La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « fête »

Fête

[fɛt]
Ecouter

Définitions de « fête »

Fête - Nom commun

  • Jour dédié à des cérémonies religieuses spécifiques.

    Le dimanche de Pâques, cette fête sacrée où le ciel et la terre se rencontrent dans une danse d'allégresse et de prière.
    (Citation fictive)
  • Dans le christianisme, commémoration d'un mystère sacré ou honneur rendu à un saint lors d'une cérémonie religieuse.

    Nous avons, en effet, de lui, un sermon composé pour le jour de l’Ascension et prononcé dans la ville d’Antioche avant son épiscopat et il n'y a aucun motif de prétendre que cette fête ait été célébrée un autre jour que le quarantième après Pâques, par conséquent un jeudi.
    — Jacques Archatzikaki, Étude sur les principales fêtes chrétiennes dans l'ancienne Église d'Orient
  • Jour commémoratif du saint dont une personne porte le prénom.

    C’est samedi prochain la fête de mon père.Ma mère me l’a dit soixante fois depuis quinze jours.« C’est la fête—de—ton—père. »Elle me le répète d’un ton un peu irrité ; je n’ai pas l’air assez remué, paraît-il.« Ton père s’appelle Antoine. »Je le sais, et je n’éprouve pas de frisson ; il n’y a pas là le mystérieux et l’empoignant d’une révélation. Il s’appelle Antoine, voilà tout.Je suis sans doute un mauvais fils. — (Jules Vallès, L’Enfant, G. Charpentier)
  • Manifestations publiques organisées pour des occasions spéciales.

    À Saint-Georges, un hôtel possédait une magnifique piscine, où je vis plusieurs fêtes nautiques.
    — Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti
  • Célébrations organisées en groupes restreints ou privés.

    Fête de famille.
    — C’est un homme que l’on se dispute, il n’y a pas de fête sans lui.
  • En Suisse et au Canada, désigne l'anniversaire d'une personne.

    Bonne fête Corey Perry, qui souffle ses 36 chandelles aujourd’hui.
    — Michel Beaudry, Le lancer frappé

Expressions liées

  • Air de fête
    Les chefs-d'œuvre éternels de l'art revêtirent eux-mêmes un air de fête pour saluer sa venue
    — Mallarmé, Dernier mode
  • Aller aux fêtes
  • Assister aux fêtes du 14 juillet
  • Bouquet, gâteau de fête
  • C'est ma fête aujourd'hui
  • Ce n'est pas tous les jours fête (il n'arrive pas quelque chose d'heureux tous les jours, les choses ne sont pas tous les jours faciles.)
  • Chants, cris de fête
  • Comité, salle des fêtes
  • Donner/offrir une fête (en l'honneur de quelqu'un/à quelqu'un)
  • Faire fête à (son maître)
  • Faire fête à quelqu'un (l'accueillir avec empressement, être très aimable avec lui.)
  • Faire fête à quelque chose (lui réserver un accueil favorable.)
  • Faire fête à ses amis
  • Faire fête à une belle œuvre
  • Faire la fête (rompre la routine en faisant quelque chose qui réjouit.)
    Trente sous, mon chéri! mais nous allons faire la fête!
    — Émile Zola, Fécondité
  • Fête (d'un lieu)
  • Fête (d'une personne) (réjouissances commémorant le saint dont la personne a reçu le nom à son baptême, organisées le jour de la fête de ce saint et mises à profit pour formuler des souhaits et offrir des présents.)
  • Fête carillonnée (grande fête annoncée dès la veille par des carillons.)
  • Fête chômée (fête d'obligation marquée civilement par un repos légal d'un jour.)
    C'était fête chômée; à cette date, l'Église commémore solennellement le jour où la Vierge Marie
    — France, Jeanne d'Arc
  • Fête d'obligation ou de précepte (commémoration imposée par l'Église.)
  • Fête de charité, de bienfaisance (manifestation organisée par une œuvre de bienfaisance et présentant la particularité d'offrir aux participants l'occasion de faire acte de bienfaisance en se divertissant, en devenant acquéreur de quelque chose en contrepartie.)
  • Fête de famille (réjouissances organisées à l'occasion d'un événement heureux concernant une famille ou l'un de ses membres.)
    Cet événement m'ayant surpris au milieu d'une fête de famille, le jour même de mes fiançailles, j'ai tout quitté, fiancée et amis
    — Alexandre Dumas père, Le Comte de Monte-Cristo
  • Fête de jeanne d'arc (8 mai)
  • Fête de village
  • Fête des boulangers (le jour de la saint honoré)
  • Fête des conscrits (manifestations joyeuses rassemblant chaque année, dans les villages où la coutume se maintient encore, les soldats nouvellement recrutés pour le service militaire)
    ... j'ai dû aller au dîner, à la fête des conscrits. Bien que, comme toujours, cette vie à moi m'ait empêché de me mêler à eux comme je l'aurais voulu, j'ai eu les larmes aux yeux de trop comprendre, de trop aimer toute cette grossièreté. Danses sauvages, rubans écarlates, gaudrioles insupportables, sensibleries.
    — Alain-Fournier, Correspondance avec Rivière
  • Fête des cordonniers (le jour de la saint crépin)
  • Fête des couleurs
  • Fête des morts (jour consacré par l'Église à la commémoration des morts (2 novembre).)
    ... il n'est pas étonnant que la Toussaint et la fête des morts, qui ne sont qu'une seule fête en deux pensées, se trouvent placées en ce moment de l'automne où il est clair que tout se défait, et que rien ne s'annonce encore.
    — Alain, Propos
  • Fête des mères (célébration instituée en l'honneur de la fonction maternelle et des mères qui l'incarnent, fixée au dernier dimanche du mois de mai (mois de la Vierge Marie), donnant lieu en privé à des réjouissances familiales et donnant à la nation l'occasion d'honorer des mères particulièrement méritantes.)
  • Fête des pères (célébrée en juin)
  • Fête des roses, des jonquilles
  • Fête des saints, de tous les saints (célébration de tous les saints fixée au 1ernovembre.)
  • Fête des écoliers (le jour de la saint charlemagne)
  • Fête du travail (le 1ermai)
  • Fête fixe (commémoration annuelle dont la date est fixée invariablement.)
  • Fête foraine (rassemblement de stands et de manèges forains (souvent à l'occasion d'une fête locale, en particulier d'une fête de ville ou de village).)
    Le "tendre penchant" peut se manifester à tout moment et en tout lieu, au bal, à la fête foraine, dans l'autobus, plus rarement au cours d'une mêlée ouverte dans le Tournoi des cinq nations.
    — Pierre Desproges, Manuel de savoir-vivre
  • Fête locale
  • Fête mobile (commémoration annuelle dont la date varie en fonction de celle de Pâques, elle-même mobile.)
    Pour faire simple, Pâques, comme l’Ascension ou la Pentecôte, est une fête mobile, célébrée entre le 22 mars et le 25 avril. Enfin, sachez que la date diffère pour les orthodoxes qui utilisent le calendrier julien et non le calendrier grégorien. Pour eux, le printemps arrive le 3 avril et non le 20 ou le 21 mars. Chaque année, la Pâque orthodoxe est donc célébrée quelques jours plus tard.
    — Des idées de l'intérieur, du jardin, de l'ameublement et de la décoration., En route vers Pâques 2022 : Tout ce qu'il vous faut savoir pour être complètement incollable sur cette fête !
  • Fête paroissiale
    Il me remet le programme de je ne sais plus quelle petite fête paroissiale
    — Green, Journal
  • Fête patronale (d'une ville, d'un village)
  • Fête privée, familiale
  • Fête publique, populaire
  • Fête votive (dans le midi)
  • Fête(s) galante(s) (représentation picturale de jeunes hommes et de jeunes femmes livrés au divertissement en costumes de théâtre.)
  • Fête-dieu, fête du saint-sacrement (solennité instituée en l'honneur du sacrement de l'Eucharistie et fixée au jeudi qui suit l'octave de la Pentecôte)
  • Fêter l'anniversaire de quelqu'un
  • Fêter l'épiphanie
  • Fêter un saint
  • Improviser une fête
  • La reine, le héros de la fête (la personne en l'honneur de laquelle la fête est donnée (être) la personne la plus remarquée, la plus recherchée, parmi les participants de la fête, pour une qualité ou une autre.)
  • Le cœur en fête (joyeux, heureux.)
    Erica, le cœur en fête, repartit au bras de Martin Kéerzée
    — Louise de Vilmorin, Retour à Erica
  • Les fêtes
    Les Fêtes galantes parurent l'année qui suivit
    — France, Vie littéraire
  • Les fêtes de fin d'année (l'ensemble des jours chômés à l'occasion de la fête de Noël et de celle du Nouvel An.)
  • Les fêtes galantes (poèmes de Verlaine)
    Les Fêtes galantes parurent l'année qui suivit
    — France, Vie littéraire
  • Les fêtes galantes de watteau
  • Lumières de fête
  • N'avoir jamais été à pareille fête (ne s'être jamais trouvé dans une situation aussi agréable, aussi réjouissante.)
  • Ne pas être de la fête (ne pas participer à quelque événement heureux, en être exclu.)
  • Ne pas être à la fête (être dans une situation désagréable, défavorable)
  • Offrir à quelqu'un un cadeau pour sa fête
  • Passer les fêtes en famille, être invité pour les fêtes
  • Programme d'une fête
  • Se faire fête d'avoir quelqu'un pour convive
  • Se faire fête d'une promenade
  • Se faire fête de quelque chose (se réjouir de quelque chose, en attendre beaucoup de plaisir.)
  • Se faire fête de voir quelqu'un
  • Se faire une fête d'offrir quelque chose
  • Souhaiter sa fête à quelqu'un
  • Synt repas, banquet de fête
  • Tableau qui est une fête pour l'œil
  • Ça va être ta fête
  • Époque des fêtes
  • Être de la fête (être invité à une fête y participer.)
    ... les Beauchêne et les Séguin (...) vinrent tous (...) passer à Chantebled l'après-midi d'un dimanche. Ils avaient même décidé Morange à être de la fête, avec Reine...
    — Émile Zola, Fécondité
  • Être en fête (en train de se livrer à des réjouissances.)
  • Être à la fête (être présent à la fête.)

Étymologie de « fête »

Du latin « festum », passé au féminin singulier en ancien français « feste ». « Festum » est rapproché de « fesiæ », forme primitive de « feriæ », féries.

Usage du mot « fête »

Évolution historique de l’usage du mot « fête » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « fête » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « fête »

Citations contenant le mot « fête »

  • La fête des mères est un prétexte, car on fête toute l’année sa maman.
    Jean Gastaldi — Le Petit Livre de maman
  • Le récit de la fête est la moitié de la fête.
    Proverbe tadjik
  • Dans une société hédoniste aussi superficielle que la nôtre, les citoyens du monde entier ne s’intéressent qu’à une chose : la fête. (Le sexe et le fric étant, implicitement, inclus là-dedans : le fric permet la fête qui permet le sexe.)
    Frédéric Beigbeder — Vacances dans le coma
  • Je suis triste comme un lendemain de fête.
    Alfred de Musset
  • Le temps presse, il est temps de comprendre qu’il n’est de fête aucune qui ne soit la fête de tous.
    Père Joseph Wresinski
  • Mais quelqu'un troubla la fête.
    Jean de La Fontaine — Fables, le Rat de ville et le Rat des champs
  • La ripaille est la fête de l'affamé comme l'évasion est la fête du prisonnier et l'insurrection la fête de l'opprimé.
    Roland Escarpit
  • Quand il n'y avait point de morts, nos vieux disaient : Nous n'avons pas bien fait la fête !
    Louis Pergaud — La Guerre des boutons, Mercure de France

Traductions du mot « fête »

Langue Traduction
Anglais party
Espagnol partido
Italien festa
Allemand party
Chinois 派对
Arabe حفلة
Portugais festa
Russe партия
Japonais パーティー
Basque party
Corse festa
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.