La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « enfoui »

Enfoui

Définitions de « enfoui »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENFOUIR, verbe trans.

A.− Emploi trans. [Le compl. d'obj. désigne un inanimé ou un ex-animé]
1. Mettre en terre dans un trou creusé à cet effet et rejeter de la terre par-dessus pour le cacher. Enfouir du fumier, une charogne, un cadavre; enfouir un trésor. Il grava un nom sur une plaque de cuivre et il l'enfouit dans le sable au seuil de sa tente (Flaub., Salammbô,t. 1, 1863, p. 33).On défonçait le dallage des cours pour y enfouir quatre ou cinq plants de pommes de terre (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 322).
2. P. ext. Placer dans un endroit profond ou secret et entasser d'autres choses par-dessus. Enfouir des documents au fond d'une armoire, d'un tiroir. M. Amonin lui proposa d'enfouir dans un des panneaux de la boiserie une assez grande quantité d'argenterie et de bijoux (Sand, Hist. vie,t. 1, 1855, p. 67).Il enfouit le pneumatique dans sa poche : sûrement un emmerdement en perspective (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 458).
En partic. [Le compl. d'obj. désigne une partie du corps] Cacher dans ou sous quelque chose dans un but de protection. Enfouir ses mains dans ses poches, son visage dans ses mains; enfouir sa tête dans un oreiller. Au fond de son grand lit à colonnes, Sarah [Bernhardt] est enfouie sous des couvre-pieds de satin blanc bordé de cygne (Loti, Journal,1778-81, p. 120):
1. ... je me plongeais dans l'eau pour éteindre sur moi la brûlure de la volupté, enfouissant mon visage et mes lourdes paupières dans ce tombeau de parfums qu'est un bouquet de fleurs froides... Montherlant, La Petite Infante de Castille,1929, p. 640.
3. Au fig. Tenir profondément caché ou secret. Enfouir un secret au fond de son cœur. L'auteur voudrait rassembler des contradictions, entasser des anachronismes, pour enfouir la vérité sous un tas d'invraisemblances (Balzac, Cabinet ant.,1839, p. 3).
Enfouir ses dons, ses talents. Ne pas utiliser les talents dont on est doué. Cf. J. Simon, Devoir, 1854, p. 42.
B.− Emploi pronom. à sens réfl. [Le suj. désigne un animé]
1. S'enfoncer dans un trou que l'on creuse dans la terre ou le sable. Nous allons retourner cette tortue sur le dos, et elle ne pourra plus s'enfouir (Verne, Île myst.,1874, p. 215).
Rare, p. anal. [Le suj. désigne un inanimé en relation avec de l'animé] :
2. Toutes les tombes sont pareilles (...). Seulement, à mesure qu'elles vieillissent, elles [les tombes] s'enfouissent et disparaissent, comme fait le souvenir qu'on a des morts. Flaubert, Corresp.,1850, p. 252.
2. P. ext. S'enfoncer dans ou sous quelque chose. S'enfouir sous les couvertures. S'enfouir dans une profonde bergère (Fromentin, Dominique,1863, p. 71).Miette vint avec sa pelisse; tous deux s'enfouissaient dans le large vêtement (Zola, Fortune Rougon,1871, p. 199).
Rare, p. anal. [Le suj. désigne un inanimé en relation avec de l'animé] Les fins cheveux cendrés remontés vers le sommet de la tête, allaient s'enfouir et se tordre dans la natte (Druon, Gdes fam.,t. 1, 1948, p. 155).
3. Au fig. Se réfugier dans un endroit reculé ou dans une activité absorbante. S'enfouir dans une campagne, une province; s'enfouir dans son travail, ses livres; s'enfouir dans son malheur. Je ne ressentis qu'un désir, celui de m'enfouir de nouveau dans le néant et l'oubli (Daniel-Rops, Mort,1934, p. 228):
3. Quand on a tout ce qu'il faut pour briller dans le monde, on ne s'enfouit pas dans une arrière-boutique; on se produit, on se fait voir. Reybaud, Jérôme Paturot,1842, p. 191.
Rem. La docum. atteste enfouissable, adj. Que l'on peut enfouir (supra A 1). Toute la richesse des Orientaux est mobilière, pour être enfouissable ou portative (Lamart., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 226).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃fwi:ʀ], (j')enfouis [ɑ ̃fwi]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1050 enfodir « mettre en terre quelqu'un » (Alexis, éd. Ch. Storey, 120b); 2. 1614 « mettre au fond, en entassant d'autres choses par dessus », ici fig. « laisser inutile » (Hulsius). Du lat. vulg. infŏdīre, class. infodĕre « enterrer »; v. aussi fouir. Fréq. abs. littér. : 993. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 855, b) 1 578; xxes. : a) 1 653, b) 1 650.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENFOUIR. v. tr.
Mettre quelque chose en terre dans un trou creusé à cet effet et le recouvrir une fois enterré. Enfouir un cadavre. Enfouir des herbes, du fumier. Enfouir un trésor, Le mettre en terre afin de le cacher.

S'ENFOUIR s'emploie dans la même acception et signifie Se blottir pour se cacher. L'animal alla s'enfouir dans son terrier. Fig., Il est allé s'enfouir dans une province reculée, Il est allé vivre au fond d'une province reculée. Par extension,

ENFOUIR signifie Mêler si bien une chose avec d'autres qu'elle est difficile à trouver. Ce manuscrit était enfoui sous une liasse de vieux papiers.

Littré (1872-1877)

ENFOUI (an-fou-i, ie) part. passé d'enfouir
  • 1Mis en terre dans un trou. D'un trésor enfoui receleur odieux, Delille, Convers. ch. 1.
  • 2 Fig. Ce souvenir enfoui s'est retrouvé tout entier, Staël, Corinne, XI, 4. C'était dommage de laisser tant de talents enfouis dans une petite ville ; Paris devait en être le théâtre, Marmontel, Contes moraux, Connaiss.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « enfoui »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enfoui ɑ̃fwi

Évolution historique de l’usage du mot « enfoui »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enfoui »

  • Les bâteaux enfouis dans la sable peuvent-ils se vanter d'une certaine stabilité ? De Faya Dequoy / Le petit livre d'une non-écrivaine
  • Taire la vérité, c’est enfouir de l’or. De Proverbe grec
  • L'humain déborde de résignation et possède, enfouie dans ses fibres les plus secrètes, la vocation de la douleur. De André Langevin / Evadé de la nuit
  • On ne renie pas son enfance ; on l'enfouit au fond de son coeur, et l'ombre portée, l'ombre magique devient un symbole. De Dominique Blondeau / Les Visages de l'enfance
  • L'autruche qui enfouit sa tête dans le sable veut, en tout cas, vous donner le sentiment que cette tête est la la partie la plus importante de sa personne. De Katherine Mansfield / Journal
  • Le monde extérieur est impitoyable, pourtant, sous les montagnes de paille, sont enfouis des grains précieux pour la confection du pain de la vie. De Moses Isegawa / Chroniques Abyssiniennes
  • Jamais la famille Bouziane n’avait révélé un secret enfoui depuis des années au plus profond de leur chair. Leurs aïeux, la famille du Cheikh Bouziane, ont été massacrés en 1849 pour avoir oser résister à la puissance coloniale française. sudinfo.be, Soulagement pour l’ancien échevin Tarik Bouziane à Tournai: 170 ans plus tard, son aïeul peut enfin reposer en paix
  • Un bateau datant de l’époque des Vikings, enfoui sous terre et détecté grâce à un radar va bientôt être excavé en Norvège. Cette découverte devrait apporter de nouvelles connaissances sur ces anciens guerriers nordiques SudOuest.fr, Vidéo. Norvège : un bateau viking va être excavé, une première depuis plus de 100 ans
  • Une vieille dame disparaît. Un village cache sous ses bavardages un secret enfoui, une maison découpée dans le sens de la longueur, un notaire terrifiant porte le masque de la mort... Prudence et Bélisaire Beresford, avec la patience d'Hercule Poirot et l'humour d'Agatha Christie, vont parcourir un long chemin avant de découvrir une stupéfiante vérité. myCANAL, Le couple Frot / Dussolier reprend du service

Traductions du mot « enfoui »

Langue Traduction
Anglais buried
Espagnol enterrado
Italien sepolto
Allemand begraben
Chinois 埋葬
Arabe مدفون
Portugais enterrado
Russe похороненный
Japonais 埋められた
Basque ehortzi
Corse intarratu
Source : Google Translate API

Synonymes de « enfoui »

Source : synonymes de enfoui sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « enfoui »

Enfoui

Retour au sommaire ➦

Partager