Élément : définition de élément


Élément : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉLÉMENT, subst. masc.

I.− Substance (réputée) simple, entrant à titre privilégié dans la composition de ce qui se rencontre dans la nature.
A.− [L'identification de la substance s'obtient par l'observation empirique ; par référence aux conceptions anciennes.]
1. [D'apr. le système de représentation de la philos. gréco-latine]
a) Gén. au plur. Un des quatre principes (terre, air, eau, feu) associés à des signes astrologiques considérés par les savants anciens comme les constituants premiers fondamentaux de tous les corps. Dans Eschyle et Sophocle, on voit l'homme s'adresser aux éléments, comme à des êtres saints avec lesquels il est associé pour conduire le grand chœur de la vie (Taine, Philos. art,t. 2, 1865, p. 203).Chacun veut battre l'eau, fouler la terre, chacun veut inventer la science d'éveiller en plein air le feu, d'édifier un abri et d'amadouer quatre éléments (Colette, Belles saisons,1945, p. 18):
1. Cependant, la doctrine des quatre éléments, sympatique aux sens et soutenue par le respect dogmatique dû à l'École, aura longtemps force de préliminaire aux théories des chimistes. La mise en relation de cette doctrine avec les corps platoniciens l'insère dans une pseudo-rationalisation, l'essence des quatre éléments trouvant sa représentation et son fondement idéal dans la figure fascinante des quatre polyèdres réguliers... Encyclop. univ.,t. 6, 1972, p. 88 a.
[P. allus. à cette notion anc. et p. iron.] Le pape Boniface VIII avait surnommé les Florentins le cinquième élément (G. de La Tourette, Léonard de Vinci,1932, p. 5).
Au sing., littér. [Avec un adj. évoquant la nature spécifique du principe] Élément liquide, igné. Sur l'humide élément (Lamart., Harm.,1830, p. 324).Elle [l'huile] s'apparente à l'élément ardent caché dans les étoiles (Arnoux, Seigneur,1955, p. 31).
b) En partic. et p. méton.
Au plur. Ensemble des conditions atmosphériques tenant à un certain état des composantes physiques qui les déterminent et qui sont conçues comme autant de forces naturelles auxquelles l'homme est exposé. Affronter les éléments. La colère des éléments déchaînée sur le toit de chaume (Musset, Confess. enf. s.,1836, p. 168).Jamais climat ne m'a convenu davantage. Je ne me plains ni des éléments ni des aliments (J. de Maistre, Corresp., t. 2, 1806-07, p. 593):
2. ... la pluie les [les vitraux] fouettait alors avec violence, et, pressé de jouir de l'altération soudaine du paysage que promettaient les éléments, il se hâta de remonter sur la terrasse. L'orage se déchaînait sur Storrvan. Gracq, Au château d'Argol,1938, p. 33.
Au sing. [D'apr. la croyance relative à l'influence que les éléments exerceraient sur le tempérament des êtres humains nés sous leurs signes] Milieu naturel dans lequel les êtres se sentent à l'aise. Leur [des Grecs] élément, c'est la mer; ils y jouent comme l'enfant de nos hameaux sur les bruyères de nos montagnes (Lamart., Voy. orient, t. 1, 1835, p. 111).Scaphandrier hors de son élément (Saint-Exup., Courr. Sud,1928, p. 5).
Au fig. Tout ce qui constitue un milieu dans lequel l'homme s'épanouit et qui favorise l'expansion de ses facultés naturelles. Le travail est mon élément; je suis né et construit pour le travail (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène,t. 2, 1823, p. 130).Enfin, je vais donc rentrer dans mon élément, mes chères belles-lettres (Zola, Argent,1891, p. 127):
3. La médisance, la calomnie, les insinuations, le mensonge, il y a des bougres qui vivent là-dedans comme le poisson dans l'eau. C'est leur élément naturel. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Combat contre les ombres, 1939, p. 230.
Être (etc.) dans son élément. Elle [madame de La Baudraye] savait respirer l'air de ce milieu [à Paris] spirituel, animé, fécond, où les gens d'esprit se sentent dans leur élément et qu'ils ne peuvent plus quitter (Balzac, Muse départ.,1844, p. 205).
2. En gén. Substance naturelle fondamentale qui entre dans la composition de l'univers physique. La surface du globe se partage entre trois sortes d'éléments : l'élément solide ou terre ferme, l'élément liquide ou océan, l'élément gazeux ou atmosphère (LapparentAbr. géol.,1886, p. 6).Celles-ci [les montagnes], ensuite, donnèrent naissance à des éléments plus différenciés, l'eau et les vents (Béguin, Âme romant.,1939, p. 103):
4. Sauf dans les avenues, personne ne touche à la neige; ici, la neige est un amical et noble élément : ce n'est pas de la crotte, comme pour les Parisiens qui l'enlèvent à la pelle. Morand, Bucarest,1935, p. 120.
P. métaph. ou au fig. Toute force douée d'un pouvoir analogue à celui d'un élément naturel. Il y a des crises où la foule devient un élément qui dépasse notre pouvoir (Cocteau, Bacchus,1952, III, 4, p. 181).
B.− [D'apr. les théories de la sc. mod., partic. chim. et phys. nucl.] Substance normalement indécomposable, caractérisée par son numéro atomique (c'est-à-dire le nombre de protons dont est constitué le noyau atomique), considérée comme naturelle si ce numéro est inférieur à 92, artificielle si ce numéro est supérieur à 92. Élément léger, lourd; classification des éléments. Ils [les Curie] décelèrent, sans l'isoler, un premier élément inconnu qu'ils nommèrent le polonium, et un deuxième, le radium (Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 14).Pour la première fois un élément chimique, l'hélium, était obtenu à partir d'un autre élément, le radium (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 337).
C.− P. anal.
1. ANAT. Élément anatomique. ,,Chacune des structures élémentaires (cellules, noyaux, fibres, etc.) dont sont composés les tissus et organes`` (Méd. Biol. t. 2 1971). Sans lui [le milieu intérieur], les éléments anatomiques cesseraient d'exister (Carrel, L'Homme,1935, p. 89).
2. LING. Terme le plus général employé pour désigner la partie d'une représentation ou d'un énoncé qu'on peut isoler par l'analyse; on dit : un élément vocalique (...), thématique, radical, l'élément verbal, (...) un élément de formation, un élément affectif (Mar.Lex.1951, p. 74).
II.− P. ext.
A.− Partie concourant fonctionnellement à constituer un ensemble unitaire existant dans la nature, en dehors de l'homme ou dans l'homme.
1. [Sans autre nuance]
a) GÉOGRAPHIE
Élément climatique. ,,Toute propriété ou condition de l'atmosphère, dont l'ensemble définit l'état physique du temps ou du climat d'un lieu déterminé, pour un moment ou une période de temps donnés`` (Villen. 1974).
Élément météorologique. ,,Variable ou phénomène atmosphérique qui permet de caractériser l'état du temps en un endroit déterminé et à un moment donné`` (Villen. 1974). Cf. Maurain, Météor., 1950, p. 209.
b) Domaine des sentiments, notions, représentations mentales, conventions, etc.Tout ce qui entre à titre de partie constitutive dans la composition d'un ensemble conçu comme tel par l'esprit. Élément mystique, élément d'objectivité, d'idéologie. Tous les éléments de son être étaient en guerre les uns contre les autres (Sand, Lélia,1839, p. 362).Un peu inquiet de voir l'élément de folie qu'il y a dans la vie religieuse (Green, Journal,1955-58, p. 168):
5. L'intelligence seule n'est pas capable d'engendrer la science. Mais elle est un élément indispensable à sa création. La science fortifie l'intelligence dont elle n'est cependant qu'un aspect. Carrel, L'Homme, cet inconnu,1935, p. 142.
[Avec appos. désignant le contenu de l'élément] « Les deux Frères » [Un Ménage de garçon], (...) est un ouvrage fait sans l'élément amour, ce qui est d'un difficile!... (Balzac, Lettres Étr.,t. 2, 1850, p. 76).On décèle aisément la présence de l'élément « énergie » (GilsonEspr. philos.,1931, p. 61).
Spécialement
DR. Élément d'infraction. Partie des conditions requises pour qu'un fait constitue une infraction (d'apr. CIDA 1973).
PSYCHANAL. Élément manifeste. Donnée du contenu manifeste d'un rêve, c'est-à-dire des images de surface dont la signification symbolique profonde est révélée par l'analyse. Supposons (...) qu'un homme apporte l'élément manifeste suivant : − J'ai rêvé que je mangeais un chiffon rouge (Choisy, Psychanal.,1950, p. 166).
PSYCHOL. Élément de comportement. ,,Série de mouvements ou d'expressions organiques isolées dans le comportement d'ensemble du sujet`` (Piéron 1973).
SOCIOL. Élément de civilisation. ,,Terme générique qui, dans l'analyse de la civilisation, sert à désigner les unités, simples ou composées, que renferme une civilisation donnée`` (Willems 1970).
2. En partic. Principe générateur d'un apport utile ou nuisible à l'ensemble dont il fait partie ou dans lequel on l'insère. Échanges qui apportent aux tissus leurs éléments nutritifs et remportent les déchets inutiles ou nuisibles (Stocker, Sel,1949, p. 83).
Au fig. Élément de discorde, de progrès. (Quasi-) synon. facteur.Il [Birotteau] rédigea lui-même un prospectus dont la ridicule phraséologie fut un élément de succès (Balzac, C. Birotteau,1837, p. 46).Les vitraux sont à pleurer d'ennui, car il y a dans la laideur un puissant élément d'ennui (Green, Journal,1946, p. 61).
B.− Partie concourant fonctionnellement à constituer un ensemble unitaire lié à une activité humaine.
1. [L'ensemble unitaire est de nature matérielle; l'élément est un objet fabriqué en vue de son intégration dans un ensemble fonctionnel] Élément constitutif, combinaison d'éléments. (Quasi-)synon. composante, partie (constitutive).Adeline choisit avec soin les éléments de sa toilette (Balzac, Cous. Bette,1846, p. 278).J'ai vu des écussons employés comme des éléments décoratifs d'Orient (Barrès, Greco,1911, p. 88).
2. Spécialement
a) AMEUBL. Chacune des parties mobiles et autonomes, en nombre variable, que l'on peut disposer au choix, dans un ordre quelconque, pour constituer un meuble. Meuble à éléments. Classique, traditionnel, ou contemporain, MD offre un choix unique de meubles, d'éléments et de structures qui s'harmonisent et qui permettent à chacun de modeler son propre espace (Art et Décoration, no199, mai-juin 1977, p. 47).
b) ARCHIT. Éléments d'un appartement, d'un bâtiment. Les beaux éléments d'une construction m'intéressent moins que les précieux vestiges d'une démolition (Barrès, Cahiers,t. 13, 1921, p. 137).
c) CUIS. Ce qui entre dans la composition d'un plat, d'un repas. Au retour de la halle, où Lisbeth était allée préparer les éléments d'un dîner fin (Balzac, Cous. Bette,1846, p. 154).
d) ÉLECTR. Éléments d'une batterie. ,,Chacune des paires d'électrodes qui constituent une batterie`` (Soé-Dup. 1906). [Si dans un recouvrement métallique, il y a discontinuité de la couche protectrice et,] Qu'un agent de corrosion se présente, les deux métaux exposés à son action formeront un élément voltaïque fonctionnant au détriment du métal le plus électropositif (Gasnier, Dépôts métall.,1927, p. 30).
e) GÉOM. Partie constitutive d'une figure ou d'un corps géométrique. Élément de surface. Un élément de volume à six dimensions (L. de Broglie, Bases interpr. mécan. ondul.,1963, p. 75).
f) MÉCAN. Élément mâle, femelle; élément d'une fusée. Les éléments de machines, classés dans un ordre logique, se présentent comme il suit : Les arbres, avec les paliers et leurs moyens de graissage (Gorgeu, Machines-outils,1928, p. 1).
g) MUS. Élément rythmique, thématique. Joindre un élément de son au bruit, soit associer à l'élément de percussion l'élément mélodique (Schaeffer, Rech. mus. concr.,1952, p. 13).
3. [L'ensemble unitaire est de nature sociale; l'élément est une pers. ou un groupe de pers.] Toute fraction d'un ensemble constitué par l'association naturelle ou conventionnelle d'êtres humains.
a) Au sing. ou au plur. Membre de tel ensemble donné. « Les huguenots français constituaient ici, comme dans toute l'Amérique, les meilleurs éléments de l'immigration » (Morand, New-York,1930, p. 11).L'empereur et le sire de Beyrouth (...) eurent l'élégance (...) de prendre congé l'un de l'autre avec une parfaite courtoisie. Seulement il ne fut pas possible de demander pareille tenue à la foule (...) tant les éléments guelfes étaient montés contre lui (Grousset, Croisades,1939, p. 338):
6. Parmi les éléments de notre expédition, que j'allai tous visiter dès que nous eûmes jeté l'ancre, aucun ne voulut me quitter. De Gaulle, Mémoires de guerre,1954, p. 109.
Spécialement
ARM., gén. au plur. Homme qui fait partie d'une unité ou groupe d'hommes. Or j'avais déjà prescrit à mon corps d'armée, dès le 31 juillet, d'établir ses éléments avancés sur une ligne située en avant de celle-là [fixée le 30 juillet] et couvrant des positions de première importance (Foch, Mém.,t. 1, 1929, p. 30).Une armée composée d'éléments actifs ne faisant que deux ans de service (Joffre, Mém.,t. 1, 1931, p. 79).
ENSEIGN. Élève d'une classe. Bon élément. Éléments inaptes aux études secondaires (cf. désencombrer ex. 1).
b) Au sing. [Avec valeur de collectif] La totalité des membres d'un groupe incorporé à un ensemble donné. L'élément anglais, français, juif; l'élément indigène; l'élément masculin. Ce qui me manque autour de moi, c'est l'élément jeune (Loti, Journal,t. 1, 1878-81, p. 112).J'aime me trouver dans la foule estudiantine, où l'élément exotique est bien plus nombreux que « de mon temps », et l'élément féminin aussi (Larbaud, Journal,1934, p. 291).
4. [L'ensemble unitaire est de nature intellectuelle]
a) Donnée constitutive sur laquelle l'esprit se fonde pour former un jugement, établir une comparaison, construire un raisonnement. Élément de comparaison, les éléments d'une question. Pour être en possession de tous les éléments du problème (Verne, 500 millions,1879, p. 80).On devinera sans peine qu'un nouvel élément d'appréciation doit entrer ici en jeu (Bergson, Essai donn. imm.,1889, p. 43).Il y avait au moins un élément de pronostic favorable : la diarrhée cessait (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 151).
b) Au plur. Données fondamentales dont la connaissance est la base de toute spécialisation dans un art, une science, une technique. Celui qui, ayant appris les éléments d'une science, voudrait y pénétrer plus avant (Condorcet, Esq. tabl. hist.,1794, p. 234).Il [Rimsky] était prêt à s'occuper de moi dès que j'aurais acquis les éléments nécessaires (Stravinsky, Chron. vie,1931, p. 37).
Spéc., DIDACT., PÉDAG. Connaissances à assimiler prioritairement en raison de leur importance fondamentale ou connaissances les plus simples et les plus aisées à assimiler. Ils apprenaient l'arithmétique tandis que j'étais à la trigonométrie et aux éléments d'algèbre (Stendhal, H. Brulard,t. 2, 1836, p. 327).J'enseignais les premiers éléments de la botanique à Mary-Ann (About, Roi mont.,1857, p. 189).
P. méton. Livre, manuel où sont exposés les éléments d'un art, d'une science ou d'une technique ou, plus spécialement, les éléments du premier ou du deuxième niveau. Les Éléments d'Euclide (Foulq.-St-Jean1962).Aristoxène de Tarente dans ses Éléments Harmoniques (Schaeffner, Orig. instrum. mus.,1936, p. 17).
Rem. 1. Lar. 19e-20eattestent l'adj. élémenté, ée « composé d'éléments », avec l'ex. corps élémentés. On rencontre le mot, ds la docum., au sens de « qui a des fondements solides ». Aussi long-tems donc que ce premier fait et ce premier jugement ne sont point trouvés, la science n'est point élémentée, elle n'a point de commencement; elle n'est que l'art de tirer des conséquences d'un principe inconnu ou méconnu (Destutt de Tr., Idéol. 3, 1805, p. 183). 2. On rencontre, ds la docum., un ex. du verbe trans. élémenter, au sens de « simplifier, par décomposition, de manière à donner des notions élémentaires ». Dès que leur groupe fut constitué, Augustin dut le prendre à part, élémenter les questions [de philosophie] à son usage (Malègue, Augustin, t. 1, 1933, p. 166).
Prononc. et Orth. : [elemɑ ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 881 « âme, forces, principe(s) constitutif(s) de l'être » (Ste Eulalie, éd. ds Henry Chrestomathie t. 2, vers 15); 1. a) 1119 « matière, substance de l'univers (sous quatre formes appelées les quatre éléments) » (Ph. de Thaon, Comput, 855 ds T.-L.); b) ca 1450 « id. » au plur. « les forces naturelles » (Mistère du Vieil Testament, éd. J. de Rothschild, XXII, 15252, II, 267 ds IGLF : faison tonner les elemens); c) 1588 « milieu naturel, approprié » (Montaigne, Essais, III, IX, éd. A. Thibaudet, p. 1105); 2. ca 1200 « partie constitutive d'un tout » d'où spéc., au plur. « principes de base dans un domaine de la connaissance » (Dialogue Grégoire, 185, 14 ds T.-L.). Empr. au lat. class.elementum « un des quatre éléments », ordinairement employé au plur. pour désigner des principes, des rudiments, notamment les lettres de l'alphabet et les quatre éléments de l'univers. Fréq. abs. littér. : 7 562. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 8 735, b) 8 065; xxes. : a) 8 446, b) 15 307.

Élément : définition du Wiktionnaire

Nom commun

élément \e.le.mɑ̃\ masculin

  1. Partie unitaire d’un ensemble.
    • L’écorce de chêne, employée pour le tannage des cuirs, est un élément important de la richesse forestière du département. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 173)
    • Entre les deux camps se trouve le souk avec tous les éléments d'un marché indigène : marchands, conteurs d'histoires, jongleurs, charmeurs de serpents, danseuses, etc. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 94)
    • Il y a 100 ans cette année, un modeste commis aux brevets de Berne, en Suisse, publiait les principaux éléments de sa théorie dite de la relativité. — (Denis Hamel, Albert Einstein, astrologue ? Vous voulez rire ? La fin d’un canular, dans Le Québec sceptique, n°57, p.31, été 2005)
  2. (Mathématiques) Objet appartenant à un ensemble.
    • Une partie d’un ensemble X est un ensemble Y dont tous les éléments appartiennent à X.
  3. (Chimie) Substance impossible à décomposer en une autre substance plus simple au cours d’une réaction chimique et correspondant à un type donné d’atomes, caractérisée par son numéro atomique. Note : Le numéro suivant réfère toujours au numéro atomique, par exemple élément 100 pour le fermium.
    • Le soufre, l’oxygène et l’hydrogène sont les éléments de l’acide sulfurique.
    • L’élément fer a pour symbole Fe.
  4. (Courant) Une des substances composées ou simples qui constituent un corps.
    • Séparer les éléments d’un corps.
  5. (Physique) Un des couples de plaques de zinc et de cuivre, dont on se sert pour construire les piles voltaïques dites à auges.
  6. (Par extension) Toute chose qui entre dans la composition d’une autre, qui contribue à la former.
    • En réalité l’élément rural représente les trois quarts de la population finistérienne et cet élément-là est aussi l’élément prolifique …. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Les éléments du langage.
    • Les mots sont les éléments du discours.
    • Il y a là tous les éléments d’un bon ouvrage.
    • Des éléments de prospérité.
    • Le principal élément.
    • L’élément indispensable.
    • Il y a là un élément de dissension.
    • Éléments de désordre. [Avec une nuance d’ironie.]
  7. L’une des quatre substances, l’air, le feu, la terre et l’eau que l’on croyait simples, parce qu’on ne savait pas les décomposer, et que l’on supposait être les principes constituants de tous les corps.
    • Les quatre éléments.
    • Le mélange des éléments.
    • Le combat des éléments.
  8. (Au pluriel) Les diverses conditions de sol, de climat, de saison.
    • À ce moment, il aperçut un ours superbe, un grizzly à fourrure noire, de haute taille, qui marchait sur ses pieds de derrière en longeant la voie, troublé sans doute par cette lutte des éléments qui impressionne si vivement les animaux. — (Jules Verne, Le Testament d’un excentrique, 1899, livre 2, chap. 12)
  9. Milieu dans lequel vit et se meut un être animé, un organisme.
    • L’élément du poisson est l’eau.
  10. (Par extension) (Figuré) Contexte ou activité dans laquelle une personne se sent à l’aise et s’épanouit.
    • Ah ! madame, je ne suis pas ici dans mon élément ; ayez pitié d’un pauvre homme qui a abandonné la Rivière-Bourdet, sa patrie, pour un pays étranger. — (Voltaire, Correspondance, À madame la présidente de Bernières, 08/10/1725)
  11. (Au pluriel) Principes d’un art ou d’une science.
    • À l’école, on lui avait enseigné, avec le calcul, les éléments du dessin, et il en savait assez pour se débrouiller en géométrie. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 151 de l’éd. de 1921)
  12. (Absolument) Rudiment.
    • Il en est aux éléments, aux premiers éléments.
    • N’avoir pas les premiers éléments d’une science, [N’en avoir aucune notion, y être extrêmement ignorant.]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Élément : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉLÉMENT. n. m.
Corps simple ou Substance qui ne peut pas se décomposer. Le soufre et l'oxygène sont les éléments de l'acide sulfurique. On appelle aussi, dans le langage courant, Éléments d'un corps les Substances composées ou simples qui constituent ce corps. Séparer les éléments d'un corps. En termes de Physique, Les éléments de la pile, Les couples de plaques de zinc et de cuivre, dont on se sert pour construire les piles voltaïques dites à auges. Il se dit, par extension, de Toute chose qui entre dans la composition d'une autre, qui contribue à la former. Les éléments du langage. Les mots sont les éléments du discours. Il y a là tous les éléments d'un bon ouvrage. Des éléments de prospérité. Le principal élément. L'élément indispensable. Il y a là un élément de dissension. On dit aussi, avec une nuance d'ironie, Éléments de désordre. Il désignait anciennement les Quatre substances, l'air, le feu, la terre et l'eau que l'on croyait simples, parce qu'on ne savait pas les décomposer, et que l'on supposait être les principes constituants de tous les corps. Les quatre éléments. Le mélange des éléments. Le combat des éléments.

ÉLÉMENTS, au pluriel, se dit des Diverses conditions de sol, de climat, de saison. L'armée dans sa marche eut à combattre les éléments. Ce conquérant fut vaincu par les éléments. Il signifie encore Milieu dans lequel vit et se meut un être animé, un organisme. L'élément du poisson est l'eau. Fig., Être dans son élément, Être dans un lieu, dans une société où l'on se plaît, qui convient aux goûts, au caractère, aux aptitudes. Être hors de son élément se dit dans le sens contraire. Quand il est à Paris, il est dans son élément. Dès qu'il a quitté la campagne, il est hors de son élément. Fig., C'est son élément, se dit d'une Occupation à laquelle une personne s'adonne ou d'une Matière où une personne est particulièrement compétente, du Milieu où elle se plaît le plus. La guerre est son élément. L'étude est son élément. Quand il parle théâtre, il est dans son élément.

ÉLÉMENTS, au pluriel, se dit aussi des Principes d'un art ou d'une science. Les éléments de la grammaire, de la géométrie. Absolument, Il en est aux éléments, aux premiers éléments. N'avoir pas les premiers éléments d'une science, N'en avoir aucune notion, y être extrêmement ignorant.

Élément : définition du Littré (1872-1877)

ÉLÉMENT (é-lé-man ; le t se lie : un é-lé-man-tinaperçu ; au pluriel, l's se lie : des é-lé-man-z-inaperçus) s. m.
  • 1 Terme des doctrines physiques des anciens. Nom donné à la terre, à l'eau, à l'air et au feu, considérés comme constituant l'univers, et appelés les quatre éléments. Élie aux éléments parlant en souverain, Racine, Athal. I, 1. Venait-il renverser l'ordre des éléments ? Racine, ib. I, 4. Je ne pense pas… que les éléments paraissent confondus Pour qu'un mortel ici respire un jour de plus, Voltaire, Mort de César, III, 5. Napoléon s'était éveillé à la double clarté du jour et des flammes ; dans son premier mouvement, il s'irrita et voulut commander à cet élément ; mais bientôt il fléchit…, Ségur, Hist. de Nap. VIII, 6.

    Terme poétique. Le liquide élément, la mer.

    Au plur. Les éléments, l'ensemble des conditions de saison, de sol, d'atmosphère et de mer. L'armée avait les éléments à combattre. Au milieu de ce terrible orage d'hommes et d'éléments qui s'amasse autour de lui, Ségur, Hist. de Nap. VIII, 11.

  • 2 Terme de chimie. Corps simple, substance indécomposée et regardée provisoirement comme indécomposable. On comptait il y a peu de temps cinquante-six éléments ; mais depuis on en a découvert quelques autres ; et le compte n'en est jamais définitivement arrêté.

    Il se dit aussi des composés qui forment une combinaison nouvelle. L'acide nitrique et la potasse sont les éléments du salpêtre.

  • 3 Par extension, tout ce qui entre dans la composition d'une autre chose et sert à la former. Les mots sont les éléments du discours. La famille est l'élément de la société. Des éléments de prospérité. Dans toutes les affaires de ce monde, le temps est un élément nécessaire.

    Terme de physique. Nom donné aux couples de plaques de zinc et de cuivre, soudées par toute leur surface, dont on se sert pour construire les piles voltaïques dites à auges.

    Terme d'anatomie. Éléments organiques, nom donné aux dernières parties auxquelles on puisse, par l'analyse anatomique, c'est-à-dire sans décomposition chimique, ramener les tissus et les humeurs.

    Terme de pathologie. Éléments d'une maladie, les divers phénomènes constants ou pathognomoniques qui la composent.

    Terme de grammaire. Élément voyelle, élément consonne, celles des lettres qui entrent dans le radical d'un mot.

    Terme de géométrie. Éléments d'une ligne, d'une surface, d'un solide, parties infiniment petites dont on peut supposer que la ligne, la surface ou le solide sont formés.

    Éléments astronomiques, ceux qui sont relatifs au mouvement de l'astre, à la nature et aux dimensions de sa trajectoire, à la position qu'il doit occuper sur cette ligne lors d'un instant donné, aux perturbations enfin que ce mouvement peut subir par suite des actions et réactions mutuelles des autres corps célestes, du soleil, et des planètes, par exemple. Le jour, que tout nous autorise à regarder comme l'un des éléments les plus constants du système du monde, Laplace, Expos. IV, 14.

  • 4 Terme de musique. Éléments musicaux, l'ensemble de toutes les notes.

    Élément métrique, partie de la mesure qui résulte de la division du temps en deux ou trois notes de même valeur.

  • 5Le milieu dans lequel vit un animal. L'élément du poisson, c'est l'eau.

    Fig. Être dans son élément, se trouver là où l'on se plaît le mieux. Quant à nous, étant où vous êtes, Nous sommes en notre élément, Malherbe, VI, 9. De ses pareils la guerre est l'unique élément, Corneille, Don Sanche, I, 1. Quand il est au cabaret, il est dans son élément, Scarron, dans RICHELET. Avec la violente inclination que j'ai de passer ma vie avec les Bretons, je serai dans mon élément, Sévigné, 424. Chez vous l'inquiétude est dans son élément, La Chaussée, Mélanide, I, 4.

    Être dans son élément, signifie disserter sur les choses qu'on a étudiées, approfondies ; faire ce à quoi l'on est particulièrement propre.

    Être hors de son élément, se trouver là où l'on n'est pas à son aise.

  • 6 Au plur. Notions premières. Les éléments de la grammaire. N'avoir que les premiers éléments d'une science, en être aux éléments. N'avoir pas les premiers éléments d'une science, l'ignorer complétement. Zeuxis, natif d'Héraclée, apprit les premiers éléments de la peinture vers la quatre-vingt-unième olympiade, Rollin, Hist. anc. t. XI, 1re part. p. 151, dans POUGENS.

    Éléments est le titre de certains ouvrages qui contiennent les premières notions d'un enseignement. Éléments de grammaire latine. Ses Éléments [d'Euclide] contiennent une suite de propositions qui sont la base et le fondement de toutes les autres parties des mathématiques, Rollin, Hist. anc. t. XIII, liv. XXVII, ch. 1, p. 130, dans POUGENS.

  • 7 Terme d'alchimie. Élément froid, se disait de l'eau et du mercure.

HISTORIQUE

Xe s. Ell' en adunet [abandonne] lo suon element [doctrine], Eulalie.

XIIIe s. Dieux establi mes piez seur pierre, seur la fermeté où seinte Eglise est fondée ; et esdreça mes elemenz à bone uuevre, Psautier, f° 50.

XVe s. Il est tout vrai et sans mentir, Ne sans verité divertie, Que toute chose elementée Est d'elements alimentée, l'Alch. à Nat. 733. Le [le pape] baiserent au pied, en la main et en la bouche, et commença le cardinal de Vimers, et en après les patriarches, archevesques et evesques et abbez, et consequemment les autres gens d'esglise ; et par les quatre elemens [en nommant les quatre éléments] donna la beneisson à tous estans en estat de grace…, Monstrelet, t. I, f° 94, dans LACURNE.

XVIe s. Le haut ciel s'obscurcit ; cent mille tremblements Confondirent la terre et les trois elements, D'Aubigné, Tragiques, liv. I, Misères. J'ay honte de voir nos hommes enyvrés de cette sotte humeur de s'effaroucher des formes contraires aux leurs ; il leur semble estre hors de leur element, quand ils sont hors de leur village, Montaigne, IV, 123.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « élément »

Étymologie de élément - Littré

Provenç. element ; espagn. et ital. elemento ; du lat. elementum.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de élément - Wiktionnaire

Du latin elementum.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « élément »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
élément elemɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « élément »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « élément »

  • Le rapport de marché Élément de filtre automobile présente l’état actuel du marché dans le monde. Le rapport commence par présenter les composants clefs du marché Élément de filtre automobile ce qui couvre un travail important pour que les clients puissent prendre des décisions d’affaires. De plus, il propose des axes clefs pour améliorer le développement sur le marché Élément de filtre automobile. Certaines idées fondamentales sont de même assurées par des rapports, des exemples, des éléments de définitions, leurs applications, la structure et la division de la chaîne industrielle, ce qui aide le client à décomposer le marché sans le moindre problème. De plus, le rapport aborde différents facteurs, tels que par exemples, les arrangements innovants et efficaces qui affectent les entreprises Élément de filtre automobile et les éléments du marché. Thesneaklife, Impact potentiel du Coronavirus (COVID-19) sur le scénario du marché Élément de filtre automobile par acteurs clefs Principale entreprises MANN+HUMMEL, JinWei, Bosch, MAHLE, Universe Filter – Thesneaklife
  • Qi Qong de l’été élément feu 2020-07-06 – 2020-07-06 Plage de Saint-Sieu Boulevard de la Mer Lancieux Côtes d’Armor Unidivers, Qi Qong de l’été élément feu Lancieux lundi 6 juillet 2020
  • Le scénariste David Koepp a partagé ses scripts originaux pour "Spider-Man 2 ". L'auteur avait en effet écrit une histoire pour le film de Sam Raimi mais celle-ci n'a pas été retenue. Aujourd'hui, il dévoile les éléments de son intrigue. CinéSéries, Spider-Man 2 : le scénariste David Koepp révèle les éléments de son histoire avortée - CinéSéries
  • Dans les dernières recherches sur les éléments chauffants du disilicide au molybdène (MoSi2), nos experts ont fourni les dernières tendances de croissance industrielle en fonction des besoins du client. De plus, ce rapport de recherche vous permet de capturer des statistiques perspicaces et, en attendant, d’avoir une compréhension claire du marché mondial des éléments chauffants à base de disilicide au molybdène (MoSi2). De plus, il vous permet de garder une longueur d’avance sur la concurrence dans l’environnement industriel. Le rapport sur le marché des éléments chauffants du disilicide au molybdène (MoSi2) est évalué comme une étude intelligente et systématique qui vous permet de renforcer votre point de vue lié à plusieurs facteurs tels que la croissance du marché des éléments chauffants au disilicide au molybdène (MoSi2), les tendances futures, la situation actuelle et les perspectives à venir. pour des segments distincts. Journal l'Action Régionale, Élément chauffant Disilicide au molybdène (MoSi2) Taille du marché 2020-26:, Kanthal, I Squared R, Henan Songshan – Journal l'Action Régionale
  • Le bonheur est un puzzle dont il convient de replacer les éléments chaque matin. De Yves Michallet
  • Le repos est pour les masses et le mouvements pour les éléments. De Antoine de Rivarol / L’esprit de Rivarol
  • Un bon plat se compose des mêmes éléments qu'un mauvais. De Eugène Delacroix
  • Les arcs de triomphe sont des éléments pétrifiés. De Ramon Gomez de la Serna / Greguerias
  • La solitude est l'élément des grands esprits. De Christine de Suède
  • Le fait d'être chauve et jeune n'est pas un élément de classification politique. De Laurent Fabius
  • An : un élément du fardeau du vieillard. De Tristan Bernard / Mots-croisés
  • L'eau est l'élément fondamental de la cuisine anglaise. De Daniel Darc
  • Le silence est l'élément dans lequel se façonnent les grandes choses. De Thomas Carlyle / Sartor Resartus
  • Deux éléments, le temps et la tendance au progrès, expliquent l'univers. De Ernest Renan
  • L'élément du théâtre est la métamorphose. De Heiner Müller
  • Destins différents et pourtant solidaires des deux partenaires de l'aventure humaine : l'élément maternel représente la nature et l'élément paternel, l'histoire. De Jean Delumeau / La Peur en Occident
  • Tandis qu'un animal se tapit dans le noir pour mourir, un homme cherche la lumière. Il veut mourir chez lui, dans son élément, et les ténèbres ne sont pas son élément. De Graham Greene / Le troisième homme
  • L'artiste ne doit pas copier la nature mais prendre les éléments de la nature et créer un nouvel élément. De Paul Gauguin / Oviri, écrits d'un sauvage
  • Le premier élément d'une dictature est une force militaire permanente, comme le premier élément d'un civet est un lièvre. De Gustave-Paul Cluseret

Images d'illustration du mot « élément »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « élément »

Langue Traduction
Corse elementu
Basque elementu
Japonais 素子
Russe элемент
Portugais elemento
Arabe جزء
Chinois 元件
Allemand element
Italien elemento
Espagnol elemento
Anglais element
Source : Google Translate API

Synonymes de « élément »

Source : synonymes de élément sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « élément »



mots du mois

Mots similaires