La langue française

Embarcation

Sommaire

  • Définitions du mot embarcation
  • Étymologie de « embarcation »
  • Phonétique de « embarcation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « embarcation »
  • Citations contenant le mot « embarcation »
  • Images d'illustration du mot « embarcation »
  • Traductions du mot « embarcation »
  • Synonymes de « embarcation »

Définitions du mot embarcation

Trésor de la Langue Française informatisé

EMBARCATION, subst. fém.

Bateau de faible dimension, généralement non ponté, naviguant à voile, à rames, à vapeur ou à moteur. Synon. barque, canot.On fait ce trajet pénible à voiles et à rames par des embarcations destinées à cet usage (Baudry des Loz., Voy. Louisiane,1802, p. 13).Des canotiers désolés cherchaient leur embarcation disparue (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, Âne, 1883, p. 373):
1. À quelques centaines de mètres, une barque blanche, incroyablement lumineuse, glissait sur l'indigo de la mer. La coque, au-dessous de la ligne de flottaison, était peinte en vert, d'un vert agressif de jeune pousse; et les coups de rames projetaient l'embarcation en avant par une suite de rapides secousses, qui soulevaient la proue hors de l'eau, et découvraient à chaque bond l'éclat mouillé de la coque verte, subit comme une étincelle. Martin du Gard, Les Thibault,Le Cahier gris, 1922, p. 645.
En partic. Petit bateau hissé à bord d'un navire et utilisé notamment pour les navettes à terre ou en cas de naufrage. Synon. canot, chaloupe.S'il fallait mettre une embarcation à la mer par grosse houle, c'est lui qui sautait dedans (Peisson, Parti Liverpool,1932, p. 39):
2. Des équipes d'hommes qui ne savaient pas nager mettaient les canots à la mer. La légèreté des embarcations les gênait, que les vagues bousculaient, qui manquaient sans cesse d'embarquer de l'eau, et qui semblaient se dérober quand on grimpait dessus. Queffélec, Un Recteur de l'île de Sein,1944, p. 125.
P. métaph. Les premiers (...) sautent sur une autre embarcation politique, quand la première va en dérive (Balzac, Fille yeux d'or,1835, p. 348).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Rare, p. ext. Moyen de transport, véhicule. Croyant à chaque instant que notre embarcation [la voiture] allait se briser contre les troncs d'arbres laissés par les paysans russes à fleur de terre (Balzac, Œuvres div., t. 3, 1836-48, p. 677). b) Un emploi synon. de embarquement (signalé comme abusif par Littré). Habitants qui, malgré leur dévotion, étaient allés voir sur le port l'embarcation des troupes (Balzac, Langeais, 1834, p. 201).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃baʀkasjɔ ̃]. Ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1633 embarcacion mot esp. cité (Voiture, Lettre 52 ds Œuvres, éd. A. Ubicini, t. 1, p. 158 : Mais l'avis que l'on m'a donné [...] que je trouverois difficilement embarcacion devant le mois de septembre); 1771 embarcation (Trév.). Empr. à l'esp.embarcación « petit bateau », attesté dep. 1493 (d'apr. Cor., s.v. barca), dér. de embarcar (embarquer*). Fréq. abs. littér. : 363. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 368, b) 1 397; xxes. : a) 289, b) 306. Bbg. Gohin 1903, p. 295. − Kemna 1901, pp. 118-119. − La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 206.

Wiktionnaire

Nom commun

embarcation \ɑ̃.baʁ.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. (Marine) Bateau de petite taille.
    • Des matelots tiraient, l’épaule courbée, des embarcations sur le quai. — (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
    • […]; et l’on voyait déjà quelques embarcations filer doucement sur l’eau que battaient les grands avirons, pareils à des vols de goélands lents et bas. On était au plus fort de la pêche du maquereau. — (Octave Mirbeau, Les eaux muettes)
    • La capture des baleinoptères par des procédés modernes a remplacé la tuerie périodique des bandes de marsouins rabattus par les embarcations au fond des baies. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • L’énorme rouf construit sur l’embarcation et son gréement, démontraient l’inexpérience totale que son propriétaire avait des choses de la mer. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, 1929)
    • Ordre fut donné au charpentier Mac Nap de procéder à la construction d’une vaste embarcation. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
  2. (Marine) (Spécialement) Bateau de petite taille équipant un navire, qui permet notamment de faire la navette jusqu’à terre ou de sauver les personnes à bord en cas de naufrage.
    • L’équipage parvint à se sauver dans les embarcations du bâtiment, et une partie gagna un navire américain qui était alors à l’ancre dans la baie de Myanboor. — (Dillon, Voyage dans la mer du sud, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
  3. Embarquement. — Note : Cet emploi est communément jugé abusif. Il est cependant compris par le locuteur francophone (embarquer & -ation : « action d’embarquer »).
    • Un dégrad se trouve au bord d'un cours d’eau et permet l’embarcation des passagers d'une pirogue. Aujourd'hui, par extension, le mot « dégrad » s'applique à tous les ports fluviaux de Guyane. — (Le Petit Futé Guyane: Escapade au Suriname, p.17, 2011)

Nom commun

embarcation \Prononciation ?\

  1. Variante de embarkation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMBARCATION. n. f.
T. de Marine. Dénomination générique sous laquelle on comprend tous les bateaux à rames et même à vapeur, tels que chaloupes, canots, yoles, etc., et quelquefois même les petites barques à un ou à deux mâts. Nous ne trouvâmes qu'une mauvaise embarcation. Louer une embarcation.

Littré (1872-1877)

EMBARCATION (an-bar-ka-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • Toute barque qui ne va qu'à la rame, et aussi un petit navire à un ou deux mâts.

REMARQUE

On l'emploie, abusivement et à tort, quelquefois comme synonyme d'embarquement, en parlant des personnes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « embarcation »

De l’espagnol embarcación (« petit bateau »), dérivé de embarcar (« embarquer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espagn. embarcacion, de embarcar (voy. EMBARQUER). Ce mot n'existait pas au XVIIe siècle, et Voiture qui, écrivant d'Espagne, s'en sert, le souligne : L'avis que l'on m'a donné, que cette saison n'était guères propre à la navigation pour les grands calmes qu'il y a, et que difficilement je trouverais embarquacion devant le mois de septembre, Lett. 39.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « embarcation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
embarcation ɑ̃barkasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « embarcation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « embarcation »

  • Selon les autorités turcs, l'embarcation aurait coulé à cause de mauvaises conditions climatiques. Le Figaro.fr, Turquie: arrestations après le naufrage d'une embarcation avec 60 migrants
  • D’après les témoignages recueillis par les autorités tunisiennes, les migrants se trouvaient à bord d’une embarcation clandestine partie de la ville tunisienne de Sfax (centre-est) en direction de l’Italie dans la nuit du 4 au 5 juin, avec 53 personnes à bord. Le Monde.fr, En Tunisie, le naufrage d’une embarcation clandestine fait 52 morts
  • Il est possible de faire la location en se rendant au Parc André-Auger, près du Pavillon Beaudoin du mercredi au dimanche, de 9h à 17h. Le coût varie selon l’embarcation choisie. Les intéressés sont en mesure de louer des vestes de flottaison. , Découvrez la rivière l’Achigan grâce aux embarcations nautiques
  • Leur embarcation serait partie du nord de la France dans la nuit de vendredi à samedi. Les occupants ont prévenu eux-mêmes les secours lorsque leur petit bateau a commencé à prendre l’eau. Deux engins de sauvetage ont été mobilisés pour sauver les passagers en détresse. sudinfo.be, La Panne: quinze personnes tombées d’une embarcation ont dû être secourues
  • Quatre pêcheurs tunisiens ont été arrêtés par les garde-côtes libyens pour avoir pénétré avec leur embarcation de pêche dans les eaux territoriales libyennes, a indiqué le porte-parole du district de la Garde maritime du Sud Rached Bouzidi. Espace Manager, Une embarcation ayant à bord 4 pêcheurs tunisiens saisie par les garde-côtes libyens
  • L’immigration irrégulière, un phénomène toujours en vogue dans la région de Saint Louis. Dans sa livraison du jour, le journal Enquête nous informe que la police a intercepté une embarcation avec 29 passagers à bord dans la région nord. senalioune.com, SAINT-LOUIS : LA POLICE ARRÊTE UNE EMBARCATION AVEC 29 CANDIDATS POUR L’ESPAGNE | senalioune.com
  • Les sapeurs-pompiers ont été appelés pour une embarcation prise dans les rouleaux du Doubs. Les reconnaissances ont permis de confirmer que l'embarcation s'est détachée de son amarrage dû aux intempéries. macommune.info, Une embarcation prise au piège dans les rouleaux du Doubs • macommune.info
  • Mercredi après-midi, les équipes de la SNSM ont porté secours à une embarcation en difficulté. Linfo.re, St-Pierre : Une embarcation en difficulté secourue - LINFO.re

Images d'illustration du mot « embarcation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « embarcation »

Langue Traduction
Anglais boat
Espagnol barco
Italien barca
Allemand boot
Chinois
Arabe قارب
Portugais barco
Russe лодка
Japonais ボート
Basque txalupa
Corse barca
Source : Google Translate API

Synonymes de « embarcation »

Source : synonymes de embarcation sur lebonsynonyme.fr
Partager