Assiduité : définition de assiduité


Assiduité : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ASSIDUITÉ, subst. fém.

A.− [Avec une idée de présence physique]
1. Présence assidue auprès de quelqu'un ou en un lieu :
1. L'autre, M. d'Avencelle, frémissait en l'approchant, osait à peine laisser deviner sa tendresse, mais la suivait comme son ombre, disant son désir désespéré par des regards éperdus et par l'assiduité de sa présence auprès d'elle. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, Réveil,1883, p. 879.
2. Aussi, quand elle avait l'air heureux parce qu'elle devait aller à la Reine Topaze, ou que son regard devenait sérieux, inquiet et volontaire, si elle avait peur de manquer la fête des fleurs ou simplement l'heure du thé, avec muffins et toasts, au « thé de la rue Royale » où elle croyait que l'assiduité était indispensable pour consacrer la réputation d'élégance d'une femme, ... Proust, Du côté de chez Swann,1913, p. 245.
2. Présence exacte et régulière de quelqu'un en quelque endroit où les obligations professionnelles, le devoir le conduisent ou l'appellent. Assiduité aux cours; trois mois, un an d'assiduité; peu d'assiduité; certificat d'assiduité :
3. − À tout prix donc, sauvons notre élasticité intérieure, notre capacité de tension et d'attention, de verve et de curiosité. Trois heures pareilles par jour, valent encore mieux que dix heures d'assiduité machinale et de travail bête. Dans les métiers manuels, le travail se compte à l'heure et à la toise, mais dans les professions intellectuelles tout dépend de l'esprit et du nombre de ses vibrations. L'intensité concentrée est tout, et la longueur du temps n'est rien. Amiel, Journal intime,1866, p. 138.
4. Il faut suivre des cours : qui prétend au titre d'écolier et aux privilèges qui y sont attachés doit faire preuve d'assiduité et assister, chaque semaine, à deux ou trois leçons ordinaires pour le moins. Faral, La Vie quotidienne au temps de st Louis,1942, p. 106.
3. Péj. Empressement exagéré ou indiscret, notamment auprès d'une femme. Importuner, poursuivre une femme de ses assiduités :
5. Un certain baron Charles Podmaniczky, à Martonvàsar, depuis 1814, poursuivait Thérèse de ses assiduités, et il lui offrait de l'épouser. Elle refusait, il insistait, elle restait irrésolue. R. Rolland, Beethoven,t. 2,1928, p. 543.
B.− [Sans idée de présence physique] Persévérance inlassable ou obstinée. Assiduité à sa tâche :
6. ... ce que l'abbé Chevance pouvait redouter le plus, en ce moment de sa vie qu'il imaginait si important, si décisif, c'était justement de passer pour manquer de prudence, vertu cardinale, qu'il prétendait avoir eu beaucoup de peine à acquérir, mais qu'il recherchait toujours en secret, tourmenté de doutes et de scrupules, avec une patience et une assiduité de fourmi. Bernanos, L'Imposture,1927, p. 493.
Assiduité à + inf. :
7. De sa chaire la plus haute, le clerc moderne assure à l'homme qu'il est grand dans la mesure où il est pratique. Dirai-je l'assiduité de toute une littérature, depuis cinquante ans, singulièrement en France (voir Barrès et Bourget) à clamer le primat de l'instinct, de l'inconscient, de l'intuition, de la volonté (au sens allemand, c'est-à-dire par opposition à l'intelligence) et à le clamer au nom de l'esprit pratique, parce que c'est l'instinct, et non l'intelligence, qui sait les mouvements qu'il nous faut faire − à nous individu, à nous nation, à nous classe − pour assurer notre avantage? Benda, La Trahison des clercs,1927, p. 185.
PRONONC. : [asidyite]. [ss] géminées ds Littré qui signale néanmoins que ,,quelques-uns prononcent a-si-du-i-té`` (avec [s] simple).
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. xiies. « persistance » (Dialogue Ame et raison, éd. Bonnardot, XXXI, 24 ds T.-L. : li om peche tos par assidüité [per assiduitatem cito peccat homo]) − 1559 « id. » (Amyot, Péric., 26 ds Littré : La longueur du temps adjouxtée à l'assiduité du labeur en la manufacture d'un ouvrage); 2. 1638 « action de se montrer assidu (surtout auprès d'une femme) » (Sully, Oeconomies royales, C. 18 ds Dict. hist. Ac. fr. : La bonne chere qu'elle [Mllede Saint-Mesmin] et les siens vous faisoient [croyants bien qu'enfin vous seriez homme pour l'espouser, voyants l'assiduité que vous rendiez près d'elle] estoient de grands liens bien puissans pour vous y tenir enlassé); 3. 1690 « présence régulière en un lieu où l'on doit être » (Fur., s.v. : [...] Cet homme est fort savant, il a toûjours eu une grande assiduité à l'estude). Empr. du lat. assiduitas « présence constante » (Cicéron, Att., 12, 33, 2 ds TLL s.v., 880, 4); « persistance » (Rhet. Her., 2, 8, 12, ibid., 881, 20).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 208. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 413, b) 269; xxes. : a) 332, b) 187.

Assiduité : définition du Wiktionnaire

Nom commun

assiduité \a.si.dɥi.te\ féminin

  1. Régularité à se trouver où l’on doit être.
    • L’assiduité d’un juge aux audiences, d’un commis à son bureau.
    • À l'école de théologie, ses professeurs se plaignaient de son peu d’assiduité, mais ne l'en regardaient pas moins comme un de leurs élèves les plus distingués. — (Stendhal, Le Rouge et le Noir)
  2. Application continue à un travail.
    • Cet emploi demande, exige une grande assiduité.
    • J’ai refusé cet emploi, parce qu’il demandait, parce qu’il y fallait trop d’assiduité.
    • L’assiduité vient à bout de tout.
    • à force de patience et d’assiduité.
    • Assiduité à l’étude.
  3. Présence fréquente d’une personne dans un lieu, ou bien auprès de quelqu’un pour lui faire la cour, lui rendre des soins, des services.
    • Comment l'amant prime-t-il sur le mari? moins par la passion, le plus souvent, que par l’assiduité et la complaisance, en flattant la fantaisie. — (Jules Michelet, Du prêtre, de la femme, de la famille, 3e éd., Hachette & Paulin, 1845, p.83)
    • Son assiduité à la cour lui valut des dignités.
    • Avoir de l’assiduité auprès du prince.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Assiduité : définition du Littré (1872-1877)

ASSIDUITÉ (a-ssi-du-i-té ; quelques-uns prononcent a-si-du-i-té) s. f.
  • 1Présence assidue dans un lieu, près de quelqu'un. Assiduité d'un juge aux audiences. Il paye aussi libéralement les assiduités ou plutôt l'oisiveté de ses courtisans que les campagnes laborieuses de ses capitaines, Montesquieu, Lett. pers. 37. Et l'assiduité près d'un charmant objet N'attend point notre aveu pour faire son effet, Corneille, Pulchér. IV, 3. Il interprète malignement certaines assiduités suspectes, Massillon, Injust.
  • 2Application continuelle. L'assiduité de cet employé lui valut de l'avancement. L'assiduité au travail. Son goût pour s'instruire, son assiduité à l'étude, Voltaire, Lettr. Schouvalof, 11 nov. 1759.

HISTORIQUE

XVIe s. La longueur du temps adjouxtée à l'assiduité du labeur en la manufacture d'un ouvrage, lui donne force et vigueur de longue durée, Amyot, Péric. 26. Par diligence et assiduité d'advocasser, Amyot, Crassus, 11.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ASSIDUITÉ. - HIST. Ajoutez : XIIe s. Assiduité de lire soit à toi, Bonnardot, Texte lorrain, dans Romania, t. V, p. 311.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « assiduité »

Étymologie de assiduité - Littré

Provenç. assiduitatz ; anc. espagn. asiduidad ; portug. assiduidade ; ital. assiduità ; de assiduitatem, d'assiduus (voy. ASSIDU).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de assiduité - Wiktionnaire

Du latin assiduitas → voir assidu.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « assiduité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
assiduité asidµite play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « assiduité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « assiduité »

  • Pour que les responsables de l'enfant encourent des sanctions pénales, il faudrait que la situation s'envenime. Par exemple, cela pourrait se traduire par la persistance du défaut d'assiduité malgré des tentatives de remédiation et de dialogue répétées avec la famille. "L'inspecteur d'académie-directeur académique des services de l'éducation nationale peut saisir le procureur de la République qui jugera des suites à donner", indique le ministère de l'Éducation nationale. www.pourquoidocteur.fr, Retour à l’école le 22 juin : quelles sanctions pour les parents d'élèves s'ils ne se plient pas à l'obligation ?
  • Après l'annonce par Emmanuel Macron d'une rentrée le 22 juin, les inquiétudes montent quant au retour en classe des enfants. La loi permet de faire l'instruction à la maison mais sous certaines conditions. Elle impose par ailleurs une obligation d'assiduité. Mais les sanctions sont très théoriques. Franceinfo, Déconfinement : que risque-t-on si notre enfant ne retourne pas à l'école le 22 juin ?
  • Les élus ont voté les indemnités mensuelles brutes du maire, de ses adjoints et des conseillers délégués. Elles s’élèvent respectivement à 2 831, 48 €, 980, 13 € et 75, 26 €. Annie Gloaguen (AF) a déploré que « tous les conseillers ne reçoivent pas d’indemnités. On souhaite s’engager et être reconnus au sein de ce conseil ». Vincent Esnault a, de son côté, invité les élus à plus d’assiduité et souhaité que « le présentiel soit pris en compte dans le versement de ces indemnités ». Le Telegramme, L’opposant Vincent Esnault invite les élus à plus d’assiduité - Fouesnant - Le Télégramme
  • Les équipes françaises n’ont pas encore repris et les équipes étrangères terminent leur championnat. Puel aimerait préparer la finale en voyant ses joueurs affronter des équipes « de valeur ». Le coach est néanmoins satisfait « de l’assiduité et la fraîcheur mentale » de son groupe depuis la reprise, même si tous ne sont pas revenus au niveau physique adéquat. , ASSE (AS Saint-Étienne football) | Claude Puel est satisfait de «l’assiduité et de la fraîcheur mentale» des joueurs de l’ASSE

Images d'illustration du mot « assiduité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « assiduité »

Langue Traduction
Corse assistenza
Basque bertaratzea
Japonais 出席
Russe посещаемость
Portugais comparecimento
Arabe الحضور
Chinois 出勤率
Allemand teilnahme
Italien partecipazione
Espagnol asistencia
Anglais attendance
Source : Google Translate API

Synonymes de « assiduité »

Source : synonymes de assiduité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « assiduité »



mots du mois

Mots similaires