actions individuelles, mais aussi dans des actions structurées et régies dans une profession. — (André Pachod, La Morale professionnelle des instituteurs, L’Harmattan, 2007)
  5. (Pronominal) (Médecine) Rentrer dans la chair.
    • Les procédés opératoires employés contre cette maladie s’adressent, soit aux chairs fongueuses au-dessous desquelles l’ongle s’incarne, soit à l’ongle même, soit enfin au derme sécréteur de l’ongle. — (E. Follin, Traité élémentaire de pathologie externe : Maladies des tissus, Victor Masson et Fils, 1867)
  6. Représenter, rendre compte de.
    • On comprend que le gouvernement veut envoyer le signal qu’il est prêt aux grands moyens, et même aux très grands moyens, pour enfin casser l’épidémie, en prenant une mesure inédite. On ne sait toutefois pas si cette mesure incarne la résolution ou le désespoir. — (Mathieu Bock-Côté, Couvre-feu: résolution ou désespoir?, Journal de Québec, 6 janvier 2021)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INCARNER (S'). v. pron.
T. de Théologie. Prendre un corps de chair, la forme humaine, en parlant de la Divinité. C'est la seconde personne de la Trinité qui a voulu s'incarner. Par analogie, Selon les Indiens, leur dieu Vichnou s'est plusieurs fois incarné. Fig. et fam., C'est le diable incarné, le démon incarné, C'est le diable, le démon fait homme. On dit par analogie, C'est la vertu, la prudence incarnée. C'est la malice incarnée que cet homme-là. En termes de Chirurgie, Ongle incarné, Ongle entré dans les chairs.

Littré (1872-1877)

INCARNER (in-kar-né) v. a.
  • 1 Terme de théologie. Donner à la Divinité la chair de l'homme. Malebranche répondra : Dieu n'a point fait incarner son fils pour les hommes, mais il n'a créé les hommes qu'à cause de son fils qu'il voulait incarner, Fénelon, t. III, p. 133.
  • 2S'incarner, v. réfl. Devenir chair, se faire homme. Le Verbe s'est incarné, Bossuet, Hist. II, 11.

    Il se dit aussi dans la religion brahmanique. Selon les Indiens le dieu Vichnou s'est plusieurs fois incarné.

  • 3 Terme de chirurgie. L'ongle s'incarne, il entre dans les chairs.

HISTORIQUE

XIIe s. Sapience vrayement encharneie, Saint Bernard, Sermons mss. p. 145, dans LACURNE, encharné.

XIVe s. Et ne devon pas vouloir que ces derraines plaies soient encharnées…, H. de Mondeville, f° 43. Garder en la cure d'aucunes ulceres, que membres divers qui sont près à près ne soient encharnés ensemble, si comme la paupiere avec l'œil, H. de Mondeville, f° 73, verso.

XVIe s. Ils [les protestants] avoient fait la premiere guerre en anges, la seconde en hommes et la troisieme en diables encharnés, D'Aubigné, Hist. II, 39. Qu'après l'ouverture le lieu soit mundifié, incarné, puis consolidé et cicatrizé, Paré, V, 10. Ces matieres servent à fortifier les gencives et à les incarner, estans descharnées, pour l'assurance des dents, De Serres, 915. Quand la vertu mesme seroit incarnée, je crois que le pouls luy battroit plus fort allant à l'assault qu'allant disner, Montaigne, I, 339.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « incarner »

Provenç. et espagn. encarnar ; ital. incarnare ; du latin incarnatus qui vient de in (voy. IN… 2), et caro, carnis (voy. CHAIR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1372) Du latin ecclésiastique incarnare. L’ancien français avait encharner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « incarner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
incarner ɛ̃karne

Citations contenant le mot « incarner »

  • Les femmes super-héros ont toujours eu du succès. Parce que les femmes veulent les incarner et les hommes veulent les séduire. De Famke Janssen
  • La fiction dépasse la réalité. Non. Mais la réalité est toujours vécue en autant que la fiction permette au réel de s'incarner dans l'esprit. De Nicole Brossard / Un livre
  • Dans un pays où on entretient le culte de la lose, il est difficile d'incarner le rock quand on est le gagnant. De Philippe Manoeuvre / Après avoir suivi Johnny Hallyday sur les routes américaines, Le Figaro 17 décembre 2015
  • Pour devenir populaire, une idée doit s'incarner dans un héros, prendre un visage et même un corps humain. Bref, elle doit cesser d'être une idée. De Roland Topor / Pense-bêtes
  • L'univers est peut-être une "machine à faire des dieux". Mais la vraie foi consiste à parier que l'espèce humaine est capable d'incarner Dieu, de le réaliser, "d'en finir avec lui" en inventant sa propre humanité. De Francis Jeanson / La Foi d'un incroyant
  • Joe Exotic, qui est emprisonné en Oklahoma, a fait savoir aux réalisateurs du documentaire qu'il aurait choisi soit Brad Pitt soit David Spade pour l'incarner. , «Tiger King»: Orlando Bloom pressenti pour incarner Joe Exotic - Le Matin
  • Après avoir incarné Sherlock Holmes et Dumbledore, Jude Law interprètera-t-il un autre rôle tiré d’un roman britannique ? Cela semble être le cas au vu des révélations de « Variety ». Selon ce dernier, il serait en pleine négociations avec Disney afin d’incarner le célèbre Capitaine Crochet dans l’adaptation du dessin-animé « Peter Pan ». Soirmag, Jude Law en négociation pour incarner le Capitaine Crochet - Soirmag
  • Si elle pouvait incarner n'importe quel héros Marvel, Janelle Monae choisirait Tornade. , Janelle Monae voudrait incarner Tornade dans un film Marvel | LFM la radio
  • Celle qui fût secrétaire d'Etat chargée de la Biodiversité sous François Hollande est donc la figure écologiste choisie par l'exécutif pour incarner le grand virage vert tant attendu du quinquennat. Tâche ardue à moins de deux ans de l'élection présidentielle. Mais, affirmait déjà en 2016 cette partisane d'une « écologie de l'action », c'est au sein d'un gouvernement qu'on agit concrètement. Les Echos, Remaniement : Barbara Pompili chargée d'incarner le virage vert | Les Echos

Traductions du mot « incarner »

Langue Traduction
Anglais embody
Espagnol encarnar
Italien embody
Allemand verkörpern
Chinois 体现
Arabe تقمص، تقمصت
Portugais incorporar
Russe воплощают
Japonais 具現化する
Basque embody
Corse incarnà
Source : Google Translate API

Synonymes de « incarner »

Source : synonymes de incarner sur lebonsynonyme.fr

Incarner

Retour au sommaire ➦

Partager