La langue française

Génial

Sommaire

  • Définitions du mot génial
  • Étymologie de « génial »
  • Phonétique de « génial »
  • Évolution historique de l’usage du mot « génial »
  • Citations contenant le mot « génial »
  • Images d'illustration du mot « génial »
  • Traductions du mot « génial »
  • Synonymes de « génial »
  • Antonymes de « génial »

Définitions du mot génial

Trésor de la Langue Française informatisé

GÉNIAL, -ALE, -AUX, adj.

A. − [En parlant d'une chose] Qui relève du génie (v. ce mot II B 1), qui est la marque du génie, qui a les caractères du génie. Découverte, idée, intuition, invention géniale. Audace aussi géniale peut-être (...) que celle d'un Lavoisier, d'un Ampère (Proust, Swann,1913, p. 351).Les particularités de langage les plus géniales, la gamme pantonale chez Debussy, l'accord sur la médiante et la résolution « circulaire » chez Gabriel Fauré (...) dégénèrent vite, sous la plume des imitateurs, en procédés mécaniques et « tropes » de diction (Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 128) :
1. Une œuvre géniale, qui commence par déconcerter, pourra créer peu à peu par sa seule présence une conception de l'art et une atmosphère artistique qui permettront de la comprendre; elle deviendra alors rétrospectivement géniale : sinon, elle serait restée ce qu'elle était au début, simplement déconcertante. Bergson, Deux Sources,1932, p. 75.
[Avec un sens affaibli] Remarquable, singulier. Je remercie la Providence pour les poésies lubriques du sieur Pinard. Ça ne m'étonne pas, rien n'étant plus immonde que les magistrats (leur obscénité géniale tient à l'habitude qu'ils ont de porter la robe) (Flaub., Corresp.,1877, p. 56).Idée géniale de Bouthemont : ce bon vivant ne venait-il pas de faire bénir ses magasins par le curé de la Madeleine, suivi de tout son clergé! (Zola, Bonh. dames,1883, p. 765).Une mystification énorme, (...) une blague géniale (Courteline, Ronds-de-cuir,1893, 5etabl., 2, p. 176).Ses cours, ils étaient intéressants d'accord, mais enfin il ne disait rien de génial (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 44).
B. − [En parlant d'une pers.] Qui a du génie (v. ce mot II B). Auteur, écrivain, musicien, poète génial. Herder, ce génial dispensateur d'idées, n'a fait qu'entrevoir toute la richesse d'interprétations que pouvait susciter sa psychologie des sources obscures (Béguin, Âme romant.,1939, p. 58).Un chef génial, capable par miracle d'un coup d'œil d'ensemble (Saint-Exup., Pilote guerre,1942, p. 329).Les chants de Maldoror sont le livre d'un collégien presque génial (Camus, Homme rév.,1951, p. 108).
[Avec un sens affaibli] Formidable (v. ce mot I C) :
2. ... la niche était vide. Rapide, Henriette s'y plaça, releva sa robe, la maintenant d'une main sur les seins, l'autre main sur le bas du ventre, et s'immobilisa ainsi. Elle était nue sous sa robe, sa chair dans le bleu de la défense passive avait la pâleur du marbre. La ressemblance était parfaite... − Elle est inouïe, géniale! criait le journaliste exalté, et même le beau jeune homme silencieux fit : « Bravo, bravo ». Triolet, Prem. accroc.,1945, p. 192.
Prononc. et Orth. : [ʒenjal], masc. plur. [-o]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. I. 1509 « agréable, voluptueux » (Lemaire de Belges, Illustrations, I, 32 ds Hug.). II. 1. 1837 « qui porte la marque du génie » (Barb. d'Aurev., Memor. 1, p. 184 : la beauté est grande, mais c'est surtout la pose qui est géniale); 2. 1888 « qui a du génie » (Maupass., Sur l'eau, p. 253). I empr. au lat. class. genialis; II dér. de génie* au sens d'« aptitude supérieure ». Fréq. abs. littér. : 199. Bbg. Ritter (E.). Les Quatre dict. fr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, pp. 429-430.

génial « qui appartient au génie, qui est inspiré par le génie »

Wiktionnaire

Adjectif

génial \ʒe.njal\

  1. Où il y a du génie.
    • Une idée géniale.
    • Une œuvre géniale.
  2. (Familier) (Sens affaibli) (Utilisé aussi comme une interjection) Excellent, remarquable, extraordinaire.
    • Génial, il a gagné le concours!
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GÉNIAL, ALE. adj.
Où il y a du génie. Une idée géniale. Une œuvre géniale.

Littré (1872-1877)

GÉNIAL (jé-ni-al, a-l') adj.
  • Qui a un caractère de fête, gai, abondant, fécond.

    On pourrait dire au pluriel géniaux,

REMARQUE

Dans les exemples suivants, génial est pris dans un tout autre sens et signifie : qui est de génie. Il faut quelque travail pour se rendre compte de cette transparence de l'idée, de cette simplicité géniale de l'exécution, Mme de Gasparin, Bande du Jura, II, Premier voyage, 2e éd. Paris, 1865. Voici peut-être le trait le plus génial du tableau : c'est la figure du fils aîné, ID. Voyages, à travers les Espagnes, 2e éd. Paris, 1869. Il faut au peintre qui se consacre à la reproduction fidèle des faits contemporains un courage tout particulier, une prédisposition géniale ; car il n'a pas de précédents ni de modèles autres que ceux qui sont offerts par la réalité, Th. Gautier, Portraits contemporains, Paris, 1874, Horace Vernet. Cet emploi provient d'une confusion. Le latin genialis, d'où génial, vient de genius, dont le sens est bien établi par la locution indulgere genio, se livrer à ce qui plaît. Par conséquent génial ne peut avoir le sens qu'on lui donne dans ces exemples. La confusion vient de ce qu'on a cru que génial se rattache à ingenium, esprit, génie, tandis qu'il n'en est rien. Il est important de signaler cette déviation ; car, le mot étant un néologisme purement latin, on ne sait vraiment ce qu'il signifie entre son origine et son emploi.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GÉNIAL, adject. (Histoire anc.) mot dérivé du latin, dont on est obligé de se servir dans notre langue ; c’est une épithete que l’on donnoit dans le paganisme à quelques dieux qui présidoient à la génération.

Ils étoient ainsi appellés à gerendo, ou, selon la correction de Scaliger & de Vossius, a genendo, qui dans l’ancienne latinité signifie produire. Cependant Festus ajoûte que de-là on les nomma aussi dans la suite getuli ; ce qui demande qu’on lise à gerendo. M. Dacier prétend que gerere a le sens de πράττειν.

Les dieux géniales, dit Festus, étoient l’eau, la terre, le feu, & l’air, que les Grecs appellent élémens. On mettoit aussi au nombre de ces dieux les douze signes, la lune & le soleil. Dictionn. de Trév. & Chambers. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « génial »

Lat. genialis, de réjouissance, de fête, nuptial, abondant, fécond, de genius, génie, le démon. L'anglais a aussi genial, et là il signifie générateur, bienfaisant, gai, animé ; c'est le sens vrai.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin genialis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « génial »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
génial ʒenjal

Évolution historique de l’usage du mot « génial »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « génial »

  • Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. De Karl Marx
  • D'une pensée géniale on peut supprimer tous les mots. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Un homme c’est quelqu’un qui a une recette miraculeuse, délicieuse, super-géniale qui comporte un tas énorme de vaisselle sale. De Odile Dormeuil
  • Heureusement pour l’humanité de grands esprits travaillent encore, amenant de géniales idées qu’un esprit normal n’aurait pu avoir sans ingérer de fantastiques quantités de gin. De Dave Barry
  • Comment faire un livre. Imite qui tu veux, si t'es génial, ça ne paraîtra pas, mais autrement, copie-toi toi-même. De Jacques Godbout / Salut Galarneau
  • Ça peut être génial sans que ce soit idiot. Jacques Audiberti, L'Effet Glapion, Gallimard
  • On n'est pas génial parce qu'on est fou. De Johan Henrik Kellgren / Ce qui me fait sourire
  • Le comédien sait très bien ce qu'il apporte, parfois de manière géniale, ne dure que le temps de la représentation. Seul subsiste me souvenir. L'auteur, lui, existe grâce à cette trace qu'est l'écrit. De Lucien Attoun
  • L'informatique est géniale : les e-mails, même si vous n'y répondez pas, ça ne prend pas de place. De Alain Rémond / Télérama - 18 juillet 2001
  • Cannes, c’est une grande industrie. C’est génial de voir autant de gens rien que pour les films. De Anton Corbijn / Evene.fr - Mai 2007
  • Malgré la pluie, le champion d’Europe et vice-champion du monde était plus que satisfait de son entraînement. «Que ce soit pour moi ou pour l’équipe, c’est génial d’avoir roulé sur le parcours de deux étapes importantes. Cela donne un aperçu de ce qui nous attend lors du troisième week-end de la course. Le parcours est difficile mais nous le connaissons mieux désormais et ces informations nous seront utiles en octobre», a expliqué Evenepoel. Le Soir, Remco Evenepoel en reconnaissance sur deux étapes importantes du Giro: «C’est génial» - Le Soir

Images d'illustration du mot « génial »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « génial »

Langue Traduction
Anglais awesome
Espagnol increíble
Italien grandioso
Allemand genial
Chinois 很棒
Arabe عظيم
Portugais impressionante
Russe здорово
Japonais 驚くばかり
Basque zoragarria
Corse geniale
Source : Google Translate API

Synonymes de « génial »

Source : synonymes de génial sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « génial »

Partager