La langue française

Fourreau

Définitions du mot « fourreau »

Trésor de la Langue Française informatisé

FOURREAU, subst. masc.

A.− Enveloppe protectrice d'un objet allongé.
1. Gaine allongée, étui de protection et de rangement (d'un objet généralement de même forme), en métal, en cuir ou en matière souple. Fourreau de parapluie; fourreau d'épée, de sabre, de poignard; fourreau d'un couteau de chasse; corps, bouterolle, chape, frettes d'un fourreau. Il avait au côté sa « Joyeuse » engainée dans un fourreau d'or (Chateaubr., Mém.,t. 1, 1848, p. 317).Elle se planta, tenant tout droit le drapeau, dans son fourreau de cuir (Zola, Bête hum.,1890, p. 33):
1. Blanche m'emmène dans sa chambre, pour le distraire tandis qu'il se rase et achève sa toilette. Il s'éponge le visage avec des tampons de coton hydrophile qu'il sort d'un grand fourreau de métal. Gide, Journal,1917, p. 633.
P. métaph. Le Nautilus, emporté par son hélice, voyageait dans un fourreau d'éclairs (Verne, Vingt mille lieues,t. 2, 1870, p. 176).Des œufs mollets enveloppés dans un fourreau de gelée de viande aromatisée aux herbes (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, Rosier MmeHusson, 1887, p. 682).
(Faux-)fourreau. Second fourreau enveloppant le premier. (Dict. xixeet xxes.).
Loc. fig. Tirer l'épée du fourreau (cf. épée B 3 a). Remettre l'épée au fourreau (cf. épée B 3 a). Son épée ne tient pas au fourreau (cf. épée B 3 b). Proverbe L'épée use le fourreau (proverbe) (cf. épée D 3).
2. [P. anal. de forme] Gaine, enveloppe protectrice naturelle. La teigne [se promène au fond de l'eau] dans un fourreau qu'elle s'est formé de débris de plantes (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 194).Quantité de larves de phryganes se traînaient dans leur bizarre fourreau de brindilles (Gide, Si le grain,1924, p. 415):
2. Car les arbres continuaient à vivre de leur vie propre et, quand ils n'avaient plus de feuilles, elle brillait mieux sur le fourreau de velours vert qui enveloppait leurs troncs ou dans l'émail blanc des sphères de gui qui étaient semées au faîte des peupliers, rondes comme le soleil et la lune dans la Création de Michel-Ange. Proust, Swann,1913, p. 424.
Spécialement
a) BOT. Gaine d'un épi naissant. (Ds Littré, DG et Rob.).
b) ANAT. ANIM. Gaine cutanée contenant la verge (chez certains animaux dont le cheval). La verge de l'éléphant est repliée dans son fourreau en forme de double S (Cuvier, Anat. comp.,t. 5, 1805, p. 65).
B.− P. ext., domaine de l'habillement
1. Robe ou jupe étroite, moulant le corps, souvent robe du soir ou robe d'apparat. Fourreau long, noir, de soie, de satin, en lamé. La robe de Mademoiselle Baptistine était coupée sur les patrons de 1806, taille courte, fourreau étroit, manches à épaulettes, avec pattes et boutons (Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 92).Il aperçut Berthe dans une étroite robe noire et pailletée; ses belles épaules très découvertes émergeaient du fourreau sombre (Chardonne, Épithal.,1921, p. 388):
3. Une étroite robe, ou, pour mieux dire, un fourreau de gaze transparente, moulait exactement les contours juvéniles de son corps élégant et frêle; cette robe, coupée au-dessous du sein, laissait les épaules, la poitrine et les bras libres dans leur chaste nudité. Gautier, Roman momie,1858, p. 198.
En appos. Robe, jupe(-)fourreau (cf. Pourrat, Gaspard,1930, p. 24).Cf. aussi brocart ex.
2. Vêtement étroit qui moule le corps, que l'on porte gén. sous un autre vêtement (souvent une robe transparente). Elle suivait de l'œil les ondulations de sa forme longue dans le fourreau de satin noir autour duquel flottait une tunique légère (France, Lys rouge,1894, p. 5).Les danseuses professionnelles : Chinoises dans leur fourreau de soie brochée (Malraux, Cond. hum.,1933, p. 196).
3. Vx. Robe d'enfant très étroite. La première fois qu'on leur ôta leur fourreau pour les conduire à la messe en culottes, ils [les bessons] furent habillés du même drap (Sand, Pte Fad.,1849, p. 15).Vêtue d'un étroit fourreau d'enfant en tricot de laine, elle lavait et repassait sa précieuse robe blanche (Sand, Hist. vie,t. 4, 1855, p. 210).
4. Région. (Suisse), vieilli. Grand tablier féminin couvrant tout le corps, et réservé aux travaux salissants. Un choix de beaux fourreaux, bonne cretonne. Tabliers japonais, le fourreau japonais (L'Impartial, La Chaux-de-Fonds, 4 mars 1909ds Pierreh. 1926).
5. Arg., pop. Synon. de pantalon.J'ai été chez l'fringueur pour me faire faire un fourreau [= pantalon] (Bruant1901, p. 418).Avec la mode des fourreaux rétrécis dans le bas, les hommes paraissent avoir de grands panards (Le BretonArgot1975).
Prononc. et Orth. : [fuʀo]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. [Ca 1100 furrer « enveloppe allongée destinée à recevoir une chose de même forme quand on n'en fait pas usage » (Roland, éd. J. Bédier, 444)]; ca 1174 forrel « id. » (Benoit, Chron. des ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 24467); 2. a) av. 1614 fourreau « habillement étroit des soldats » (Brantôme, Couronn. fr., VI, 106 ds Gdf.); b) ca 1780-1800 « robe étroite, de forme droite » (vêtement que portaient les femmes depuis le règne de Louis XVI jusque sous le Premier Empire d'apr. Littré). Dér. de l'a. fr. fuerre « gaine de l'épée » (ca 1165-70, Erec et Enide, 877 ds T.-L.) du germ. *fodr qu'on suppose d'apr. le got. fodr « gaîne de l'épée » (Feist), a. h. all. fôtar « étui » (Graff t. 3, col. 379), lat. médiév. fodorus (1010 « fourreau » ap. Nierm., p. 439) suff. -eau*, peut-être dû au besoin de distinguer fuerre « fourreau » de son homon. fuerre « fourrage, paille » (feurre*). Fréq. abs. littér. : 345. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 702, b) 777; xxes. : a) 473, b) 165. Bbg. Quem. DDL t. 16.

Wiktionnaire

Nom commun

fourreau \fu.ʁo\ masculin

  1. Enveloppe de métal, de cuir ou d’étoffe ajustée à la forme allongée de l’objet qu’elle renferme et destinée à le protéger quand on ne s’en sert plus.
    • N’importe, dit Coconnas, j’ai bien de la peine à remettre mon épée dans le fourreau avant de m’être assuré qu’elle pique aussi bien que les lardoires de ce gaillard-là. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. IV ; Calmann Lévy éditeurs, Paris, 1886, page 45)
    • […] : le Capitaine y dirige son escadron et, sans faire remettre au fourreau le sabre qui reste suspendu à la dragonne, il commande : haut le fusil. — (Vicomte Ulric-Guelfe de Civry, Un engagement de cavalerie, le combat de Buzancy, 27 Août 1870, Londres : Arliss Andrews, 1878)
    • Elle vit sa main qui se crispait sur le manche du poignard qu’il portait à sa ceinture ; elle vit la lame sortir du fourreau — (Michel Zévaco, Le Capitan, ch. XII, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Faux fourreau, Sorte de fourreau dont on couvre le véritable fourreau d’une épée, d’un pistolet, etc., pour le garantir de la poussière ou de la pluie.
    • (Figuré) Tirer l’épée du fourreau, Commencer les hostilités. Remettre l’épée au fourreau, Faire la paix.
    • (Proverbial) (Figuré) L’épée, la lame use le fourreau, une trop grande activité d’esprit nuit à la santé.
  2. Choses rappelant la forme du fourreau.
    1. Robe de forme étroite.
    2. Enveloppe des épis quand ils commencent à se former.
    3. Enveloppe enterrée servant à faire passer et protéger des câbles.
      • France Télécom est désormais propriétaire des fourreaux historiquement construits par l’Administration des Postes et Télécommunications pour établir le réseau téléphonique.
      • Il semble qu'il soit plus difficile de tirer plusieurs câbles séquentiellement dans un même fourreau que de les tirer simultanément. — (http://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/consult-ftth-mutualisation-immeuble-juillet07.pdf)
      • On distingue généralement les fourreaux PVC et les fourreaux PEHD. — (http://www.ant.equipement.gouv.fr/article.php3?id_article=17)
    4. (Cyclisme) (Motocyclisme) Chacun des deux bras de la fourche d’un vélo qui partent du pivot de fourche.
      • Pour son train avant rigide, garant d’une grande stabilité, Bertrand a sélectionné une fourche GCB fabriquée en Italie. Les fourreaux de 54 mm sont usinés dans l’aluminium, et les tubes de 43 mm dans du chrome molybdène. — (Claude de la Chapelle, Passion Harley, EDI8, 2014, p. 121)
      • Une fourche qui arrive régulièrement en butée et qui "pompe" trop au pédalage demande une augmentation de la précontrainte : soit en comprimant le ressort dans les fourreaux, soit en rajoutant un peu d'air, selon les modèles. — (Christian Taillefer, Alain Dalouche, VTT : Descente, free ride, enduro : S’initier et progresser, éditions Amphora, 2010, p. 41)
  3. (Anatomie) Chez les animaux, protection de peau contenant le pénis lorsqu’il est rétracté au repos.
  4. (Militaire) Bande de tissu, portant l’indication d’un grade, que l’on glisse sur une patte d’épaule.
    • Le fourreau d’épaule remplace aujourd’hui l’épaulette.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FOURREAU. n. m.
Enveloppe de métal, de cuir ou d'étoffe ajustée à la forme allongée de l'objet qu'elle renferme et destinée à le protéger quand on ne s'en sert plus. Fourreau d'épée. Tirer l'épée hors du fourreau, du fourreau. Fourreau de pistolet, de revolver. Fourreau de baïonnette. Fourreau de parapluie. Faux fourreau, Sorte de fourreau dont on couvre le véritable fourreau d'une épée, d'un pistolet, etc., pour le garantir de la poussière ou de la pluie. Fig., Tirer l'épée du fourreau, Commencer les hostilités. Remettre l'épée au fourreau, Faire la paix. Prov. et fig., L'épée, la lame use le fourreau. Une trop grande activité d'esprit nuit à la santé. Il a des emplois techniques où il désigne des Choses rappelant la forme du fourreau. Il désigne notamment Certaines robes d'enfant ou de femme, de forme étroite; l'Enveloppe des épis quand ils commencent à se former, etc.

Littré (1872-1877)

FOURREAU (fou-rô) s. m.
  • 1Sorte de gaîne, d'enveloppe servant à recouvrir un objet pour le préserver. Fourreau d'épée, de baïonnette. Fourreau de parapluie. Jacques 1er, avec beaucoup de courage, sentit toute sa vie un frémissement involontaire quand on tirait une épée du fourreau, Voltaire, Dict. phil. Influence. Occam demanda à l'empereur Louis de Bavière qu'il défendît sa plume par son épée impériale contre Scot…heureusement l'épée de Louis de Bavière resta dans le fourreau, Voltaire, ib. Sottise. Le fourreau de pure soie que notre chenille se construit dans la tête du chardon, Bonnet, Observ. 19, Insectes.

    Faux fourreau, sorte de fourreau dont on couvre le vrai fourreau d'une épée, d'un pistolet, etc.

    Fig. C'est que je voulais, bourreau, Que … Ma dague au pommeau d'agate Eût ta gorge pour fourreau, Hugo, Orientales, 30.

    Fig. Le fourreau est jeté, se dit d'une guerre à outrance. Quelque insensée que fût l'entreprise d'Albéroni sans alliés, le fourreau était jeté, Saint-Simon, 475, 114.

    Tirer l'épée du fourreau, commencer la guerre. Remettre l'épée au fourreau, faire la paix.

    Coucher comme l'épée du roi dans son fourreau, ou, simplement, coucher dans son fourreau, coucher tout habillé.

    Fig. La lame use le fourreau, se dit d'une personne chez qui la grande activité de l'âme use le corps.

  • 2Robe d'enfant. On mit à cette petite fille un fourreau.

    Nom depuis le règne de Louis XVI jusque sous le premier empire, d'une robe de femme taillée d'une façon étroite et tout d'une venue.

  • 3Morceau de peau dont on garnit le trait d'un harnais à l'endroit où il frotte contre le flanc du cheval.
  • 4 Terme de vétérinaire. Repli cutané, qui enferme la verge des chevaux et autres animaux dans l'état d'inaction.
  • 5Tuyau de tôle dans lequel est ajustée une bascule pour le service d'une sonnette.

    Tuyau de cuivre rapporté au haut d'un corps de pompe pour servir de réservoir à l'eau.

  • 6Grand cartouche qui renferme plusieurs pots à feu d'artifice.
  • 7Morceau de parchemin dont les batteurs d'or enveloppent les moules, pour que les feuilles d'or ne se dérangent point.
  • 8Ce qui enferme et couvre l'épi quand il n'est pas encore bien formé.
  • 9Mésange à longue queue.

HISTORIQUE

XIe s. Contre deus deies [à deux doigts près] l'ad du furrer jetée [son épée], Ch. de Rol. XXXIII.

XIIe s. Cil bastart jugleor qui vont par ces vilax [villes], à [avec] ces grosses vieles as depennez forriax, Chantent de Guiteclin…, Sax. II.

XIIIe s. Et salirent sus, et traisent les espées des fuerres, et se ferirent grans cols [coups] sour les heaumes et sour les escus, Chr. de Rains. Nus mestre du mestier desus dit ne puet faire fourrel, ne cofiniau, ne autre estui, s'il n'a double fonz desous et desus, Liv. des mét. 165. S'il veut porter arc et sajetes, port [qu'il porte] l'arc destendu et les sajetes en le [la] main ou en forrel, Beaumanoir, LVIII, 13.

XVe s. À ces mots dit messire Pierre de Craon en tirant son espée hors du fuerre : à mort, à mort Cliçon ! si vous faut mourir, Froissart, III, IV, 28.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* FOURREAU, s. m. ce mot a l’acception commune de gaîne & d’étui, celle de contenir, couvrir, envelopper, préserver ; mais avec l’acception particuliere d’être long, qui le distingue de gaîne, & de n’avoir point de couvercle, qui le distingue d’étui.

Fourreau : les Artificiers appellent ainsi le grand cartouche des trompes, qui renferme plusieurs pots-à-feu entassés les uns sur les autres. Voyez Trompe & Pot-à-feu.

* Fourreau d’Epée, (Fourbisseur.) espece de gaîne, d’étui ou d’enveloppe, qui sert à couvrir la lame & à la garantir de l’humidité. Voyez Epée. Le faux-fourreau est une longue enveloppe ou gaîne de peau qui garantit le fourreau, comme le fourreau garantit l’épée.

* Fourreau, en termes de Batteur-d’or, c’est une espece d’étui sans fond, composé de vélin, dont on enveloppe les outils pour que les feuilles ne se dérangent point. On en met toûjours deux en sens contraire ; ensorte que la partie de l’outil qui n’est pas renfermée dans l’un, l’est par l’autre, & qu’il n’y a jamais qu’un côté qui ne le soit par aucun. On fait glisser l’outil des fourreaux, en le prenant & en le poussant vers l’ouverture, pour examiner dans quel état est l’or.

* Fourreau, (Bourrelier.) c’est une espece d’étui de peau, ou même de cuir, qui couvre la portion du trait qui correspond au flanc du cheval, & qui empêche que cette partie ne soit dépouillée de son poil par le frottement du trait.

* Fourreau, (Ceinturier.) papier, parchemin ou autre corps flexible & mou, qu’on roule & qu’on place dans les pendans d’un baudrier, pour les soûtenir & en conserver la forme.

* Fourreau, (Econ. rustiq.) il se dit des feuilles qui couvrent l’épi du froment, de l’orge & des autres graines, lorsqu’il n’est pas encore formé ni sorti.

Fourreau, (Manege & Maréchall.) La partie que dans le cheval nous nommons le fourreau, n’est autre chose que l’espece de gaîne qui en recele & qui en recouvre le membre. Cette gaîne dont la situation est suffisamment connue, est un prolongement de la peau ; extérieurement elle se présente comme une sorte de poche flotante, d’une consistance très forte & très-épaisse, qui cede sans s’étendre dans le tems de l’érection, & qui paroît ouverte sur le devant lorsque le membre est retiré. Son orifice a la forme d’un bourrelet ; il est garni d’un plus ou grand nombre de rides & de plis differens. C’est sur la portion inférieure de ce même bourrelet, que l’on découvre dans quelques chevaux deux sortes de mammelons assez voisins l’un de l’autre ; d’où il n’est pas étonnant que l’on ait pensé qu’il en est qui ne sont pas absolument dépourvûs de mammelles, mais d’où il est singulier que l’on ait voulu conclure que ceux dans lesquels on n’observe aucune élévation qui puisse les annoncer, n’en ont pas toûjours été privés. Aristote a usé de plus de réserve. Lorsqu’il n’en a pas apperçu la plus legere trace, il n’a pas cru devoir supposer qu’elles avoient existé, & qu’elles étoient affaissées ou détruites par l’âge : j’ai vû d’ailleurs une multitude de jeunes chevaux, dans lesquels malgré les recherches les plus scrupuleuses, je n’ai jamais pû en reconnoître le moindre vestige. Je ne sai au surplus si ce grand naturaliste a parlé d’après des observations exactes & répétées, lorsqu’il a dit : equi mammas non habent, nisi qui matri similes prodiere.

Le fourreau est ordinairement dénué de poil. Comme il est dans la peau du membre une quantité de cryptes folliculeux du genre des glandes sebacées, que dans l’homme nous nommons glandes odoriférantes de Tison, & qui filtrent une humeur grasse & très-fétide, dont l’amas & le séjour peut causer des inflammations, il importe extrèmement de laver & de nettoyer avec soin cette poche. Voyez Panser. Il arrive souvent aussi qu’elle paroît enflée, sur-tout après que l’animal a séjourné long-tems dans l’écurie : ces sortes d’enflures auxquelles les chevaux entiers sont plus sujets que les chevaux hongres, ne résistent jamais aux bains de riviere, & à un exercice modéré. Ceux qui ne seront point à-portée d’avoir recours à ces bains, étuveront fréquemment cette partie avec de l’eau fraîche ; ce qui produira les mêmes effets. (e)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « fourreau »

De l’ancien français fouriel, forrel, diminutif de fuere (« gaine »), de l’ancien bas francique *fôder (« couverture ») (cf. néerlandais voeder « doublure ») ; cf. occitan fodra, italien foderare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diminutif de l'ancien français fuere (conservé dans le parler génevois : une fourre, un fourreau) qui signifiait fourreau ; ital. fódero ; espagn. et portug. forro. Fuere et les autres formes romanes viennent du germanique : gothique et anc. haut allem. fôdr, fourreau, gaîne ; suéd. foder ; allem. mod. Futter, gaîne, enveloppe extérieure. Mais le français donnait aussi à fuerre, feurre, foare, le sens de paille ou fourrage, qui a la même origine (voy. FEURRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fourreau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fourreau furo

Évolution historique de l’usage du mot « fourreau »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fourreau »

  • Une robe en dentelle noire brodée de sequins des années 1940, recouverte d'un tulle aspergé de gouttelettes d'argent massif pris dans du silicone. Délicatesse et haute technicité. Une petite traîne termine ce fourreau étroit, permettant de ne pas entraver la démarche: Michaela s'avance en confiance, légère et conquérante. LaProvence.com, France - Monde | Pas de défilés à Paris: les clientes de Julien Fournié enchantées | La Provence
  • L’épée use le fourreau. De Proverbe français
  • Le foie de mon ennemi est le fourreau de mon épée. De Proverbe tibétain
  • Le fourreau doré de la compassion cache parfois le poignard de l’envie. De Friedrich Nietzsche
  • Le glaive de la justice n'a pas de fourreau. De Joseph de Maistre / Les soirées de Saint Petersbourg
  • L'âme est une épée, le corps n'est qu'un fourreau. De Henry St John Bolingbroke
  • Qui tire l'épée contre son prince doit jeter le fourreau. De John Heywood / Proverbs in the English tongue
  • L'épée de la résistance passive n'a pas besoin de fourreau et nul ne peut en être dépossédé par la force. De Gandhi
  • L'épée use le fourreau, dit-on quelquefois. Voilà mon histoire. Mes passions m'ont fait vivre, et mes passions m'ont tué. De Jean-Jacques Rousseau / Rêveries du promeneur solitaire
  • Enveloppe. Linceul d'un document ; fourreau d'une facture ; cosse d'un versement ; couvre-lit d'une lettre d'amour. De Ambrose Bierce / Le Dictionnaire du diable
  • Le meilleur soldat est celui qui ressemble à une pierre. Sans sortir la lame du fourreau, il réussit à prouver que personne ne pourra le vaincre. De Paulo Coelho / La Cinquième montagne
  • L'épée ne s'arrête pas juste à la limite du droit ; il est de sa nature de rentrer malaisément dans le fourreau quand elle s'est une fois échauffée dans la main de l'homme. De Henri Lacordaire / Pensées choisies
  • Le câble d’atterrage de la Courance est, pour la société, « une première qui s’est très bien passée », d’après William Marchalot qui a dirigé les opérations sur place. Celles-ci ont commencé par le positionnement de la barge Gaverland du groupe Herbosch-Kiere, venue de Belgique pour creuser les 280 mètres d'une souille destinée à accueillir le fourreau contenant le câble d’atterrage Prysmian. Une fois ce travail de positionnement précis réalisé, les équipes d'AMS ont traversé la Loire pour se rendre à Paimboeuf où le fourreau de 280 mètres était stocké dans un ancien chantier naval désaffecté. Celui-ci a été mis à l’eau en deux fois grâce à un rail disposé à terre qui a amené le fourreau à l’eau où celui-ci a été hissé par un treuil de remorqueur. Une fois le fourreau à l’eau, il a été mis en flottaison et pris en charge par un remorqueur à chacun de ses bouts. Les vedettes de lamanage et de surveillance se sont placées le long du fourreau pour éviter qu’il se torde. Le convoi s’est ensuite dirigé vers le quai des réparations de Saint-Nazaire où le câble a été mis en attente, amarré à un coffre, pendant 12 heures pour profiter d’un courant de marée favorable. Il a ensuite été remorqué vers la Courance où il a été aligné au-dessus de sa souille. Une opération de grande précision menée avec notamment des géomètres et les équipes de Prysmian, en plus des moyens électroniques. Le câble a été amené par le remorqueur à 15 mètres de la plage puis raccordé sur un treuil à terre. Tout le long du fourreau en flottaison, les vedettes ont veillé à son bon alignement de manière à ce que, une fois son système de coulage activé, il tombe impeccablement dans sa souille. Mer et Marine, LHD installe le câble d'atterrage du champ éolien de Saint-Nazaire | Mer et Marine
  • 99,9 % des habitants de ces communes peuvent donc souscrire, s’ils le souhaitent, à une offre TV et/ou internet auprès de la régie Fibr’agglo. Aucun autre opérateur n’en propose pour l’instant. « Nous comptons un peu plus de 4 500 abonnés aujourd’hui », précise Jacques Koenig, qui a aussi la casquette de directeur de cette régie. Pour un raccordement, le délai est « de 15 jours à trois semaines », ajoute-t-il. Sauf quand un obstacle se présente : « Un locataire doit avoir l’accord de son propriétaire. Certains refusent… », indique Jacques Koenig. « En cas de raccordement par voie souterraine, il se peut parfois que le fourreau soit obstrué. Il faut alors intervenir. Si c’est sur la voie publique, l’agglo s’en charge. Si c’est sur un terrain privé, c’est à la charge du propriétaire », ajoute François Noirot, chargé de mission à l’Agglo. , Economie | Déploiement de la fibre optique par l’Agglo : où en est-on ?
  • On commence par le fourreau. Si celui-ci est visuellement attrayant, malheureusement il est très fin et de notre côté il a subi les désagréments du transport. MaXoE, Unboxing Little Town Hero Big Idea Edition : Une version physique bien garnie ! (PS4, Switch) - MaXoE
  • Bien connus des Nordiques, les Moomins (ou Moumines en français) sont des personnages créés par la finlandaise Tove Jansson dans les années 1950 qui représentent une famille de trolls aux allures d’hippopotames. C’est de cet univers que se sont inspirés les designers de Golf Coat, un fournisseur de matériel de golf, pour mettre en valeur des balles destinées aux amateurs de ce sport. La marque a choisi un emballage composé d’une boîte en carton ondulé microcannelé blanc, produit à partir du MetsäBoard Natural WKL Bright, entourée d’un fourreau en kraftliner blanc Natural FBB de 270 g/m², également produit par Metsä Board. Les caractères des Moomins sont imprimés sur la pochette fourreau. La dorure apporte un toucher « exclusif » selon la marque. Le matériau rompt avec les codes du marché, dominé par le plastique. Le pack est fabriqué par Finnish Cadpack qui a également participé au processus de conception. « Nous voulions que l'emballage soit à la fois attrayant et luxueux, et aussi durable que possible. Il est important de prendre en considération l'environnement dans toutes les étapes, du produit à son emballage », explique Aki Kuivaniemi, directeur général de Golf Coat. emballagesmagazine.com, Un coffret tout en carton pour les balles de golf
  • Kimono en dentelle de Lyon pulvérisé d’or blanc et d’or jaune, robe fourreau en nylon mousse dernière génération, robe-manteau de tissus composés à 100% de bouteilles recyclées ou encore combinaison en cuir stretch avec dessin à l’or… Ces looks époustouflants, alliance du luxe et de la technologie, déclinant textiles techniques et d’avant-garde, luminescence, connectique ou recyclage, dessineront en toile de fond les liens toujours existants entre l’industrie de la mode et les entreprises textiles d’Auvergne-Rhône-Alpes notamment. Entrée libre Pour les Journées européennes du patrimoine, la nouvelle exposition temporaire du Musée de Bourgoin-Jallieu, réalisée en collaboration avec la styliste Anna-Barbara Aumüller, ouvre ses portes ! Unidivers, Mode au futur Musée de Bourgoin-Jallieu Bourgoin-Jallieu samedi 19 septembre 2020
  • Ils sont plus d’une cinquantaine en France à maîtriser ce procédé de façon artisanale. Avec un bloc de 22 kg de minerai (magnétite extraite d’ancienne mine désaffectée et traitée sur place pour éliminer les impuretés et le conditionner en poudre) et l’équivalent en charbon (dans notre cas ce sera du charbon de bois trié à la granulométrie désirée), les deux larrons obtiendront une "loupe" de quelques kilos. Entre-temps il aura fallu un bon mois pour concevoir le four, son chapeau métallique, la tuyère et le fourreau de contrôle de qualité de la fusion et d’envoi d’air pour activer le foyer et le jour J éliminer le laitier à la surface du liquide en fusion, insérer toutes les 3 ou 4 minutes 300 g de poudre de minerai et du charbon de bois, surveiller température pour récupérer la dite "loupe" qui aura alors autour de 1400-1500° de température. Il faudra alors la compacter jusqu’à la taille d’un couteau ! Ce couteau, soit dit en passant, coûtera au bas mot 100 fois, au moins, le prix d’un Opinel de même taille ! Le prix de la passion. La chambre des métiers devrait être présente pour l’enregistrement patrimonial de l’exercice et si possible un cinéaste pour réaliser un petit documentaire pour garder en mémoire car, dans le contexte, l’ouverture au public est interdite. ladepeche.fr, Beaumont-de-Lomagne. Patrimoine artisanal : une oxydoréduction en projet - ladepeche.fr

Traductions du mot « fourreau »

Langue Traduction
Anglais scabbard
Espagnol vaina
Italien fodero
Allemand scheide
Chinois 刀鞘
Arabe غمد
Portugais bainha
Russe ножны
Japonais
Basque scabbard
Corse scappatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « fourreau »

Source : synonymes de fourreau sur lebonsynonyme.fr

Fourreau

Retour au sommaire ➦

Partager