La langue française

Facétie

Définitions du mot « facétie »

Trésor de la Langue Française informatisé

FACÉTIE, subst. fém.

A.− Plaisanterie d'un comique un peu gros qui se traduit par des gestes, actions ou paroles destinés à faire rire ou à récréer. Ricordi qui était de bonne humeur (...) se livrait à des facéties (...) pour amuser ses filles (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 118).
En partic.
1. [En parlant d'une action] Farce, bon tour. Faire, exécuter des facéties. Une troupe d'excellents automates (...) exécutent mille facéties, enlevant à l'un son chapeau, à l'autre son mouchoir, à la grande joie de la foule indulgente (Gaultier, Bovarysme,1902, p. 167).
Par facétie. Par plaisanterie, par goût de la farce. On tirait les sonnettes des maisons, par facétie (Flaub., Bouvard,t. 2, 1880, p. 34).
2. [En parlant de paroles ou d'écrits]
a) Propos d'un style bouffon, voire grossier, histoire comique. Dire, débiter, échanger des facéties. Réponds-moi de suite et récrée-moi par quelque facétie, drôlerie, plaisanterie, gaillardise (Flaub., Corresp.,1842, p. 105):
Apaiser par la gaudriole, les promesses et mille calembours, les pires croquants répulsifs... leur faire en plus bagotter à coups de facéties graveleuses, en termes absolument gratuits, toute cette engeance épuisante, ces sept cents kilos de falbalas! Céline, Mort à crédit,1936, p. 461.
b) LITT. Écrit de style burlesque d'une gaieté souvent truculente. « Les Facéties » de Voltaire (cf. Stendhal, Racine et Shakspeare,t. 1, 1823, p. 31).Un recueil nouveau de divertissements de société, facéties et calembours (France, Bonnard,1881, p. 271).
B.− Au sing. [Précédé de l'art. déf.] Caractère comique d'une chose. La mort, qui a passé sur ce rire, en a ôté la facétie et n'y a laissé que l'ironie (Hugo, Rhin,1842, p. 337).
Prononc. et Orth. : [fasesi]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Fin xves. plaisantes faceties (G. Tardif d'apr. Delboulle ds DG). Empr. au lat. class. facetia, plus souvent au plur. facetiae, -arum « plaisanterie, finesse ». Fréq. abs. littér. : 119.

Wiktionnaire

Nom commun

facétie \fa.se.si\ féminin

  1. Plaisanterie plus ou moins subtile que l’on dit ou fait pour divertir, pour faire rire.
    • Il lui arrive aussi de se permettre des facéties tout à fait incongrues. — (Pierre Loti, Aziyadé, 1879)
    • Lena s'esbaudissait aux facéties de Nick et faisait mine de gober les récits abracadabrants de ses démêlés avec des pirates somaliens et des tribus cannibales. — (Antoine Bello, Les Producteurs, 2015 ; édition Blanche, 2015, p. 349)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FACÉTIE. (Dans ce mot et dans le suivant, TI se prononce CI.) n. f.
Plaisanterie un peu grosse que l'on dit ou fait pour divertir, pour faire rire. Un livre de facéties. Débiter des facéties.

Littré (1872-1877)

FACÉTIE (fa-sé-sie) s. f.
  • Discours, acte qui tient le milieu entre la plaisanterie et la bouffonnerie. Débiter, faire des facéties. Feu Priam, qui n'était pas sot, Outre mille bonnes parties, Se plaisait fort en facéties, Scarron, Virg. VIII. Il y a cent facéties, cent contes qui font le tour du monde depuis trente siècles, Voltaire, Dict. phil. ana, anecdotes. L'histoire des deux voleurs qui venaient toutes les nuits prendre l'argent du roi Rampsinitus, et de la fille du roi qui épousa un des deux voleurs, l'anneau de Gygès et cent autres facéties sont indignes d'une attention sérieuse, Voltaire, Défense de mon oncle, XX.

HISTORIQUE

XVIe s. Parmy les jeux, les festins, faceties, entretiens communs et populaires, Montaigne, IV, 121.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « facétie »

(XVe siècle) Du latin facetia.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. facetia, plaisanterie, de facetus, facétieux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « facétie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
facétie faseti

Évolution historique de l’usage du mot « facétie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « facétie »

  • Tandis que la colère policière fait toujours rage depuis les déclarations réalisées par le ministre de l'Intérieur au début du mois de juin concernant les forces de sécurité intérieure, les initiatives se multiplient, de façon parfois facétieuse, pour dénoncer le mal-être dans les commissariats. RT en Français, Facétie policière : une demande de mutation massive pour dénoncer le mal-être des fonctionnaires — RT en français
  • Pas plus que Kanye West, l’autre nom de la liste qui interpelle le plus. Sa ligne de prêt-à-porter Yeezy, a bénéficié de 2 à 5 millions de dollars d’aide pour la préservation de… 106 emplois. Pourtant, le rappeur, qui vient de se déclarer candidat à l’élection présidentielle de novembre prochain – à moins que ce ne soit à nouveau une facétie – est tout sauf sans le sou. En avril dernier, il s’est invité dans le cercle très fermé des milliardaires selon le classement de Forbes qui lui refusait jusqu'ici cet "honneur". Sa fortune est évaluée à 1,3 milliard de dollars. Un petit tour sur le site yeezymafia.com qui propose des articles de la marque de Kanye West en dit long. On y trouve des paires de baskets à plus de 200 dollars ! Sans compter les juteux contrats récemment signés avec Adidas et Gap, notamment. , Kanye West et Jeff Koons se sucrent sur le dos des petites entreprises en difficulté - DH Les Sports+
  • Le hasard a voulu — ou est-ce une facétie du destin — que Georg Friedrich Haendel et Jimi Hendrix soient voisins… à 200 ans d’intervalle. L’un a vécu une grande partie de sa vie 25 Brook Street, à Londres, l’autre a passé trois mois de 1969 au 23 de la même rue, un des rares domiciles fixes qu’on lui connaisse. Les voici également — fait rare — dans le même programme. Pour les rapprocher davantage, Haendel est interprété en faisant une grande place à l’improvisation (une pratique courante de la musique baroque et de Jimi Hendrix) tandis que la musique de Hendrix est développée en de savantes variations. Radio Intensité, BLOIS (41) - Concert : B'Rock Orchestra | Radio Intensité
  • Cette facétie tient à l’humour de notre meunier-boulanger retraité, Jean-Michel Ferru. On connaît bien aussi sa passion pour les objets, outils et mécanismes anciens d’avant l’électricité. Il les restaure et les dispose pour nous dans son musée de la vie domestique ou agricole. ladepeche.fr, Labarthe. Une rue de la République ? - ladepeche.fr
  • Lui se met dans la peau d’Emmanuel Héré, elle dans celle de Bébé, respectivement architecte et nain de compagnie de Stanislas. Il est dans le rôle de l’expert, elle dans celui du trublion pour le forcer à établir, avec facétie, des vérités historiques méconnues. , Culture - Loisirs | Des visites guidées utilisent le théâtre et l’humour pour faire découvrir le patrimoine

Images d'illustration du mot « facétie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « facétie »

Langue Traduction
Anglais joke
Espagnol broma
Italien scherzare
Allemand scherz
Chinois 玩笑
Arabe نكتة
Portugais piada
Russe шутка
Japonais 冗談で
Basque txiste
Corse chiste
Source : Google Translate API

Synonymes de « facétie »

Source : synonymes de facétie sur lebonsynonyme.fr

Facétie

Retour au sommaire ➦

Partager