La langue française

Frontière

Sommaire

  • Définitions du mot frontière
  • Étymologie de « frontière »
  • Phonétique de « frontière »
  • Évolution historique de l’usage du mot « frontière »
  • Citations contenant le mot « frontière »
  • Images d'illustration du mot « frontière »
  • Traductions du mot « frontière »
  • Synonymes de « frontière »
  • Antonymes de « frontière »

Définitions du mot frontière

Trésor de la Langue Française informatisé

FRONTIÈRE, subst. fém.

A.− Limite qui, naturellement, détermine l'étendue d'un territoire ou qui, par convention, sépare deux États :
1. Le patriotisme, au sens que confèrent à ce mot les peuples qui ont toujours été menacés sur leurs frontières, est un sentiment que l'Angleterre ne connaît pas et que l'orgueil national remplace mal. Tharaud, Dingley,1906, p. 62.
Rem. L'examen des syntagmes les plus fréquents fait apparaître un souci de précision a) géogr. : frontière du Nord, du Sud, septentrionale; b) hist. : frontière antérieure, postérieure; c) mais surtout d'ordre milit. et pol. : reconduire à la frontière; violer, défendre, franchir une frontière; tracé, défense de la frontière, incident de frontière; l'autre côté de la frontière; au-delà, par-dessus la frontière.
En appos. avec valeur d'adj. Zone, poste, ville frontière. La faiblesse de nos effectifs en face de la couverture allemande et la trop grande largeur de nos secteurs de nos 3 corps d'armée frontière (Joffre, Mém.,t. 1, 1931, p. 175):
2. ... Bonaparte, cédant à l'inspiration du génie, inspiration qui lui fut néanmoins funeste, se retire afin de se porter sur le derrière des troupes confédérées, les séparer de leurs magasins et grossir son armée des garnisons des places frontières. Chateaubr., Mém.,t. 2, 1848, p. 487.
P. ext.
Frontière d'une région géographique, linguistique. Dans cet automne je suivais, instruit par le savant M. Pfister, la frontière linguistique (Barrès, Serv. All.,1905, p. 6):
3. Bond Street est la frontière de Mayfair. On y trouve les mêmes bijoutiers, les mêmes bottiers et les mêmes antiquaires que rue de la Paix, mais aussi quelques boutiques essentiellement londoniennes... Morand, Londres,1933, p. 179.
Toute espèce de barrage, défense, obstacle que l'on peut ou doit franchir :
4. De la chambre, je retrouvais toutes les frontières de ma jeunesse, la route que je ne pus franchir qu'à huit ans, le ruisseau qu'on me défendit de passer jusqu'à douze, la lisière de la forêt où je ne pus me perdre qu'à partir de quinze ans, et l'on devinait plus loin, comme les cercles d'un tronc d'arbre, toutes les autres frontières rondes, qui chaque année s'ajoutent... Giraudoux, Simon,1926, p. 210.
B.− Au fig. Limite, point de séparation entre deux choses différentes ou opposées. Aujourd'hui, et pour tout le temps qui va venir, ma liberté n'a plus de frontières (Camus, Caligula,1944, I, 9, p. 24).Les plus infortunés établissent leur bilan aux environs de zéro : ce sont les déments des asiles. Asthéniques et déprimés (...) forment une classe nombreuse aux frontières incertaines (Mounier, Traité caract.,1946, p. 274):
5. Chez les romantiques les plus spontanés, un Tieck ou un Brentano, la frontière entre le « dehors » et le « dedans » s'efface si bien que l'on ne sait plus si leurs personnages se cherchent eux-mêmes à travers les spectacles et les aventures, ou si, à travers leurs états d'âme, au hasard des jeux de la pensée et du langage, ils sont en quête de quelque trésor entrevu. Béguin, Âme romant.,1939, p. 397.
Génie sans frontières : Victor Hugo (...) c'est un génie sans frontières (Baudel., Art romant.,1867, p. 523).
Loc. prépos. À la frontière de, aux frontières de : à la limite de. Ces propos que je prête à un cadet imaginaire nous aident à délimiter la place de Henry James aux frontières de deux époques (Mauriac, Mém. intér.,1959, p. 239).
Prononc. et Orth. : [fʀ ɔ ̃tjε:ʀ]. Enq. : /fʀõtjeʀ/. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1213 « front d'une armée » (Faits des Romains, éd. L.-F. Flutre, 120, 19); 2. 1292, oct. « place fortifiée faisant face à l'ennemi » (Arch. B. du Rhône, 56 H 4055 Statuts S. Jean Jérusalem); 3. fin xives. « limite bordant un territoire » (E. Deschamps, III, 81, 6 ds T.-L.); id. (B. Latin, Trésor, éd. P. Chabaille, p. 626, interpolation ms D2). Dér. de front*; suff. -ière*; 3 paraît être plutôt issu de pays de frontiere « partie d'un pays limitrophe d'un autre » (1405 ds Gdf. Compl.) que né de la substantivation de [place, ville] frontière, fém. du m. fr. frontier « limitrophe » (G. Chastellain, Chron., éd. Kervyn de Lettenhove, I, IX, t. 1, p. 68 : plusieurs autres pays frontiers) qui serait lui-même issu de pays de frontiere. Fréq. abs. littér. : 2 091. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 352, b) 1 778; xxes. : a) 2 000, b) 4 730. Bbg. Persson (B.). Ét. sur la concurrence entre les groupes du type les côtes de France-les côtes de la France... Uppsala, 1974, 292 p.

Wiktionnaire

Nom commun 1

frontière \fʁɔ̃.tjɛʁ\ féminin

  1. Les limites d’un état ou d’une contrée en tant qu’elles le séparent d’un autre état, d’une autre contrée.
    • Une promenade d’une dizaine de minutes sur la plate-forme me permet d’entrevoir les hauteurs de la frontière persane à l’extrême limite de l’horizon. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. VIII, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Cette frontière qu’il fallait défendre contre les Goths et contre les Basques appartenait alors toute entière au roi d’Austrasie, au nom duquel le ban de guerre fut publié sur les deux rives de l’Adour. — (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 2e récit : Suites du meurtre de Galeswinthe — Guerre civile — Mort de Sighebert (568-575), 1833 - éd. Union Générale d’Édition, 1965)
    • C’est pourquoi il trouvait que Locarno, situé à la frontière de la Suisse et de l’Italie, était un point qui lui convenait merveilleusement. C’était le centre révolutionnaire où les conspirateurs italiens venaient secrètement s’entretenir avec lui. — (Debagori-Mokrievitch, Souvenirs sur Bakounine, traduits par Marie Stromberg, La Revue blanche, 1895)
    • Par ethnicité, je suppose que nous entendons une diversité de groupes ethniques ou « nations » à l’intérieur des frontières territoriales d’un État. Naturellement, cela n’empêche pas l’existence du même groupe ethnique de part et d’autre de plusieurs frontières, comme c’est le cas des Kurdes, par exemple. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.142)
  2. (Par extension) Représentation de cette limite sur une carte.
    • Ça m'énerve assez, pour tout dire. Sur une carte, on voit souvent les frontières en grosses lignes noires. La nuit, quand je n'ai vraiment plus rien à faire, je change les lignes en pointillé avec du correcteur liquide. Je fais des points, j'efface les frontières. — (Nos ancêtres les Gaulois, impressions d'écrivains sur la francophonie, sous la direction de Vincent Engel & Michel Guissard, Éditions Quorum / Alliance française, 1996, page 74)
  3. (Figuré) Ce qui sépare une chose d'une autre.
    • La vraie question, nous le verrons, est de définir ce qu'était la magie pour les Anciens : science des "Mages" ou sorcellerie ? La frontière entre les deux est indécise, certainement autant qu'elle ne l'était, au Moyen-Âge, entre alchimie et science. — (André-Julien Fabre, Mythologie et plantes médicinales de l'Antiquité, publié dans Histoire des Sciences Médicales. vol 37(1), 2003, p. 65)
    • L'ensemble des dispositions relatives à la protection contre les « cyber-pirates » peut s'avérer parfois inutile, tant il est vrai que la frontière est mince avec le banditisme le « cyber-pirate » n'est alors rien de plus qu'un « cyber-ganster ». — (Médiaspouvoirs, n° 41-44, Bayard-Presse, 1996, page 55)
    • Bref, les frontières entre catholiques « observants », « traditionalistes » et « intégristes » semblent poreuses dans l’entre-soi versaillais. — (Josselin Tricou, « Entre masque et travestissement : Résistances des catholiques aux mutations de genre en France: le cas des "Hommen" », dans la revue Estudos de Religião, vol. 30, n° 1, jan.-avr. 2016, page 53)
  4. (Figuré) (Au pluriel) Limites ; bornes
    • Les frontières du savoir humain.
    • Reculer les frontières de la sottise, du mauvais goût.
  5. (Topologie) Ensemble des points de l'adhérence n'appartenant pas à l’intérieur.
    • Dans le plan, la frontière d’un disque est un cercle.

Nom commun 2

frontière \fʁɔ̃.tjɛʁ\ féminin

  1. (Habillement) Sorte de coiffe traditionnelle savoyarde des femmes, qui mettait le front en valeur.
    • La couèche (ici on parle de couèchage) vient s'appuyer à l'arrière de la frontière, formant une couronne qu'agrémentent les douze épingles à tête de jais noires piquées tout autour de cette couèche. — (Daniel Déquier & ‎François Isler, Costumes de Savoie, vol. 2 : Tarentaise, Beaufortain & Val d'Arly, La Fontaine de Siloë, 1997, page 30)
    • Cette frontière sera, tous les matins, fixée par des épingles à la « couèche », rond noir porté en couronne sur l'arrière de la tête et composé d'une double tresse de cheveux et ruban, entouré d'un long velours noir tenu par 18 épingles. — (Alain Richermoz, Peisey-Nancroix autrefois, La Fontaine de Siloë, 2003)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRONTIÈRE. n. f.
Les limites d'un État, d'une contrée en tant qu'elles le séparent d'un autre État, d'une autre contrée. Tracer une frontière. La frontière passe par telles et telles villes. La frontière est marquée par un fleuve, par une chaîne de montagnes. S'établir sur la frontière. Franchir les frontières, Franchir la limite établie par un traité et qui sépare un État d'un autre. Passer la frontière. La défense de la frontière, Les forts qui garnissent la frontière. Frontière ouverte. Fermer les frontières. Reculer les frontières d'un État. Fig., Les frontières du savoir humain. Reculer les frontières de la sottise, du mauvais goût. Adjectivement, Ville frontière. Département frontière.

Littré (1872-1877)

FRONTIÈRE (fron-tiè-r') s. f.
  • 1Limites qui séparent un État d'un autre État. Je vois sur la frontière une puissante armée, Corneille, Nicom. III, 2. Le prince, par son campement, avait mis en sûreté non-seulement toute notre frontière et toutes nos places, mais encore tous nos soldats, Bossuet, Louis de Bourbon. Quand son bras forçant notre frontière…, Racine, Alex. II, 4. Là de la Palestine il étend la frontière, Racine, Bérén. I, 4. Seul il [le drapeau tricolore] peut voiler nos malheurs ; Déployons-le sur la frontière, Béranger, Vieux drap. Le Dnieper coule de l'est à l'ouest jusqu'à Orcha, où il se présente pour pénétrer en Pologne ; mais là, des hauteurs lithuaniennes s'opposant à cette invasion le forcent de se détourner brusquement vers le sud et de servir de frontière aux deux pays, Ségur, Hist. de Nap. XI, 1. Ce vieux Russe, sur les frontières de la vieille Russie, frémissait de honte à l'idée de reculer encore sans combattre, Ségur, ib. VI, 3.

    Reculer les frontières d'un État, l'agrandir par des conquêtes, par des acquisitions.

    Fig. Si l'emboîtement [des germes] est la loi de la nature, pouvons-nous dire que nous soyons faits pour contempler à découvert ces divers ordres d'infinis, toujours décroissants, abîmés les uns dans les autres, et qu'un développement plus ou moins lent tend continuellement à rapprocher des frontières du monde visible ? Bonnet, Paling. XII, 7.

  • 2 Adj. Qui est sur la frontière. Ville frontière. Il [Charles XII] passa ce grand fleuve après eux à Mohilou, dernière ville de Pologne, qui appartenait tantôt aux Polonais, tantôt aux czars, destinée commune aux places frontières, Voltaire, Charles XII, 4.

HISTORIQUE

XIVe s. En tel maniere qu'en allant Va leur frontiere [le front d'une troupe de guerre] devalant à plus de quatre mil banieres Jusqu'es tentes le roy premieres, Guiart, t. II, p. 134, v. 3444. Frontiere, la partie devant l'eglise, Du Cange, frontispicium.

XVe s. Et gardoit si près et si soigneusement les frontieres d'Angleterre que nul ne pouvoit aller…, Froissart, I, I, 200. Lors fit le roi ordonner tous ses vaisseaux et mettre les plus forts devant, et fit frontiere à tous costés de ses archers, Froissart, I, I, 120. Et mit le seigneur Beaujeu en Mortaigne pour faire frontiere contre les Hainuyers, Froissart, I, I, 123. Ores vint le dit Thallebot et sa compaignie, et arriverent droit à la barriere, cuidans entrer ou champ ; mais ils trouverent frontiere de vaillans gens, bien expers au fait de guerre, qui leur firent bon visaige et hardi, dont les dits Anglois furent moult esbahis, Monstrelet, t. III, p. 57, dans LACURNE. Regardez, voylà l'estandart De cette maudite sorciere [la pucelle d'Orléans] ; Je congnois qu'elle est ceste part, Et est la premiere en frontiere, Myst. du siége d'Orléans, p. 496. Y m'est bien tart que demain soit Pour voir les Anglois en frontiere, ib. p. 598. En acquitant aucune debte Aux bons chevaliers de la terre Pour la frontiere et pour la guerre, Deschamps, Poésies mss. f° 523.

XVIe s. Qui est ouvert d'un costé l'est partout ; nos peres ne penserent pas à bastir des places frontieres [à faire des maisons fortifiées de tous les côtés], Montaigne, III, 8.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FRONTIÈRE. Ajoutez :
4Ligne de frontière, ensemble des obstacles qui résultent de la configuration du sol et de la combinaison des places fortes et des ouvrages de fortification passagère.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « frontière »

Front ; provenç. fronteira, front. L'ancien sens de frontiere est front d'une troupe et façade ; faire frontiere, signifie se mettre en bataille pour combattre, se défendre ; et, comme on faisait frontiere particulièrement sur les limites des pays, le mot a pris le sens de limites d'État à État.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1213) Mot dérivé de front avec le suffixe -ière, littéralement « partie la plus en avant, limite bordant un territoire, confins » → voir frontalier ; l’ancien français avait frontier, frontiere de même sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « frontière »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
frontière frɔ̃tjɛr

Évolution historique de l’usage du mot « frontière »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « frontière »

  • En art point de frontière. De Victor Hugo / Tas de pierres
  • La paix n'a pas de frontières. De Yitzhak Rabin
  • En quittant ton pays, détourne les yeux de la frontière. De Pythagore
  • Entre la folie et le génie, la frontière est mince. De Serge Uzzan
  • Le soleil passe les frontières sans que les soldats tirent dessus. De Salim Jabran / Réfugié
  • Le monde de la réalité a ses limites ; le monde de l’imagination est sans frontières. De Jean-Jacques Rousseau
  • Les chevaux de guerre naissent sur les frontières. De Te-Tsing / Tao-te-king-kiai
  • L'amour avec un grand "A" est comme l'univers, il est sans frontière. De Anonyme
  • Toute littérature est assaut contre la frontière. De Franz Kafka / Journal
  • Sitôt qu’un Français a passé la frontière, il entre en pays étranger. De Louis Havin / Le Siècle
  • Les vertus sont frontières des vices. De François de La Rochefoucauld / Maximes
  • Cette frontière extrême du langage, où la parole est la demeure de l’être. De Hector Bianciotti
  • L'humour ne peut exister que là où les gens discernent encore la frontière entre ce qui est important et ce qui ne l'est pas. Aujourd'hui, cette frontière est indiscernable. De Milan Kundera / L’immortalité
  • La politique ne s'arrête pas aux frontières de notre pays. De Noël Mamère / Ma république
  • Le patriotisme n'a pas de frontières. De Philippe Meyer / Les Progrès du progrès
  • Les Marocains et les résidents étrangers au Maroc seront autorisés à revenir dans le royaume à partir du 14 juillet, a annoncé le gouvernement marocain mercredi 8 juillet, sans avancer de date sur la réouverture des frontières aux touristes. Seuls les voyages par voies aérienne et maritime seront autorisés, avec l'obligation de présenter à l'embarquement un test de dépistage du Covid-19 négatif de moins de 48 heures, a ajouté le gouvernement dans un communiqué. "Les compagnies aériennes nationales programmeront autant de vols que nécessaires pour la réussite de cette opération", tandis que des ferrys seront programmés exclusivement au départ de Sète (France) et de Gênes (Italie), selon la même source. Capital.fr, Le Maroc va rouvrir ses frontières, mais pas à tout le monde - Capital.fr
  • Alors que la pandémie de Covid-19 semblait en voie d’être maitrisée, l’UE avait annoncé début juillet la réouverture de ses frontières aux visiteurs de quinze pays, se basant sur les recommandations mi-juin de la Commission européenne. Mais depuis, chacun n’en fait qu’à sa tête, dénoncent dans un communiqué commun Airlines for Europe (A4E), dont les seize membres incluent les groupes Air France-KLM, IAG et Lufthansa ou les low cost easyJet, Norwegian, Ryanair ou Volotea, et ACI Europe qui dit représenter plus de 500 aéroports dans 45 pays européens. Les Etats adoptent selon eux « des listes extrêmement divergentes », citant parfois des raisons sanitaires ou de réciprocité, de qui entraine une incertitude importante pour les voyageurs. La situation « affaiblit également le fonctionnement de l’espace Schengen » selon les deux associations, pour qui grâce à l’application de règles différentes, un touriste japonais par exemple « pourrait choisir de se rendre à Varsovie, puis de voyager dans l’espace Schengen sans contrôle ». Air Journal, Frontières européennes : une réouverture incohérente | Air Journal
  • Les pays de l’Union européenne (UE) sont convenus de rouvrir les frontières de l’UE et de l’espace Schengen à partir de mercredi 1er juillet aux voyageurs d’une liste de quinze pays, qui comprend la Chine sous condition, mais qui exclut les Etats-Unis, selon un communiqué officiel publié mardi 30 juin. Le Monde.fr, L’UE rouvre ses frontières à quinze pays, mais exclut les Etats-Unis et pose des conditions à la Chine
  • Les pays de l'UE ont convenu de rouvrir les frontières de l'Union et de l'espace Schengen à partir de mercredi 1er juillet aux voyageurs d'une liste de 15 pays, qui comprend la Chine sous condition, mais qui exclut les Etats-Unis, selon un communiqué officiel publié mardi 30 juin. Cette liste de pays dont la situation épidémiologique liée à la maladie Covid-19 est jugée suffisamment sûre pour la reprise des voyages, doit être actualisée toutes les deux semaines. Elle compte également l'Algérie, l'Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l'Uruguay. Capital.fr, La liste des pays auxquels l’Union européenne rouvre ses frontières - Capital.fr
  • Le lundi 16 mars, l'Allemagne fermait ses frontières avec la France et donc avec l'Alsace. Elles n'ont rouvert que trois mois plus tard le lundi 15 juin. Cette situation inédite a entraîné du ressentiment de part et d'autre, des blessures se sont ouvertes qui vont mettre du temps à cicatriser. France 3 Grand Est, Vivre sans frontière - France 3 Grand Est
  • Les villes-frontières (1/6) LExpress.fr, La vie entre Hendaye et Irun : quand le Pays basque joue à saute-frontière - L'Express
  • Les frontières restent fermées dans le nord de l’Europe. La Suède, qui n’a pas confiné sa population au printemps, est l’un des pays du continent où le virus continue de circuler activement. Le Monde.fr, Entre la Suède et la Norvège, le douloureux retour des frontières : « C’est comme si un rideau de fer s’était abattu »
  • Pour Gérard Vidal, président de la fédération des buralistes d'Occitanie, l'annonce du vote de cet amendement est évidemment une bonne nouvelle pour les buralistes français. "Nous comprenons très bien la politique de santé publique qui vise à augmenter le prix du tabac pour diminuer le nombre de fumeurs en France, mais il ne faut pas qu'elle s'arrête aux frontières", analyse-t-il, ajoutant que "depuis le passage du paquet à 10€, il n'y avait jamais eu autant d'écarts de prix avec nos voisins". ladepeche.fr, Tabac et frontières : tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle limite avec les pays voisins - ladepeche.fr
  • Le « manège » a très vite repris. Passé la période de confinement, les gens se sont remis en mouvement. A la frontière franco-italienne, les personnes migrantes ont de nouveau entrepris de passer en France, par le train, en voiture ou en camion, essayant de tromper une surveillance policière rodée au « manège », donc. C’est, avec ironie, le terme que choisit un militant associatif pour désigner les va-et-vient qu’il observe ce mardi 7 juillet devant le poste de la police aux frontières (PAF) de Menton (Alpes-Maritimes). Il participe à une mission d’observation menée par plusieurs associations (Amnesty International, la Cimade, Médecins du monde, Médecins sans frontières et le Secours catholique) pour documenter les pratiques des autorités. Chaque jour, des migrants interpellés à leur arrivée en France sont conduits à la PAF puis refoulés quelques mètres plus loin, en Italie. Jusqu’à ce qu’ils retentent leur chance. Le Monde.fr, Migrants à la frontière italienne : « On ralentit le voyage, mais on ne l’empêche certainement pas »

Images d'illustration du mot « frontière »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « frontière »

Langue Traduction
Anglais border
Espagnol frontera
Italien confine
Allemand rand
Chinois 边境
Arabe الحدود
Portugais fronteira
Russe граница
Japonais 境界
Basque mugatik
Corse cunfini
Source : Google Translate API

Synonymes de « frontière »

Source : synonymes de frontière sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « frontière »

Partager