La langue française

Exhiber

Sommaire

Définitions du mot exhiber

Trésor de la Langue Française informatisé

EXHIBER, verbe trans.

I.− Emploi trans.
A.− [Le suj. désigne l'agent de l'action]
1. DR. Présenter un document devant une instance judiciaire ou à la requête d'une autorité de police. Il me fallut aller (...) exhiber mon passeport et signer une déclaration devant un alcade (Mérimée, Carmen,1847, p. 17).Dès qu'il est possible de sommer les gens d'exhiber leurs preuves, alors la scène change (Clemenceau, Iniquité,1899, p. 354).
2. Vieilli. Présenter au public. (Quasi-)synon. exposer.Les œuvres qu'il exhiba, en 1878, au Champ de Mars (Huysmans, Art mod.,1883, p. 209).CIN. Salle de spectacle servant à exhiber les films d'un de ces cinémas vers lesquels allaient se précipiter dîneurs et dîneuses (Proust, Temps retr.,1922, p. 735).
3. P. ext., péj.
a) [Le compl. désigne une chose] Montrer avec complaisance. Le dîner a été pour lui l'occasion d'exhiber son hôtel à ses convives (Goncourt, Journal,1884, p. 357).Il avait derrière lui une longue carrière de « voyeur », et exhiba bientôt un petit attirail d'instruments où dominait la vrille (Fargue, Piéton Paris,1939, p. 225).
b) Rare. [Le compl. désigne une pers.] Laissez-moi vous lancer; (...) je vous exhibe et dans un an vous avez la clientèle la plus huppée de Paris (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 185).
4. P. anal., dans le lang. philos. ou sc. Présenter, faire voir dans une démonstration ou dans une théorie. Toute philosophie (...) exhibe [des vérités spirituelles] méthodiquement au moyen de raisonnements et de concepts (Nizan, Chiens garde,1932, p. 80).Non seulement il [le théorème d'Euler] donne une condition nécessaire d'existence, mais il prouve que cette condition est suffisante en exhibant une méthode pour trouver la chaîne eulérienne (Warusfel, Math. mod.,1969, p. 183).
B.− [Le suj. désigne l'agent et le support de ce qui est exhibé] :
1. Du doigt, (...) il montrait sa boutonnière. Tu sais − qui ne le sait pas? − qu'il a été décoré de la Légion d'honneur, en janvier. Chose étrange, lui qui me conseillait si vivement de ne porter aucune décoration, il fait le plus grand cas de la sienne et l'exhibe de manière fort ostensible. Duhamel, Maîtres,1937, p. 47.
1. [Le compl. d'obj. désigne une partie du corps, un attribut physique, ou un vêtement] Faire voir, montrer ostensiblement ou sans pudeur. (Quasi-)synon. arborer, afficher.Un jeune poète, exhibant, sous un court mantel à la François Ier, la plus piètre des anatomies (Flaub., Éduc. sent.,t. 1, 1869, p. 152).Une naine (...) débitait des obscénités en relevant ses jupes; elle exhibait des cuisses marbrées d'ecchymoses (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 307).
Rare. [Le suj. désigne un inanimé concr.] Trois ou quatre autres bicoques (...) exhibaient (...) leurs hypocondres façades (Bloy, Femme pauvre,1897, p. 220).Les cadavres, maintenant indiscrets, exhibent de hideuses blessures (Bordeaux, Fort de Vaux,1916, p. 67).
Au fig. [Le compl. d'obj. désigne une qualité ou un défaut] Faire étalage, montre de. Exhiber son savoir, ses vices. (Quasi-)synon. étaler.Elle prit immédiatement son rôle de pleureuse (...) Elle exhibait son chagrin (Proust, Temps retr.,1922, p. 849):
2. ... il est remarquable que de notre temps où les écrivains montrent une telle passion de sincérité et une si forte inclination à exhiber le pire d'eux-mêmes, ils semblent s'être donné le mot pour ne pas donner la vie. Mauriac, Vie Racine,1928, p. 97.
Rem. On rencontre ds la docum. qq. ex. de la constr. exhiber qqc. à qqn. Rosso n'a-t-il pas eu honte d'exhiber aux rieurs la honte de sa pauvre mère (Michelet, Journal, 1857, p. 366).
2. Dans le lang. philos. ou sc. Faire voir, présenter. [Des] économies qui exhibent des performances remarquables (L'Univers écon. et soc.,1960, p. 4-6).Tous les verres exposés aux radiations du radium exhibent le phénomène de thermoluminescence (C. Duval, Verre,1966, p. 32).
II.− Emploi pronom. réfl.
A.− [Gén. dans un cont. iron. ou dépréc.] Se produire en public dans le cadre d'un spectacle. Devant une sorte de grand cirque carré (...) s'exhibent des « hercules » (Gide, Journal,1914, p. 438).Il avait convié à sa table le fakir Crouïa-Bey qui devait pendant quinze jours s'exhiber dans la baraque de l'Uni-Park (Queneau, Pierrot,1942, p. 32).
B.− Se montrer en public avec ostentation ou sans pudeur, de façon choquante ou de manière à scandaliser. Il s'exhibait à côté d'une femme élégante qui passait pour être sa maîtresse (Proust, Fugit.,1922, p. 685).Disraëli s'exhibe avec une paire de moustaches; cela est très regrettable (Maurois, Disraëli,1927, p. 196):
3. ... nous sommes déjà toutes réunies dans les classes quand ces demoiselles descendent enfin, et elles en prennent à leur aise aussi, au point de vue toilette! MlleSergent s'exhibe en peignoir de batiste rouge (sans corset, fièrement)... Colette, Cl. école,1900, p. 263.
Prononc. et Orth. : [εgzibe], (j')exhibe [εgzib]. Cf. é-1. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. [xiiies. d'apr. FEW t. 3, p. 294b] 1. xives. « produire, montrer », spéc. « produire un document en justice » (Ch., Fontevr., A. M. et L. ds Gdf. Compl.); 2. début xvies. « exposer à la vue, montrer en général » (Jard. de santé, I, 24, ibid.); 3. 1797 fig. « faire étalage de » (Chateaubr., Essai Révol., t. 2, p. 357). Empr. au lat. class. exhibere (avec changement de conjug.) « produire au jour, présenter ». Fréq. abs. littér. : 280. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 102, b) 379; xxes. : a) 691, b) 479.

Wiktionnaire

Verbe

exhiber \ɛɡ.zi.be\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’exhiber)

  1. (Droit) Produire des pièces en justice.
    • Exhiber son passeport, un contrat, ses titres.
    • On a contraint ce négociant à exhiber ses livres.
  2. (Par extension) Représenter ou montrer pour produire un certain effet.
    • En 1845, New York s'ébaudissait devant le squelette d’Hydrargos, « le grand serpent des mers », long de 34 mètres. Albert Koch, qui exhibait sous ce nom le cétacé fossile Basilosaurus, avait pris soin de l'allonger en multipliant ses vertèbres, et l’imposteur fit fortune. — (Bernard Teyssedre, Le Diable et l'Enfer , Albin Michel, 1985, p.179)
    • Nous préparions la Fête-Dieu avec une ardeur et une fébrilité d'autant plus vive que chaque quartier entendait exhiber le plus beau reposoir. Quelle mobilisation ! — (Yanny Hureaux, Bille de chêne: Une enfance forestière, Jean-Claude Lattès, 1996)
    • Être top model consiste à exhiber une physionomie hors normes censée incarner les mensurations idéales de la femme d'aujourd'hui. — (Isabelle Alonso, Et encore, je m'retiens ! Propos insolents sur nos amis les hommes, Paris : Robert Laffont, 1995)
    • Or l'objet susceptible de projeter cette ombre au contour anguleux, n'est autre que le verre à pied peint en blanc, qui n'en finit pas d’exhiber ses rondeurs. — (Ileana Parvu, La peinture en visite: les constructions cubistes de Picasso, Peter Lang, 2007, p.73)
    • Ce film éprouvant a quelque chose non seulement de scandaleux mais d'indigne dans sa manière de prendre en otage l'humanitaire et les victimes de la guerre, pour en faire un mélo écœurant qui exhibe cadavres et blessés ad nauseam. — (Rires et sifflets pour Sean Penn, Vosges Matin, 21 mai 2016)
    • Elle n'était pas amoureuse, mais elle aimait paraître avec le bel Italien qui exhibait sa fortune de manière un peu ostentatoire et démontrait un dilettantisme ajoutant à son charme. — (Justine Laval, Les Romanesques, tome 5 : L'enfant de l'amour, Éditions 92, 2011, chap. 3)
  3. (Pronominal) (Ironique) Se montrer avec affectation.
    • A l'entrée de sa loge, le Marseillais s’exhibait dans un smoking lavande fleuri d'un œillet pourpre. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Avec ça, je m'exhibe dans les boîtes de nuit et les grands restaurants la plus superbe poule qui se puisse rêver, ma dactylo, Suzanne, une enfant de dix-huit ans, […]. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 180)
    • Tu me déçois là... la poutre de Bamako, le poney humain, triple jambe. Bon il est vrai que je ne t'ai pas dit qu'il exhibait son engin dressé en même temps que le matos. — (Stanislas Petrosky, Je m'appelle Requiem et je t’… , Éditions Lajouanie, 2016, chap. 14)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXHIBER. v. tr.
T. de Procédure. Produire des pièces en justice. Exhiber son passeport. Exhiber un contrat. Exhiber ses titres. On a contraint ce négociant à exhiber ses livres. Il signifie par extension, dans le langage ordinaire, Représenter, montrer pour produire un certain effet. Exhiber ses décorations. Il nous exhiba un papier chargé d'attestations.

S'EXHIBER s'emploie quelquefois ironiquement et signifie Se montrer avec affectation. Il aime à s'exhiber en public.

Littré (1872-1877)

EXHIBER (è-gzi-bé) v. a.
  • 1 Terme de pratique. Produire une pièce en justice. Exhiber ses titres, ses pièces, ses livres.

    Familièrement. Il nous exhiba une pancarte chargée d'attestations. Nous exhibâmes aussitôt nos denrées, ce qui ne déplut point à l'inconnu, Lesage, Gil Blas, II, 8.

  • 2S'exhiber, v. réfl. Se produire, se montrer, dans le langage plaisant. Belle aurore, Je t'adore, Je t'honore, Exhibe-toi, Scarron, dans LE ROUX, Dict. comique.

HISTORIQUE

XIVe s. Le duc ne pot pas bonnement Soy exiber presentement Contre cil qui nourry l'avoit Et aïdé en son bon droit, Liv. du bon Jehan, 1745.

XVe s. En lieu d'amours tant de fois exhibées, De tant d'onneurs et d'umbles reverences, Chastelain, Expos. sur verité mal prise.

XVIe s. Dieu nous a donné peu de ceremonies et aisées pour nous representer Jesus-Christ depuis qu'il nous a esté exhibé, Calvin, Instit. 955. Amour est une chose facile, qui s'exhibe à tous et ne se denie à personne, Triomphe de la noble dame, f° 224, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « exhiber »

Lat. exhibere, de ex, hors, et habere, avoir (voy. AVOIR) : mettre dehors.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin exhibĕo (« exhiber »)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « exhiber »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
exhiber ɛgzibe

Évolution historique de l’usage du mot « exhiber »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « exhiber »

  • Tout romancier, tout cinéaste, a au fond de lui un nombril du monde à exhiber. De Michel Audiard
  • L’intelligence, c’est comme un sous-vêtement. Il faut en avoir mais ne pas l’exhiber. De James Dent / Charleston Gazette
  • On ne doit pas plus exhiber sa culture que ses biceps. Il faut qu'elle saille sous la phrase comme les muscles sous le vêtement. De Fernand Vandérem / Gens de qualité
  • La politesse de l'Anglais, c'est l'impassibilité du visage et de la voix. Il trouve autant d'impudeur à montrer ses émotions qu'en éprouverait une nonne à exhiber ses jambes aux passants. De Jean-Charles Harvey / Les Paradis de sable
  • Scène d’effroi dans un commissariat du XVIIIe arrondissement parisien, mercredi 8 juillet au soir. Un homme s’est posté devant l’édifice avant de sortir et d’exhiber deux couteaux face à des policiers, explique Le Parisien. Valeurs actuelles, Paris : un homme pénètre dans un commissariat armé de deux couteaux | Valeurs actuelles
  • Le lecteur qui suit de près l'actualité littéraire en voit des vertes et des pas mûres. Romans bâclés qui n'ont rien à dire, romans sentimentaux et pleurnichards, romans truqués dont le seul but est d'exhiber un certificat de bien-pensance et puis, de temps en temps, un bon roman, et parfois même un très bon. Nous nous croyions blasé en ce qui concerne les mauvais. Grave erreur. Un auteur nous prouve aujourd'hui que la nature humaine a cette capacité stupéfiante de toujours repousser les limites de la bêtise. Valeurs actuelles, On a lu, on a détesté : “Un été nazi”, de Léon Cornec | Valeurs actuelles
  • Mais l’homme n’a pas apprécié de voir les policiers arriver sous sa fenêtre. Il les a insultés. Avec un langage très fleuri. Avant d’exhiber son sexe, tout en menaçant de se défenestrer… , Il s'énerve sur son volet-roulant... et finit devant le tribunal de Saint-Malo | Le Pays Malouin
  • Les aigris fâcheux sont de sortie pour exhiber par leurs commentaires leurs grande bêtise... Vous me faites bien rire, mais au fond je vous plains... midilibre.fr, Oubliée au parloir, une femme enceinte passe la nuit en prison - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « exhiber »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « exhiber »

Langue Traduction
Anglais show off
Espagnol presumir
Italien esibire
Allemand angeben
Chinois 炫耀
Arabe متفاخر
Portugais mostrar
Russe выпендриваться
Japonais 見せびらかす
Basque erakutsi
Corse mette si in mostra
Source : Google Translate API

Synonymes de « exhiber »

Source : synonymes de exhiber sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « exhiber »

Partager