La langue française

Filon

Définitions du mot « filon »

Trésor de la Langue Française informatisé

FILON, subst. masc.

A.− GÉOL. Gisement de minerai(s) métallique(s) ou de minéraux, en masse allongée, qui se trouve au milieu de couches différentes. Rencontrer, suivre, exploiter un filon; filon pauvre, riche; filon de cuivre, d'étain, d'or. Aujourd'hui les compagnies (...) remontent à la source même, au filon qui produit les lamelles, les paillettes et les pépites (Verne, Enf. cap. Grant,t. 2, 1868, p. 154):
1. Entre les calcaires crétacés et les porphyres qui ont relevé ces calcaires, sur tout le flanc de la montagne, il y a là un filon d'argent sulfuré considérable, oui! une mine d'argent dont l'exploitation, d'après mes calculs, assurerait des bénéfices énormes. Zola, Argent,1891, p. 63.
P. anal. Un jeune arbre, après avoir langui lontemps, prend tout à coup l'essor; (...) c'est que sa racine a enfin rencontré le filon de terre qui convient à sa substance (Duras, Édouard,1825, 1repart., p. 111).La Guillaumette, (...) tombé dans un filon glaiseux, amassait sous ses pieds d'énormes mottes d'argile (Courteline, Train 8 h 47,1888, 2epart., III, p. 121).
P. ext. Couche sédimentaire. Filon de houille (Ac.). Le couloir s'enfonçait directement vers le noyau de la chaîne, suivant un filon de calcaire d'une égalité et d'une pureté parfaites (Gautier, Rom. momie,1858, p. 165).
B.− Au fig. [En parlant d'une activité quelconque] Mine de renseignements, de notions nouvelles à exploiter. Trouver un filon. J'ai même eu le bonheur de rencontrer (...) des filons inexplorés qui ont apporté à la science des faits imprévus et soulevé, je crois, des questions nouvelles et fécondes (C. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p. 20).
Fam. Situation lucrative ou moyen d'obtenir des avantages. Avoir, tenir le (bon) filon. J'aurai bien une course l'après-midi. J'entrerai aux Assises. Je trouverai le filon. Ça me connaît le système D (Bourget, Actes suivent,1926, p. 88):
2. ... le tout p'tit Frazy, qui est si mignon, c'chérubin, il a enfin trouvé un filon pour rester : on a demandé des tueurs de bœufs à l'abattoir, et il s'est fait embaucher là dedans par protection, quoique licencié en droit et malgré qu'i' soit clerc de notaire. Barbusse, Feu,1916, p. 135.
REM. 1.
Filonner, verbe intrans.,fam. Chercher à obtenir une situation avantageuse. J'suis d'l'avis d'Volpatte; qu'i's filonnent, bon, c'est humain, mais qu'après i' viennent pas dire : « j'ai été un guerrier » (Barbusse, Feu,1916p. 139).
2.
Filonneur, subst. masc.,fam. Celui qui cherche à obtenir une situation avantageuse (cf. Genevoix, Seuil guitounes, 1918, p. 266).
3.
Filonien, ienne, adj.,géol. Qui contient des filons. Terrain filonien (Littré). L'idée fort ancienne de lier l'origine des gîtes métallifères filoniens à celle des roches ignées (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 489).
4.
Filonnier, ière, adj.Qui tient du filon. Cette partie de la veine filonnière s'amincissait, à ce point que les haveurs, écrasés entre le mur et le toit, s'écorchaient les coudes (Zola, Germinal,1885, p. 1293).
Prononc. et Orth. : [filɔ ̃]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1562 minér. (Du Pinet, Pline, XXXIII, 4 ds Delb. Notes mss). Empr. à l'ital. filone, attesté comme terme de minér. dep. av. 1537 (Biringuccio ds Batt.; aussi chez Mattioli, ibid., trad. par Du Pinet), dér. augmentatif de filo (fil*). Fréq. abs. littér. : 106. Bbg. Hope 1971, p. 195.

Wiktionnaire

Nom commun

filon \fi.lɔ̃\ masculin

  1. (Génériquement) Gisement étendu d’une matière, de forme allongée, permettant son identification.
    • La triplite a été décelée dans les pegmatites et filons de quartz stannifères des régions de Kaïlo et de Kisanda. — (L. Van Wambeke, « Quelques nouveaux minéraux phosphatés du Congo : la landésite-(Fe), la barbosalite et la triplite », dans le Bulletin de la Société belge de géologie, de paléontologie et d'hydrologie, 1968, vol. 76-77, p. 199)
    • Dans le cas d’un filon rocheux issu de l’injection de magma dans une faille, le filon sera plus récent que la roche encaissante. — (cnrs, sciences de la terre au lycée)
    1. (Industrie minière) (Géologie) Veine de ressource naturelle exploitable, souterraine ou à fleur de terre.
      • Ce sont ces filons souvent très étendus qui sont recherchés et exploités par les mineurs. — (Richesses minières d’Alsace, LE VOCABULAIRE DE LA MINE, 2009)
  2. (Figuré) Source profitable d’objets ou d’informations.
    • A propos d’un rapport, il s’éveillait souvent la nuit, surpris par un filon de vérité qui brillait soudain dans sa pensée. — (Honoré de Balzac, L’Interdiction, 1839)
    1. (Par extension) Situation permettant de bénéficier d’avantages.
      • Devant le Balto, ce n’est pas ce qu’on appelle une planque, un filon jalousement gardé, comme il en est devant les boîtes de nuit. — (Alexandre Breffort, mon taxi et moi, 1952)
  3. (Mécanique) Outil pour restaurer les filetages.
    • Dans notre gamme d’outillage à main, vous trouverez ici le filon pas métrique ISO. — (categories d'outils)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FILON. n. m.
Veine métallique ou fossile, souterraine ou à fleur de terre. Rencontrer un filon en creusant. Un filon d'argent, d'étain, de houille. Exploiter un filon. La direction d'un filon. Filon principal. Les branches, les rameaux d'un filon. Ce filon est riche, est pauvre. Fig., Trouver un filon, Découvrir une mine de renseignements, de notions nouvelles, etc.

Littré (1872-1877)

FILON (fi-lon) s. m.
  • Veine métallique ou fossile. Filon riche, pauvre. Dans la montagne de Matimbert, il y a deux gros filons de mines de plomb riche en argent ; ces filons, qui ont aujourd'hui trois à quatre toises d'épaisseur, d'un très beau spath piqueté de minéral, traversent deux montagnes, et paraissent sur plus d'une lieue de longueur, Buffon, Min. t. V, p. 232, dans POUGENS. Ton cœur était l'or pur caché dans le filon, Qui n'attend pour briller que l'heure et le rayon, Lamartine, Harm. III, 6.

    Fig. L'Angleterre développe tous les genres d'industrie, exploite tous les filons de la prospérité humaine…, Mirabeau, Collection, t. I, p. 339.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « filon »

De l’italien filone, augmentatif de filo, (« fil »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fil, à cause de la disposition longitudinale des métaux ou des fossiles dans la terre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « filon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
filon filɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « filon »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « filon »

  • Faire des textes de chansons, c'est comme si on avait un petit filon en soi, et j'ai toujours su qu'un jour ce filon serait épuisé. De Françoise Hardy / lefigaro.fr, 22/07/2015
  • Cette attaque d’Emmanuel Macron va faire plaisir aux contempteurs très actifs des études postcoloniales, du Printemps républicain à l’extrême droite (ils parlent d’ailleurs de “postcolonial business”, comme lui parle de “filon”). Cette offensive idéologique est-elle en train de gagner du terrain, jusqu’au sommet de l’Etat ? Les Inrockuptibles, Eric Fassin : “Le président de la République attise l’anti-intellectualisme”
  • Soudain, au milieu d’une clairière se découvre un trou où plongent des êtres animés par des rêves de fortune. Une fosse de terre brune et de rocailles d’une cinquantaine de mètres de diamètre, qui aimante des dizaines d’hommes, de femmes et d’enfants portés par l’espoir d’y découvrir le filon, la pépite susceptible de changer leur destin. Armés d’une pioche ou d’une pelle, certains creusent en surface, dégoulinant de sueur. D’autres s’enfoncent au péril de leur vie dans des galeries souterraines. Selon la légende, l’or est une matière vivante qui, pour s’offrir aux audacieux, exige certains sacrifices. Le Monde.fr, En Côte d’Ivoire, la fièvre de l’or

Traductions du mot « filon »

Langue Traduction
Anglais vein
Espagnol vena
Italien vena
Allemand vene
Chinois 静脉
Arabe الوريد
Portugais veia
Russe вена
Japonais 静脈
Basque ildo
Corse vena
Source : Google Translate API

Synonymes de « filon »

Source : synonymes de filon sur lebonsynonyme.fr

Filon

Retour au sommaire ➦

Partager