La langue française

Filoutage

Définitions du mot « filoutage »

Trésor de la Langue Française informatisé

FILOUTAGE, subst. masc.

Action de filouter. Retz a pu accuser Mazarin d'avoir porté le filoutage jusque dans le ministère, et en ce point certes il n'a pas menti (Sainte-Beuve, Caus. lundi, t. 5, 1852, p. 297):
Le calcul (...) est facile à faire; l'agent se paie sur votre gain, dans une proportion toujours la même, convenue et établie, puis le reste se partage en moitié avec le traducteur. Vraiment le filoutage est malaisé, j'ai pu m'en assurer par moi-même... Gide, Corresp.[avec Claudel], 1899-1926, p. 77.
Prononc. : [filuta:ʒ]. Étymol. et Hist. 1673-76 « action de filouter » (Retz, Mém. I, 287 ds DG). Dér. de filouter*; suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 2.

Wiktionnaire

Nom commun

filoutage \fi.lu.taʒ\ masculin

  1. Habitude de filou
  2. Métier de filou.
    • Il [Mazarin] porta le filoutage dans le ministère, ce qui n’est jamais arrivé qu’à lui. — (Cardinal de Retz, II, 97)
    • Le filoutage, le larcin, le vol, étant d’ordinaire le crime des pauvres, et les lois ayant été faites par les riches, ne croyez-vous pas que tous les gouvernements, qui sont entre les mains des riches, doivent commencer par essayer de détruire la mendicité, au lieu de guetter les occasions de la livrer aux bourreaux ? — (Voltaire, Polique et législation Prix de la just. et de l'humanité, II.)
  3. (Internet) Technique de fraude visant à obtenir des informations confidentielles, telles que des mots de passe ou des numéros de cartes de crédit, au moyen de messages ou de sites usurpant l’identité d’institutions financières ou d’entreprises commerciales.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

FILOUTAGE (fi-lou-ta-j') s. m.
  • Habitude de filou ; métier de filou. Il [Mazarin] porta le filoutage dans le ministère, ce qui n'est jamais arrivé qu'à lui, Retz, II, 97. Le filoutage, le larcin, le vol, étant d'ordinaire le crime des pauvres, et les lois ayant été faites par les riches, ne croyez-vous pas que tous les gouvernements, qui sont entre les mains des riches, doivent commencer par essayer de détruire la mendicité, au lieu de guetter les occasions de la livrer aux bourreaux ? Voltaire, Polit. et législ. Prix de la just. et de l'humanité, II.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « filoutage »

→ voir filouter
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Filouter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « filoutage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
filoutage filutaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « filoutage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « filoutage »

  • Le phishing, aussi appelé hameçonnage ou filoutage, est la technique de cybermalveillance la plus répandue. Quelques précautions suffisent cependant pour se protéger contre la majorité de ces cyberattaques. Cyberguerre, Phishing : comment font les hackers, comment vous protéger - Cyberguerre

Traductions du mot « filoutage »

Langue Traduction
Anglais trickery
Espagnol astucia
Italien inganno
Allemand trick
Chinois 诡计
Arabe خداع
Portugais trapaça
Russe обман
Japonais 策略
Basque trickery
Corse trucca
Source : Google Translate API

Synonymes de « filoutage »

Source : synonymes de filoutage sur lebonsynonyme.fr

Filoutage

Retour au sommaire ➦

Partager