La langue française

Enfiévré

Définitions du mot « enfiévré »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENFIÉVRÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de enfiévrer*.
II.− Emploi adj.
A.− [En parlant d'une pers., d'un groupe de pers.] Qui est dans un état de vive agitation, d'excitation psychique. Synon. excité.Ces jeunes garçons enfiévrés d'héroïsme et d'amour, chimériques et hardis (Massis, Jugements,1924, p. 115).Enfiévré de travail, il était sans cesse par les routes à courir de vache vêlante en cochon charbonneux (Aymé, Jument,1933, p. 115).Il se sentait rouge, enfiévré, hors de lui-même (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 234).
P. ext.
[En parlant d'une faculté psychique] L'âme enfiévrée se rue à des tentatives excentriques condamnées sans cesse à l'échec (Faure, Espr. formes,1927, p. 55).
[En parlant d'une partie du corps, d'un comportement] Qui dénote l'agitation, l'excitation. Visage, regard enfiévré; voix enfiévrée. Elle lui avait saisi les mains, elle s'attachait à lui, d'une étreinte enfiévrée (Zola, DrPascal,1893, p. 92).On voyait ses yeux délirants, très clairs au-dessus de la chemise beige, un teint enfiévré de rage (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 321).
B.− [En parlant d'un sentiment, d'une sensation] Fébrile. Dans un enthousiasme enfiévré, sa voix hybride évoqua toutes les ardeurs mauvaises (Péladan, Vice supr.,1884, p. 213).
C.− [En parlant d'un lieu, d'une époque] Qui est le théâtre d'une intense activité; très animé. Ce chantier enfiévré de travail (Zola, Bonh. dames,1883, p. 733).Le brouhaha des quais enfiévrés (Duhamel, Suzanne,1941, p. 93):
Ceux-là même qui disent qu'ils demeurent attachés aux principes (...) de la lutte des classes choisissent (...) des hommes de grande culture dont il saute aux yeux qu'ils ne sont ni des buveurs de sang, ni des incendiaires, et que, si enfiévrées que soient les circonstances, ils y jouent le rôle de modérateurs. Barrès, Mes cahiers,t. 12, 1919-20, p. 209.
Fréq. abs. littér. : 129. Bbg. Gohin 1903, p. 344.

Wiktionnaire

Forme de verbe

enfiévré \ɑ̃.fje.vʁe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe enfiévrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENFIÉVRER. v. tr.
Rendre fiévreux. Il s'emploie surtout au sens figuré. L'attente m'enfièvre. Parole enfiévrée. Allure enfiévrée.

Phonétique du mot « enfiévré »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enfiévré ɑ̃fievre

Évolution historique de l’usage du mot « enfiévré »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enfiévré »

  • En prolongeant l’état d’urgence sanitaire alors qu’il ne sert à rien pour redémarrer la machine, on a offert l’image d’un gouvernement enfiévré, qui ne veut pas détruire l’anneau unique de la crise pour continuer à jouir de son pouvoir. Le Journal de Québec, Triste fin de crise | Le Journal de Québec
  • La crise sanitaire est passée par là et les candidats devront respecter de nombreuses contraintes. La campagne sera distante ou ne sera pas. Pas de meeting enfiévré, ni de réunions publiques. A priori, car dans l’entourage de Berigitte Barèges, on attend avec impatience des précisions du gouvernement sur la possibilité de tenir des réunions, même restreintes. L’attente est similaire du côté du comité de campagne d’Arnaud Hilion. Les deux postulants vont donc s’affronter par médias classiques interposés. ladepeche.fr, Municipales à Montauban : comment faire campagne pour le second tour ? - ladepeche.fr
  • À Lorient, le Covid-19 a contaminé les programmes. Il a d’abord enfiévré une campagne jusqu’alors toute en retenue. Mais surtout, la crise a mis sur le haut de la pile, la question de l’urgence économique. C’est un fait : le vent a tourné dans la ville aux cinq ports. Un vent mauvais même depuis que le ciel s’est obscurci au-dessus de la Fonderie de Bretagne et ses 385 emplois. Le feu qui couve dans les entrailles du site industriel alimente depuis le spectre de la récession économique. Le discours des candidats s’est mis au diapason. Sur les réseaux sociaux, canaux de propagande priorisés en dépit de quelques initiatives de terrain, les éléments de langage ont fleuri : « plan Marshall » (Laurent Tonnerre), « Reconstruire la confiance » (Fabrice Loher), « fonds de garanti citoyen » (Damien Girard), « fonds de résistance » (Bruno Blanchard)…. L’urgence climatique, dossier totem du premier tour dans l’esprit des Lorientais, s’éclipse à mesure que monte l’inquiétude des lendemains qui déchantent. Le Telegramme, Lorient : quel capitaine pour la tempête économique ? - Bretagne - Le Télégramme
  • On peut sourire bien sûr, mais il n’a pas tort, cependant, Bernard-Henri Lévy. Tout y est dans cette petite lettre numérique à un ami: la colère, le dandysme enfiévré, comme une pose, une philosophie, la référence Le Figaro.fr, Bernard-Henri Lévy, les raisons de la colère d’un «inconfinable»

Traductions du mot « enfiévré »

Langue Traduction
Anglais fevered
Espagnol febril
Italien febbricitante
Allemand fiebrig
Chinois 发烧
Arabe محموم
Portugais febril
Russe лихорадочный
Japonais 熱狂した
Basque fevered
Corse febré
Source : Google Translate API

Synonymes de « enfiévré »

Source : synonymes de enfiévré sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « enfiévré »

Enfiévré

Retour au sommaire ➦

Partager