La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « gommer »

Gommer

Définitions de « gommer »

Trésor de la Langue Française informatisé

GOMMER, verbe trans.

A. −
1. [Le compl. désigne une chose] Enduire, imprégner de gomme. Gommer une enveloppe, une étiquette, du papier, du taffetas, de la toile. Ils gommaient des notes, les collaient les unes à la suite des autres (Huysmans, Là-bas, t. 1, 1891, p. 32).
a) Gommer une couleur. ,,Y mêler un peu de gomme, afin que la couleur ait plus de corps et qu'elle tienne mieux sur la toile, sur le papier, sur l'ivoire, etc.`` (Ac. 1932).
b) IMPR. ,,Couvrir d'une solution de gomme arabique la plaque d'impression lithographique pour en protéger le report en attendant le calage sur machine`` (ComtePern. 1963). Le tirage terminé, il faut avoir soin, avant de ranger la pierre matrice, de la gommer légèrement mais régulièrement sur toute sa surface (Chelet, Lithogr.,1933, p. 111).
P. anal.
Enduire d'une substance qui colle. Synon. poisser.Le cheval tire péniblement votre famille (...) son poil est moutonné par la sueur sortie et séchée à plusieurs reprises, qui, non moins que la poussière, a gommé, collé, hirsuté le poil de sa robe (Balzac, Ptes mis.,1846, p. 25).
Emploi intrans., rare. L'un [des résolus] (...) poitrail à l'air, a du sang qui gomme dans les poils (Vallès, J. Vingtras, Insurgé, 1885, p. 316).
En partic. Passer à la gomina. Ses cheveux (...) tournaient en boucles quand il ne les gommait pas (Colette, Duo,1934, p. 56).
2. [Le compl. désigne un liquide] Additionner, délayer de gomme. Gommer une tisane. (Ds DG, Rob.).
B. −
1. Effacer à l'aide d'une gomme. Gommer un trait de crayon, une tache d'encre :
1. ... nous récupérions quelquefois nos lettres après censure, pour y gommer les phrases banales et les remplacer par d'autres qui traduisaient crûment notre pensée. Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 112.
− Domaine de l'esthétiqueAtténuer ou effacer (certaines inélégances de silhouette) par un traitement ou un vêtement. Si vous avez des hanches à « gommer », une taille menacée par le bourrelet, si vous avez fait un dîner trop riche hier soir, ne vous chagrinez pas (Elle,12 mai 1966, p. 263, col. 1).Des robes qui gomment un ventre provisoirement rond (L'Express,14 juin 1971, p. 168, col. 3).
2. Au fig.
a) [L'obj. désigne une pers.] Supprimer la présence physique de, faire disparaître. Le visage, le corps de Lina, s'effacèrent, comme gommés par le battant (Arnoux, Double chance,1958, p. 190) :
2. Moi, je ne vois, je n'aime qu'un seul homme. Il change, parfois, je l'avoue, je le change, mais je n'aime que lui. Pour moi il efface du monde tous les autres. Quand il est là, ils me sont invisibles, on les a gommés de leur place dans cette vie. Giraudoux, Lucrèce,1944, I, 8, p. 64.
b) [L'obj. désigne un inanimé concr.] Atténuer, faire disparaître. Depuis quelque temps, certains metteurs en scène s'attachent à « gommer » la bande-bruit au profit de la bande-musique (Samuel, Art mus. contemp.,1962, p. 769).
Prononc. et Orth. : [gɔme], (il) gomme [gɔm]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. xives. cire gommee « mélangée avec de la gomme » (Mir. N.D. III, 367 ds Delb. Rec.); 1464 « enduire de gomme » (J. Lagadeuc, Catholicon ds Gdf. Compl.); 1930 « effacer avec une gomme » (Lar. 20e). Dér. de gomme*; dés. -er.

Wiktionnaire

Verbe - français

gommer \ɡɔ.me\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Effacer un écrit au moyen d’une gomme
    • Une esquisse au crayon à papier peut facilement être gommé et corrigé.
  2. (Figuré) Atténuer ; rendre moins apparent.
    • Je peux déclarer que notre production est une nullité intolérable, intenable, irregardable. Je peux argumenter que notre seul espoir serait d'exploiter les trois prochaines semaines, utiliser les vingt-et-un jours restant avant les avant-premières pour gommer les défauts les plus criants, créer la structure d'un spectacle viable. — (Mindy Klasky, A quoi rêvent les filles ?, traduit de l'anglais par Nadine Ginape-Mercier, Éditions Harlequin, 2011)
    • Sans le réduire à une simple diversion, il n’en reste pas moins que le couvre-feu, parce qu’il est « extrême », selon François Legault lui-même, vole d’office la vedette aux autres mesures annoncées. Ce faisant, il gomme l’essentiel. — (Josée Legault, L’année de la marmotte, Le Journal de Québec, 31 décembre 2021)
  3. Enduire de gomme.
    • Gommer de la toile, du taffetas, du papier.
    1. (Spécialement) (Cuisine) Enduire de gomme arabique.
      • Gommer les gâteaux en les sortant du four. — (Auguste Escoffier, Le guide culinaire, Émile Colin et Cie, 1903, page 1064)
  4. Mêler un peu de gomme à une couleur, afin qu’elle ait plus de corps et qu’elle tienne mieux sur la toile, sur le papier, sur l’ivoire, etc.
    • Gommer une couleur.
  5. (Cosmétologie) Appliquer sur le visage un produit nettoyant l’épiderme.
  6. Être gluant, poisser.
    • L’un d’eux, cheveux au vent, bras nus, poitrail à l’air, a du sang qui gomme dans les poils. Il vient de recevoir un coup de baïonnette lancé de loin, mais il a croisé la sienne contre la multitude. — (Jules Vallès, L’Insurgé, G. Charpentier, 1908)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GOMMER. v. tr.
Enduire de gomme. Gommer de la toile, du taffetas, du papier. Gommer une couleur, Y mêler un peu de gomme, afin que la couleur ait plus de corps et qu'elle tienne mieux sur la toile, sur le papier, sur l'ivoire, etc.

Littré (1872-1877)

GOMMER (go-mé) v. a.
  • 1Enduire de gomme. Gommer de la toile.
  • 2 Terme de peinture. Gommer une couleur, y mettre un peu de gomme, pour qu'elle ait plus de corps.
  • 3Gommer du tabac, l'humecter avec de l'eau dans laquelle on fait bouillir des côtes de tabac.

HISTORIQUE

XVIe s. Un emplastre de cire gommée, rouge ou verte, De Serres, 969.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gommer »

De "gomme", du latin cummis, -is ou gummis, gomme => emprunt direct au grec κὁμμι, lui même emprunté à l'égyptien où il désigne le produit de l'acanthe (ακανθα)

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gommer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gommer gɔme

Fréquence d'apparition du mot « gommer » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « gommer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gommer »

  • Il ne faut pas grand chose pour gommer la beauté et dissiper la grâce d'un visage. La viande la mieux modelée est prête à endosser l'horreur, c'est-à-dire à devenir en surface ce qu'elle est à l'intérieur : rebutante.
    Frédéric Dard — Les Mots en épingle
  • On a fait le choix de présenter une liste avec des jeunes (1), explique l’édile. Moi, ça me parle… J’aimerais contribuer à gommer cette image du maire, de l’élu à la retraite que l’on a dans l’Allier. Peut-être que notre engagement donnera l’idée à d’autres jeunes de s’investir dans la vie municipale
    www.lamontagne.fr — Au Theil, Benoît Simonin, 25 ans, est le plus jeune maire de l'Allier : « Gommer l'image de l'élu à la retraite » - Moulins (03000)
  • Stage proposé par l'ASCBM. Maxi : 10 personnes par atelier. Réservation : [email protected], ou par téléphone au 06.36.69.97.81 ou à l'ASCBM. C'est une manière d'accéder à ses sentiments, à ses émotions refoulées de gommer le manque de confiance, le stress, l'angoisse, la mauvaise image de soi, les phobies, les addictions, gérer les émotions, etc. Le principe ? Se servir de la création artistique (dessin, collage, modelage, son...) pour pénétrer et laisser parler votre inconscient afin de le conduire à une transformation positive de lui-même. Les ressentis s'affinent, les émotions s'expriment et se libèrent.
    Stage d art therapie : Stage, atelier a Mandeure
  • En se réveillant dimanche matin, l'ancien joueur du Magic et des Clippers a constaté que ses followers avaient fait le job. Après un entraînement avec NOLA et pendant que ses jambes baignaient pour gommer la fatigue, JJ Redick a tenu parole.
    BasketSession.com - Le meilleur de la NBA : news, rumeurs, vidéos, analyses — JJ Redick siffle une bière cul sec dans la bulle après un pari
  • Les clichés sur les accents ont la vie dure, et sont inhérents à l'histoire française. "On a eu un mouvement centralisateur, avec l'unilinguisme comme base, et visant à gommer les langues et particularités régionales" affirme Maria Candea, sociolinguiste à l'université Sorbonne-Nouvelle. De cette centralisation naît une norme linguistique "imposée par Paris, le centre du pouvoir", selon Médéric Gasquet-Cyrus, linguiste et maître de conférences à l'université d'Aix-Marseille.
    ladepeche.fr — L'accent, handicap invisible : des linguistes dénoncent la "glottophobie" - ladepeche.fr

Traductions du mot « gommer »

Langue Traduction
Anglais erase
Espagnol borrar
Italien cancellare
Allemand löschen
Chinois 抹去
Arabe محو
Portugais apagar
Russe стирание
Japonais 消す
Basque ezabatu
Corse sguassà
Source : Google Translate API

Synonymes de « gommer »

Source : synonymes de gommer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « gommer »

Combien de points fait le mot gommer au Scrabble ?

Nombre de points du mot gommer au scrabble : 11 points

Gommer

Retour au sommaire ➦