La langue française

Enluminure

Définitions du mot « enluminure »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENLUMINURE, subst. fém.

A.− Action, art d'enluminer. L'enluminure du XVesiècle. Il était le rénovateur de l'enluminure et l'un des plus incontestables artistes modernes (Bloy, Femme pauvre,1897, p. 132).L'art de Gischia tend souvent à se rapprocher de l'art roman de la fresque comme de l'enluminure par la force et la simplicité des tons (Serrière, T.N.P.,1959, p. 109).
B.− Résultat de cette action; objet, dessin enluminé, orné de couleurs vives et contrastées. Une vingtaine de grossières enluminures qui, d'après l'ordre chronologique, magnifiaient les gestes de l'épée (Cladel, Ompdrailles,1879, p. 352).Une horloge dans sa gaine, au cadran fleuri d'enluminures (Genevoix, Raboliot,1925, p. 57).
1. Spéc. Ornements, miniatures illustrant les manuscrits, notamment au Moyen-Âge. Un authentique vélin, avec d'admirables lettres de missel et de splendides enluminures (Huysmans, À rebours,1884, p. 23).Les livres rares, les manuscrits à enluminures, les collections d'art sauvage d'Afrique et du Pacifique (Morand, Londres,1933, p. 187).
2. P. ext. [En parlant du visage] Vive coloration du teint, due à une émotion, à l'ivresse, ou obtenue par l'emploi de fards. Ce léger trouble se trahissait (...) à l'enluminure des pommettes et à l'éclat des yeux (Halévy, Mar. d'am.,1881, p. 152):
Son visage étroit et plat, dont les rides étaient comblées par d'épaisses couches de rouge et de blanc, exprimait à fois la ruse et l'inquiétude. Cette enluminure manquait à quelques endroits de la face et faisait singulièrement ressortir sa décrépitude et son teint plombé... Balzac, La Peau de chagrin,1831, p. 210.
3. P. métaph. et au fig.
a) Domaine des sentiments, des manifestations de l'esprit.Les polythéistes actuels, dont les principaux dogmes sont transformables en notions positives, couvertes seulement d'une sorte d'enluminure divine (Comte, Catéch. posit.,1852, p. 328).Il y avait chez M. de Charlus (...) toute l'enluminure intérieure, invisible pour nous, mais dont il projetait ainsi quelques reflets (Proust, Temps retr.,1922, p. 840).
b) Domaine de l'expression écrite.Abondance d'images, de tournures recherchées qui alourdissent le style et le rendent artificiel. Sa personnalité, [Flaubert] (...) fait jour ici, renflée, mélodramatique, déclamatoire, roulant dans l'emphase, la grosse couleur, presque l'enluminure (Goncourt, Journal,1861, p. 912).Il [M. de Tocqueville] ne laisse pas cependant de bien raconter ce qu'il voit et de s'en tirer fort convenablement avec sa sincérité d'impressions sans enluminure (Sainte-Beuve, Nouv. lundis,t. 10, 1863-69, p. 282).
Rem. On rencontre chez Claudel le subst. employé comme synon. de « illumination » (correspond à enluminer A 1). Cette illumination, cette enluminure de l'objet, constitue, aussi bien que la combustion, un état spécial de sa fonction vibratoire (Art poétique, 1907, p. 167).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃lyminy:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) 1302 « art d'enluminer (un manuscrit, etc.) » (Comtesse Mahaut, p. 99, J. Richard ds R. Hist. litt. Fr. t. 11, p. 506 : Ouvrage de enlumineure); b) 1676 « ornements qui décorent (un manuscrit, etc.) » (Félibien, Dict., p. 570); 2. 1648 « coloration » (Balzac, Le Barbon ds Littré : L'enluminure de son visage). Dér. du rad. de enluminer*; suff. -ure*. Fréq. abs. littér. : 84.

Wiktionnaire

Nom commun

enluminure \ɑ̃.ly.mi.nyʁ\ féminin

  1. Art d’enluminer.
    • L’enluminure du XVe siècle.
  2. (Arts) Ornements en couleur, tels que fleurons, vignettes, lettres ornées, sujets à personnages, qui décorent les manuscrits du Moyen Âge.
    • … du docteur Huylten, qui ne détachait les yeux de sa bible jonchée de gothiques enluminures que pour admirer l'or et le pourpre de deux poissons captifs aux humides flancs d'un bocal. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
  3. Action d’enluminer ; ou résultat de cette action.
    • Cette enluminure manquait à quelques endroits de la face et faisait singulièrement ressortir sa décrépitude et son teint plombé. — (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)
    • Le procédé d'enluminure imaginé fut de découper dans des cartons imperméabilisés toutes les parties de l'image à colorier du même ton : […]. — (Gustave Fraipont; Les Vosges, note bas de page 110, 1923)
    • (Par extension)Ce n’est pas un tableau, ce n’est qu’une enluminure.
  4. (Figuré) Style trop chargé de couleur.
    • Dans un grand épanchement de clarté, je vois, sous les pins des promontoires, une côte éclatante, d'immenses baies toutes bleues, une théâtrale enluminure, où la ligne déchiquetée des porphyres limite en ses anfractuosités rougeoyantes l'azur doré de la mer. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENLUMINURE. n. f.
Art d'enluminer. L'enluminure du XVe siècle. Il se dit des Ornements en couleur, tels que fleurons, vignettes, lettres ornées, sujets à personnages, qui décorent les manuscrits du moyen âge. Enluminures des missels. Il se dit aussi de l'Action d'enluminer et du Résultat de cette action. Faire l'enluminure d'un ouvrage de luxe. Par extension, Ce n'est pas un tableau, ce n'est qu'une enluminure. Il s'emploie figurément en parlant d'un Style trop chargé de couleur. Le grand défaut de ce livre, c'est l'enluminure du style.

Littré (1872-1877)

ENLUMINURE (an-lu-mi-nu-r') s. f.
  • 1Action d'enluminer ; l'art de l'enlumineur ; objet enluminé. L'enluminure de cette estampe n'est pas soignée. Cela n'est pas peint, ce n'est qu'une enluminure.

    Nom des peintures qui ornaient autrefois les manuscrits.

  • 2 Par extension, coloration rouge et brillante, surtout celle du visage. Il n'est pas moins connu par la confusion et les ténèbres de son esprit que par l'éclat et l'enluminure de son visage, Guez de Balzac, le Barbon.
  • 3 Fig. Faux éclat dans le style. Les enluminures m'ont fait tort, Pascal, Pensées et notes pour les Prov. IV. Les beaux diseurs du nouveau style, Qui, par de bizarres détours, Quittant le ton de la nature, Répandent sur tous leurs discours L'académique enluminure, Gresset, Chartreuse. Nous admirons tous les jours stupidement, comme le véritable coloris de la grande et sublime morale, l'enluminure d'une petite métaphysique, aussi fausse dans ses principes qu'illusoire dans ses conséquences, Saint-Foix, Ess. Paris, Œuvres, t. III, p. 384, dans POUGENS. Cette enluminure du style qu'on donne pour du coloris, Marmontel, Essai sur le goût, Œuv. t. IV, p. 451, dans POUGENS. Son style est le plus parfait modèle du mauvais goût ; c'est l'entortillage le plus fatigant, l'enluminure la plus fade, La Harpe, Corresp. t. III, p. 323, dans POUGENS, au mot entortillage.

HISTORIQUE

XIVe s. Et y mist et assist plusieurs cristaux, pieces d'enlumineure de plusieurs devises, perles et autres pieces de pierreries, De Laborde, Émaux, p. 310.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « enluminure »

Du latin illuminare, « mettre en lumière, illuminer ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « enluminure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enluminure ɑ̃lyminyr

Évolution historique de l’usage du mot « enluminure »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enluminure »

  • Je suis Elisabeth Baillié, j’habite dans les Yvelines, à Chatou. J’ai fait une terminale littéraire option art. Pour le post-bac, je voulais faire de l’illustration, mais aussi un métier d’art. J’ai alors découvert, dans un recueil pour les écoles d’art, qu’il existait une école d’enluminure à Angers ; il s’agit de la seule en France. À l’époque, on apprenait surtout à copier mais dès mes débuts, je voulais faire mon propre style d’enluminure, la copie ne m’intéressait pas du tout. Je veux montrer que l’enluminure ne s’est pas arrêtée au Moyen Âge. En 2002, deux ans après avoir obtenu mon diplôme, j’ai eu la chance de rencontrer un éditeur de livres d’art enluminés, pour qui je travaille toujours. Depuis, j’ai fait quatre livres pour lui. Artistikrezo, Elisabeth Baillié : "Je veux montrer que l'enluminure ne s'est pas arrêtée au Moyen Âge" - Artistikrezo
  • A partir de 8 ans. Découvre comment étaient fabriquées les encres et les couleurs au Moyen Age et réalise ton enluminure. Réservation obligatoire au 03.84.47.88.49. N'oublie pas ton masque (à partir de 11 ans). , Atelier jeune public : Pigments et enluminure : Stage, atelier Art plastique a Lons le Saunier
  • Jean-Luc Leguay : L’art de l’enluminure est d’abord un support de réflexion, de méditation et de contemplation. C’est une image de lumière qui concerne toutes les traditions : ainsi, on en trouve en Inde comme en Amérique du Sud. Ces images véhiculent une sorte de voyage intérieur et agissent au service d’une meilleure connaissance de soi.   Issy-les-Moulineaux, Inscrivez-vous au cours d’enluminure du Musée | Issy-les-Moulineaux
  • Atelier proposé par l'IDEE Université populaire et animé par Florence Arnould, artisan d'art enlumineur D'or et de verre. L’art médiéval allie couleurs et finesse du trait. Réalisation de petites enluminures sur parchemin (du style celtique au style contemporain : nombreux modèles disponibles)). Apprentissage des techniques de pose de l’or à la feuille et de préparation des pigments. , Realisation d’enluminure : l’art de la lumiere : Stage, atelier a Belfort
  • L’ascension du Christ, représentée dans l’évangéliaire de Saint-Mihiel. Une enluminure de l’école de Reichenau. WIKIMÉDIA La Vie.fr, “Vends trésor national, manuscrit du XIe siècle”
  • Myriam Chesseboeuf, artisan en enluminure, arrivée l'année dernière à Montmorillon, quitte la Cité de l'écrit pour installer son atelier à Saint-Savin. Elle a donc démissionné de la présidence de l'association Filigrane, qu'elle avait créée à l'automne dernier, avec l'ambition de redynamiser la Cité de l'écrit. « J'étais arrivée pleine d'énergie et d'enthousiasme, aujourd'hui je suis découragée ». Elle indique ne pas avoir trouvé de terrain d'entente avec la ville sur le loyer d'une boutique qu'elle souhaitait occuper, après avoir quitté son son premier emplacement en février. Centre Presse, Centre Presse : La présidente de Filigrane quitte la Cité
  • Souvent perçu comme une époque sombre, le Moyen Âge est au contraire celle d’une grande créativité, notamment dans l’élaboration des formes et des couleurs, durant laquelle artistes et artisans prennent grand soin à la décoration d’objets de toute nature. Ainsi, plusieurs domaines artistiques tels que le vitrail, l’enluminure ou encore la sculpture témoignent d’une attention particulière portée au choix des couleurs qui renforcent leurs dimensions plastique et symbolique. Unidivers, LE MOYEN ÂGE AU MUDAAC Épinal vendredi 18 septembre 2020
  • Le manuscrit contient 254 folios et est décoré de 15 miniatures en pleine page qui se distinguent par le traitement iconographique et l’expressivité des scènes enluminées. La commanditaire de l’ouvrage est une dame nommée Irmengarde qui souhaite la réalisation du manuscrit après la mort de son mari Werner – le couple est d’ailleurs représenté dans une sublime enluminure. Passéisme, L'Université catholique de Lille se sépare de l'un des plus beaux manuscrits enluminés conservés en France – Passéisme

Images d'illustration du mot « enluminure »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « enluminure »

Langue Traduction
Anglais illumination
Espagnol iluminación
Italien illuminazione
Allemand erleuchtung
Chinois 照明
Arabe إضاءة
Portugais iluminação
Russe освещение
Japonais イルミネーション
Basque argiztapen
Corse illuminazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « enluminure »

Source : synonymes de enluminure sur lebonsynonyme.fr

Enluminure

Retour au sommaire ➦

Partager