Exproprier : définition de exproprier


Exproprier : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

EXPROPRIER, verbe trans.

[Le compl. d'obj. désigne une pers.] Dépouiller de la propriété d'un bien immobilier :
... après ces hauts personnages (...) venait la foule des guerriers franks (...). En temps de paix, leur principale occupation était de machiner des ruses pour exproprier leurs voisins de race Gauloise, et d'aller sur les grands chemins attaquer, à coups de lances ou d'épées, ceux dont ils voulaient se venger. Thierry, Récits mérov.,t. 1, 1840, p. 339.
Spéc. Procéder à une expropriation pour cause d'utilité publique. Un propriétaire qu'on allait sans doute exproprier (Zola, Curée,1872, p. 546).
Au fig. Cela n'empêche pas bien des plaintes, bien des regrets de ceux qu'on expropria de leurs vieilles admirations et qu'on dérange de leurs habitudes (Sainte-Beuve, Nouv. lundis,t. 1, 1861, p. 243).
Rem. Le part. passé peut être employé comme subst. exproprié, ée. Personne qui a été expropriée. Assurer aux expropriés un dédommagement égal à la valeur acquise par le bien au jour de la dépossession pour un usage inchangé de ce bien (Belorgey, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 230).
Prononc. et Orth. : [εkspʀ ɔpʀije], (j')exproprie [εkspʀ ɔpʀi]. Cf. é-1. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1611 exproprié (Cotgr.); av. 1792 exproprier (Cérutti ds Boiste 1808). Dér. de approprier* par changement de préf., plutôt que formé à partir de expropriation (FEW t. 9, p. 461, note 17). Fréq. abs. littér. : 75.

Exproprier : définition du Wiktionnaire

Verbe

exproprier \ɛks.pʁɔ.pʁi.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Droit) Priver (quelqu’un) d’une propriété immobilière, pour cause d’utilité publique et moyennant une indemnité.
    • Quand ils ne peuvent s’entendre, l’affaire est portée devant un jury qui se prononce souverainement sur l’offre de la Ville et la demande du propriétaire ou du locataire exproprié. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Exproprier : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXPROPRIER. v. tr.
T. de Jurisprudence. Priver quelqu'un d'une propriété immobilière, pour cause d'utilité publique et moyennant une indemnité.

Exproprier : définition du Littré (1872-1877)

EXPROPRIER (èk-spro-pri-é), j'expropriais, nous expropriions, vous expropriiez ; que j'exproprie, que nous expropriions, que vous expropriiez v. a.
  • Ôter à quelqu'un la propriété d'un bien en général par voie légale. Ses créanciers menaçaient de l'exproprier.

    Exproprier pour cause d'utilité publique, se dit de l'administration qui, pour un service public, prend la propriété de quelqu'un moyennant indemnité.

HISTORIQUE

XVIe s. Exproprié, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « exproprier »

Étymologie de exproprier - Littré

Lat. ex, hors, et propre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de exproprier - Wiktionnaire

(1611) Formé sur approprier par remplacement du préfixe ap- par ex- (hors de), du latin proprius.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « exproprier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
exproprier ɛksprɔprije play_arrow

Conjugaison du verbe « exproprier »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe exproprier

Évolution historique de l’usage du mot « exproprier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « exproprier »

  • Dans le détail, c’est l’étude parcellaire, document servant à délimiter les terrains à exproprier, qui est ici remise en cause. Une « péripétie juridique très courante pour des opérations foncières aussi complexes », temporise la municipalité, qui assure que « cette nouvelle enquête va permettre de lever toute ambiguïté sur les parcelles concernées ». , Un sursis de six mois pour les jardins de Dollemard au Havre, menacés de disparition | 76actu
  • "Ces élus n’avaient pas lésiné pour tenter de dévaloriser des terrains de l’indivision, voisins de celui à exproprier. Ces mêmes acteurs avaient conduit le processus d’enclavement abusif d’une partie de nos terrains d’Argibelia, que dans un jugement précédent, la Cour Administrative d’appel de Bordeaux avait également sèchement rejeté, confirmant l’existence d’irrégularités commises à notre encontre par la Commune d’Ascain", rappelle-t-il au passage. SudOuest.fr, Expropriation litigieuse à Ascain : les propriétaires livrent leur version
  • Personne n’est propriétaire du bonheur, on a parfois la chance d’avoir un bail, et d’en être locataire. Il faut être très régulier sur le paiement de ses loyers, on se fait exproprier très vite. De Marc Levy / Et si c’était vrai...

Traductions du mot « exproprier »

Langue Traduction
Corse espropriu
Basque desjabetzeko
Japonais 収用
Russe экспроприировать
Portugais expropriar
Arabe المصادرة
Chinois 征用
Allemand enteignen
Italien espropriare
Espagnol expropiar
Anglais expropriate
Source : Google Translate API

Synonymes de « exproprier »

Source : synonymes de exproprier sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « exproprier »


Mots similaires