La langue française

Généalogie

Définitions du mot « généalogie »

Trésor de la Langue Française informatisé

GÉNÉALOGIE, subst. fém.

A. − Dénombrement, par filiation, des ancêtres d'un individu. Généalogie obscure, dresser une généalogie (Ac.). Les seules sirènes qu'on ait jamais aperçues et qui descendent en ligne directe, par généalogie prouvée, de celles qui chantaient si bien (Du Camp, Hollande,1859, p. 82) :
Il savait sa généalogie, connaissait ses aïeux sur le bout du doigt, mais il n'était pas sûr de son père. Arrivé là : − Ah! disait-il, je ne réponds plus de rien. Renard, Journal,1893, p. 182.
1. P. méton.
a) Tableau, ouvrage représentant cette filiation. Quelqu'un publia une généalogie dans laquelle on rattachait sa famille à d'anciens rois du nord (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 69).
b) Science ayant pour objet le dénombrement des ancêtres d'un individu. La généalogie ascendante consiste à rechercher non seulement la filiation paternelle, mais toutes les ascendances en ligne féminine; ce sont les quartiers, que l'on présente en tableaux (L'Hist. et ses méth.,1961, p. 728).
2. P. anal.
a) Filiation des animaux de race. Synon. pedigree.Les Anglais ont emprunté des Arabes l'usage des généalogies de chevaux (Jouy, Hermite, t. 4, 1813, p. 202).
b) BIOL. Suite des espèces qui se sont succédé par filiation pour parvenir à l'espèce actuelle. Son travail, poursuivi pendant sept années en assurant la connaissance exacte de la généalogie de chaque plante (...), a porté sur une variété de Haricot (Plantefol, Bot. et biol. végét., t. 2, 1931, p. 551).
B. − Au fig. (Histoire d'un) développement successif. Il lui semblait qu'il y avait au fond de son être plusieurs, − deux au moins − généalogies de pensées et il ne savait plus de quelle généalogie de pensées était née la dernière qui l'animait (Jouhandeau, M. Godeau,1926, p. 263).
Prononc. et Orth. : [ʒenealɔ ʒi]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Fin xiies. (Evrat, Genese, B.N. 12457, fo128b ds Gdf. Compl.). Empr. au b. lat.genealogia, gr. γ ε ν ε α λ ο γ ι ́ α de même sens. Fréq. abs. littér. : 232. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 463, b) 333; xxes. : a) 289, b) 238.

Wiktionnaire

Nom commun

généalogie \ʒe.ne.a.lɔ.ʒi\ féminin

  1. Dénombrement des ancêtres de quelqu’un, ou des autres parents.
    • C'est un passe-temps aux veillées de dresser les généalogies et le tableau des fautes, des aventures des ancêtres. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954)
    • Le compte à rebours du déracinement urbain trouve son expression la plus significative dans la faveur, voir la ferveur, dont jouit la généalogie. Les directeurs d’archives doivent affronter les hordes de chercheurs d’ancêtres qui frappent à leur porte. — (Joseph Morsel avec la collaboration de Christine Ducourtieux, L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat…, 2007)
    • Dans chaque dechra on trouve une à deux familles maraboutiques. Les mrabtin font remonter leur généalogie au prophète Mohamed par l'intermédiaire de sa fille Fatima et de son gendre Ali. — (Aīssa Ouitis, Les contradictions sociales et leur expression symbolique dans le Sétifois, Société nationale d'édition et de diffusion, 1977, page 94)
    • Contrairement à leurs prédécesseurs, ils se laissent « yéméniser ». Malgré leur origine turkmène, ils se forgent une généalogie yéménite, en rattachant leur branche à la glorieuse souche des ghassanides. — (Joseph Chelhod, L'Arabie du Sud: histoire et civilisation, tome 2, Éditions G.-P. Maisonneuve et Larose,, 1984, p. 260)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GÉNÉALOGIE. n. f.
Dénombrement des ancêtres de quelqu'un, ou des autres parents. Généalogie obscure. Faire une généalogie. Dresser une généalogie. Arbre de généalogie. Il se dit aussi pour Certains animaux. Les chevaux, les chiens ont leur généalogie. Dans ce sens, on dit plutôt Pedigree.

Littré (1872-1877)

GÉNÉALOGIE (jé-né-a-lo-jie) s. f.
  • 1Suite d'ancêtres qui établit une filiation. Dresser une généalogie. Arbre de généalogie. Ceux-ci cherchèrent l'écrit de leur généalogie dans le dénombrement, Sacy, Bible, Esdras, II, VII, 64. Une naissance qui efface l'éclat de toutes les généalogies de l'univers, Massillon, Or. fun. Dauph. Il avait eu la ridicule vanité d'acheter une généalogie, Genlis, Veillées du chât. t. I, p. 460, dans POUGENS.

    Il se dit aussi des chevaux de pur sang. Il n'est pas indigne de l'histoire de dire qu'un écuyer arabe qui avait soin de ses chevaux donna au roi leur généalogie ; c'est un usage établi depuis longtemps chez ces peuples [les Turcs], qui semblent faire beaucoup plus d'attention à la noblesse des chevaux qu'à celle des hommes, Voltaire, Charles XII, 7.

    Fig. Ce serait bouleverser toute la généalogie des substances du règne animal, Buffon, Min. t. II, p. 113.

  • 2Etude et connaissance de l'origine et de la filiation des familles. Il est savant en généalogie. Senantes fort en généalogie comme sont tous les sots qui ont de la mémoire, Hamilton, Gramm. 4.

HISTORIQUE

XIIIe s. Ainsi sunt leur genelogyes, Et sunt par trois fois trois foïes, St Graal, v. 2125.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GÉNÉALOGIE. Ajoutez :
3Filiation des chevaux de course ; elle est inscrite au stud-book anglais ou au stud-book français.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GÉNÉALOGIE, s. f. (Hist.) mot tiré du grec, & qui n’a que la terminaison françoise. il est composé de γένος, race, lignée, & de λόγος discours, traité.

On entend ordinairement par généalogie, une suite & dénombrement d’ayeux, ou une histoire sommaire des parentés & alliances d’une personne ou d’une maison illustre, tant en ligne directe qu’en ligne collatérale. Voyez Ligne directe, Collatéral, Degré, &c.

Il faut prouver sa noblesse par sa généalogie, quand on entre dans des ordres nobles & militaires, ou dans certains chapitres, & c’est ce qu’on appelle faire ses preuves. On est aussi quelquefois obligé de faire apparoir de sa généalogie dans un procès où il s’agit de succession. Voyez Preuves & Naissance.

On forme d’une généalogie une espece d’arbre. Voyez l’article suivant.

L’étude des généalogies est d’une extrème importance pour l’histoire ; outre qu’elles servent à distinguer les personnages historiques du même nom & de même famille, elles montrent les liaisons de parenté, les successions, les droits, les prétentions. Mais il faut être en garde contre les absurdités de certains historiens, qui par adulation font remonter jusqu’aux tems héroïques, l’origine des maisons ou des princes en faveur de qui ils écrivent ; comme il arriva à un auteur espagnol, qui vouloit faire la cour à Philippe II. Il le faisoit descendre en ligne directe d’Adam, depuis lequel jusqu’à ce prince, il comptoit cent dix-huit générations sans lacune ou interruption. Il n’est guere de nation qui n’ait ses fables à cet égard.

Si l’on avoit la généalogie exacte & vraie de chaque famille, il est plus que vraissemblable qu’aucun homme ne seroit estimé ni méprisé à l’occasion de sa naissance. A peine y a-t-il un mendiant dans les rues qui ne se trouvât descendre en droite ligne de quelque homme illustre, ou un seul noble élevé aux plus hautes dignités de l’état, des ordres & des chapitres, qui ne découvrit au nombre de ses ayeux, quantité de gens obscurs. Supposé qu’un homme de la premiere qualité, plein de sa haute naissance, vit passer en revûe sous ses yeux, toute la suite de ses ancêtres, à-peu-près de la même maniere que Virgile fait contempler à Enée tous ses descendans, de quelles différentes passions ne seroit-il pas agité, lorsqu’il verroit des capitaines & des pastres, des ministres d’état & des artisans, des princes & des goujats, se suivre les uns les autres, peut-être d’assez près, dans l’espace de quatre mille ans ? De quelle tristesse ou de quelle joie son cœur ne seroit-il pas saisi à la vûe de tous les jeux de la fortune, dans une décoration si bigarrée de haillons & de pourpre, d’outils & de sceptres, de marques d’honneur & d’opprobre ? Quel flux & reflux d’espérances & de craintes, de transports de joie & de mortification, n’essuyeroit-il pas, à-mesure que sa généalogie paroitroit brillante ou ténébreuse ? Mais que cet homme de qualité, si fier de ses ayeux, rentre en lui-même, & qu’il considere toutes ces vicissitudes d’un œil philosophique, il n’en sera point altéré. Les générations des mortels, alternativement illustres & abjectes, s’effacent, se confondent, & se perdent comme les ondes d’un fleuve rapide ; rien ne peut arrêter le tems qui entraîne après lui tout ce qui paroît le plus immobile, & l’engloutit à jamais dans la nuit éternelle. (D. J.)

Quand les familles modernes remontent jusqu’au tems des premieres croisades, & qu’à partir de-là elles prennent pour tige un homme déjà illustre ou de quelque considération, leur généalogie peut être regardée comme respectable. On peut s’aider sur ces matieres des généalogies anciennes de Claude de l’Isle, & d’un livre du P. Buffier, intitulé les souverains de l’Europe, & pour la maison de France en particulier, de l’histoire généalogique qu’en a donné M. le Gendre de Saint-Aubin.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « généalogie »

Du latin genealogia. (1165) genealogie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. genolosia, genologia ; espagn. et ital. genealogia ; du latin genealogia, qui vient de γενεαλογία, de γενεὰ, génération, et λόγος, traité.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « généalogie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
généalogie ʒenealɔʒi

Évolution historique de l’usage du mot « généalogie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « généalogie »

  • La généalogie est une science rigoureusement inexacte, à cause des bâtards. De Léo Campion
  • Et si on rangeait les vieux papiers enfouis au fond de l’armoire ? Et si on classait les photos de famille dormant dans des boîtes à chaussures ? Il a suffi parfois de s’atteler à ce tri pour se laisser prendre au jeu de la généalogie, voire de « se faire piéger » sur Internet, selon l’expression de Jean-Louis Beaucarnot, qui se présente lui-même comme « le pape de la généalogie ». Durant le confinement, alors que tant de familles étaient contraintes de rester chez elles, un site spécialisé comme Geneanet (lire ci-dessous) a vu le nombre de ses consultations augmenter de 75 %. La Croix, Généalogie : sur les traces de l’histoire familiale
  • Le grand-père d’Yves, Henri Mathieu-Saint-Laurent, est avocat à Oran, en Algérie, et fils d’un avocat à la cour d’appel d’Oran. En remontant d’une génération, nous trouvons Laurent Donat Mathias Mathieu, né à Heidolsheim en 1787, notaire et président de la chambre des notaires du Haut-Rhin. C’est lui qui a ajouté Saint-Laurent à son patronyme, par allusion à son prénom. Dans cette lignée des Mathieu, tous les ancêtres sont conseillers, procureurs, avocats, et ce jusque dans les années 1670 où le premier des Mathieu, marchand à Metz, s’établit à Colmar. En suivant les strates de cette généalogie de gens du barreau et de la robe, on trouve également Michel Léonard Mathieu, qui épouse, à Strasbourg, Marie Françoise Zaepfel. Intéressons-nous au père de cette Marie Françoise, François Antoine, né en 1723 à Dambach-la-Ville. Comme on peut s’y attendre, il est licencié en droit, avocat au Conseil souverain d’Alsace et occupe de nombreuses charges jusqu’à sa mort en 1803. Il fait partie d’une grande fratrie, dans laquelle on remarque un frère, François Mathias, docteur en théologie, professeur à l’université épiscopale. Un autre frère, Jean Évangéliste, chanoine à Saint-Pierre-le-Vieux à Strasbourg est évêque de Liège entre 1802 et 1808. Enfin, un troisième frère, Ignace, qui, s’il n’est pas religieux, n’en demeure pas moins receveur des Dominicaines de Sélestat. Parmi les descendants de ce dernier, on notera quatre filles, toutes dominicaines, l’une à Sélestat, et les trois autres à Unterlinden, Vieux-Thann et Sainte-Catherine de Colmar. En résumé, du côté paternel, nous croisons de nombreux serviteurs de l’État ou de l’Alsace, mais qui sont apparentés avec des familles possédant un grand ancrage religieux. Petit clin d’œil supplémentaire, relevé par Alfred Hans Kuby dans notre Bulletin 138 : par la lignée des Mathieu, Yves Saint-Laurent est un lointain cousin du compositeur Jules Massenet (1842-1912) qui, de ce fait, a également des origines alsaciennes. , Généalogie | Les racines alsaciennes d’Yves Saint-Laurent
  • Le cercle mettra à la disposition des personnes intéressées ses bases de données avec : 65 000 inscrits maritimes, 50 000 noms de tables décennales et 4 271 169 de données d’actes en Ille-et-Vilaine et 108 170 038 de données sur la France. « Un guide sera proposé pour comprendre le monde de la généalogie et redonner vie au temps figé dans les archives. Vous pourrez ainsi prendre place sur un arbre généalogique y installer vos ancêtres et ainsi vous inscrire dans la saga familiale », souligne Claude Leforestier, président du cercle généalogique. Le Telegramme, La généalogie sur la plage - Dinard - Le Télégramme
  • Bref, les généalogistes désireux de mieux connaître la généalogie de notre nouveau Premier ministre ne manqueront pas de grain à moudre, lorsque les registres paroissiaux du Gers auront été mis en ligne : une avancée annoncée pour l’horizon 2021/2022, à moins peut-être qu’un enfant du pays bien placé ne joue ici les "Fées Clochette"… Sachant que la famille de la mère du ministre – Nicole FONTANIER, récemment disparue et native de Béraut, dans le Gers, comme celles de ses grands-mères et arrière grands-mères restent à explorer, pour mieux connaître celui faisant aujourd’hui l’actualité, héritier d’un grand-père sénateur et d’ancêtres forgerons et traceurs de pierre. Une hérédité prometteuse… La revue française de Généalogie, Le casse-tête généalogique de Jean Castex
  • Le Cercle de généalogie et d’histoire des Marchois et Limousins tiendra une permanence ce samedi 4 juillet, de 14 h à 17 h, dans son local, 54, rue Pierre-et-Marie-Curie. Renseignements : 05.55.33.43.12 ou par mail [email protected] www.lepopulaire.fr, Stationnement, généalogie, collecte de cartables... Les petites infos de Limoges en bref - Limoges (87000)

Images d'illustration du mot « généalogie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Vidéos relatives au mot « généalogie »

Traductions du mot « généalogie »

Langue Traduction
Anglais genealogy
Espagnol genealogía
Italien genealogia
Allemand genealogie
Chinois 家谱
Arabe علم الأنساب
Portugais genealogia
Russe генеалогия
Japonais 系譜
Basque genealogia
Corse genealogia
Source : Google Translate API

Synonymes de « généalogie »

Source : synonymes de généalogie sur lebonsynonyme.fr

Généalogie

Retour au sommaire ➦

Partager