La langue française

Embourbé

Définitions du mot « embourbé »

Trésor de la Langue Française informatisé

EMBOURBER, verbe trans.

A.− Emploi trans.
1. Engager dans un bourbier, dans la boue, dans toute matière où l'on s'enlise :
1. ... ce mauvais temps ne laissa pas d'inquiéter Passe-partout, car l'accumulation des neiges, en embourbant les roues des wagons, eût certainement compromis le voyage. Verne, Le Tour du monde en 80 jours,1873, p. 161.
2. Au fig. Engager quelqu'un dans une situation dont il est difficile de sortir. Cette glu de la bonne action commise sur vous vous barbouille et vous embourbe pour toujours (Hugo, Homme qui rit,t. 2, 1869, p. 37):
2. La faiblesse commence l'égarement, la passion entraîne dans la mauvaise voie, le vice qui est une habitude, y embourbe, et l'homme ne fait aucun progrès vers les états meilleurs. Balzac, Séraphita,1835, p. 320.
Embourber qqn dans une mauvaise affaire. ,,L'y engager si avant, qu'il ne peut s'en tirer que difficilement`` (Ac.).
B.− Emploi pronom. réfl.
1. S'enfoncer dans de la boue ou dans un bourbier :
3. Les chemins furent inondés, les rivières débordées, et tous les fléaux semblaient se rassembler contre des infortunés fugitifs; on craignait de se noyer à chaque pas; celui qui tombait et s'embourbait, invoquait en vain du secours. Sénac de Meilhan, L'Émigré,1797, p. 1609.
2. Au fig. S'engager dans une situation difficile ou confuse. Vous êtes bien heureux de ne pas vibrer à l'érotique; cela me détraque, moi, et mon cerveau s'embourbe! (Péladan, Vice supr.,1884, p. 114):
4. Or si tu veux animer l'homme quand il s'embourbe dans le doute et ne sait plus agir, il convient de le délivrer. Et le délivrer c'est l'exprimer. Saint-Exupéry, Citadelle,1944, p. 858.
Rem. On rencontre ds la docum. le part. passé en emploi adj. au sens cour. et fig. du verbe. Un style embourbé (Goncourt, Journal, 1888, p. 820). Les canons embourbés (Péguy, Quatrains, 1914, p. 607).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃buʀbe]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1223 clers qui en tel borbier s'enborbe (G. de Coincy, éd. F. Koenig, I Mir 42, 639). Dér. de bourbe*; préf. em-(en-*); dés. -er. Fréq. abs. littér. : 49 (embourbé : 79).
DÉR.
Embourbement, subst. masc.Action d'embourber ou de s'embourber; résultat de cette action. L'embourbement des batteries (Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 392). Seule transcr. ds Littré : an-bour-be-man. 1reattest. 1611 rare (Cotgr.); du rad. de embourber, suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Gottsch. Redens. 1930, p. 270, 417.

Wiktionnaire

Forme de verbe

embourbé \ɑ̃.buʁ.be\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe embourber.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMBOURBER. v. tr.
Mettre dans un bourbier. Voiture embourbée. Nous nous sommes embourbés. Ce charretier s'est embourbé, Il a embourbé sa voiture. Fig. et fam., Embourber quelqu'un dans une mauvaise affaire, L'y engager si avant, qu'il ne peut s'en tirer que difficilement.

Littré (1872-1877)

EMBOURBÉ (an-bour-bé, bée) part. passé.
  • Enfoncé dans la bourbe. Je me sentis plus tôt au mortier embourbé, Régnier, Sat. X. Le phaéton d'une voiture à foin Vit son char embourbé, La Fontaine, Fabl. VI, 18. À chaque instant, une voiture renversée, une roue engravée, un seul cheval embourbé, un trait rompu arrêtait tout, Ségur, Hist. de Napol. VI, 7.

    Jurer comme un charretier embourbé, jurer beaucoup, avec emportement.

    Fig. Embarrassé dans quelque affaire dont on ne peut sortir. Vous voilà cependant fortement embourbé, Th. Corneille, Don Bertr. de Cigaral, V, 12.

    C'est la diligence embourbée, c'est une diligence embourbée, se dit ou d'un service qui se fait mal, ou d'une personne qui ne sait venir à bout de rien, qui n'avance pas.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « embourbé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
embourbé ɑ̃burbe

Évolution historique de l’usage du mot « embourbé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « embourbé »

  • DÉCRYPTAGE - Si la gauche s’est refait une santé après les municipales, les Insoumis restent eux embourbés dans les affaires judiciaires. Le Figaro.fr, À gauche, la fête se fait sans Mélenchon

Traductions du mot « embourbé »

Langue Traduction
Anglais bogged down
Espagnol empantanado
Italien impantanati
Allemand festgefahren
Chinois 越陷越深
Arabe غرز
Portugais atolado
Russe увязший
Japonais 行き詰まる
Basque ahultzen
Corse abbracciatu
Source : Google Translate API

Antonymes de « embourbé »

Embourbé

Retour au sommaire ➦

Partager