Fourreuse : définition de fourreuse


Fourreuse : définition du Wiktionnaire

Nom commun

fourreuse \fu.ʁøz\ féminin (pour un homme on dit : fourreur)

  1. Celle qui travaille les peaux et en fabrique des fourrures.
  2. Celle qui vend des fourrures.
    • Le soir, à la maison, j’essaye de l’imiter, vêtu d’une seule queue de panthère - un don de la fourreuse de ma mère. — (Pierre Barillet, A la ville comme à la scène, 2004)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fourreuse : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FOURREUR, EUSE. n.
Celui, celle qui fabrique, qui vend des fourrures.

Phonétique du mot « fourreuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fourreuse furøz play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « fourreuse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fourreuse »

  • Issue d’une famille de passementiers, Catherine a vu le jour à Saint-Étienne où elle a ensuite exercé le métier de couturière et fourreuse. Mariée le 11 juillet 1936 à Pierre Montgour, chauffagiste, elle a eu un fils, André. Elle a pris en charge l’administration de l’entreprise de son mari jusqu’au décès de celui-ci, elle était alors âgée de 54 ans. Elle s’investit dans le bénévolat au sein d’un club de seniors où elle anime diverses manifestations. Depuis 2005, elle réside à l’Ehpad de Saint-Paul et bien qu’elle ne puisse ni parler ni marcher elle était heureuse de recevoir sa petite famille pour marquer cet événement. , Anniversaire Loire | Catherine Montgour fête ses 100 ans à la Résidence Mutualiste Automne
  • En effet, voilà bien des années que les nutritionnistes américains pointent du doigt le célèbre coupe-faim pour son fort apport calorique et sa haute teneur en sucre. Affirmations dont se défend la société productrice de ces délicieuses pâtisseries, arguant dans le « Twinkie Cookbook » que Margaret Branco, l’une des premières ‘fourreuses de Twinkies’13, perdit du poids en mangeant ceux-ci (« Not only that, I lost weight. I was a butterball when I started. I got thinner on Twinkies »14), ou encore que certains docteurs approuvent que leurs patients en mangent même en soins intensifs (« [The doctor] said it wouldn’t hurt me, so I even ate a Twinkie in intensive care »15 – Lewis Browning, grand amateur de Twinkies ayant, selon la légende, consommé près de 20 000 de ces délices sucrés). Le Suricate Magazine, Les Twinkies sont éternels ! Petite histoire d’une légende du Septième Art • Le Suricate Magazine
  • Guerre 1914-1918. Les grèves parisiennes au sujet de la semaine anglaise et contre la vie chère, fin mai 1917 : après les couturières et les modistes, beaucoup de corsetières et de fourreuses ont cessé de travailler. "Les grévistes de l'aiguille au Palais-Bourbon : les grilles ont été fermées. Portée par ses camarades, une gréviste expose à des députés les revendications des petites ouvrières". Télérama, 14-18 : quand les Parisiennes étaient en grève
  • A ce rythme là, on n'a pas fini de faire des comparaisons fourreuses , La vie d'un artiste c'est comme un RPG (BD)
  • Parmi les savoirs-faire qui seront à l’ouvrage devant le public : le façonneur de sel : un des plus vieux métiers indissociable de la tradition salisienne ; le sandalier, le forgeron-maréchal ferrant, l’ébéniste, ou encore le fabricant de pelotes basques, de chisteras, de raquettes argentines, horloger, luthier, muletier et ses étonnantes mules, enlumineur, sellière, vannier, ou encore cette fourreuse venant de Nouvelle Zélande et installée à Escot… et curiosité : un berger avec son troupeau d’oies mené par un chien Border ! La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, Salies-de-Béarn : le charme d’antan retrouvé - La République des Pyrénées.fr
  • Jacques est déjà adolescent à la fin des années 1950. C’est avec une grande précision qu’il nous décrit le quartier de sa jeunesse. « J’habitais avec mes parents et mon frère aîné au 1er étage du numéro 3 de la rue du Petit-Tour, dans l’immeuble que possédaient Monsieur et Madame Gourinchas. Notre propriétaire dirigeait, à ce même numéro, une petite agence postale, véritable aubaine pour les gens du quartier. Sur notre palier vivait une fourreuse en chambre, Madame Laridan, dont le mari, résistant, était mort en déportation. Son nom figure sur le mémorial du Jardin d’Orsay. » www.lepopulaire.fr, Jacques Peyramaure, le « coeur vibrant » des Carmes à Limoges - Limoges (87000)

Traductions du mot « fourreuse »

Langue Traduction
Corse furrier
Basque furrier
Japonais 毛皮の
Russe скорняк
Portugais peleteiro
Arabe الفراء
Chinois 毛茸茸的
Allemand kürschner
Italien pellicciaio
Espagnol peletero
Anglais furrier
Source : Google Translate API

Synonymes de « fourreuse »

Source : synonymes de fourreuse sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires