Embouer : définition de embouer


Embouer : définition du Wiktionnaire

Verbe

embouer \ɑ̃.bwe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Couvrir, salir de boue.
    • Ses bottines éculées restaient embouées durant des jours, gardant la glaise des remparts. — (Paul Adam, Chair molle, 1885)
    • À l’époque, à côté de la prison du Grand Châtelet, les bouchers abattaient les bêtes : “Tout cela ne compose qu’un même bloc empesté, emboué et placé à la descente du Pont-au-Change.” — (Claude Dubois, Je me souviens de Paris, Parigramme, Paris, 2007)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Embouer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMBOUER. v. tr.
Couvrir, salir de boue.

Embouer : définition du Littré (1872-1877)

EMBOUER (an-bou-é) v. a.
  • Salir de boue.

    Terme de construction. Enduire de boue. Embouer une muraille.

    S'embouer, v. réfl. Se salir de boue.

HISTORIQUE

XIIe s. Trez tuz enboez de tai [fange], Th. le mart. 163. …Que la pense [pensée] ne soit enboée d'alcune tache de pechiet, Job, p. 492.

XIIIe s. Sans ses pieds gaires emboer, la Rose, 12620. Luxure emboe tout et gaste, et riens ne rince, Car en tous les estaz mort ou acroiche ou pince, D'un duc fait ung vilain, et d'ung vilain ung prince, J. de Meung, Test. 1805.

XVe s. Il regarde l'escu du chevalier ; mais il estoit si emboué qu'il n'y eust point de cognoissance ; dont print il de l'herbe, et lui torcha son escu, Perceforest, t. I, f° 59.

XVIe s. Le vilain, comme il a emboué ma paillasse de ses pieds ! Despériers, Contes, VIII.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Embouer : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « embouer » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « embouer »

Étymologie de embouer - Littré

En 1, et boue.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « embouer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
embouer ɑ̃bwe play_arrow

Conjugaison du verbe « embouer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe embouer

Évolution historique de l’usage du mot « embouer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « embouer »

  • Le Logis Familial a dernièrement, dans un courrier, fait savoir qu’il avait sollicité un devis auprès d’une entreprise afin de désembouer les tuyaux. Car le problème viendrait bien des tuyaux, usagés et certainement emboués (la maison a plus de 40 ans). « Mais nous n’avons toujours aucune nouvelle », se plaignait encore Jacky la semaine dernière. Alors Odette a gardé son pull… , Orne. Privée de chauffage à 89 ans | L'Orne Hebdo
  • L’eau qui circule dans les installations de chauffage contient notamment de l’oxygène et des bactéries qui attaquent notamment les tuyauteries, provoquant alors la formation de boues. Il est donc important de désembouer régulièrement chaudière et radiateurs. Maison.com, Qu’est-ce que le désembouage ? Pourquoi désembouer ?

Traductions du mot « embouer »

Langue Traduction
Corse mudduli
Basque muddle
Japonais どろどろ
Russe темнить
Portugais confusão
Arabe تشوش
Chinois 混乱
Allemand durcheinander
Italien confusione
Espagnol confusión
Anglais muddle
Source : Google Translate API

Synonymes de « embouer »

Source : synonymes de embouer sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires