La langue française

Gougnafier

Définitions du mot « gougnafier »

Trésor de la Langue Française informatisé

GOUGNAFIER, subst. masc.

Pop. Individu sans valeur, qui ne sait rien faire de bien. Qu'est-ce qu'elle dira ma moman si elle apprenait que tu me laisses insulter par un galapiat, un gougnafier et peut-être même un conducteur du dimanche (Queneau, Zazie,1959, p. 88).
REM.
Gougnafe, subst.,synon. de gougnafier.On serait né fils d'un riche planteur à Cuba Havane par exemple, tout se serait passé bien gentiment, mais on est venu chez des gougnafes, dans un coin pourri sur toutes parts, alors faut pâtir pour la caste et c'est l'injustice qui vous broye (Céline, Guignol's band, Paris, Denoël, 1944, p. 29).
Prononc. : [guɳafje]. Étymol. et Hist. 1899 « bon à rien » (s. réf. ds Esn.); av. 1901 (A. B[ruant] s. réf. ds Bruant, 1901, p. 332, s.v. noctambule). Orig. controversée. À rapprocher de gougnafiasse « goinfre » (1891, Richepin, Truandaille, p. 55 ds Sain. Lang. par., p. 321). Dans Sain., loc. cit., gougnafier est défini « paillard » et considéré, ainsi que gougnafiasse, comme dér. de gougne « prostituée » (gouine*). Pour Esn., s.v. gouillafe, gougnafier « bon à rien » et gougnafiasse « goinfre » sont des var. de gouillafe « goinfre » (goulafre*). Terminaison -afier prob. d'apr. d'autres mots comme p. ex. estafier* ou l'arg. grenaffier « fermier » (1800, P. Leclair, Hist. des brigands et assassins d'Orgères ds Sain. Sources arg. t. 2, p. 92).

Wiktionnaire

Nom commun

gougnafier \ɡu.ɲa.fje\ masculin

  1. (Familier) Bon à rien.
    • Si tu le tues, ce gougnafier de Blablatier, tu en feras un martyr, une victime du devoir! C'est le genre de mort qui rend immortel ! — (Gaëtan Mayor, Foutoir de ma mémoire, Hélios, 1991, page 561)
    • Il les attend, tous ces gougnafiers ! Il est complet, Gem, il est solide, Gem. Il roule, le pif dans le vent et rien dans les poches, surtout pas la langue. Quelle bande de gougnafiers ! — (Christian Laborde, Dictionnaire amoureux du Tour de France, Plon, 2011)
  2. (Familier) Rustre.
    • C'est pas parce que j'ai pas reçu d'éducation qu'il faut en conclure que je suis un rustre et un gougnafier, comme dit Zygo Matix, qui a fait ses études à la Sorbonne. — (Jean-Pierre Koffel, Dalal mon amour, Rabat : Éditions Marsam, 2007, page 48)
    • Éric B., cela semble acquis, s'est comporté avec Sandra Muller comme un gougnafier fini lors d'une soirée professionnelle où l'on se doute qu'il n'a pas carburé qu'à l'eau de Vittel. — (Maître Eolas, La condamnation de Sandra Muller dans l'affaire #BalanceTonPorc, 25 septembre 2019 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « gougnafier »

(1899) Dérivé de gougnafe avec le suffixe -ier. D’origine obscure, à rapprocher de gougnafiasse, gouillafe (« goinfre »)[1], considérés comme dérivés de gougne (« gouine »). La terminaison -afier probablement d’après d’autres mots comme par exemple l’argot grenaffier (« fermier », 1800, P. Leclair, Histoire des brigands et assassins d’Orgères t. 2, p. 92).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gougnafier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gougnafier guɲafje

Citations contenant le mot « gougnafier »

  • Saviez-vous, par exemple, qu’un «escogriffe» est un «individu louche qui incite à la méfiance» ou encore, un «bandit, un escroc»? Qu’une «chattemite» est une «personne affectant des manières doucereuses et hypocrites pour tromper ou séduire quelqu’un»? Et enfin, qu’un «gougnafier» est un homme «sans valeur, qui ne sait rien faire de bien»? Le Figaro.fr, Aurez-vous 10/10 à ce test sur ces injures et grossièretés désuètes?
  • «Chattemite», «gougnafier»... Le dictionnaire regorge de petits mots fleuris. Les connaissez-vous? Le Figaro.fr, Dix insultes vieillottes pour se quereller avec élégance
  • C'est alors que l'ancien ministre du Travail déclare : "J’étais même prêt à ce que ce soit un Bisontin qui prenne la tête de cette structure. Je parle à l’imparfait car il va quand même falloir que cela se calme un peu du côté de Besançon. [...] Je pense pourtant que l’on peut construire quelque chose de très bien : un pôle métropolitain Rhin-Rhône qui rassemblerait Besançon, Montbéliard, Dijon, Chalon-sur-Saône et la communauté urbaine du Creusot-Montceau. Ce serait le premier pôle industriel. J’ai même proposé à Jean-Louis Fousseret (le maire de Besançon, ndlr) de prendre la tête de ce pôle. Mais avec des comportements de gougnafiers, je ne peux pas suivre." , Politique | Qualifié de "gougnafier" par Rebsamen, le maire de Besançon répond
  • « Non seulement l'Etat prend tout l'argent mais il nous dit que nous allons continuer à payer les contrats d'apprentissage déjà signés pendant deux ans. C'est 30 millions de plus que l'Etat prend sur le dos des habitants de la Région », a ajouté Laurent Wauquiez, qui a traité au passage l'Etat de « gougnafier». Concrètement, Régions de France va adosser sa saisine à celle des sénateurs, dès que le budget de l'Etat sera adopté. www.lamontagne.fr, La Région Auvergne-Rhône-Alpes va attaquer l'Etat au Conseil constitutionnel - Lyon (69001)
  • A la fois, c’est un peu la même chose pour les accidents de la route qui provoquent un carnage que, mystérieusement, on accepte année après année. Mais on sait qu’il y a un risque en prenant la route, en traversant, en marchant sur un trottoir, en passant sous une échelle, en montant dans un avion. C’est autre chose que mettre sa vie en danger parce qu’un gougnafier au quinzième rang éternue au cinéma. Il est vrai que, à ce qu’on nous dit, le coronavirus semble surtout mortel pour les vieux ou ceux qui ont déjà d’autres pathologies, ceux qui cumulent grattage et tirage. Pour les autres, c’est rassurant, même si cette constatation n’est ni de bon goût ni de bonne solidarité. C’est ça qu’on attend d’une panique sous contrôle : qu’elle ne frappe que ceux qui ont d’excellentes raisons - une bonne petite panique rationnelle. Il ne faudrait pas mettre tout le monde dans le même mouchoir. Libération.fr, Aaatchoum et pas de panique - Libération
  • Après Bedimo l’OM se comporte à nouveau comme un gougnafier avec Rami. Licencier un joueur parce qu’il a fait Fort Boyard pour une assos ils vont bien rigoler aux prud’hommes 90min.com, OM : Le coup de gueule de Pierre Ménès dans le dossier Rami | 90min

Traductions du mot « gougnafier »

Langue Traduction
Anglais gougnafier
Espagnol gougnafier
Italien gougnafier
Allemand gougnafier
Chinois 古纳菲尔
Arabe gougnafier
Portugais gougnafier
Russe gougnafier
Japonais グナフィエ
Basque gougnafier
Corse gougnafier
Source : Google Translate API

Synonymes de « gougnafier »

Source : synonymes de gougnafier sur lebonsynonyme.fr

Gougnafier

Retour au sommaire ➦

Partager