La langue française

Émigration

Sommaire

  • Définitions du mot émigration
  • Étymologie de « émigration »
  • Phonétique de « émigration »
  • Évolution historique de l’usage du mot « émigration »
  • Citations contenant le mot « émigration »
  • Images d'illustration du mot « émigration »
  • Traductions du mot « émigration »
  • Synonymes de « émigration »
  • Antonymes de « émigration »

Définitions du mot émigration

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉMIGRATION, subst. fém.

A.− Action de quitter son pays, sa région pour des raisons économiques, politiques, religieuses. Anton. immigration.Le pis est que l'instruction, vous savez! la fameuse instruction qui devait sauver tout, active cette émigration, cette dépopulation des campagnes, en donnant aux enfants une vanité sotte et le goût du faux bien-être (Zola, Terre,1887, p. 152).Envisagée dans ses causes, l'émigration, c'est-à-dire l'abandon du pays d'origine en vue d'une installation plus ou moins durable dans un pays étranger (...) peut être due à des raisons d'ordre politique, religieuse ou économique (Conf. soc. de Madrid,mars 1924, p. 50):
1. La résistance des réformés, surtout dans les communautés compactes du Midi, irrita les convertisseurs. On passa insensiblement à des procédés plus rudes. Les protestants répondirent par l'émigration. D'autres, en Dauphiné, dans les Cévennes, vieux foyers de la Réforme, prirent les armes. Bainville, Hist. de France,t. 1, 1924, p. 233.
P. méton. Ensemble des personnes qui émigrent :
2. L'émigration italienne antifasciste, qui compte elle aussi beaucoup d'intellectuels, est presque tout entière réfugiée en France. La Civilisation écrite,1939, p. 3806.
En partic. [Hist. de la Révolution fr.] Exil volontaire des membres de l'aristocratie après la chute de la royauté. Qu'on ne pense point qu'il conseille l'émigration; qu'on ne le soupçonne pas d'attaquer une révolution qu'il a lui-même sollicitée (Le Moniteur,t. 2, 1789, p. 413).
P. méton. Temps durant lequel l'exil s'est déroulé. Madame Vigée-Lebrun conte dans ses mémoires que, pendant l'émigration, (...) elle prenait place à la grande table autour de laquelle (...) des dames de la cour faisaient de la tapisserie (France, Pt Pierre,1918, p. 142).
B.− ZOOL. [Pour certaines espèces animales] Action de changer de contrée selon les saisons. Synon. usuel migration.
En partic. [En parlant des abeilles] Action d'essaimer. Il [l'apiculteur] empêche ou restreint l'essaimage, il réunit ou divise les colonies, il dirige l'émigration des royaumes (Maeterl., Vie abeilles,1901, p. 63).
Prononc. et Orth. : [emigʀasjɔ ̃]. Ds Ac. 1798-1932. Comparez émigration (avec 1 seul m) et immigration (avec 2 m). Étymol. et Hist. 1. 1752 « action de quitter son pays » (Argenson, Journ., VII, p. 251 ds Brunot t. 6, p. 174, note 4); 2. 1778 « migration d'animaux » (Raynal, Hist. philos., XVII, 6 ds Littré). Empr. au lat. class.emigratio de même sens. Fréq. abs. littér. : 442. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 370, b) 666; xxes. : a) 240, b) 208. Bbg. Gohin 1903, p. 260, 343. − Quem. Fichier.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉMIGRATION, subst. fém.

A.− Action de quitter son pays, sa région pour des raisons économiques, politiques, religieuses. Anton. immigration.Le pis est que l'instruction, vous savez! la fameuse instruction qui devait sauver tout, active cette émigration, cette dépopulation des campagnes, en donnant aux enfants une vanité sotte et le goût du faux bien-être (Zola, Terre,1887, p. 152).Envisagée dans ses causes, l'émigration, c'est-à-dire l'abandon du pays d'origine en vue d'une installation plus ou moins durable dans un pays étranger (...) peut être due à des raisons d'ordre politique, religieuse ou économique (Conf. soc. de Madrid,mars 1924, p. 50):
1. La résistance des réformés, surtout dans les communautés compactes du Midi, irrita les convertisseurs. On passa insensiblement à des procédés plus rudes. Les protestants répondirent par l'émigration. D'autres, en Dauphiné, dans les Cévennes, vieux foyers de la Réforme, prirent les armes. Bainville, Hist. de France,t. 1, 1924, p. 233.
P. méton. Ensemble des personnes qui émigrent :
2. L'émigration italienne antifasciste, qui compte elle aussi beaucoup d'intellectuels, est presque tout entière réfugiée en France. La Civilisation écrite,1939, p. 3806.
En partic. [Hist. de la Révolution fr.] Exil volontaire des membres de l'aristocratie après la chute de la royauté. Qu'on ne pense point qu'il conseille l'émigration; qu'on ne le soupçonne pas d'attaquer une révolution qu'il a lui-même sollicitée (Le Moniteur,t. 2, 1789, p. 413).
P. méton. Temps durant lequel l'exil s'est déroulé. Madame Vigée-Lebrun conte dans ses mémoires que, pendant l'émigration, (...) elle prenait place à la grande table autour de laquelle (...) des dames de la cour faisaient de la tapisserie (France, Pt Pierre,1918, p. 142).
B.− ZOOL. [Pour certaines espèces animales] Action de changer de contrée selon les saisons. Synon. usuel migration.
En partic. [En parlant des abeilles] Action d'essaimer. Il [l'apiculteur] empêche ou restreint l'essaimage, il réunit ou divise les colonies, il dirige l'émigration des royaumes (Maeterl., Vie abeilles,1901, p. 63).
Prononc. et Orth. : [emigʀasjɔ ̃]. Ds Ac. 1798-1932. Comparez émigration (avec 1 seul m) et immigration (avec 2 m). Étymol. et Hist. 1. 1752 « action de quitter son pays » (Argenson, Journ., VII, p. 251 ds Brunot t. 6, p. 174, note 4); 2. 1778 « migration d'animaux » (Raynal, Hist. philos., XVII, 6 ds Littré). Empr. au lat. class.emigratio de même sens. Fréq. abs. littér. : 442. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 370, b) 666; xxes. : a) 240, b) 208. Bbg. Gohin 1903, p. 260, 343. − Quem. Fichier.

Wiktionnaire

Nom commun

émigration \e.mi.ɡʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’émigrer ; fait d’être émigré.
    • La marouette, qu'il est impossible de confondre avec aucun des genres voisins, est un oiseau de passage dont l’émigration périodique et régulière commence et finit chaque année avec celle des cailles, et dure deux mois environ, de la mi-août à la mi-octobre. — (Alphonse Toussenel, Le monde des oiseaux: ornithologie passionnelle, Paris : Librairie phalanstérienne, 1853, p. 350)
    • Il faut que la misère des Islandais soit bien grande pour les déterminer à émigrer. L’émigration islandaise a commencé en 1870, sous l’impulsion de M. Olafsson, journaliste radical et membre du parlement de Reykjavik. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 27)
    • Ils auraient alors passé de l’Ouest à l’Est, vers la fin du tertiaire, dans le sens contraire à celui qu'on attribuait à l’émigration humaine. — (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p.15)
    • La grande majorité des juifs étant irrédentiste et n'entendant nullement subir le joug germanique aussitôt après le traité de Francfort, un grand mouvement d’émigration se dessina. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. (Absolument) (Histoire) Fuite des aristocrates à l'étranger qui se produisit pendant la Révolution française.
    • Sa Seigneurie monsieur le duc d’Hérouville, un fruit de l’automne matrimonial du dernier gouverneur de Normandie, est né pendant l’émigration, en 1796, à Vienne. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
  3. (Par extension) (Péjoratif) Ensemble de ces aristocrates eux-mêmes.
    • Mais tous les actes du gouvernement royal ne furent qu'une réaction aussi niaise que violente contre le passé; l’émigration traita la France en pays conquis; l'ancien régime brava avec une ineptie digne du délire de Coblentz tous les intérêts et les sentiments nationaux. — (Théophile Lavallée, Histoire des français: depuis le temps des Gaulois jusqu'en 1830, Paris : J. Hetzel & Paulin, 1841, 3e éd., vol.4, p.535)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉMIGRATION. n. f.
Action d'émigrer ou quelquefois le Fait d'être émigré. Les émigrations se multiplièrent, malgré les défenses de l'autorité. Pendant son émigration. Absolument, il s'est dit de l'Émigration qui se produisit pendant la Révolution française. Durant l'Émigration.

Littré (1872-1877)

ÉMIGRATION (é-mi-gra-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Action d'émigrer, de quitter son pays. L'émigration des Allemands en Californie. L'émigration causée par la Révolution, par la révocation de l'édit de Nantes. Si M. Dandré a lu l'ouvrage d'un politique qui en vaut bien un autre, J. J. Rousseau, il y a vu, dans le Contrat social, ces mots : Dans les moments de trouble les émigrations doivent être défendues, Mirabeau, dans BUCHEZ, Hist. de l'Assemblée const. t. IV, p. 414, séance du 28 fév. 1791. Les lois les plus tyranniques sur les émigrations n'ont jamais eu d'autre effet que de pousser le peuple à émigrer, contre le vœu de la nature, le plus impérieux de tous, qui l'attache à son pays, Mirabeau, ib. p. 415.

    Absolument. L'ensemble des personnes qui quittèrent la France pendant la Révolution française.

  • 2 Terme de zoologie. Passage annuel et régulier de certains animaux d'une contrée dans une autre. Avec des bateaux faits et cousus, pour ainsi dire, comme des outres, ils [les Esquimaux] suivent les colonies des harengs dans toutes leurs émigrations du pôle, Raynal, Hist. phil. XVII, 6.

REMARQUE

Émigration n'est dans le Dictionnaire de l'Académie que depuis l'édition de 1835. Il n'est ni dans Furetière, ni dans Richelet.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « émigration »

Lat. emigrationem, de emigrare, émigrer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin emigratio. Déverbal de émigrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « émigration »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
émigration emigrasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « émigration »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « émigration »

  • Les gardes-côtes tunisiens ont intercepté plus de 130 candidats à l’émigration clandestine vers l’Europe, lors de trois opérations distinctes, dans la nuit du dimanche 28 au lundi 29 juin, selon le ministère de l’intérieur. Le Monde.fr, En Tunisie, plus de 130 candidats à l’émigration clandestine interpellés en une nuit
  • Le nombre de personnes intéressées par une émigration permanente d’Arménie a diminué après la révolution de 2018, selon une nouvelle étude du Caucasus Research Resource Center. , Une nouvelle enquête montre que les Arméniens sont moins susceptibles (...) - Nouvelles d'Arménie en Ligne
  • L’émigration clandestine est devenue une monnaie courante en Tunisie. Comme chaque année, le nombre de victimes serait en hausse.  De ce fait, le bilan des victimes de naufrage de cette embarcation s’élève  à 61 jusqu’à présent. L'Economiste Maghrébin, Emigration clandestine: le bilan s'élève à 61 victimes lors d'un nauffrage
  • Ils vont être déférés au parquet demain pour avoir tenté l’émigration clandestine. Senego.com - Actualité au Sénégal, toute l'actualité du jour, Emigration clandestine : 29 migrants en partance pour l’Europe interceptés à Saint-Louis - Senego.com
  • Trois opérations d’émigration clandestine ont été mises en échec jeudi par les unités de la garde nationale à Nabeul et Sfax, indique le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.Au total, 48 candidats à l’émigration irrégulière ont été interpellés, alors qu’ils tenter de rallier les côtes italiennes, apprend-on de même source qui fait état de la saisie d’une embarcation de fortune au large de Nabeul.Consulté à ce sujet, le ministère public a ordonné de placer ces individus en garde à vue et d’engager les procédures nécessaires à leur encontre. African Manager, Trois tentatives d’émigration clandestine tournent court - African Manager
  • Les 17 candidats à l’émigration clandestine sont issus des wilayas de Annaba, Biskra, Tebessa et Skikda. INTERLIGNES Algérie, Skikda : 17 candidats à l'émigration clandestine arrêtés par les gardes côtes
  • Les éléments de la sûreté de daïra de Aïfn Mrane (45 km au nord-ouest de Chlef) ont démantelé un réseau national spécialisé dans l’organisation d’opérations d’émigration clandestine, avec l’arrestation de six personnes, a-t-on appris, hier, auprès de la cellule de communication et d’information de la sûreté de wilaya. El Watan, Emigration clandestine : Démantèlement d’un réseau national de passeurs à Chlef | El Watan

Images d'illustration du mot « émigration »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « émigration »

Langue Traduction
Anglais emigration
Espagnol emigración
Italien emigrazione
Allemand auswanderung
Chinois 移民
Arabe هجرة
Portugais emigração
Russe эмиграция
Japonais 移民
Basque emigrazioa
Corse emigrazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « émigration »

Source : synonymes de émigration sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « émigration »

Partager