La langue française

Esquif

Sommaire

  • Définitions du mot esquif
  • Étymologie de « esquif »
  • Phonétique de « esquif »
  • Évolution historique de l’usage du mot « esquif »
  • Citations contenant le mot « esquif »
  • Traductions du mot « esquif »
  • Synonymes de « esquif »

Définitions du mot esquif

Trésor de la Langue Française informatisé

ESQUIF, subst. masc.

Vx, littér. Petite embarcation. Fragile, frêle, léger esquif. Que vous importe aujourd'hui d'avoir accompli le voyage dans un esquif, ou sur une trirème? (Chateaubr., Martyrs,t. 3, 1810, p. 214).Barques de toute espèce; depuis la cange à la proue et à la poupe élevées, au naos chamarré de couleurs et de dorures, jusqu'au mince esquif de papyrus, tout était employé (Gautier, Rom. momie,1858, p. 207).
En partic., poét. Noir esquif. Barque de Charon, nocher des Enfers dans la mythologie gréco-latine. Charon leur nautonnier horrible, Qui sur les flots grondants de cette onde terrible Conduit son noir esquif (Delille, Énéide,1804, p. 243).
P. métaph. [À propos d'une pers., p. réf. à la fragilité de l'esquif] Vous, [Lélia] esquif ballotté sur toutes les mers, échoué sur toutes les grèves, vous oseriez tenter un nouveau voyage? (Sand, Lélia,1833, p. 52).Nous sommes de pauvres esquifs qui ramons sur la mer sans fin (Sainte-Beuve, Pensées,1869, p. 129).
Prononc. et Orth. : [εskif]. Enq. : /eskif/. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1497 (Villeneuve ds Mém. de Commines, Paris, 1747, t. 4, p. 95 d'apr. Kemna, p. 143). Empr. à l'ital. schifo « petite embarcation », attesté dep. av. 1470 (L. Pulci ds Tomm.-Bell.; le dimin. schifetto est cependant attesté dès le xives., Buti, ibid.), du longob. *skif, cf. a. h. all. skif, all. Schiff. Fréq. abs. littér. : 127. Bbg. Hope 1971, p. 38, 149. − Kemna 1901, pp. 142-143. − La Landelle (G. de). Le Lang des marins. Paris, 1859, p. 106. − Vidos 1939, p. 26, 76, 144, 377.

Wiktionnaire

Nom commun

esquif \ɛs.kif\ masculin

  1. Petite barque, canot.
    • Un léger, un frêle esquif.
    • Nous vivons tous de la même vie, tous inscrits sur la même page, portés par le même esquif, nous le savons. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Le sujet qui, pour le maître, s’imposait sans doute après une leçon d’histoire : « Attaque de Paris par les Normands. » Dans la bibliothèque de mon père, trônait dans sa belle reliure rouge le précieux dictionnaire d’histoire et de géographie de Bouillet. Naturellement, je me documentai et une expression me frappa : « montés sur de frêles esquifs non pontés… ». Elle m’enchanta. Je restait bouche bée. Je la glissai dans mon devoir. — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 70.)
    • Aussi, quand elle me voyait prendre le large avec mon esquif, […] elle élevait la voix pour couvrir la voix du moteur et m’assener son suave mantra : « What’s wrong with you ? » — (Jean-Paul Dubois, La succession, Éditions de l’Olivier, 2016, p. 25-26)

Adjectif

esquif \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de eschif.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESQUIF. n. m.
Petite barque, petit canot. Un léger esquif. Un frêle esquif.

Littré (1872-1877)

ESQUIF (è-skif) s. m.
  • Canot, barque. Mais voyant que ce prince… N'envoyait qu'un esquif rempli de satellites, Corneille, Pomp. II, 2.

    Fig. Pour moi sur cette mer qu'ici-bas nous courons, Je cherche à me pourvoir d'esquif et d'avirons, Boileau, Épît. V.

HISTORIQUE

XIe s. Eschiez et barges, et galies et nefs, Ch. de Rol. CLXXXV.

XIIIe s. Et galietes et escipes corant, Ogier de Danem. 2314.

XVIe s. Le port est prochain, et se peult on sauver à nage hors du corps, comme hors d'un esquif qui faict eau, Montaigne, lI, 222.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ESQUIF, (Marine.) C’est un petit bateau destiné pour le service d’un vaisseau, & que l’on embarque dans tous les voyages. On le place ordinairement sur le tillac, & on le met en mer lorsqu’on en a besoin pour aller à terre, soit chercher des provisions, soit y débarquer quelqu’un. Voyez Chaloupe & Canot.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « esquif »

De l’italien schifo (« petite embarcation ») apparenté au proto-germanique *skipan → voir ship en anglais, Schiff en allemand, eschoi en ancien français.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espagn. et portug. esquife ; ital. schifo ; du germanique : anc. haut allem. skif ; goth. skip ; allem. Schiff ; angl. ship ; comparez le latin scapha, le grec σϰάφος, barque ; et le gaélique sgiob, vaisseau. Eschipre, dans l'ancien français, signifiait marinier, répondant à l'allemand Schiffer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « esquif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
esquif ɛskif

Évolution historique de l’usage du mot « esquif »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « esquif »

  • On ne sait plus trop comment ça a commencé. C’était sûrement déjà là, en germe, avant Wuhan. La démesure d’un côté, les scènes monstres, les cachets mirobolants, les arènes et les stades sponsorisés par les géants industriels, et de l’autre des légions infinies de galériens du spectacle voguant sur le frêle esquif de leur vocation en pleine mer déchaînée. Au milieu? Des îlots de divertissement de masse, les crépitements vains de Tik Tok, des superhéros filmés sur fond vert, des rétines rincées, rassasiées... , Imaginons le pire, pour espérer le meilleur
  • Le carburant était évacué par la pompe de cale et laissait une traînée dans l’eau, peu importante mais spectaculaire compte tenu du faible courant. Les occupants ont arrêté l’esquif et à la hauteur de la Maison Hine  et le moteur étant coupé, la fuite a cessé. CharenteLibre.fr, Jarnac : une fuite de gasoil le long des quais - Charente Libre.fr
  • Oui les OM - Sportingétaient chauds à l'époque, mais cela n'a un grand impact dans l'espace temps car c'était assez fugitif, on ne peut absolument pas comparer ça au derby OL/ASSE, de surcroît la dimension de Toulon est réduite, c'est quand même pas comparable en terme de supporters de stade etc avec le derby du Rhône (appellation bizarre d'ailleurs). Je crois que pour se forger une identité, certains toulonnais en leur temps ont résolument montés une frange de supporters contre l'OM histoire de s'inventer un rival de poids, mais rival bien trop lourd justement pour le frêle esquif que représentait le Sporting.. , OM - L'actionnaire de Toulon surpris par Boudjellal

Traductions du mot « esquif »

Langue Traduction
Anglais skiff
Espagnol esquife
Italien skiff
Allemand skiff
Chinois 小船
Arabe قارب
Portugais esquife
Russe скиф
Japonais スキフ
Basque skiff
Corse skiff
Source : Google Translate API

Synonymes de « esquif »

Source : synonymes de esquif sur lebonsynonyme.fr
Partager