La langue française

Doublure

Sommaire

  • Définitions du mot doublure
  • Étymologie de « doublure »
  • Phonétique de « doublure »
  • Évolution historique de l’usage du mot « doublure »
  • Citations contenant le mot « doublure »
  • Images d'illustration du mot « doublure »
  • Traductions du mot « doublure »
  • Synonymes de « doublure »

Définitions du mot doublure

Trésor de la Langue Française informatisé

DOUBLURE, subst. fém.

A.− Chose ou personne servant de double à une autre, avec laquelle elle est dans un rapport d'identité ou de similarité. Je voyais dans l'image graphique l'exacte doublure du son qui lui correspondait (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 24):
1. ... mais si l'on rétablit la notion de formes et de mécanismes réels, la finalité n'est plus un complément, elle n'est plus qu'une doublure inutile. Ruyer, Esquisse d'une philos. de la struct.,1930, p. 330.
Spécialement
1. MUS. ,,La reproduction simultanée d'une note à une ou plusieurs octaves, ou à l'unisson, s'appelle doublure`` (Dubois, Harm., 1921, p. 11).
2. Personne qui en remplace une autre, qui se substitue à elle.
a) Domaine du spectacle.Acteur ou actrice qui a pour fonction d'en remplacer un(e) autre en cas de besoin. La doublure d'une vedette; faire jouer une doublure. Elle parle d'une façon admirable de sa vie de théâtre... Plus tard, elle nous raconte l'histoire de la doublure dans le rôle du policier (Green, Journal,1929, p. 12).Les cascadeurs sont des doublures auxquelles il est le plus souvent fait appel (Media1971) :
2. ... Paz se rendit au faubourg du Temple et demanda mademoiselle Turquet, pendant l'été la doublure de la plus illustre écuyère du Cirque, et comparse au théâtre du boulevard pendant l'hiver. Balzac, La Fausse maîtresse,1841, p. 39.
Au fig. Personne qui est (comme) la copie d'une autre. Vous occupez sa place, votre visage masque une absence; vous êtes une remplaçante, une doublure, un reflet (Mauriac, Journal 1,1934, p. 32).
b) Arg. Personne qui sert de couverture à un malfaiteur. [Les agents de l'autorité] insinuaient obligeamment que j'étais la doublure de certain loup-garou, dont les apparitions très problématiques glaçaient d'effroi les fortes têtes du pays (Vidocq, Mém.,t. 2, 1828-29, p. 26).
B.− TECHNOL. Étoffe ou autre matière souple qui sert à garnir l'intérieur de quelque chose. Doublure de soie, de satin; coudre, découdre une doublure. Suzanne (...) cachait dans la doublure des sièges, derrière le bois des fauteuils (...), des petits bouts de papier soigneusement pliés (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 31).L'argent et les papiers clandestins étaient cousus dans la doublure (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 326).
Prononc. et Orth. : [dubly:ʀ]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1376 « étoffe, matière servant à doubler » (L.-V. Delisle, Mandements et actes divers de Charles V, Paris, 1874, p. 676 ds Littré); 2. 1808 théâtre (Hautel). Dér. du rad. de doubler*; suff. -ure*. Fréq. abs. littér. : 145. Bbg. Lew. 1960, p. 92. − Rog. 1965, p. 34, 91. − Uren (O.). Le Vocab. du cin. fr. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 208.

Wiktionnaire

Nom commun

doublure \du.blyʁ\ féminin

  1. Étoffe ou toute autre matière dont une autre est doublée.
    • Le vêtement renfermait des papiers dans la doublure. Mais, quelle que fût sa curiosité, l’obscurité était trop profonde pour qu’il les sortît de leur cachette et les examinât. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 98 de l’éd. de 1921)
    • Au fond de sa poche, un œuf d’agace, pourri, cassé qui poissait la doublure et empestait. — (Louis Pergaud, « La Traque aux nids », in Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Dirait-il que le mouvement de la marche avait révélé la doublure de ce vêtement —était-ce de la castorette ?—, outre une jupe de tweed qui descendait jusqu’au genou ? — (Angelo Rinaldi, Où finira le fleuve, chap. 1, éd. Fayard, 2006)
  2. (Théâtre) Acteurs et actrices qui remplacent les chefs d’emplois dans leurs rôles.
    • Ce comédien est la doublure d’un tel.
    • Dans la troupe, ce fut une consternation générale. Pas tellement à cause de ce que Manola était sympa, mais parce que chacun avait réalisé subitement qu’il n’avait pas encore de doublure, qu’il faudrait trouver une autre grande vedette pour prendre le rôle […] et qu’il faudrait au moins un mois avant de reprendre le spectacle. — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors, ch. II, Série noire, Gallimard, 1956, page 19)
    1. (Péjoratif) Double, pâle copie.
      • Cet homme n’est que la doublure de cet autre.
  3. (Tauromachie) Remplaçant, dans une corrida.
    • Ce spectacle n’a pas d’entr’acte, rien ne le suspend, pas même la mort d’un torero. Comme nous l’avons dit, les doublures sont là tout habillées et armées en cas d’accidents. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)

Nom commun

doublure \Prononciation ?\

  1. (Livre) Feuille de garde d’un livre, généralement en cuir, décorée de façon élaborée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DOUBLURE. n. f.
Étoffe ou, par extension, Toute autre matière dont une autre est doublée. La doublure d'un manteau, d'une robe, d'une reliure, d'un coffret. En termes de Théâtre, il se dit des Acteurs et actrices qui remplacent les chefs d'emplois dans leurs rôles. Ce comédien est la doublure d'un tel. Le spectacle a été fort ennuyeux, nous n'avions que des doublures. Il s'emploie au figuré dans un sens défavorable. Cet homme n'est que la doublure de cet autre.

Littré (1872-1877)

DOUBLURE (dou-blu-r') s. f.
  • 1Étoffe dont un habit, un manteau est doublé.

    Terme de carrossier. Panneaux de bois blanc placés dans l'intérieur des voitures pour porter la matelassure et la garniture d'étoffe.

    Terme de tabletterie. Or ou argent dont sont revêtues les tabatières d'écaille, de vernis ou autres, quand le dessus n'est pas de la même matière.

    Terme de construction. Bandes ou dalles de pierre que l'on rapporte sous les tranches de marbre.

    Défaut occasionné par une soudure manquée.

  • 2 Terme de théâtre. Celui qui joue les rôles en l'absence du chef d'emploi. La pièce fut jouée par des doublures.

    Ce mot ne se prend guère qu'en mauvaise part. On dirait bien d'un bon acteur qu'il en double un autre, mais non pas qu'il en est la doublure. Au commencement de ce siècle Armand doublait Fleury au Théâtre-Français ; ce n'était pas une doublure.

    PROVERBE

    Fin contre fin ne vaut rien pour doublure ou n'est pas bon à faire doublure, c'est-à-dire entreprendre de tromper aussi fin que soi, c'est perdre sa peine.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DOUBLURE. Ajoutez :
3 Terme de métallurgie. Doublure ou crique, fente verticale ou longitudinale dans le fer ; c'est un défaut, F. Liger, la Ferronnerie, Paris, 1875, t. I, p. 73.

Ajoutez : - HIST. XIVe s. VIII aulnes d'escarlatte fine de Broisselle [Bruxelles] pour doubleures à chaperons, Mandements de Charles V, 1376, Paris, 1874, p. 676.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DOUBLURE, s. f. (Orfévr.) défaut qui provient de la fonte & du mal forgé des métaux : de la fonte, parce que lorsque l’on coule l’or & l’argent, il arrive souvent qu’ils bouillonnent, & produisent des concavités que le marteau applatit, & dont on ne s’apperçoit souvent qu’au fini de l’ouvrage, parce qu’alors une des deux épaisseurs se trouvant usée par le travail, dont elle aura plus souffert que l’autre, se détache, & découvre des saletés renfermées entre deux.

Du mal forgé, parce qu’un ouvrier mal-adroit replie souvent avec son marteau une partie de la matiere sur elle-même, & continue de la forger jusqu’à ce que ses pieces soient d’épaisseur, sans y faire attention.

Il est aisé de remarquer celles qui viennent de la fonte ou de la mal-adresse de l’ouvrier ; les premieres renferment toûjours des saletés, comme des sels ou des terres ; & les secondes présentent un champ lice.

Doublure, (Orfév.) se dit de l’or ou de l’argent qui revêt intérieurement les tabatieres d’écaille, de vernis ou autres, dont le dessus n’est pas du même métal. La doublure differe de la gorge, en ce que celle-ci ne revêt que les fermetures des tabatieres, & que la doublure les revêt entierement ; ensorte que ce n’est proprement qu’une batte & des fonds ajoûtés à une gorge. Voyez Gorge.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « doublure »

(Siècle à préciser) Composé de doubler et -ure → voir triplure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Doubler ; provenç. et espagn. dobladura ; portug. dobradura ; ital. doppiatura.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « doublure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
doublure dublyr

Évolution historique de l’usage du mot « doublure »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « doublure »

  • Un ami est l'habit de notre corps. Nous n'en sommes que la doublure. De Xavier Forneret
  • L’analyse du marché Cintres de doublure mondial de 2015 à 2017 est un rapport de marché qui a été compilé via l’étude et la compréhension de tous les facteurs qui influent le marché de manière positive comme négative. Certains des facteurs principaux qu’il faut prendre en compte sont : divers rudiments orientant le marché, les opportunités à venir, les freins, les analyses régionales, divers types & applications, l’analyse des impacts du COVID-19 et les principaux acteurs clefs du marché Cintres de doublure.se connecter à la vente dexperts [email protected] or call us on +1-312-376-8303. Instant Interview, Étude du marché Cintres de doublure de juin 2020 avec les impacts de l’épidémie de COVID-19 sur la Production et les Ventes pour les meilleurs acteurs BHGE, Schlumberger, Halliburton, National Oilwell Varco, Weatherford International – Instant Interview
  • doublure carreaux , Impact de Covid-19 sur le marché Corrosion et revêtements de protection acide Doublure preuve: Tendances mondiales de lindustrie, la croissance, Partager, Taille et 2026 Rapport de recherche Prévisions – JustFamous
  • S’il n’est pas parvenu à maintenir la réserve en N2, Matis Carvalho n’a jamais failli sous les ordres de Romain Pitau. Mieux, il a réalisé une entrée en jeu remarquée au Parc des Princes, suppléant Dimitry Bertaud avec les honneurs face à l’armada parisienne. N’oublions pas également son avant-saison pleine de promesses où certains observateurs se demandaient alors s’il ne pouvait bousculer Dimitry Bertaud au poste de numéro 2. Alors que le castriote est amené à trouver une porte de sortie pour le prochain exercice afin d’obtenir du temps de jeu, l’international U19 portugais ferait-il si tâche en tant que doublure? AllezPaillade.com, Le MHSC a-t-il réellement besoin d'une doublure? | AllezPaillade.com

Images d'illustration du mot « doublure »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « doublure »

Langue Traduction
Anglais lining
Espagnol recubrimiento
Italien liner
Allemand beschichtung
Chinois 衬垫
Arabe بطانة
Portugais resina
Russe оболочка
Japonais 粘膜
Basque hornigaia
Corse forru
Source : Google Translate API

Synonymes de « doublure »

Source : synonymes de doublure sur lebonsynonyme.fr
Partager