La langue française

Épate

Sommaire

  • Définitions du mot épate
  • Phonétique de « épate »
  • Évolution historique de l’usage du mot « épate »
  • Citations contenant le mot « épate »
  • Traductions du mot « épate »
  • Synonymes de « épate »
  • Antonymes de « épate »

Définitions du mot épate

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉPATE, subst. fém.

Pop. Attitude ostentatoire dont le but est de provoquer l'étonnement admiratif d'autrui. Faire de l'épate. Tout de suite, avec ce besoin d'épate particulier à l'enfant, et, par conséquent, au soldat, il commença de les éblouir (Courteline, Train 8 h. 47,1888, 2epart., 4, p. 134):
Un magnifique tapis descendait les degrés du haut perron et, sur chacun, un homme en livrée restait roide comme une statue. Du Roy murmura : « En voilà de l'épate ». Maupassant, Bel-Ami,1885, p. 331.
Sans épate. Simplement, sans faire de manières. C'étaient des parties gentilles, une friture à Saint-Ouen ou un lapin à Vincennes, mangés sans épate, sous le bosquet d'un traiteur (Zola, Assommoir,1877, p. 476).
À l'épate. En essayant de produire un grand effet. Et elle rageait, elle si simple et si peu « à l'épate », d'être mêlée aux petites manœuvres qui ridiculisaient sa mère (Gyp, Mar. Chiffon,1894, p. 204).Un virage trop court au ras du trottoir en face (à l'épate, en pleine nuit!) (Abellio, Pacifiques,1946, p. 11).
Prononc. : [epat]. Étymol. et Hist. 1846 (Féval, Fils diable, VI, 133 ds Fr. mod. t. 14, p. 58). Déverbal de épater*. Fréq. abs. littér. : 9. Bbg. Darm. 1877, p. 51. − Quem. 2es. t. 1 1970. − Sain. Lang. par. 1920, p. 102.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉPATE, subst. fém.

Pop. Attitude ostentatoire dont le but est de provoquer l'étonnement admiratif d'autrui. Faire de l'épate. Tout de suite, avec ce besoin d'épate particulier à l'enfant, et, par conséquent, au soldat, il commença de les éblouir (Courteline, Train 8 h. 47,1888, 2epart., 4, p. 134):
Un magnifique tapis descendait les degrés du haut perron et, sur chacun, un homme en livrée restait roide comme une statue. Du Roy murmura : « En voilà de l'épate ». Maupassant, Bel-Ami,1885, p. 331.
Sans épate. Simplement, sans faire de manières. C'étaient des parties gentilles, une friture à Saint-Ouen ou un lapin à Vincennes, mangés sans épate, sous le bosquet d'un traiteur (Zola, Assommoir,1877, p. 476).
À l'épate. En essayant de produire un grand effet. Et elle rageait, elle si simple et si peu « à l'épate », d'être mêlée aux petites manœuvres qui ridiculisaient sa mère (Gyp, Mar. Chiffon,1894, p. 204).Un virage trop court au ras du trottoir en face (à l'épate, en pleine nuit!) (Abellio, Pacifiques,1946, p. 11).
Prononc. : [epat]. Étymol. et Hist. 1846 (Féval, Fils diable, VI, 133 ds Fr. mod. t. 14, p. 58). Déverbal de épater*. Fréq. abs. littér. : 9. Bbg. Darm. 1877, p. 51. − Quem. 2es. t. 1 1970. − Sain. Lang. par. 1920, p. 102.

Wiktionnaire

Forme de verbe

épate \e.pat\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe épater.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe épater.
    • Et puis, je les enquiquine. Tu sais, mon garçon, qu’on ne m’épate pas facilement. — (Georges Duhamel, La passion de Joseph Pasquier, Mercure de France, 1946, page 93)
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe épater.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe épater.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe épater.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉPATER. v. tr.
Priver de l'usage d'une patte. Epater un chien. Par analogie, Vase à pied épaté. Il signifie aussi Faire tomber les quatre fers en l'air. Je me suis épaté lourdement.

ÉPATER signifie aussi figurément Étonner, stupéfier. Sa verve, son aplomb m'a épaté. Il est très familier. Le participe passé

ÉPATÉ, ÉE, s'emploie adjectivement pour signifier Qui est aplati, écrasé. Les nègres ont souvent le nez épaté.

Phonétique du mot « épate »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
épate epat

Évolution historique de l’usage du mot « épate »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « épate »

  • On travaille pour épater, ou bien on se répète. De Alberto Giacometti
  • Tout ce que les hommes font de bien, ils le font pour essayer d’épater leurs femmes. De Georges Wolinski
  • La plupart des disputes entre automobilistes viennent du fait que la moitié d’entre eux essaie de conduire assez vite pour épater leur petite amie, alors que l’autre moitié s’efforce de conduire assez lentement pour calmer leur femme. De André Guillois
  • La meilleure façon d'épater les gens c'est encore de faire en sorte qu'ils s'épatent eux-mêmes. De Jean-Marie Poupart / Que le diable emporte le titre
  • Combien de fois un homme parle-t-il plus haut et est-il plus bête quand il assiste au spectacle à côté d'une jolie femme qu'il veut épater ? De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • Le pot-au-feu a été inventé par toute une équipe, ça t’épate, ça ! Tu croyais que c’était un seul mec ? De Jean-Marie Gourio
  • Un nouvel admirateur pour Riyad Mahrez. Hier, l’international algérien a encore une fois sorti le grand jeu face à Burnley. Auteur d’un doublé, le milieu de terrain de Manchester City prouve encore une fois sa belle saison même après la longue coupure. Ses touches de balles, sa technique, bref son talent épate la légende anglaise Gary Lineker. Africa Top Sports, Manchester City : Garry Lineker épaté par le talent de Riyad Mahrez

Traductions du mot « épate »

Langue Traduction
Anglais amazes
Espagnol sorprende
Italien stupisce
Allemand erstaunt
Chinois 惊奇
Arabe يذهل
Portugais surpreende
Russe поражает
Japonais びっくり
Basque harrituta geratzen
Corse maravigliate
Source : Google Translate API

Synonymes de « épate »

Source : synonymes de épate sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « épate »

Partager