La langue française

Fomenter

Définitions du mot « fomenter »

Trésor de la Langue Française informatisé

FOMENTER, verbe trans.

A.− MÉD., vieilli. Faire des fomentations sur (une partie du corps). Les sages-femmes bornent leur pratique à fomenter les parties souffrantes avec une décoction de plantes ou de graines émollientes (Voy. La Pérouse,t. 4, 1797, p. 55).
B.− Au fig.
1. Littér. Échauffer, réchauffer quelqu'un; entretenir (la chaleur de quelque chose). Il faut d'abord ranimer ce cœur, fomenter ce qui reste de chaleur (Michelet, Journal,1845, p. 610).Comme une mère charnelle nourrit, et fomente sur son cœur son dernier-né (Péguy, Porche Myst.,1911, p. 107).
2. Provoquer et entretenir, exciter.
a) [Le compl. désigne une chose considérée comme néfaste ou blâmable] Synon. soulever, tramer.Fomenter un conflit, une insurrection, des troubles; fomenter des discordes, des haines; fomenter les passions. Des paroles qui fomentaient dans mon cœur une colère dévastatrice (Green, Autre sommeil,1931, p. 79):
1. ... pour les obtenir, ces désastreux résultats, combien n'a-t-il pas fallu que l'Angleterre commît d'injustices, encourageât de trahisons, semât de discordes, fomentât de guerres, salariât de coalitions iniques et combattît de glorieuses idées! L. Blanc, Organ. trav.,1845, p. 75.
Emploi pronom. passif. Il doit se fomenter autour de chaque être un complot très particulier qui n'existe pas seulement dans son imagination (Breton, Nadja,1928, p. 135).
b) Rare [Le compl. désigne une chose considérée comme bonne] Fomenter le bien (Maritain, Human. intégr., 1936, p. 304). :
2. L'homme commença péniblement son règne (...) ils [les anges vaincus] se plurent à aiguillonner son intelligence et à fomenter son génie. France, Révolte anges,1914, p. 203.
Prononc. et Orth. : [fɔmɑ ̃te], (il) fomente [fɔmɑ ̃:t]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. [Ca 1220 foumenter (G. de Coincy ds Godef. Compl. d'apr. DG)]; 1. 1314 méd. (H. de Mondeville, Chirurgie, éd. A. Bos, § 924); 2. 1595 fig. « exciter » (Montaigne, Essais, éd. A. Thibaudet, livre 2, chap. 12, p. 572). Empr. au b. lat. méd. fomentare, dér. de fomentum « calmant » [déjà attesté au sens fig. de « soulagement » en lat. class.] de fovere « chauffer »; cf. 1507-11 fomentir « exciter » (Deguilleville, Trois Pelerinaiges, fo5e, impr. Instit. ds Gdf.). Fréq. abs. littér. : 91. Bbg. Herb. 1961, p. 80. − Rothwell (W.). Medical and botanical terminology from Anglo-Norman sources. Z. fr. Spr. Lit. 1976, t. 86, p. 241.

Wiktionnaire

Verbe

fomenter \fɔ.mɑ̃.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Médecine) (Vieilli) Soumettre à une fomentation pour « entretenir » la vie.
    • Ainsi le premier établissement local des grandes chaînes de montagnes appartient à cette seconde époque, qui a précédé de plusieurs siècles celle de la formation des montagnes calcaires, lesquelles n'ont existé qu'après l'établissement des eaux, puisque leur composition suppose la production des coquillages et des autres substances que la mer fomente et nourrit. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Des époques de la Nature, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 1235.)
  2. (Figuré) (Péjoratif) Entretenir ; attiser.
    • […] ; d'autres encore affirmaient que son départ n'était qu'une manœuvre destinée à sauver la face, à faire croire à la population qu'il était le prisonnier de la France et à fomenter ainsi un mouvement francophobe. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 274)
    • Milo, Justine, Violette, un jour porteraient eux aussi des vêtements à la mode, arboreraient des coiffures insolentes, fomenteraient des révolutions. – (Delphine de Vigan, Rien ne s'oppose à la nuit, édition JC Lattès, 2011, p. 161)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FOMENTER. v. tr.
T. de Médecine. Soumettre à une fomentation. Il est vieux. Il s'emploie plus souvent figurément en mauvaise part et signifie Entretenir. Fomenter la division. Fomenter une sédition. Fomenter la rébellion, la révolte, les troubles civils.

Littré (1872-1877)

FOMENTER (fo-man-té) v. a.
  • 1 Terme de médecine. Faire des fomentations sur une partie malade. On fomente le ventre dans la péritonite.
  • 2En mauvaise part, entretenir, en parlant d'une substance dont l'application est nuisible. Ce remède fomente le mal au lieu de le guérir.
  • 3 Fig. Donner de la chaleur comme fait une fomentation, entretenir, exciter. Il faut, pour bien fomenter ce raccommodement, que vous demeuriez dans mon logis avec votre mari, Hauteroche, Coch. supposé, sc. 18. Ils fomentent la guerre en demandant la paix, Racan, Psaume XXXIV. Mais, avec cette mort, un trésor supposé… Fomentent dans mon âme un soupçon légitime, Molière, l'Ét. II, 5. Il ne trouve pas de meilleur moyen que de fomenter les factions, Bossuet, Hist. II, 7. Les bienfaits de Dieu méconnus ne servent qu'à nous aveugler, qu'à nous endurcir, qu'à fomenter notre impénitence, Bourdaloue, Purific. de la Vierge, myst. t. II, p. 218. Il y aura toujours des barbares et des fourbes qui fomenteront l'intolérance ; mais ils ne l'avoueront pas, et c'est avoir gagné beaucoup, Voltaire, Dict. phil. Tolérance. Les passions aveugles que l'âme, ce principe de la connaissance, ne peut ni produire, ni fomenter, Buffon, Nature des anim. De nouveaux troubles ne seront-ils pas habilement fomentés pour justifier cette même procédure qui… ? Mirabeau, Collection, t. III, p. 17.
  • 4Se fomenter, v. réfl. Être fomenté, entretenu. Une dangereuse et libertine critique se fomentait parmi nous ; quelques auteurs catholiques s'en laissaient infecter, Bossuet, dans le Dict. de DOCHEZ.

HISTORIQUE

XIVe s. Et soit fomentée la plaie en vin chaud, H. de Mondeville, f° 57, verso.

XVIe s. Dieu, par sa misericorde, daignant à l'adventure, fomenter par ces benefices temporels les principes d'une telle quelle brute congnoissance que la raison naturelle nous a donnée de lui, Montaigne, II, 246.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fomenter »

(Siècle à préciser) Du latin fomentare (« entretenir le feu »), de fomentum (« aliment pour entretenir le feu », « cataplasme, calmant »), de fovere (« chauffer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Prov. et espagn. fomentar ; ital. fomentare ; du lat. fomentare, de fomentum, action de réchauffer, contracté de fovimentum, de fovere, réchauffer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fomenter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fomenter fɔmɑ̃te

Évolution historique de l’usage du mot « fomenter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fomenter »

  • La charité est le moyen d'entretenir la pauvreté, de la fomenter, de la pérenniser. De Vicente Blasco Ibanez / L'intrus
  • TEHERAN, 9 juillet (Xinhua) -- Le président iranien Hassan Rohani a accusé jeudi les Etats-Unis de fomenter de "nouveaux complots" pour nuire à l'économie de son pays, en perturbant le marché iranien des devises, a rapporté l'agence de presse Tasnim. , Téhéran impute à Washington les "perturbations" sur son marché des devises_French.news.cn
  • ACTUALITES TEHERAN, 9 juillet 2020 (Yeclo avec Xinhua) — Le président iranien Hassan Rohani a accusé jeudi les Etats-Unis de fomenter de « nouveaux complots » pour nuire à l’économie de son pays, en perturbant le marché iranien des devises, a rapporté l’agence de presse Tasnim. YECLO.com, Téhéran impute à Washington les "perturbations" sur son marché des devises - Actualités 09/07/2020 - YECLO.com

Traductions du mot « fomenter »

Langue Traduction
Anglais foment
Espagnol fomentar
Italien fomentare
Allemand schüren
Chinois
Arabe إثارة
Portugais fomentar
Russe разжигать
Japonais 湿布
Basque foment
Corse fomentà
Source : Google Translate API

Synonymes de « fomenter »

Source : synonymes de fomenter sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fomenter »

Fomenter

Retour au sommaire ➦

Partager