Foudroyer : définition de foudroyer


Foudroyer : définition du Wiktionnaire

Verbe

foudroyer \fu.dʁwa.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Frapper de la foudre.
    • Les sabbats ont alors la forme grandiose et terrible de la Messe noire, de l’office à l’envers, où Jésus est défié, prié de foudroyer, s’il peut. — (Jules Michelet, La Sorcière, Hetzel - E. Dentu, 1862, p. 143)
  2. (Par analogie) Détruire à l’aide de canons, de bombes, etc.
    • Foudroyer une ville.
    • Le feu de la place foudroyait les assiégeants.
  3. (Figuré) Se dit pour terrasser, interdire, confondre et pour son résultat.
    • Il eut un mouvement furieux pour s'élancer sur Giselle. Mais il s'arrêta, foudroyé par le regard de Marie de Médicis qui lui disait : "Monsieur le maréchal, vous voudrez bien m'apporter un rapport sur la conspiration et nous tiendrons conseil." — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Son visage eût été agréable sans le regard des yeux bleus qui foudroyaient les dîneurs. — (Julien Green, Moïra, 1950, réédition Le Livre de Poche, page 142)
    • Foudroyer la rébellion.
    • Cet orateur a foudroyé ses adversaires.
    • Foudroyer les erreurs, les vices, etc. : Les combattre avec véhémence, les stigmatiser avec éloquence.
    • Cet argument le foudroya.
    • De l’apprendre de cette façon m’a proprement foudroyé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Foudroyer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FOUDROYER. (Il se conjugue comme BROYER) v. tr.
Frapper de la foudre. Jupiter foudroya les Titans. Par analogie, il signifie Détruire à l'aide de canons, de bombes, etc. Foudroyer une ville. Le feu de la place foudroyait les assiégeants. Il se dit encore figurément, pour Terrasser, interdire, confondre. Foudroyer la rébellion. Foudroyer l'hérésie. Cet orateur a foudroyé ses adversaires. Cet argument le foudroya. Foudroyer les erreurs, les vices, etc., Les combattre avec véhémence, les stigmatiser avec éloquence. Il vieillit dans cette acception.

Foudroyer : définition du Littré (1872-1877)

FOUDROYER (fou-dro-ié ; d'autres disent foudroi-ié), je foudroyais, nous foudroyions, vous foudroyiez ; que je foudroie, que nous foudroyions, que vous foudroyiez ; pour le reste, l'y se change en i devant l'e muet v. a.
  • 1Frapper de la foudre. Après que, dans l'ardeur d'une juste vengeance, Son bras [de Jupiter] eut des Titans foudroyé l'insolence, Brébeuf, Pharsale, I. Il [Orphée] fut foudroyé par Jupiter, comme la plupart des héros des temps fabuleux, Diderot, Opin. des anc. phil. (Grecs). Quant à Jupin, je viens d'apprendre Qu'il a foudroyé deux pigeons, Béranger, Bluets.

    Que le ciel me foudroie, sorte d'affirmation, de serment dans le style élevé. Je vous aime, Émilie, et le ciel me foudroie Si cette passion ne fait toute ma joie, Corneille, Cinna, III, 4. Mais que plutôt le ciel à tes yeux me foudroie Qu'à des pensers si bas je puisse consentir, Corneille, Poly. III, 5.

  • 2Battre, renverser à coups de canon. Foudroyer une ville, un bastion.

    Frapper avec une arme à feu quelconque. Au bord de quelque bois sur un arbre je grimpe, Et, nouveau Jupiter, du haut de cet olympe, Je foudroie à discrétion Un lapin qui n'y pensait guère, La Fontaine, Fabl. X, 15. Inutilement on les foudroyait du haut du parapet, sans qu'ils pussent se défendre, Raynal, Hist. phil. XVI, 21.

  • 3Frapper, renverser comme avec la foudre. Quand mon bras de Milan foudroyait les murailles, Corneille, Perthar. I, 4. Du creux de leur tombeau sortira cette voix qui foudroie toutes les grandeurs : vous êtes devenu semblable à nous, Bossuet, Duch. d'Orl. On sait que Louis foudroie les villes plutôt qu'il ne les assiége, et tout est ouvert à sa puissance, Bossuet, Mar.-Thér. D'une main il foudroyait les Amalécites, Fléchier, Tur. Bruxelle attend le coup qui la doit foudroyer, Boileau, Lutr. IV. C'est lui [Mardochée] qui, devant moi refusant de ployer, Les [les Juifs] a livrés au bras qui les va foudroyer, Racine, Esth. II, 1. Mahomet vous protége ; et son juste courroux, Prêt à tout foudroyer, peut s'arrêter par vous, Voltaire, Fanat. IV, 6.
  • 4 Fig. Interdire, étonner comme avec la foudre. Ah ! sire, répondit Mme de Maintenon, elle serait foudroyée d'un seul de vos regards, Genlis, Mme de Maintenon, t. II, p. 217, dans POUGENS.
  • 5Terrasser, confondre. C'est l'anathème dont il fut foudroyé, Patru, Plaidoyer 8, dans RICHELET. La Rappinière fut foudroyé de ce discours, à quoi il ne s'attendait pas, Scarron, Rom. com. II, 15. C'était là que Dieu l'attendait pour foudroyer son orgueil, Bossuet, Hist. II, 4.

    Combattre avec véhémence, frapper de réprobation. C'est là [dans ses Essais] qu'il [Montaigne] foudroie l'impiété horrible de ceux qui osent dire que Dieu n'est point, Pascal, Entretien avec Saci. L'Église ne foudroie pas toujours les erreurs naissantes, Bossuet, Variat. 15. Il y a mille choses que le prédicateur foudroie tous les jours en chaire, Massillon, Mystères, Visit. Je pouvais suivre mon ancienne maxime, d'honorer l'auteur titulaire et de foudroyer l'ouvrage, Rousseau, Conf. XI.

  • 6 V. n. Se dit de la foudre qui éclate. Ô toi [Jupiter] qui grêles, qui tonnes et qui foudroies sur les impies, Perrot D'Ablancourt, Lucien, Timon.

    Absolument. Tu jettes leur orgueil et leur nom [des méchants] dans la poudre, Et ton doigt les éteint comme il éteint la foudre Quand elle a foudroyé, Lamartine, Harm. IV, 12.

    Fig. Éclater en reproches. D'abord de part et d'autre on vous attend sans bruit ; Un jour se passe, deux, trois, quatre, cinq, six, huit ; Enfin, n'espérant plus, on éclate, on foudroie, Corneille, Suite du Ment. I, 1.

    Fig. Avoir l'éclat et la force de la foudre, en parlant d'un orateur, d'un poëte. C'est le foudre qui a tiré le monde de sa léthargie : ce n'était pas Luther qui parlait, c'était Dieu qui foudroyait par sa bouche [discours des protestants], Bossuet, Var. I, § 6. Au milieu de leur plus grande violence [Pindare et Sophocle], durant qu'ils tonnent et qu'ils foudroient, pour ainsi dire, souvent leur ardeur vient mal à propos à s'éteindre, et ils tombent malheureusement, Boileau, Longin, Sublime, XXVII.

  • 7 Terme de métier. On dit que la cuve foudroie lorsque la violence des matières mises en fermentation cause des accidents, comme dans la préparation de l'indigo.

HISTORIQUE

XIIe s. La splendur de la tue fuildrante hanste, Liber psalm. p. 240.

XIIIe s. Foudroie esclarcissement [coruscationem], et les departiras ; met hors tes sajetes, et si les trobleras, Psautier, f° 173. Li diex cuideroient, espoir, Que j'assaillisse paradis, Cum firent les geans jadis : S'en pourroie estre foldriez, la Rose, 5449. … Qui se vint guerroier Mes anemis et fouldroier, Pour leur tres grant orgueil abatre, J. de Meung, Tr. 779.

XVe s. Et en cheminant et allant, ils [les serfs révoltés] abattoient et foudroyoient, ainsi que une tempeste, maisons de avocats et de procureurs de la cour du roi et de l'archevesque, Froissart, II, II, 108. Tempest du ciel, toute male aventure Descende là, tant que tout se foudroie, Deschamps, Poésies mss. f° 208, dans LACURNE.

XVIe s. Dieu nous tient là enserrez, comme s'il devoit foudroyer sur nos testes, Calvin, Instit. 416. Le dixseptiesme jour, après avoir foudroié deux heures, pendant que les armées se mettoient en bataille, tout donne à l'assaut d'un temps, D'Aubigné, Hist. II, 203. Ilz marcherent droit à luy d'une grande fureur, comme si d'arrivée ilz eussent deu foudroyer tout, Amyot, Marcell. 7.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Foudroyer : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « foudroyer » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « foudroyer »

Étymologie de foudroyer - Littré

Foudre 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de foudroyer - Wiktionnaire

(1170) Composé de foudre et du suffixe verbal -oyer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « foudroyer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
foudroyer fudrwaje play_arrow

Conjugaison du verbe « foudroyer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe foudroyer

Évolution historique de l’usage du mot « foudroyer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « foudroyer »

  • "Une puissance inouïe". "Quand on se fait foudroyer on subit une forme d'électrocution d'une puissance inouïe", explique sur Europe 1 le docteur Martine Perez. "Il y plusieurs manières d'être touché : la foudre peut tomber directement sur nous, l'électrocution part de la tête et elle touche tout notre corps. C'est la forme la plus grave mais aussi la moins fréquente. On peut aussi être électrocuté de manière latérale, de façon partielle. Enfin la foudre peut tomber par terre et comme nos nos pieds sont en contact avec le sol, on est électrocuté par le sol" détaille-t-elle. Europe 1, Orage : que se passe-t-il quand on se fait foudroyer ?
  • Et Michel Drucker ne tardera pas à lever le voile sur un évènement extrêmement grave qui est venu foudroyer la jeune Marie alors qu’elle n’était encore qu’une enfant : « Alors, en lisant ce coffret, on découvre des choses assez douloureuses de la petite enfance… », commence t-il à expliquer. « Vous parlez du fait qu’elle s’est rappelée qu’elle avait été victime d’un pédophile, et qu’elle avait subit un viol dans son enfance, elle avait trois ans », répond en hésitant Liza Azuelos. Un traumatisme qui a malheureusement accompagné sa mère durant toute sa carrière : « Ça lui a rééclairé toute une partie de sa vie, tout un trauma. C’est peut-être pour ça aussi qu’elle avait tant de mal à recevoir les applaudissements. Forcément, quand on est victime de pédophilie, l’amour est aussi très collé avec une violence, et pour elle, peut-être que ces témoignages d’amour étaient aussi une violence, raconte t-elle. Et ça l’a privée un peu du sucre ou du sel de ce métier car elle était vraiment extraordinaire sur scène et les gens l’adoraient. » Mais ce qui ne l'a certainement pas empêchée d'élever deux filles venues aujourd'hui rendre hommage à la mémoire de leur mère. Voici.fr, VIDEO Marie Laforêt victime d’un pédophile : le récit douloureux de ses filles Lisa et Deborah - Voici
  • Des propos tout simplement lunaires selon Jérôme Rothen, lequel n’a pas attendu bien longtemps avant de foudroyer Mohamed Ajroudi sur l’antenne de RMC. « Il parlait de Zidane. Un jour peut-être mais ce ne sera pas demain. Cristiano Ronaldo a 35 ans. C’est impossible. Là, tu vends du rêve à des gens qui ne réfléchissent pas. S’il y a des joueurs comme Zlatan ou Thiago Silva qui sont dans un club qui n’avance plus comme c’était le cas du Milan AC, là, ça peut être des opportunités parce qu’en termes de transfert, ça ne coûte pas 200 millions d’euros. Mais tous les joueurs qu’il nous annonce coûtent beaucoup d’argent. Pour moi, c’est vendre du rêve pour rien » a lâché Jérôme Rothen, absolument pas fan de ce genre de promesse en l’air. Les supporters olympiens ne sont d’ailleurs pas dupes, et ont émis de grand doute sur Mohamed Ajroudi dans leur grande majorité sur les réseaux sociaux après cette interview assez surprenante… FootRadio.com, OM : Ajroudi joue de la flute, Jérôme Rothen le dézingue !
  • Les pompiers de la région Catalane d’Espagne ont reçu un appel ce jeudi 25 juin 2020 pour un homme s’étant fait foudroyer dans une région montagneuse. Pompier Actu, 🇪🇸 Gòsol : Les secours viennent en aide à un foudroyé | Pompier Actu
  • A vouloir toujours se tirer d'affaire en attribuant au prophète des propos qu'il n'a pas tenus ou que Dieu ne lui pas dictés, on risque de se faire foudroyer en pleine sécheresse. De Massa Makan Diabaté / Le boucher de Kouta

Images d'illustration du mot « foudroyer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « foudroyer »

Langue Traduction
Corse strappassi
Basque greba egin
Japonais 打ち倒します
Russe свалить с ног
Portugais derrubar
Arabe خبط
Chinois 击倒
Allemand erschlagen
Italien colpire
Espagnol derribar
Anglais strike down
Source : Google Translate API

Synonymes de « foudroyer »

Source : synonymes de foudroyer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « foudroyer »


Mots similaires