La langue française

Enveloppe

Sommaire

  • Définitions du mot enveloppe
  • Étymologie de « enveloppe »
  • Phonétique de « enveloppe »
  • Évolution historique de l’usage du mot « enveloppe »
  • Citations contenant le mot « enveloppe »
  • Images d'illustration du mot « enveloppe »
  • Traductions du mot « enveloppe »
  • Synonymes de « enveloppe »
  • Antonymes de « enveloppe »

Définitions du mot enveloppe

Trésor de la Langue Française informatisé

ENVELOPPE, subst. fém.

A.− Ce qui enveloppe (ou sert à envelopper), qui couvre en entourant.
1. [L'enveloppe est non constitutive de l'obj.]
a) Matière ou objet souple s'adaptant à la forme de l'objet. Enveloppe de papier, enveloppe d'un colis. Synon. emballage.Quand, sous les planches de bois blanc, on eut dégagé d'une enveloppe de plomb un immense cercueil de chêne (J. Bousquet, Trad. du silence,1935-36, p. 185):
1. ... serrer un peu de poudre dans une première enveloppe de parchemin ficelée avec soin, puis (...) entourer de papiers cette première enveloppe, (...) la reficeler, et (...) recommencer jusqu'à ce qu'il eût obtenu une bombe épaisse... Champfleury, Les Souffrances du professeur Delteil,1855, p. 246.
En partic. Revêtement protecteur. Enveloppe protectrice, isolante, étanche, calorifuge. Câbles isolés par une couche de caoutchouc simple, une seconde gaine de caoutchouc vulcanisé, et une enveloppe de rubans caoutchoutés (Haton de La Goupillière, Exploitation mines,1905, p. 667).On avait même dû le revêtir [le plafond] d'une enveloppe de zinc pour protéger les hommes contre les douches continuelles (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 256):
2. « Je veux qu'ils soient bien reliés (...) ». Aussi bien, il était de mode alors en Angleterre et en France de revêtir les livres d'une enveloppe magnifique. France, La Vie littér.,t. 4, 1892, p. 20.
P. ext., littér. Ce qui entoure, environne, en recouvrant complètement. Une statue d'argent qui brille sous son enveloppe de gaze (Balzac, Peau chagr.,1831, p. 161).Çà et là apparaissaient parmi les arbres de basses chaumières, revêtues d'une enveloppe de lichens et de mousse (Feuillet, Bellah,1850, p. 100).
b) Spéc. Enveloppe (de papier à lettres). Pochette en papier, rectangulaire ou carrée, contenant ou destinée à contenir une lettre, une carte ou un objet plat et léger, et qui porte le nom, ou le plus souvent l'adresse du destinataire. Enveloppe doublée, fermée, timbrée; papier à lettres et enveloppes; rédiger, coller, décacheter une enveloppe; mettre (une lettre) sous enveloppe. Ayez la complaisance de les remettre [les billets] sous enveloppe au porteur, ou envoyez-les moi par la poste (Balzac, Corresp.,1845, p. 781).Maître Gazan glissa son canif sous l'enveloppe, en tira une grande feuille, la déploya soigneusement (Bosco, Mas Théot.,1945, p. 205):
3. ... je pris une enveloppe et rédigeai l'adresse. Au moment où je me préparais à reprendre ma lettre, l'obscurité se fit, je ne pus que griffonner à l'aveuglette le mot « amitiés » et signer. Je tins à fermer l'enveloppe avant de me coucher; ... Abellio, Heureux les pacifiques,1946, p. 178.
Loc. Écrire sous l'enveloppe de qqn (vx, Littré), mettre (une lettre) sous double enveloppe. Adresser une lettre à quelqu'un par l'intermédiaire d'un autre. Synon. écrire sous le couvert de qqn.Sa lettre fut mise sous double enveloppe. Sur l'une, elle écrivit : « M. Henri Dermal », et sur celle qui la recouvrait : « M. ou MmeMarnille, pâtissier-confiseur, rue de la Montagne, 18 » (Reider, MlleVallantin,1862, p. 152).
P. méton. Correspondance ou somme d'argent remise dans une enveloppe au destinataire. Recevoir une enveloppe. (Lar. Lang. fr.)
Spéc., POL. Enveloppe budgétaire. Montant global des crédits alloués au budget d'un ministère, d'un organisme public. Enveloppe financière, enveloppe-recherche. On peut espérer non seulement la décontraction d'enveloppes budgétaires, mais peut-être aussi dans l'avenir la décontraction d'enveloppes de possibilités de prêts (Belorgey, Gouvern. et admin. Fr.,1967, p. 309):
4. ... car il y aurait alors un risque que le gouvernement soit tenté de diminuer les crédits destinés aux tâches de recherche et de développement civils afin de maintenir les dépenses du CEA dans l'enveloppe financière accordée. Goldschmidt, L'Aventure atomique,1962, p. 242.
SYNT. Enveloppe commerciale, bulle, jaune, opaque, cachetée, scellée, ouverte, bordée de noir, à fenêtre, de carte de visite, de faire-part; paquet d'enveloppes; prendre, coller, défaire, déchirer, ouvrir, tendre, jeter une enveloppe; envoyer, expédier (qqc.) sous enveloppe, glisser une lettre dans une enveloppe, coller un timbre, écrire le nom, l'adresse sur l'enveloppe.
2. [L'enveloppe est constitutive de l'obj.] Ce qui couvre naturellement quelque chose, partie externe, protectrice de quelque chose.
a) [En parlant d'un produit fabriqué] Ils n'étaient (...) plus maîtres de l'aérostat. (...) L'enveloppe du ballon se dégonflait de plus en plus (Verne, Île myst.,1874, p. 5).Une vieille enveloppe de bandage pneumatique pour auto (Rousset, Trav. pts matér.,1928, p. 58).
b) Dans le domaine des sc. nat.
BIOGÉOGR. Enveloppe thermodynamique. Une des couches géochimiques de la sphère terrestre, où se manifeste la vie organique. Synon. biosphère.Dans la biosphère, dans l'enveloppe thermodynamique superficielle, des millions de tonnes d'atomes du manganèse sont dans un mouvement biochimique incessant, sortent et entrent dans la matière vivante (Vernadsky, Géochim.,1924, p. 95).
BOT. Membrane protectrice recouvrant certains organes ou organismes. Les oursins qui semblent des châtaignes entourées de leur enveloppe piquante (Dumas père, Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 48).Cette pêche n'est pourtant qu'une enveloppe du noyau producteur (Michelet, Journal,1859, p. 484):
5. Les semailles faites, nous ramasserons les maïs qui achèvent de sécher, dont les enveloppes, en craquant, prennent une forme de conque allongée, signe de la maturité complète de la plante, ... Pesquidoux, Le Livre de raison,1925, p. 71.
En partic. Enveloppe (florale). Le calice et la corolle, qui entourent et protègent les étamines et le pistil. Le tout est renfermé dans une enveloppe florale demi-sphérique (Kapeler, Caventou, Manuel pharm. et drog.,t. 1, 1821, p. 140).
ANAT. Membrane, tissu, partie externe recouvrant certains organes ou organismes. Enveloppe fœtale, du cœur, du cerveau, des poumons. L'enveloppe vasculaire de l'urètre (Cuvier, Anat. comp.,t. 5, 1805, p. 83).
ZOOL. Enveloppe de la chrysalide; enveloppe pierreuse des coquillages. Presque toutes les chenilles se filent une enveloppe, ou au moins quelque lien avant de se métamorphoser (Cuvier, Anat. comp.,t. 5, 1805p. 265).Oui, certes, comme un insecte dépouille sa dernière enveloppe larvaire pour se montrer dans sa forme parfaite, le vrai Joseph apparut, celui que l'on voit maintenant et que tout Paris connaît (Duhamel, Terre promise,1934, p. 203).
B.− Au fig. Ce qui constitue l'apparence extérieure de.
1. Littér. [En parlant du corps, envisagé comme le support matériel, la résidence de l'âme] Enveloppe de l'âme; enveloppe fragile. Les réapparitions d'une âme dans son enveloppe supérieure se succédaient à intervalles réguliers (Maupass., Dr H. Gloss,1893, p. 121).Toute la campagne, d'où s'élevait le craquement sournois du dégel, lui parut [à Marie] peuplée d'esprits qui avaient abandonné leur pâle enveloppe terrestre (Lacretelle, Hts ponts, t. 3, 1935, p. 153):
6. Il ne craignait point d'être troublé par l'abbé Chas, occupé dans une autre partie de l'édifice. Son âme avait presque abandonné son enveloppe mortelle, qui se promenait à pas lents dans l'aile du nord confiée à sa surveillance. Stendhal, Le Rouge et le Noir,1830, p. 193.
2. Vieilli. [En parlant d'une pers., de son comportement] Aspect extérieur, superficiel (et souvent trompeur). Enveloppe épaisse, sévère; sous une rude enveloppe. Synon. apparence, dehors.Le duc Robert avait une fille jeune et belle, l'enveloppe d'un ange, et l'âme d'un démon (Dumas père, Tour Nesle,1832, III, 5, p. 60).Sous ces enveloppes rugueuses, que de trésors en réserve, de droiture, de bonté, de silencieux héroïsme (Rolland, J. Chr., Adolesc., 1905, p. 342):
7. C'était [Berthe] une de ces femmes timides, repliées, un peu farouches, qui cachent sous une enveloppe discrète des abîmes de sensibilité frémissante. Bourget, Physiol. de l'amour mod.,1890, p. 167.
3. Vieilli ou littér. Ce qui recouvre, cache, masque (notamment dans le domaine de la pensée, du discours). J'ai pris les habits de mon frère l'officier, et, sous cette enveloppe, je viens affronter la consigne du major (Labiche, Major Cravachon,1844, 5, p. 230).Ils [les paysagistes] (...) veulent saisir l'heure, l'instant; substituer aux formes finies une enveloppe de reflets, d'éléments du spectre subtilement dosés (Valéry, Degas,1936, p. 130):
8. Et puis l'idée de génie, dont Mallarmé est bien l'auteur, c'est celle de chercher à retrouver la réalité qualitative sous l'enveloppe factice que le langage lui a imposée. Le symbolisme, c'est une tentative pour atteindre la qualité, la réalité intérieure de l'âme déformée et trahie par les mots. Rivière, Corresp.[avec Alain-Fournier], 1906, p. 187.
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃vlɔp]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. 1. 1292 « ce qui enveloppe » (J. Richard, Mahaut, comtesse d'Artois, p. 126 : pour II houces de cuir pour l'enveloppe); 2. 1676 « enveloppe d'une lettre » (Tarif, 11 avr. ds Littré); 3. 1703 bot. (Liger, Dict. gén. des termes d'agric., p. 139); 4. 1807 géom. (G. Monge, Application de l'analyse à la géométrie, 28 ds Quem. Fichier). B. 1663 « ce qui cache, recouvre » (Molière, Critique de l'École des Femmes, scène 3). Déverbal de envelopper*. Fréq. abs. littér. : 1 755. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 342, b) 2 572; xxes. : a) 2 424, b) 2 624.

Wiktionnaire

Nom commun

enveloppe \ɑ̃v.lɔp\ ou \ɑ̃.və.lɔp\ féminin

  1. Ce qui peut entourer quelque chose.
    • En un clin d’œil La Mole écarta les aiguillettes de son pourpoint, et tira de sa poitrine une lettre enfermée dans une enveloppe de soie. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre V)
    • (Figuré)Les Constituants de 1789 et de 1791, même les Législateurs de 1792 croyaient que la monarchie traditionnelle était l’enveloppe nécessaire de la société nouvelle. — (Jean Jaurès, Discours à la jeunesse, Albi, 1903)
  2. (Spécialement) (Aéronautique) Revêtement extérieur d'un aéronat.
    • La friction du vent sous l’enveloppe produisait une série intermittente de rides et de petits claquements : on eût cru, en moins fort, le bruit du sillage à l’avant d’un bateau. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 231 de l’éd. de 1921)
  3. (Anatomie) Membrane qui entoure un organe, ou un organisme comme un virus.
    • Parmi les diatomées radiolaires, de très nombreuses espèces possèdent une enveloppe adoptant la forme d'un polyèdre platonicien. — (Christine Dézarnaud Dandine & ‎Alain Sevin, Histoire des polyèdres: quand la nature est géomètre, Vuibert, 2009, page 205)
  4. (Poste) Poche de papier servant à expédier une lettre.
    • Nos nouveaux amis nous remirent leur correspondance ; il nous fallut leur fournir les enveloppes ; ils avaient pensé à tout sauf à ce courrier inattendu. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Grégoire ! cria La Hurière, du papier blanc pour écrire une lettre, des ciseaux pour en tailler l’enveloppe ! — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre VII)
    • Il plia la feuille, l'introduisit dans une enveloppe sur laquelle il gribouilla le nom et l'adresse de son ami. Il examina quelques secondes la suscription difficilement lisible […]. — (Valère Staraselski, Dans la folie d'une colère très juste, L'Harmattan, 1996, page 81)
  5. (Par métonymie) Somme d’argent.
    • Les matériels coûtaient cher, quelques millions de francs l’unité. Ainsi, l’équipement relativement modeste de chaque IUT d’informatique entrait dans une enveloppe de 1,5 MF. — (Wladimir Mercouroff, La naissance de l’informatique en France, L’Archicube no 20, juin 2016, page 16)
    • La lutte contre le changement climatique est l’une des priorités de cette enveloppe, avec des taxes sur les carburants et des aides à la transition écologique. — (Le Monde.fr avec AFP, Ecologie : l’Assemblée adopte le budget 2019, Le Monde. Mis en ligne le 6 novembre 2018)
  6. (Figuré) Apparence extérieure.
    • Sous une enveloppe épaisse, il cache un esprit fin et délié.
    • Sous une enveloppe aimable, il dissimule un caractère difficile.
    • Sous une enveloppe rude, il a une véritable délicatesse.
    • À une autre époque, Madeleine ne m’aurait certainement pas parlé de sa sœur en de pareils termes. De plus, cette idée de tendresse excessive et ces qualités affectueuses mises en relief par Madeleine ne s’accordaient pas très-bien avec la froideur des enveloppes qui rendaient les abords de Julie si glacés. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 193)
  7. Ce qui inclut plusieurs choses.
    • Un monde est une enveloppe du ciel, qui enveloppe astres, terre et tout ce qui apparaît, qui s’est scindée de l’illimité, et qui se termine par une limite ou rare ou dense, dont la dissipation bouleversera tout ce qu’elle contient ; […]. — (Épicure, Lettre à Pythoclès, traduction anonyme.)
  8. (Mathématiques) Ligne ou surface tangente à chacune des lignes ou surfaces d’une famille de lignes ou de surfaces.
  9. (Propulsion spatiale) Structure principale d’un propulseur à poudre contenant le propergol.
  10. (Seychelles) Pneu de voiture.

Forme de verbe

enveloppe \ɑ̃v.lɔp\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de envelopper.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de envelopper.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de envelopper.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de envelopper.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de envelopper.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENVELOPPE. n. f.
Ce qui sert à envelopper. L'enveloppe d'un paquet. Ôter, défaire l'enveloppe d'un colis. Enveloppe de cuir, de toile cirée. Papier d'enveloppe. Toile d'enveloppe. L'enveloppe d'une lettre. Mettre une lettre sous enveloppe, sous double enveloppe. Sur l'enveloppe était écrit, À Monsieur... Il se dit aussi de l'Étoffe qui renferme le gaz d'un ballon. Il signifie aussi figurément Apparence, forme extérieure. Sous une enveloppe épaisse, il cache un esprit fin et délié. Sous une enveloppe aimable, il dissimule un caractère difficile. Sous une enveloppe rude, il a une véritable délicatesse.

Littré (1872-1877)

ENVELOPPE (an-ve-lo-p') s. f.
  • 1Ce qui enveloppe ou sert à envelopper. L'enveloppe d'un paquet, d'une lettre. Sera payé cinq sols de la simple lettre, six sols pour la lettre avec enveloppe, sept sols pour la double lettre, et quinze sols pour l'once des paquets, Tarif, 11 avr. 1676. Nous admirons la sagacité du naturaliste qui a su le premier découvrir le papillon sous l'enveloppe de chenille, Bonnet, Consid. corps org. t. v, p. 88, dans POUGENS. M. de la Ch… se charge de vous faire parvenir ce paquet que j'ai mis sous enveloppe avec mon cachet, Courier, Lett. I, 144.

    Écrire sous l'enveloppe de quelqu'un, enfermer sous son adresse une lettre destinée à un autre.

    Se dit de petites feuilles toutes pliées et toutes munies de gomme, pour mettre les lettres qu'on envoie par la poste. Vous n'aurez plus de ces petites enveloppes toutes faites qui vous déplaisent, Genlis, Adèle et Théod. t. I, lett. 10, p. 66, dans POUGENS.

    Terme de botanique. Enveloppes florales, le périanthe, c'est-à-dire le calice et la corolle.

    Terme d'anatomie. Enveloppes du fœtus, le chorion et l'amnios.

  • 2 Terme de fortification. Ouvrage qui en entoure et en couvre un autre. Première, seconde enveloppe, première, seconde enceinte.
  • 3Réunion des carreaux formant le corps d'un poêle ; cloison en briques de son pourtour extérieur.
  • 4 Fig. Ce qui cache, comme fait une enveloppe. Les ordures y sont à visage découvert, elles n'ont pas la moindre enveloppe, Molière, Critique, 3. Vous ne verrez la vérité que sous de belles enveloppes, Fénelon, Tél. XI. On peut être charmé du beau, même au travers de l'enveloppe d'un corps très laid, Fontenelle, Platon, Marg. d'Éc. Que la plupart des hommes ont une enveloppe, mais qu'elle tient et serre si peu, qu'il est très difficile que quelque côté ne vienne à se découvrir, Montesquieu, Arsac. et Ismén.
  • 5 Fig. Enveloppe épaisse, apparence d'un corps épais et de lourdeur que présentent certains hommes. Homme d'esprit et homme sage, qui, sous une épaisse enveloppe, ne laissait pas de réunir une littérature exquise, beaucoup de politesse et d'amabilité, Marmontel, Mém. VI.

    On dit dans un sens analogue, rude enveloppe. C'est comme vous, mon ami, qui, sous la rude enveloppe d'un marin, cachez une véritable délicatesse et un cœur d'or pour vos amis, Picard, Cap. Belronde, I, 7.

HISTORIQUE

XVe s. Il lui bailla un escu pour avoir et acheter des chemises et enveloppes, Du Cange, involumen.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ENVELOPPE. Ajoutez :
6En géométrie, enveloppe, lieu géométrique des points de rencontre, ou des courbes d'intersection, d'une série de courbes ou de surfaces infiniment voisines se suivant d'après une loi déterminée ; ces courbes ou ces surfaces sont dites les enveloppées. L'enveloppe est tangente à toutes les enveloppées.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ENVELOPPE, s. f. (Gram.) se dit en général de tout ce qui sert de couverture artificielle à quelque chose ; ainsi le papier ou la toile qui sert à empaqueter & à couvrir des marchandises, en est une enveloppe. On appelle même papier d’enveloppe & toile d’enveloppe, certaines sortes de papier & de toile qui servent à cet usage.

Enveloppe les arbres, les graines ont plusieurs enveloppes qui changent de dénomination.

Enveloppe, parmi les Boursiers, est le morceau de cuir qui couvre le bois d’une cartouche.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « enveloppe »

Voy. ENVELOPPER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Déverbal sans suffixe de envelopper.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « enveloppe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enveloppe ɑ̃vlɔp

Évolution historique de l’usage du mot « enveloppe »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enveloppe »

  • Jean Castex annonce une enveloppe de 7,5 milliards d'euros pour la revalorisation des salaires des personnels. Boursier.com, Le gouvernement gonfle son enveloppe pour les personnels hospitaliers
  • Tout arrive par les idées, elles produisent les faits, qui ne leur servent que d'enveloppe. De François René de Chateaubriand
  • Plus l’enveloppe devient une obsession, plus on a tendance à se replier sur soi et, là, on vieillit. De Cate Blanchett / Elle - 19 Février 2007
  • Nous sommes des aveugles-nés en face de l'insondable inconnu qui nous enveloppe ; mille et mille questions surgissent sans réponse possible. De Jean Henri Fabre / Le copris espagnol
  • Chez les peuples primitifs, on ne réveille jamais un dormeur, car son âme est alors absente et peut ne pas avoir le temps de réintégrer son enveloppe. De James George Frazer / Le Rameau d'or
  • De loin la pensée vigilante des mères nous fait comme une enveloppe mystérieuse à notre âme s'emmitouflant à moindre froid et à moindre peur. De Marcel Rivier / Paroles de Poilus - Lettres et carnets du front
  • L'homme se distingue avant tout du reste de la nature par une couche glissante et gélatineuse de mensonge qui l'enveloppe et le protège. De Hermann Hesse / Peter Camenzind
  • L’identité, c’est comme des sacs de plastique noir dans lesquels on enveloppe les objets précieux, mais où l’on jette aussi les ordures. De Giorgio Pressburger / L’Horloge de Munich
  • La beauté est une enveloppe. Pour qu’elle vive, il faut la nourrir de l’intérieur. Sinon elle devient un masque. Il faut la patiner. De Laetitia Casta / 26 février 2015
  • L'homme a beau étendre le cercle de ses idées, sa lumière n'est toujours qu'une étincelle promenée dans la nuit immense qui l'enveloppe. De Pierre Joseph Proudhon
  • HÔPITAUX - Une enveloppe et des emplois en plus. Le gouvernement a proposé mardi 7 juillet dans le cadre du “Ségur de la santé” une enveloppe supplémentaire de 1,1 milliard d’euros pour les personnels hospitaliers paramédicaux, portant à 7,5 milliards la somme prévue pour leurs rémunérations, a annoncé le Premier ministre Jean Castex. Ce mercredi 8 juillet, face à l’Assemblée, il a également évoqué un autre geste: la création d’emplois dans les établissements de santé. Le HuffPost, Hôpitaux: Castex gonfle (une nouvelle fois) l'enveloppe promise aux soignants | Le HuffPost
  • Camisole : enveloppe timbrée. De Anonyme
  • Le vice s'enveloppe dans le manteau de la vertu. De Gabriel Harvey / Commonplace book
  • Viens, épaisse nuit, enveloppe-toi des plus sombres fumées de l'Enfer. De William Shakespeare / Macbeth, 1623
  • Dans le véritable amour, c'est l'âme qui enveloppe le corps. De Friedrich Nietzsche
  • La prostitution est un commerce dont l'enveloppe est plus attrayante que le contenu. De Moses Isegawa / Chroniques abyssiniennes
  • Les élus riécois se sont prononcés favorablement, ce mardi 7 juillet, pour l’attribution d’une enveloppe d’un montant de 40 970 € aux associations. Les sommes allouées se répartissent comme suit. Le Telegramme, Une enveloppe de 40 970 € allouée aux associations - Riec-sur-Bélon - Le Télégramme
  • PARIS (Reuters) - Le Premier ministre Jean Castex a annoncé lundi une enveloppe de 7,5 milliards d'euros pour la revalorisation des salaires des personnels hospitaliers dans le cadre des négociations sur le "Ségur de la santé" lancé fin mai. Boursier.com, Le gouvernement porte à 7,5 MdsE l'enveloppe pour les personnels hospitaliers
  • 125 000 euros vont être alloués aux associations en 2020. Mais une enveloppe de plus de 3 000 euros vient s’ajouter au budget, au cas où la crise sanitaire viendrait les fragiliser davantage. Courrier picard, Une enveloppe de secours pour les associations de Moreuil
  • Le gouvernement a proposé mardi dans le cadre du "Ségur de la santé" une enveloppe supplémentaire de 1,1 milliard d'euros pour les personnels hospitaliers paramédicaux, portant à 7,5 milliards la somme prévue pour leurs rémunérations, a annoncé le Premier ministre Jean Castex. "En amont de la conclusion du Ségur de la Santé, j'ai ouvert la réunion de négociation avec les personnels paramédicaux. J'ai annoncé une enveloppe de 7,5 milliards d'euros, et insisté pour que les questions d'emploi soient également intégrées à la négociation", a écrit Jean Castex sur Twitter. Europe 1, Salaires des soignants : l'enveloppe portée à 7,5 milliards d'euros
  • L’étude sur l’industrie mondiale de la glycoprotéine B de l’enveloppe du cytomégalovirus humain aide chaque entreprise à offrir des opportunités importantes aux entreprises spécifiques ainsi que l’avenir de l’industrie mondiale de la glycoprotéine B de l’enveloppe du cytomégalovirus humain. L’objectif principal du rapport sur le marché de la glycoprotéine B de l’enveloppe du cytomégalovirus humain est d’inclure une information de profil récemment mise à jour pour tenir un registre du marché de la glycoprotéine B de l’enveloppe du cytomégalovirus humain à travers le monde, parallèlement aux décisions commerciales. Thesneaklife, Recherche sur le marché de la glycoprotéine B de l’enveloppe du cytomégalovirus humain (impact de COVID-19) 2020-2026: Astellas Pharma Inc, Trellis Bioscience, Inc – Thesneaklife
  • Cette enveloppe, annoncée dans le cadre du "Ségur de la santé" lancé fin mai, est nettement en-deçà des 7 milliards revendiqués par les syndicats, dont un responsable a évoqué "une désillusion énorme", un autre qualifiant ce montant d'"inadmissible" et un troisième le considérant "nul" au regard des "100 000 médecins, pharmaciens, odontologistes" concernés.  LExpress.fr, Véran annonce une enveloppe de 300 millions d'euros pour les médecins hospitaliers - L'Express

Images d'illustration du mot « enveloppe »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « enveloppe »

Langue Traduction
Anglais envelope
Espagnol sobre
Italien busta
Allemand briefumschlag
Chinois 信封
Arabe ظرف
Portugais envelope
Russe конверт
Japonais 封筒
Basque gutun-azal
Corse envelope
Source : Google Translate API

Synonymes de « enveloppe »

Source : synonymes de enveloppe sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « enveloppe »

Partager